Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cléophée Chevalier • La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Cléophée Chevalier • La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe   Lun 21 Sep - 17:06




Cléophée Théoline Perséphone Chevalier

Bonjour, je m'appelle Cléophée Théoline Perséphone Chevalier, mais on me surnomme parfois Cléo. J'ai actuellement 19 ans ans, car je suis né(e) le 31 janvier 1983 (nous sommes en 1993) à Paris et je suis française. Dans la vie je suis élève et il m'arrive de vendre mon corps. Si vous voulez tous savoir je suis célibataire, vu que je n'ai aucun secret pour toi, tu peux aussi savoir que je suis bisexuelle. On me dit souvent que je ressemble à Emma Watson Je suis dans le groupe des blancs

ce que je suis

Caractère Cléophée est une jeune fille qui est assez difficile à cerner, au vu de son aptitudes général, elle vas commencer par repousser tout ceux sur qui elle tomberas. Elle ne se laisse pas facilement approché, préférant observé et allez vers ceux qu'elle juge digne d'elle et de son attention, n'essayer pas de chercher un stéréotype dans les gens qu'elle fréquente car il n'y en a pas. Envers les petits elle se montreras très protectrice car il lui rappelle ses frères et sœurs. Elle entretien envers ses camarades du sexe opposé des rapports assez spéciaux, elle est ce qu'on peut appeler une fille facile et elle ne s'en cache pas. Elle n'a jamais crut au grand amour, pour elle le sexe n'est qu'un passe temps comme un autre, même si au fond elle aimerait trouvé quelqu'un qui la comprend et qui sache la calmer. De par son passé elle peut se montrer très violente, on la sous-estime souvent car c'est une femme mais c'est une très grosse erreur, elle s'est souvent battue dans la rue. Autre séquelle de sa vie à la rue, ses grosse difficultés scolaire et son secret qu'elle cache, elle ne sait pas lire ni écrire. Enfin son plus gros soucis, c'est sa cleptomanie, elle chaparde tout ce qu'elle peut.
Physique « Alors ? »
« Et bien je suis complètement d’accord avec vous, elle est maigre, trop maigre, elle parait bien jeune du coup. »
« Oui, vous avez vus ses bras ? Je peux faire le tour de ses poignets avec ma main et encore il y a du vide. »
« Pourtant elle est jolie, enfin sans tous ces bleus et si elle était un peu plus grosse, elle pourrait être une jolie fille, avec ses cheveux. Et puis ces yeux, franchement ce regard. »
« C’est vrai, elle a aussi un visage très féminin et délicat, oui elle est belle, c’est vrai mais maigre, beaucoup trop, c’en est inquiétant vraiment. »
« Moi ce sont vraiment ses yeux qui me perturbent, ils sont tellement expressif, c’est vraiment déroutant »
« Allons, elle vas se remettre et quand elle serras de nouveau en pleine forme elle seras une jeune femme parfaite, avec de beaux cheveux long et si elle se remet à sourire alors elle ferras battre des cœurs. »
« Il faudrait aussi qu'elle mange convenablement, elle est trop faible. »
« Remarquez elle à pas mal de force, je vous la garantit, je me souvient encore de la droite qu'elle m'a flanqué le premier jour. »

Raconte moi une histoire

La jeune femme rentre dans la piece et regarde la gamine, enfin plutôt la jeune femme d'ailleur, prostré dans un coin de la pièce. Quand elle croise son regarde elle frisonne, tant de rancœur et de désespoir aussi. Elle se rapproche en souriant et tire une chaise pour lui faire face :
- « Bonjour Cléophée »
Seul un regard noir lui répond, elle soupire avant de prendre un dossier :
- « Si tu ne veux pas me parler je vais te lire ton dossier et tu m'arrête si tu n'es pas d'accord. »
Un nouveau silence lui répond, la jeune femme soupire :
- « On vas prendre ça pour un oui. Alors tu es née en france, tes parents étaient mariés depuis trois ans et tu était leur premier enfant. Quelques mois après ta naissance vous avez déménagé aux Etat-Unis. C'est ça ? »
Elle regarde encore la jeune fille, celle-ci hoche la tête doucement :
- « Vous avez passé six ans là bas, six années au bout desquels deux enfants sont nées, vos sœurs puis ont suivit trois autre enfants, un chaque années, c'est ça ? Vous aviez dix ans ? »
Nouvel hochement de tête. La jeune femme tourne la tête :
- « Vous étiez donc six enfants dans l'appartement ce jour là, celui où vos parents sont... »
- « Mort ! »
La jeune femme regarde Cléo, qui à dit ça d'un ton froid et détaché. La jeune femme lui fait signe de continuer. L’éducatrice reprend donc :
- « Alors ce jour là les services sociaux sont venus chez toi pour te prendre en charge avec tes frères et sœurs. Mais il n'y avait personne, vous étiez partit après que les policiers ont appelés. »
Cléo garde le silence, elle fixe la rue, là où tous le monde s'agite, là où elle a vécut une bonne partie de sa vie. Elle fixe les ruelles en repensant au moment qu'elle y a passé, les longs moment, elle ferme un peu plus son visage. La jeune femme vas parler mais Cléo la coupe :
- « Oui on est partie et je me suis occupé de mes frères et sœurs comme il le fallait, ils ont toujours eu de quoi manger ! Je veut les revoir, je veut que vous me laisser m'en occuper ! »
Elle soupire et jette un regard noir a la jeune femme. L'éducatrice la regarde et fait nan de la tête avant de lui répondre :
- « On parle de toi Cléophée, c'est toi qui a besoin qu'on s'occupe d'elle, je sais que tu a dut faire beaucoup de choses pour survivre, maintenant c'est finit, nous sommes là pour toi. »
Tout en parlant la jeune femme à tendue sa main vers elle. Cléo se dégage :
- « J'ai pas besoin de vous, j'ai fait ce que je devais et je n'ai honte de rien, oui devoir faire vivre ma famille m'a fait faire des choses dont on ne se vente pas en général mais c'est trop tard ! J'ai vécut comme ça longtemps alors je ne veut pas de votre aide ! »
Cléophée se lève dans un bond et se rue vers la porte pour sortir, un médecin l'attrape et lui injecte un produit, Cléo s'endort, quand elle rouvre les yeux, elle est dans un bateau

Behind the screen ?

Prénom/pseudo : Penouille
Age : 20
Où as tu trouvé le forum ? Internet!
Comment le trouves-tu ? :amour:
Ta fréquence de connexion : 7j/7
Un dernier mot ? :happy:
OBLIGATOIRE, remplis le code à la suite pour ton avatar sans enlever de balise :
Code:
[center][b]Emma Watson[/b] ~ Cléophée Chevalier[/center]



crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
 

Cléophée Chevalier • La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La bave du crapaud n'atteint pas la sorcière sur son balais ~
» La bave du crapaud n'atteint pas le sage [PV : Grimmjow]
» CATALOGUE d'Elessarion l'alchimiste
» Bave de Crapaud, Peau de Serpent d'Arbre du Cap et Sang de Dragon | Alex & Alex
» La colombe et la bave du crapaud. [PW Azura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-