Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Estherouille. [En cours.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Estherouille. [En cours.]    Ven 22 Avr - 15:34




Esther Mary Evans

P'tite citation


Bonjour, je m'appelle Esther Mary Evans, mais on me surnomme souvent Esth'. J'ai actuellement 00 ans, car je suis né(e) le 16 juin 1969 aux Etats-Unis et je suis Américaine. Dans la vie je suis plus rien. Si vous voulez tous savoir je suis célibataire, vu que je n'ai aucun secret pour toi, tu peux aussi savoir que je suis pansexuelle. On me dit souvent que je ressemble à Karen Gillan. Je suis dans le groupe des Réfugiés

Ce que je suis


Esther est différente. Différente dans le mauvais sens, le genre de personne beaucoup trop différent pour être accepté de tout le monde. La rousse aurait aimé être cette madame tout le monde, cette femme banale qui n'inquiète personne. Au lieu de ça, elle est une femme invivable. Chaque jour son état devient pire, chaque jour elle devient un peu plus folle. Elle ne sait pas ce qu'elle a, elle n'est même pas sûre de vouloir savoir. Elle ne croit plus les médecins, lorsqu'ils lui disent que cela peut encore s'arranger. Elle a peur, constamment. Elle ne veut pas finir sa vie entre des murs blancs, entourée de gens comme elle, pire qu'elle. Parce que ça doit bien exister quelque part, on lui avait déjà dit qu'il y aurait toujours pire, de toute façon. Lorsqu'elle fait une crise, elle devient ingérable. Esther n'a aucune limite, lors de ces crises. Que ce soit de colère ou bien d'autre chose, elle est capable de tout. Esther est le genre de personne à s'attirer les problèmes sans le vouloir. Alors le lendemain elle reste enfermée chez elle, à pleurer et à se dire que si elle n'était pas née, tout irait bien. Mais ça recommence, tout le temps. Alors elle se fout encore plus mal, elle boit jusqu'à oublier. Ça lui donne l'impression de renaître, elle n'est plus la même grâce à l'alcool. Elle devient sociable, et surtout normale. Tout ce qu'elle n'est pas naturellement. Alors elle fait ça régulièrement, pour se donner l'impression d'être comme tout le monde. La seule différence, c'est qu'elle fait ça seule. Parce qu'elle est toujours seule, la pauvre Esther. Elle refuse de se faire des amis. Que ce soit un ou deux. Elle a trop été abandonnée, plus jeune. Alors maintenant, elle a peur. Mieux vaut rester enfermée, les problèmes ne franchiront pas la porte.  


Raconte nous une histoire

Elle l'a su bien tôt, qu’elle était différente. Ce n'était pas grand chose, au début. Un tout petit truc de rien du tout, qui allait s'arranger. Enfin, c'est ce que disaient les médecins. Esther a eu espoir, durant toute son enfance. Elle espérait devenir normale, rien qu'une seconde. Être comme ses camarades qui se moquaient sans cesse d'elle, en disant qu'ils avaient toujours su qu'elle était complètement tarée, dérangée dans sa tête. Le regard des gens n'a de toute façon jamais changé, il s'est toujours fait insistant, sur elle et les autres. Esther a eu du mal à vivre avec, elle a eu du mal dans cette enfance remplie d'embûches, d'obstacles presque inévitables. Les jours l'ont marquée, chaque jour. Tous aussi horribles les uns que les autres, et pourtant, un seul a réussi à sortir du lot. Ce jour là où la jeune demoiselle a tout perdu.

C'était lors de ses dix ans, durant un dimanche midi. La rousse avait de nouveau reçu de nombreuses remarques auxquelles elle était habituée. Elle aurait d'ailleurs aimé ne plus y faire attention, avec le temps, mais impossible. Elle se contentait de baisser la tête, évitant de croiser le regard de quiconque. L'enfant était alors sortie, voulant se retrouver seule. Esther refusait de rester dans cette pièce quelques minutes de plus, cela lui était devenu trop compliqué d'affronter ces critiques. Le regard vide, elle marchait alors en direction de la cabane. Sa, cabane. Celle qu'elle avait joliment construite avec sa grande sœur, Emilia. Cette cabane où elle rangeait tous ses secrets, où elle se réfugiait lorsque ça n'allait pas. C'était d'ailleurs bien pour cette raison qu'elle s'y rendait aujourd'hui. L'envie de solitude l'avait reprise, encore une fois.
L'enfant sentait bien cette présence dans son dos, cette présence qui lui était familière. Elle savait bien qui était cette personne, et sûrement était-ce pour cela qu'elle ne s'était pas retournée. Mais elle ne pût au final s'en empêcher, après quelques secondes. C'était un regard furtif, qu'elle lui avait lancé, mais elle avait pût remarquer cette petite chose, qu'elle tenait dans sa main. Esther n'y fit cependant pas attention. Elle monta tranquillement dans son refuge, sans se retourner. La rousse s'approcha d'un petit coffret de bois, et en sortit une magnifique poupée qui lui avait été offerte il y avait de cela quelques petites années. C'était d'une grande valeur sentimentale. Cette poupée était une offre de sa grand-mère, qui avait elle-même prit soin de ce jouet durant son enfance.  Distraite, Esther lança un simple regard par la petite fenêtre de la jolie cabane. C'est alors qu'elle aperçu Emilia, briquet à la main. L'enfant prit peur, mais n'osa rien faire. Elle n'osait pas crier à sa soeur de ranger cette maudite chose qui pouvait lui coûter la vie. Sa voix semblait envolée, comme si ses cordes vocales s'étaient glacées. Lorsque la flamme fut visible, la rousse sentit la peur l'envahir, formant une boule au niveau de son ventre. Elle devait s'en aller, vite. Serrant sa poupée contre elle, elle ouvrit la petite trappe, en sortant. Ses yeux lui brûlaient, sa vision se troublait. Les larmes montaient, à une vitesse folle. Lorsqu'elle toucha le sol avec ses pieds, et qu'elle vit ces flammes se propager, un hurlement sorti de sa bouche. Un son aigu, un son rempli de sentiments négatifs. Mais qu'est-ce qu'elle avait fait ? Sa vie plongea un peu plus dans l'enfer à partir de ce jour. Ce jour bien précis, dont elle se souvient encore aujourd'hui. Jour duquel elle rêve encore, perdue dans ses malheurs.

Après avoir été placée dans un Orphelinat qui bien vite fut fermé, elle se retrouva dans un nouveau, encore. Loin de tous ces gens qu'elle avait pût observer durant ce quelques temps passé, loin de tous les repères qu'elle avait pût créer. Esther était désormais perdue, dans cet endroit si différent de celui dans lequel elle vivait autrefois. Cependant, elle n'eut d'autre choix que de s'y faire, de s'y habituer. C'est ce qu'elle fit d'ailleurs.

En grandissant, son état ne fit qu'empirer. Chaque jour était pire que la veille. Esther en venait à ne pas savoir ce dont elle était réellement atteinte. La rousse eut bien du mal à de nouveau se reconstruire. Mais elle parvint tout de même, à créer ce fameux château de sable prêt à s'effondrer au moindre coup. Un château de sable enfantin, aussi fragile que son architecte, avec des failles partout. Cette nouvelle maison fut d'ailleurs détruite lors de cette violente tempête. Esther savait bien que cela allait arriver. Oh non, pas grâce à un don, pas grâce à un rêve prémonitoire. Elle savait simplement que cela n'allait pas durer. Tous ces gens qu'elle avait pût rencontrer, ce peu de personnes avec qui elle avait sympathisé... et puis sa meilleure amie. La seule personne pour laquelle Esther vivait encore réellement. Disparue, envolée, laissant Esther ainsi, détruite.
Se reconstruire une nouvelle fois ? Oh, impossible. Ou alors, bien trop difficile. La rousse n'en a même plus la force. Alors à quoi bon. Elle continuera à vivre, même pas parce qu'il le faut. Simplement parce qu'elle ne sait même plus comment s'y prendre pour disparaître. Elle ne vit pas, elle survit. Elle fait maintenant partie des Réfugiés, la petite. Esther a perdu tout espoir, toute détermination. Elle n'a rien à faire, pour l'instant. Elle ne veut retrouver personne, alors elle se terre dans un coin, et elle survit comme elle peut.      
 

Derrière l'écran


Prénom/pseudo : Charlène.
Age : 13 ans.
Où as tu trouvé le forum ? Je suis un ancien compte. ~
Comment le trouves-tu ? Magnifique, vraiment ! La maintenance, c'était du vraiment beau boulot, bravo !
Ta fréquence de connexion : Quand je peux.
Un dernier mot ? Il est beau le fofo.


OBLIGATOIRE, remplis le code à la suite pour ton avatar sans enlever de balise :

Code:

[b]Karen Gillan[/b] ~ Esther Evans
x fiche by laxy


Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 17 ans
Avatar : kaya scodelario
DC : mark
Statut : célibatairement attirée par un beau brun
Messages : 506
Points : 24
Date de naissance : 25/01/1977
Age : 40

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar

Sam Hamilton
MessageSujet: Re: Estherouille. [En cours.]    Sam 11 Juin - 19:00

Voila :sirene: J'ai juste besoin de savoir, Esther fait partie du camp du village, de la base ou de la ferme?




Je te valide !

bienvenue chez les fous


Tu es donc validé après lecture de ta fiche! C'est trop bien comme toujours :yep:
Maintenant que tu es des nôtres, tu vas pouvoir commencer à rp! Mais avant cela, n'hésite pas à faire un petit tour par la gestion des personnages, où tu pourras te créer une fiche de liens et de sujets. C'est ici également que tu pourras demander des liens avec d'autres personnages. N'hésite pas non plus à aller voir les demandes de rp, dans la même catégorie!
Si tu souhaites créer un scénario prédéfini, je te laisse te rendre ici, pour offrir des possibilités aux autres joueurs.
Puisque tu as ta couleur, tu peux également squatter le flood et les jeux (ainsi que les créations), mais aussi la Chatbox, et évidemment, la zone RP !
Bonne aventure parmi nous :coeur:


x fiche by laxy



_________________
oui maman jvais faire cqui faut
○ avec des sy j'serais intouchable comme omar
crackle bones.


VOTER • VOTER • VOTER

https://www.youtube.com/watch?v=57mkfFdvREw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Estherouille. [En cours.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-