Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seule la dose fait le poison [Cléophée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Seule la dose fait le poison [Cléophée]   Lun 11 Mai - 18:33

Les rires des gamins autour d'elle, comme les hululements de la nuit. Les voix, tracées au couteau ou à la craie, résonnant dans ses oreilles comme les fous des satans. Les mots des autres, déchirant et consumant comme le ferait le feu des grands brûlés. Les flammes de l'enfer, les squelettes des limbes, les bruits et les terreurs des ombres de la nuit. L'amour-poison, les mots couteaux, les veines prisons. Et là, son cri, qui ressemble à un feulement de chat, un hurlement de chimère, une clameur de tigre en souffrance. Elle crie, arrêtez, arrêtez tout. Elle lève les bras et elle se bat, elle repousse, dans la noirceur de ce monde qui l'étouffe, l'écrase, qui la fait dégringoler aux enfers. Elle tente de respirer, en vain. Les ombres attaquent, la griffant à en hurler, au sol, lorsque la douleur devient insupportable, mais qu'elle monte encore, aiguë, et qu'on a envie d'en finir, avec tout. On voudrait s'évanouir, s'agripper à quelque chose, mais tout ce qu'on trouve sous nos doigts, c'est l'étoffe en soie qui va signer notre arrêt de mort, c'est le drap blanc qui nous recouvrira dans quelques minutes. On sent les doigts sur notre peau nue, partout, autour de notre cou, et on voudrait les ôter de là, leur dire que c'est un passage interdit, que ça fait mal, que ça étouffe. Et puis notre souffle se calme, peu à peu, les mains se retirent, les mains violeuses, les mains de diablesse, on les laisse filer, partir loin, aussi loin qu'elles veulent. On se sent mieux, vivant, presque en tout cas. Et là on peut enfin ouvrir les yeux, laisser le souffle de la lune veiller sur nous, sous le regard brûlant des étoiles, et on sait tout de suite que ce cauchemar, ce n'était pas le premier, et ce ne sera pas le dernier. Estelle se redresse, toute chiffonnée, fixant le dortoir endormi de ses yeux de fantôme. Elle se frotte les joues et glisse ses bras autour de ses genoux, puis se met à sangloter silencieusement et se balance d'avant en arrière, les yeux clos, sans s'inquiéter de la noirceur de la nuit. Et puis soudain tout s'éclaire, comme une nuée de colombes blanches, une lueur d'espoir qu'on peut encore écraser avant l'arrivée, et là Estelle voit un ange, oui un ange. Elle se lève et vient s'asseoir au bord du lit de sa meilleure amie, Cléophée. Elle la regarde dormir quelques secondes avant de venir la secouer tout doucement pour la réveiller. Il est encore tôt, très tôt, mais elle a besoin de son amie. Oui, c'est un bel ange. « J'ai fait un cauchemar » lance doucement Estelle lorsque la jeune fille ouvre les yeux. Comme lorsqu'elle venait voir ses parents, gamine, et qu'elle se plaignait de ses mauvais rêves. Cléo c'est un peu sa sœur, sa sœur à elle toute seule. Estelle a décidé de croire aux anges aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Seule la dose fait le poison [Cléophée]   Ven 29 Mai - 23:06


Seule la dose fait le poison

.
Estelle & Cléophée

Cet endroit la tue, cet endroit la hante, cet endroit lui fait peur même si elle ne le dit pas, même si elle fait croire tout le contraire, elle n'a qu'une envie, se tirer d'ici, elle veut retourner à sa vie d'avant, même si ce n'étais pas la joie, même si c'était dur, très dur, au moins elle était libre, là non, là elle était coincé avec une bande de gamin et des pouf aussi et des tas de gens qu'elle ne pouvait pas voir en peinture et puis aussi certain qu'elle rêvait d'encastrer dans un mur, pour de bon. Elle se retourna encore une fois dans son lit, oui au moins elle avait un avantage dans cette merde, elle avait un vrai lit et un toit sur sa tête et elle mangeait à sa faim aussi, même si elle ne mangeait plus vraiment depuis quelques temps, ses vieux démons étaient de retour mais personne n'en savait rien, Cléo savait très bien cacher des choses, elle était doué dans ce domaine, ainsi personne ne connaissais le plus gros de ses secrets et elle voulait que ça reste ainsi. Finalement elle trouve le sommeil, malgré le bruit, il y en a moins que lorsqu'elle dormait dans la rue et elle se sent en sécurité, c'est sûrement illusoire, comment être en sécurité quand on connaît Moor ? Mais là personne ne vas lui sauter dessus pour lui faire du mal ou pour lui voler ses maigres économie. Son sommeil est le même sommeil qu'avant un truc sans rêve ni cauchemar, un truc même pas reposant, un truc tout noir qui des fois lui fait peur, elle a entendu que les rêves sont les miroirs de nos âmes, si elle ne rêve pas ça veut dire quoi ? Elle n'a pas d'âme ? Avouer que c'est tout de même embêtant, de ne pas avoir d'âme, mais ça expliquerait des choses en même temps. Elle reste donc là, sous sa couette, perdue dans un sommeil sans rêve et sans véritable repos aussi, elle ne veut pas se réveiller pour autant, quand on dort le temps passe plus vite, enfin nan, mais on ne se rend pas compte du temps qui passe, c'est tout alors c'est un peu pareil, comme de la magie. Mais la magie prend fin plus vite que prévu, on la secoue, Cléo gémit pour rouspéter mais bon, on insiste là, elle vas devoir se résoudre  ouvrir les yeux, son cerveau cède et elle se réveille, pour apercevoir une silhouette penché sur elle. Cléo recule d’instinct amis elle se calme, reconnaissant Estelle. Elle se redresse doucement et entends sa meilleure amie lui dire qu'elle a fait un cauchemar. Cléophée regarde la jeune fille, à ce moment là elle  l'impression de voir une de ses petites sœur alors elle fait comme si c'était ça. Elle se redresse encore un peu et la prend dans ses bras doucement « C'est finit vas, ce n'étais qu'un cauchemar. » Elle la ressert encore un peu avant de proposer « Tu me racontes ? » Elle se décale pour qu'Estelle ait toute la place de s'asseoir.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Seule la dose fait le poison [Cléophée]   Sam 30 Mai - 19:15

Estelle n'ose pas regarder autour d'elle, apeurée comme elle est. Elle déteste tout ce qui touche aux monstres et à l'obscurité, parce que ça lui fait peur, elle ne sait pas ce qui se cache derrière le rideau de la nuit. Elle frissonne, la présence de sa meilleure amie ne lui suffit pas, elle a envie de se blottir dans ses bras et de fermer les yeux pour pleurer en silence. Répondant à ses espoirs secrets, Cléophée se redresse pour passer les bras autour de ses épaules. Elle n'a jamais fait ça jusqu'à présent. Ça fait du bien, et pour la première fois depuis longtemps, Estelle se sent aimée et acceptée. Elle n'est pas si seule finalement. Cléo n'est pas une mauvaise personne comme semble le penser l'orphelinat entier. C'est juste une fille qui n'a pas été gâtée et qui cherche encore une raison de vivre. Estelle n'a jamais compris pourquoi elle est son amie. On dit que les contraires s'attirent et ça semble plutôt vrai dans leur cas. Elle se sent en sécurité maintenant, malgré l'obscurité du dortoir. Cléophée sait toujours la rassurer avec ses mots à elle. C'est pas des mots particulièrement gentils, ou agréables, qu'on dirait à une personne qu'on aime. C'est juste des mots sans nom, des mots à la Cléophée. Sauf que ça lui fait un bien fou, à Estelle. Elle se sent mieux, près du visage de Cléo, de ses couvertures encore chaudes. Elle voudrait poser sa tête sur le matelas de son amie et s'endormir comme une bûche, sauf que, contre toute attente, la jeune fille lui demande de raconter. Estelle rassemble ses idées avant de lâcher quelques mots. « Des mains qui me griffaient et qui m'entraînaient vers le bas. Dès que j'essayais de me lever, je tombais aussitôt. » Estelle lève des yeux pleins d'espoir sur sa meilleure amie. Elle lui sourit, même si ça ne se voit sans doute pas. « Tu ne fais jamais de cauchemars, toi ? » Si elle en a, Cléo ne lui en parle jamais. En même temps, personne n'a envie de parler de ce qui le tracasse, de cette impuissance qu'on ressent dans les rêves mais aussi dans la réalité, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Seule la dose fait le poison [Cléophée]   Mer 17 Juin - 17:58


Seule la dose fait le poison

.
Estelle & Cléophée

Cléo sent que son amie ne vas pas bien, elle sait que l'autre à peur et ça la rend triste alors elle la sert un peu plus fort pour l'aider à se calmer. Cléo elle n'a peur de rien, ou presque, après avoir vécut dans la rue le noir ne l'effraye plus, ça lui donne presque envie de rire. Mais Estelle à peur et elle ne veut pas la vexer, alors elle se contient et ne fait pas de commentaire, elle sert juste Estelle et se met à lui caresser les cheveux en souriant. Elle attend simplement qu'Estelle aille mieux, elle resteras éveillé toute la nuit si besoin, car Estelle est Estelle alors Cléo est prête à tout pour elle. Ses mains caressent encore la chevelure de son amie alors que celle ci lui racontais son cauchemar. Cléophée hocha doucement la tête avant de lui frotter le dos « Oublie, ce ne sont que des mauvais rêves, je suis là. » Elle lui sourit, oui elle était là pour elle, personne ne lui ferait de mal car sinon ils auraient affaire à Cléo, il y avait peu de gens qui comptait mais à ceux là on ne touche pas sinon Cléo sort les griffes. La question d'Estelle la fait frémir, des cauchemar ? Elle n'en fait plus depuis un moment. Elle la sert plus fort avant de répondre « Je n'en fait pas, j'ai vécut tellement de chose que mon esprit ne sait plus quoi inventer pour me faire peur, je n'ai pas besoin d'être endormie, ma vie est déjà affreuse. » Elle soupire et regarde sa couette, nan elle n'aurais pas dût dire ça. Elle soupire et sourit timidement à son amie « Tu vas mieux ? » Elle est inquiète Estelle c'est Estelle et elle n'aime pas la voir mal. Elle vient prendre sa main et la sert fort « Je suis là. » Elle sourit doucement en fixant son regard dans celui de la brune.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Seule la dose fait le poison [Cléophée]   Mar 21 Juil - 16:06

Entendre sa voix, sentir sa main contre son dos... Toutes ces choses qui arrivent à calmer Estelle alors qu'elle est dans tous ses états, alors qu'avec une autre personne ça n'aurait jamais marché. Elle laisse les dernières larmes rouler sur ses joues, elle n'aime pas être faible sauf dans les bras de sa meilleure amie, alors elle s'efforce de se rassurer peu à peu, que son amie est là et qu'elle ne risque plus rien parce que les cauchemars ne rentreront plus dans sa tête. Elle enfouit son visage dans le cou de Cléophée et essaie de respirer calmement, les battements de son cœur s'apaisant peu à peu. La voix de son amie la berce, elle ferme doucement les yeux et elle se laisse aller, comme si on lui racontait une histoire ou qu'on lui chantait une comptine. Elle ne se rend pas compte réellement des paroles de Cléo, juste qu'elle ne fais plus de cauchemar, et Estelle se demande à quel point sa vie est horrible pour qu'elle n'ait plus peur de rien. Mais les questions s'évanouissent vite, ça va mieux, tellement mieux, elle est même apaisée. Par contre, elle sait qu'elle n'arrivera pas à se rendormir. « Oui, ça va mieux... Merci. » Elle lève les yeux vers Cléophée, celle-ci paraît si sûre d'elle alors qu'Estelle sait qu'au fond, elle en a vu de belles. La brune se redresse sur le lit de sa meilleure amie et n'hésite qu'une seconde avant de demander : « Est-ce que je peux finir la nuit avec toi ? » Elle sourit tristement, elle ne veut pas retrouver son lit glacé et vide. Elle aimerait bien une présence à ses côtés, un peu de chaleur humaine, c'est tout ce qu'elle demande...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Seule la dose fait le poison [Cléophée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Seule la dose fait le poison [Cléophée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seule la dose fait le poison [Cléophée]
» Sorciers
» Une seule fleur ne fait pas une guirlande (Melody)
» le jour fait semblant de se lever. mais c’est la nuit pour toujours. et je suis la seule à le savoir.
» QUE FAIT L'ETAT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-