Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J'ai été membre star de : aout 2016

Âge du personnage : 15 ans
Avatar : Thomas Sangster ~
DC : bridés
Statut : célib à terre qui rase la moquette
Messages : 54
Points : 7
Date de naissance : 25/12/1977
Age : 39
Localisation : dans l'étable
Emploi/loisirs : travailler
Humeur : nostalgique

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar
Membre
Björn Startov
MessageSujet: Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)   Lun 4 Juil - 0:59

Help me. Save me. Or kill me.

Björn & Stuart

Le ciel… Il me manque. Son bleu me manque. Sam aussi me manque… Elle me manque terriblement. J’aimerais qu’elle vienne, qu’elle me murmure a l’oreille qu’elle va bien. Qu’elle est là avec moi. Qu’elle me touche le bras, que je sente que je ne suis pas mort. Que moi aussi je vais bien. Tant qu’elle est là tout ira bien. Mais si elle n’a pas survécu ? Et que moi si ? Je ne pourrais pas. Cela serait trop injuste. Elle mérite plus que moi d’être en vie. Parce que de toute manière si elle n’est pas la je n’aie personne d’autre. Je me sens seul du fond de cet endroit. Est-ce un trou ? Le vide ou alors je suis plus ? Sam, dit moi. TU dois me le dire. Tu dois être là. Ma sœur aussi. Nihal, même si tu ne m’aime pas, sois la pour ton petit frère rien qu’une fois. Oublie ta rancune dont je ne connais la cause. Tu ne peux partir sans me dire pourquoi. Tu ne peux pas me laisser seul toi aussi. Il faut que je bouge. Il faut que je vive. Il le faut. Je dois les retrouver. Je dois sortir d’ici, quelque ce soit comme endroit. Je trouverais une sortie. Je veux voir le bleu du ciel. Je pousse dans mes bras et dans mes jambes. Mais une d’elles ne me répond pas. Nan, je ne la sens même pas. Est-elle pliée ? Tendue ? Blessée ? L’ai-je perdue ? Tant pis ! Si je n’ai perdu qu’une jambe je pourrais retrouver Sam, Nihal. Les aider. Je réessaie de pousser ce qui m’enferme ici. Je me démène pendant plusieurs minutes, ou plusieurs heures, je ne sais. Puis j’arrive à bouger légèrement la tête. je ne suis pas mort ! j’aurais presque envie de crier de joie, mais ma voix ne part pas. Depuis combien de temps suis-je ici ? Enfermé ? Et où suis-je ? Que faisais-je avant de me trouver ici ? Et qu’es qu’il s’est passé ? Mon subconscient me rappelle alors ce vent, cette tempête. Et je m'inquiète de nouveau pour elles. Est-ce que la maison délabrée de Nihal a tenue le coup ? Est-ce que l’orphelinat est toujours sur pied ? Et est-ce qu’elles étaient chez elles ? Je l’espère de toute mon âme. J’ouvre les yeux que j’avais inconsciemment fermés. Ils se perdirent dans une mer de bleu. Le ciel ! Je vois le ciel ! Je regarde avec attention cette tache bleu qui n’étais enfaîte qu’une petite ouverture de ce qui –je supposais- m’écrasait. Rien qu'une petite marre. Peut-être je souris, je ne sais pas vraiment. Cette couleur, la couleur de l’espoir me fait oublier la drôle d’impression de ne plus sentir ma jambe. Je reste longtemps ainsi. Plusieurs minutes, voir même plusieurs heures. Le ciel bleu pastel devint bleu marine. Un petit air frais, rien qu’un mince filet d’air caresse mon visage sale. Je ferme les yeux. Lorsque je les rouvre, la partie bleue, la partie d’espoir qu’il me restait, avait disparu. Je paniquai, la chercha des yeux avec l’air d’un enfant apeuré. Je forçai sur mes bras et ma jambe, mais n’arrivai à rien. Peut-être criais-je ou pleurais-je. Un de mes doigts poussiéreux arriva à se glisser dehors. Touchant la pierre froide. Soudain ma peau croisa la peau de quelqu’un d’autre. Mon souffle se coupa. Mon cœur rata une mesure. Les images de Sam passèrent dans ma tête. Mes doigts cherchèrent instinctivement ceux que j’espérais de mon amie. J’essayai avec le peu de force que j’avais, toujours ce visage d’enfant apeuré sur le visage, de gratter la pierre pour la briser, mais tout ce que j’arrivai à briser était mes ongles et ma chair.

DEV NERD GIRL


_________________

"Ne sois pas triste et ne renonce pas a tes rêves. Les rêves se réalisent un jour. Il n'y a pas de personnes aussi belles qu'une personne qui rêve."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)   Lun 4 Juil - 21:28


Je m'affairais dans les ruines depuis maintenant plusieurs heures avec deux autres personnes. Deux inconnus. Néanmoins, nous étions tous unis dans le même espoir. Pouvoir sauver des gens des décombres. Cependant, nous n'étions que trois car les autres étaient tous à l’hôpital, blessés, en train d'aider ou bien en train de chercher des corps ou des survivants dans les autres parties de l'île. En plus de vingt-quatre heures de recherches non stop, on avait trouvés aucun survivant et je commençais à désespérer. Voir tout ces cadavres me rappelait que je n'avais toujours aucune nouvelle, que ce soit du côté d'Alan ou de celui d'Axel. J'avais le visage couvert par la poussière des décombres. Je me sentais au bord de la rupture. Néanmoins, je refusais d'abandonner. C'était mon métier, mon devoir d'aider les autres, les faire passer avant moi encore plus avec ce qui venait de se passer. Alors, j'enfouissais mon inquiétude et ma peine loin, tout au fond de moi. Et encore plusieurs heures après, alors que j'allais abandonner pour aller dormir quelques heures et essayer d'avoir des nouvelles de mes deux meilleurs amis. Alors que mes yeux commençaient à papillonner sérieusement, je sentis quelque chose effleurer mon doigt. Je rouvris précipitamment les yeux et vit un doigt qui tentait d'éloigner les pierres. Je l'aidais fiévreusement, retirant les pierres et les morceaux de bois qui bloquaient cette main qui ne pouvait qu'appartenir à un vivant au vu de ses mouvements. Après une minute, je parvins enfin à dégager cette main que je serrais doucement quelques instants avant de la lâcher pour continuer à dégager les débris de la tempête le plus rapidement possible. Je continuais pendant plusieurs minutes, frénétiquement, priant pour que, qui que ce soit se trouvant sous les décombres, il tienne encore quelques temps. Je finis par dégager un bras et un visage sali par la poussière et légèrement entaillé. Rien de définitif. C'était un miracle qui n'ai rien de plus après avoir passer autant de temps sous des kilos de pierre. Je fixais les yeux sombres et déclarais :

"-On va vous sortir de là !"

Je criais pour appeler les deux autres pour qu'ils viennent m'aider à dégager le premier homme retrouvé vivant sous ce tas de pierres qui étaient autrefois des maisons, des falaises et des collines. Tandis qu'on dégageait son corps en partant de sa tête, je tentais de le rassurer, continuant à lui parler, ignorant même si il m'entendait. Mais j'avais toujours procédé ainsi pour tenter d'aider les victimes civiles si il en avait, lors des déploiements. J'avais fini par apprendre dans des circonstances macabres que la parole était toujours rassurante tant que tu employais le bon ton et les bons mots, même pour quelqu'un qui était au bord du précipice noir et effrayant de la mort. Même si pour certains c'était un soulagement. J'avais pleuré, souvent. Pleuré les enfants partis trop tôt, les femmes et les hommes n'aspirant qu'à une vie simple et tranquille mais ayant du subir les horreurs de la folie humaine. J'espérais juste que je n'aurais pas à pleurer pour ce jeune homme aussi.
Revenir en haut Aller en bas
J'ai été membre star de : aout 2016

Âge du personnage : 15 ans
Avatar : Thomas Sangster ~
DC : bridés
Statut : célib à terre qui rase la moquette
Messages : 54
Points : 7
Date de naissance : 25/12/1977
Age : 39
Localisation : dans l'étable
Emploi/loisirs : travailler
Humeur : nostalgique

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar
Membre
Björn Startov
MessageSujet: Re: Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)   Mar 5 Juil - 2:41

Help me. Save me. Or kill me.

Björn & Stuart

Ma main accrochait désespérément à la roche. Mes yeux noirs, depuis mon petit trou, brillait de larmes et fixaient l’homme qui se tenais face a moi. Ma tranquillité qui m’emplissait peu avant se remplaça par de l’angoisse. Comme si je prenais conscience de mon état. De l’endroit si étroit où je me trouvais. L’homme me parlais, je crois, mais de mes oreilles ne parvenait qu’un bourdonnement incessant. Je fermai les yeux, les larmes coulant .Puis les rouvrai  lorsque l’ont me dégagea la tête et le bras je respirais l’air frais par bouffée comme un nouveau né cherchant à faire entrer des l’air dans ses poumons. J’essayais encore et encore de me battre et de sortir de la aussi rapidement que possible. Je me sentais enfermé. Comme si ont m’avait enchainé. Je pensais alors que si c’était ca la souffrance pour pouvoir vivre je préférerais mourir. Mais les images de Nihal et de Sam me vinrent en mémoire, passant comme si je regardais une vidéo projetée sur une de ces toiles blanches. Avec leurs visages rayonnants ou bien même triste. Alors je fermai les yeux et poussai sur mes bras et ma jambe encore une fois. Mais avec mon état et ma fatigue cela ne servait à rien. Je me laissai retombé du minuscule espace que j’avais, et regardais avec espoir et reconnaissant voir  même suppliant. Je le suppliais de me sauver. De me sortir de ce merdier. Je supporterais tout ce que je devrais endurer, mais je voulais sortir. Juste sortir. Même si mon état n’était pas très beau, je m’en fous. Je peux passer la douleur. J’en suis capable. Tout en me disant ca je fis une grimasse. Une roche venait de se renfoncer encore plus profondément dans la chaire de ma jambe que jusque la je ne sentais plus. Je tentai de bouger mais cela s’empira. Je laissai un gémissement sortir de ma bouche. La douleur était telle une lame brulante qui s’enfonçait dans ma chaire à vif en la brulant et la torturant. Je serrai les dents pour ne pas crier. La douleur prenait tout le contrôle de mon corps et mon esprit.  Je ne voyais que le visage flou de l’homme. Ma main restée sur la roche se cramponna avec force. Puis la douleur prit le dessus de  tout et je perdis conscience. Ma main glissant sur moi.

DEV NERD GIRL


_________________

"Ne sois pas triste et ne renonce pas a tes rêves. Les rêves se réalisent un jour. Il n'y a pas de personnes aussi belles qu'une personne qui rêve."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)   Mar 5 Juil - 8:13


J'aperçus du coin de l’œil le jeune homme qui perdait connaissance alors qu'on finissait de dégager le haut de son corps. J’espérais juste que c'était une simple perte de connaissance et rien de plus grave. Je ne me le pardonnerais pas. On avait enfin réussi à trouver quelqu'un de vivant sous ces putains de décombres, c'était pas pour le perdre avant même qu'on ai fini de le dégager ! On se hâta de finir et je le transportais avec l'aide d'un autre homme un peu plus loin, là où on avait déposé des gourdes remplies d'eau. On le déposa doucement à terre dans un coin d'herbe miraculeusement épargné et je vérifiais son pouls. Il était quelque peu faible mais bien présent. Ainsi, alors que mon camarade du jour repartait à l'assaut des décombres, je saisissais une gourde pour essayer de faire boire un peu le blond malgré sa perte de connaissance. Cela faisait plus de vingt-quatre heures que la tempête avait eu lieu, donc plus de vingt-quatre heures qu'il était enfoui la-dessous, sans eau ni nourriture, écrasé par la roche. Seul un fou aurait pu prétendre qu'il allait pas trop mal. Quoique compte-tenu des circonstances, vivant, c'est déjà un état pas trop mal. Ce gamin (oui bah excusez-moi mais il fait vraiment jeune pour le coup) avait une chance incroyable. En versant un peu d'eau dans sa bouche et en massant sa gorge, je parvenais à le faire boire un peu (visiblement c'était passé par le bon trou, il ne s'était pas encore réveillé pour cracher ses poumons). Je tentais de l'installer le plus confortablement possible et repartait aider mes congénères, ragaillardi par l'espoir que ce jeune homme avait insufflé en moi sans même le savoir. Je continuais encore quelques temps, mais je ne découvris personne. Rien non plus du côté des autres. Je retournais auprès du blond qui était... En train de se réveiller visiblement. Hum, je garantissais rien au niveau de son état quand il se réveillerait. Je le fixais avec un peu d'inquiétude. Lorsqu'il me sembla un peu près reconnecter avec le monde aux alentours et la réalité je demandais doucement, le fixant, prêt à toute éventualité :

"-Hey, ca va aller...?"

Pour la question intelligente on repassera hein. Putain mais quel con je fais moi ! C'est sûr il vient de passer plus d'une journée sous des ruines, il pète la forme Stuart ! Y a des jours je me frapperais...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
J'ai été membre star de : aout 2016

Âge du personnage : 15 ans
Avatar : Thomas Sangster ~
DC : bridés
Statut : célib à terre qui rase la moquette
Messages : 54
Points : 7
Date de naissance : 25/12/1977
Age : 39
Localisation : dans l'étable
Emploi/loisirs : travailler
Humeur : nostalgique

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar
Membre
Björn Startov
MessageSujet: Re: Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)   Ven 15 Juil - 23:23

Help me. Save me. Or kill me.

Björn & Stuart

Il faisait noir. Il faisait froid. Je senti des mains me soulever. Je sentais la chaleur humaine traversant le froid qui m’enveloppait. On me déposa quelque part. Surement. Car je sentais à nouveau la dureté Dans mon dos endolori. Un tourbillon de douleur, d’odeurs, de sentiments venait dans mon esprit. Je me sentais vide, absent. Peut-être étais je mort ? Peut-être étais-ce mon âme qui constatait mon état. Je devais probablement être sale, poussiéreux, blanc, mes cheveux blonds devaient être emmêlé et sales, ma jambe rougeoyante et sale encore. Peut-être, si je suis mort, mes yeux sont ouverts, fixant le vide, sans expressions. Comme ceux de ma mère, de mon père, lorsqu’ils nous ont quitté. Je me réjouissais. Si la mort m’avait emporté, je retrouverais mes parents. Lorsqu’un liquide qui me paru chaud vint en contact avec mes lèvres puis ma gorge, mes sens revirent. Le liquide redevint à sa froideur habituelle. Mon corps endoloris revint. Mais aussi la douleur de ma jambe revint. Je crachais un peu de l’eau que le jeune homme me versait. Je serrais me paupières, forçant les larmes à rester a l’intérieur. Ma main droite alla instinctivement vers la douleur que ma jambe propageait, puis n’ayant pas la force de l’atteindre, mes doigts se cramponnèrent à mon pantalon crasseux. Je poussais un râle pour m’exprimer, pour répondre a la question de l’homme. Je toussais, puis mes doigts se cramponnèrent un peu plus à mon habit, ma toux ayant réveillé la douleur.  J’essayai d’avaler ma salive pour m’éclaircir la gorge mais cela ne fit rien. Je regardais le jeune homme avec détresse mais reconnaissance. Même si mon état était pitoyable, que ma jambe me faisait souffrir. J’étais finalement vivant. Grace a lui, et a ses compatriotes. J’essayai de sourire à l’homme mais je n’y parvins qu’à moitié. Mes yeux se fermèrent, et je lâchais un soupire, essayant de ne plus penser a ma jambe.

DEV NERD GIRL



Spoiler:
 

_________________

"Ne sois pas triste et ne renonce pas a tes rêves. Les rêves se réalisent un jour. Il n'y a pas de personnes aussi belles qu'une personne qui rêve."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Help me. Save me. Or kill me. (wt. Stuart)
» For every human you save, we'll kill a million more.
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Fauve ▬ Tell me would you kill to save a life ?
» Save The human right to food: International mission to Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-