Forum RPG. 2017. Détenteur d'un pouvoir ou simple humain ? Vous avez tout deux votre place ici, mais prenez garde, le secret ne doit pas être révélé. Entre haine, amitié et aventure. Le secret survivra t'il ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMer 22 Oct - 11:11

Charlie&Aaron a écrit:
Bonjour à vous,

Nous organisons une soirée halloween le 31 octobre. Si vous êtes intéressés, rendez-vous à la lisière de la forêt ce soir-là, vers minuit. Passez par le passage secret.
N'en parlez à personne que vous ne jugez pas digne de confiance. Cela ne doit pas arriver aux oreilles de Moor, ou à un adulte tout court.
Seuls les rubans verts et blancs auront accès à la soirée. On veut pas de gosses dans nos pattes. Venez obligatoirement déguisés ou l'accès à la fête vous sera refusé !
Ah, il y aura alcool et nourriture à profusion.

Anonyme



Charlie n'avait pas signé. Il avait préféré laisser la surprise, le suspense, même si bon nombre de ses camarades se doutaient sans doute que le message venait de lui. Ce message avait d'ailleurs circulé dans les deux dortoirs concernés, et si tout se passait bien, beaucoup d'élèves étaient intéressés. Ça n'était pas tous les jours qu'on pouvait fêter quelque chose à l'orphelinat. Ça avait au moins le mérite d'être distrayant.

Mais le garçon n'avait pas encore dévoilé sa botte secrète : Aaron. Personne ne savait qu'il faisait partie des organisateurs, on ne l'en avait jamais cru capable de toute façon. Et pourtant c'était vrai, il était aux côtés de Charlie alors que celui-ci avait trouvé l'endroit idéal, quand il avait tout installé aussi. Et il lui en était reconnaissant de l'avoir aidé, il ne s'était pas trompé quant à son efficacité. Et il s'était aussi révélé qu'Aaron était une personne très sympathique. Charlie était allé au-delà des préjugés et il triomphait.

Bref, c'était sa botte secrète. Lorsqu'ils allaient apparaître à la lisière de la forêt pour conduire leurs invités dans la cabane abandonnée, la stupeur se lirait sûrement sur leurs visages. Et ça, curieusement, Charlie en serait fier. C'était bien son genre d'ailleurs. Personne ne croirait Aaron capable de s'allier avec Charlie. C'était impossible, c'était comme voir un lièvre s'accoupler avec une girafe. Enfin bref.


31 octobre 1992, 23h30.

Le garçon contempla la seule et unique pièce de la cabane avec satisfaction. Il avait repoussé tous les veux meubles poussiéreux dans les coins de la pièce et c'était servi d'une longue table en guise de buffet. La veille, il s'était discrètement rendu au village et avait fait quelques achats grâce à de l'argent qu'il avait, comment dire ? Emprunté. En réalité il avait retrouvé quelques billets sous son matelas qu'il avait dû subtiliser plus jeune et qu'il avait oublié avec le temps. Bref, il s'en était servi. Et était revenu avec des sacs d'une taille inimaginable. Il avait dû acheter un grande nombre de rouleaux de papier toilette pour son propre déguisement. Quant à Aaron, il ignorait tout de son costume pour la soirée.

Charlie sourit. Ils avaient fait du bon travail. Il avait accroché des lampions au plafond. Ce n'étaient que des bougies tendues en l'air, mais cela rendait l'atmosphère lugubre. Les garçons avaient laissé les toiles d'araignée pour faire plus réaliste. La nourriture et l'alcool abondait. Charlie n'était pas un expert en vins, mais il avait pris les bouteilles les moins chères et il était certain que ça ne serait excellent, en revanche cela ferait l'affaire, ils n'étaient pas à un verre près.

Charlie ôta son pull et son pantalon dans un coin de la pièce, à l'abri du regard d'Aaron. Il déballa le papier toilette et commença à s'enrouler dedans, de manière à couvrir toutes les parties de son cors, même sa tête. Il laissa un espace pour les yeux, le nez et la bouche, et se mit à rire. Il se retourna vers son camarade, toujours riant.

« Pas mal mon costume de momie ! »

Sans plus attendre, il consulta sa montre – le seul objet qu'on autorisait aux orphelins pour son utilité – et décida qu'il valait mieux se rendre tout de suite au point de rendez-vous, histoire de vérifier que personne ne les épiait. Il sortit de la cabane, attendit qu'Aaron le rejoigne et s'engagea dans la forêt noire. Il la trouvait encore une sinistre que le jour. Il y avait des bruits bizarres et des craquements de toutes parts, même si à deux, il se sentait beaucoup plus rassuré.

Ils marchèrent pendant quelques minutes en silence, tendant l'oreille, jusqu'à percevoir des chuchotements, à quelques mètres. Ils arrivaient enfin à la lisière de la forêt. Charlie sourit, aux anges. Il fit signe à Aaron de l'attendre ici, et s'avança de quelques pas pour parvenir à la vue de tous.

« Bonsoir ! » lança-t-il, tout sourire. Il balaya le petit comité du regard. Oui, ils étaient venus nombreux. Tant mieux, plus on est de fous, plus on rit. « Vous êtes tous là pour la soirée je suppose... D'abord et avant tout, je tiens à vous présenter Aaron Rowe qui m'a beaucoup aidé dans l'organisation ! »

Aaron sortit de l'ombre. Aussitôt, des regards médusés convergèrent vers lui. Aaron, oui, le chauve, il était là, mais surtout le complice de Charlie Smith. C'était quelque chose d'impossible. Et pourtant, c'était bien lui, dans son costume, c'était lui. Oui.

« Tout le monde est là ? On peut y aller ? » demanda Charlie en se frottant les mains, encore plus joyeux que d'habitude. « Ah, je tiens à vous prévenir que... si vous disparaissez dans de mystérieuses circonstances... nous déclinons toute responsabilité. »

Un frisson parcourut les orphelins. La forêt était sombre et lugubre. Charlie se mit en route, bientôt suivi par la petite troupe de déguisés. C'était un bien étrange spectacle, mais un soir d'halloween, se poser des questions était inutile. Il faisait froid et noir, mais tout le monde paraissait excité. Il fallait simplement qu'un adulte ne fasse pas son apparition et tout irait bien.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMer 22 Oct - 17:03

Trois jours avant Halloween. Aaron était occupé à regarder des Rubans blancs joués au foot dans la cour, fumant une cigarette sans payer attention aux ennuis que cela pourrait lui attirer quand Charlie Smith l'interpella. Enfin, Aaron pensait que c'était bien là son prénom. Il n'avait pas vraiment pris la peine de retenir les noms de tous les gens de sa classe. Quel intérêt ? Il ne leur parlait même pas. Pas qu'il n'aurait pas voulu mais les gens avaient tendance à l'éviter quand il voyait qu'il était chauve. Pensaient-ils qu'un cancer était contagieux ? Surtout qu'il était en voie de guérison. Non vraiment, Aaron ne comprenait pas vraiment les gens bien portant.
Donc, il fut plutôt surprit de voir qu'un jeune de son âge l'interpella. Charlie se présenta rapidement et lui annonça la raison de sa venue. Une fête pour Halloween ? Mouais... Pour rubans verts et blancs ? Hm... Avec alcool ? Il accepta avec plaisir ! Aaron n'allait pas rater une occasion de faire la fête, surtout si il y avait de l’alcool. Peut être pourrait-il apprendre à connaître quelques personnes en plus. Parfait ! Charlie avait toute son aide à sa disposition. Le seul problème était peut être son costume mais bon, il trouverait bien avant la fête.

Ils s'étaient donc retrouvés quelques heures avant l'heure H pour préparer la cabane abandonnée dans les bois. Aaron était plutôt content du boulot qu'ils avaient accomplis. En plus, il s'était plutôt bien entendu avec Charlie. Charlie qui avait ramené de la nourriture et des bouteilles d'alcool. Aaron l'avait aidé à financer avec les maigres billets qu'il pouvait retirer du compte de son père – enfin, le sien, c'était son compte bancaire maintenant. Il avait aussi trouvé un costume dont il était plutôt fier, bien que le résultat laissait un peu à désirer – l'importance, c'était qu'il s'amuse de toute façon, non ? Il s'était donc retrouvé habillé en monstre de Frankenstein. Il avait suffit qu'il « emprunte » un peu de maquillage à une élève et il s'était dessiné des cicatrices partout sur le visage dont une qui traversait tout son front. Il avait accroché tant bien que mal des faux clous sur ses tempes avec de la colle mais ils étaient si mal accrochés qu'ils pendouillaient et il était sûr de les perdre avant la fin de la soirée. Avec du rouge à lèvre, il avait fait un trace de sang partant de sa bouche et qui descendait sur son menton. Pour les vêtement, il avait pris une vieille chemise blanche qu'il avait déchiré un peu aléatoirement et il l'avait mit au dessus d'un simple t shirt noir. Il avait enfilé un jean et des converses noirs, qui cachaient sa prothèse.

En voyant le costume improvisé de Charlie, il était parti dans un fou rire : ils avaient le look tous les deux. L'heure était arrivée et les deux camarades marchèrent ensemble pour retrouver les autres et les guider jusqu'à la cabane. Aaron suivit les directives de Charlie quand celui-ci lui demanda de rester caché. De là où il était, le chauve pouvait voir le monde qu'il y avait et il était plutôt content de voir que beaucoup étaient venus pour cette fête d'Halloween, après tout, il n'avait pas fais tous ses efforts pour rien.
Aaron sortit de l'ombre pour faire face à ceux présents avec un petit sourire, un peu narquois. Ils étaient tous surpris de sa présence, ça l'amusait. Il lança un « salut » à la cantonade avant que l'attention ne soit repris par Charlie. Aaron se retint d'exploser de rire en voyant la réaction que sa dernière phrase avait provoqué.
Ils finirent tous dans la cabane. Des sifflements d'admirations se firent entendre et Aaron fut plutôt fier de son travail. Il fit rapidement un « high-five » à Charlie avant de se mettre derrière la table où était posé les alcools.

« Si vous voulez un cocktail, faîtes moi signe ! »

Il sourit comme un gamin à la bande d'adolescents réunis. Aaron était plutôt doué pour les cocktails, un truc qu'il avait appris auprès d'un autre patient de l'hôpital où il avait séjourné. Il voulait faire bonne impression pendant cette soirée, essayait d'enfin s’intégrer et gagner le respect de ses pairs. Ils allaient voir de quoi il était capable. Après tout, le soir d'Halloween, tout pouvait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyJeu 23 Oct - 23:57

Salomé suivait en silence la petite bande de ruban vert qui se faufilait vers le passage secret, elle avait longtemps hésité à y aller, les risques était grand, énorme même, la moitié du dortoir allait disparaître, les surveillants allaient bien le découvrir nan ? Ils allaient peut être organisé des recherches et ils seraient tous punis, l'idée la faisait encore frémir, le jeu en valait il vraiment la chandelle ? Mais elle avait finit par décider d'y aller, c'était l'occasion de nouer des liens. Elle suivait donc les autres, ils formait une drôle de troupe, tous déguisés.

Ils débouchèrent enfin dehors, les murmures grandirent et la joies éclata sur les visages, en dehors des murs on semblait être loin de tout les dangers, semblait seulement. Diane sourit à son tour, ça lui faisait du bien de briser les règles, une fois de plus et pour une fête cette fois. Les murmures grandissaient, les filles furent vite rejoint par les gars puis par les blancs. C'était vraiment un grand événement et on lisait l’excitation sur chaque visage.

Diane regarda ses camarades, tous avait accepté de se plier à la règles et on avait de tout. Elle même portait une robe noire, plutôt courte et qui valait une petite fortune, les agents qui avait envoyé ses affaires d'équitation au centre équestre y avait glisser d'autres choses, dont cette tenue, pour la plus grande joie de Salomé, elle était splendide dedans et elle aurait aisément fait craquer un tas de garçons si là était son but. Elle a dégoté un chapeau noir, sorcière, pas très recherché certes mais le fait qu'elle est splendide ainsi compense.

Charlie arrive, il n'avait pas signé son mot mais dans tout le dortoir des filles on murmurait que c'était lui, les filles en étaient limite hystérique, Salomé ne comprenait pas, elles semblent toutes amoureuse de lui et c'était la limite de se battre pour lui, flippant. Elles avaient d'ailleurs toutes rivalisé en maquillage et tenue ce soir car elles espéraient conquérir le jeune homme, Diane elle avait mit cette robe simplement car elle l'aimait, elle ne se rendait pas compte de l'image qu'elle renvoyait ainsi habillé, elle s'en moquait. Il fit un petit discourt à la Charlie avant de dévoiler son complice, murmure surpris de toute part.

La troupe se mit en marche vers la cabane et une fois arrivé sur place des murmures admiratifs. Il faut l'avouer ça en jetait. Cette soirée promet, Salomé rentre et jette un œil partout, elle voit l'alcool, Aaron s'y dirige et propose de faire des cocktail, Salomé soupir, elle n'y toucheras pas, bien trop peur de finir par dire des conneries, du style qui elle est vraiment, c'est dangereux, elle se détourne du bar et vas vers Charlie, seul personne qu'elle connaît, ou presque, elle ne fait pas attention à la bande de fille qui l'observe d'un œil noir, elle pose sa main sur l'épaule de Charlie, sourire aux lèvres :
- « Salut ! Vous avez fait du beau boulot dit donc ! »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyVen 24 Oct - 0:41

Une soirée Halloween ? Pourquoi pas. Tant que des adultes n'intervenaient pas et qu'ils n'écopaient pas une semaine de punition, ça lui allait. D'autant plus qu'avec la perspective de retrouver Leah là-bas, elle en avait doublement plus envie. Et puis au fond c'était une bonne idée, ça ne leur ferait pas de mal de prendre l'air. Ils n'allaient pas rester coincé à Moor jusqu'à la fin de leur vie, autant se mettre dans le bain tout de suite et prendre l'habitude des soirées. C'était comme ça dans le vrai monde, celui avec des grandes villes et des usines, mais aussi Hollywood et compagnie. Parce que au plus loin où se souvenait Marlene, elle n'avait jamais vu que le petit bout d'île sur lequel elle était condamnée à rester. Et elle ne verrait sans doute jamais autre chose.

Durant plusieurs jours elle s'était creusé la cervelle pour trouver un déguisement digne de ce nom. Elle devait être originale, taper dans l’œil, et si possible fasciner Léandre. Et pour ça elle ignorait tout de la manière dont s'y prendre. De toute façon elle savait qu'il ne lui faudrait pas en mettre des tonnes. Il fallait qu'elle n'ait pas trop la main légère non plus. Et surtout, il fallait trouver de quoi le faire, ce costume, la plupart des orphelins n'avaient pas beaucoup d'argent et elle se voyait mal se balader avec des sacs sous le nez des surveillants. Il lui faudrait donc agir seule et avec les moyens du bord. Elle trouverait bien.

La veille de la soirée, elle dénicha une taie d'oreille noire assez large pour que, découpée, elle puisse servir de cape. Marly avait sa petite idée quant au déguisement ; ça ne serait pas extrêmement original mais elle aurait au moins pris du plaisir à le confectionner. Elle dénicha du maquillage au fond de son armoire et déposa le tout sous son matelas pour être prête le grand soir. Elle avait aussi une robe assez sophistiquée qui ferait l'affaire. Bon, ça promettait.

Le jour J, c'était la débandade. Tout le monde était à la limite de l'hystérie, et bientôt les surveillants se rendraient compte que l'excitation qui régnait sur les lieux n'était pas normale. En plus un soir d'Halloween, ça pouvait éveiller les soupçons. De toute façon, si un adulte était prévenu, ils ne feraient pas long feu, et ils seraient nombreux, alors ça valait sûrement le coup. Il fallait juste garder un œil sur les personnes susceptibles de tout balancer à la directrice.

« Ça a de la gueule, hein ? »

Elle s'adressait à Léandre, parlant de son propre costume. Toute une flopée de rubans blanc marchait dans le passage secret, silencieux pour la plupart, d'autres sautant à pied joints. Marlene venait de rattraper le garçon et, malgré l'obscurité, lui sourit. Quelqu'un avait pensé à apporter une lampe torche et on y voyait assez pour découvrir le déguisement de chacun. La jeune fille avait usé et abusé du fond de teint pour se donner une pâleur cadavérique, et elle s'était dessiné des dents de vampire juste sous sa lèvre inférieure. Et avec le costume en entier, oui, ça avait de la gueule.

« Joli costume », ajouta-t-elle en souriant.

Leah en squelette ça n'était pas banal. Il était même plutôt pas mal comme ça. D'ailleurs le déguisement était bien réussi. Et Marly avait envie de rire, elle avait envie de lui prendre la main aussi. Et c'est ce qu'elle fit d'ailleurs, elle se sentait plus tranquille en pressant ses doigts. La menace de la venue d'un adulte se taisait de plus en plus et rester à proximité de Léandre et de sa forte musculature, c'était plus que rassurant.

Ils débouchèrent à la lisière de la forêt, dans une nuée de rubans verts et blancs, garçons et filles confondus. Un jeune homme arriva et se présenta comme organisateur de la soirée, puis invita son camarade à le rejoindre. La surprise pointa sur tous les visages, on n'associait pas les eux garçons ensemble. Lesdits Charlie et... Aaron, oui, d'après les souvenirs de Marlene, ouvrirent la marche dans la forêt. Le chemin fut assez court. Ils débouchèrent à la cabane abandonnée, l'excitation était à son comble. On pouvait voir des guirlandes dans la cabane, l'endroit était assez vaste avrez dire et la soirée serait plutôt agréable.

« Tu veux quelques chose à boire, Leah ? »

Marly, le sourire aux lèvres, se dirigea vers la zone cocktails où s'était installé Aaron, tout en félicitant mentalement les organisateurs de la soirée. Ils n'étaient peut-être pas en boîte et il n'y avait pas de sono, mais l'atmosphère était agréable et conviviale malgré les lieux sinistes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyVen 24 Oct - 15:45

Ayden était au milieu de la foule de pensionnaires. Il était un peu mal a l'aise, mais il était temps qu'il se sociabilise. Ca faisait une petite semaine que la rumeur d'une petite fête avait lieu dans les bois, et celle ci avait ameuté presque tous les rubans blanc et verts. Il se passait tellement peu de choses que cet evenement avait fait un carton.
Il avait eu du mal a trouver un déguisement, et au bout de quelques jours il s'était souvenu d'un film qu'il avait regardé avant sa maladie, et qu'il avait adoré, le classique Vendredi 13. Il avait essayé de se remémorer le costume de Jason. Il avait donc enfilé un jean, un t-shirt blanc, une veste en jean et avait barbouillé le tout avec un rouge a lèvre qu'une fille avait oublié dans les douches. Pour le masque il avait eu plus de mal, il avait finit par demander a un de ses camarades qui sortait régulièrement de lui acheter un masque blanc, basique, sur lequel Ayden avait dessiné les détails d'un masque de hockey américain. Il était plutôt fier de lui, il avait crée un costume a partir de presque rien. Bon il savait que tous les jeunes invités a la fête étaient dans son cas, mais il était quand même plutôt content de son déguisement.

Il regarda autour de lui, pas grand monde qu'il connaissait. Il reconnu de loin les boucles blondes de Salomé. Il lui fit un petit signe, mais elle ne sembla pas le voir. Il pinca les lèvres, tant pis, il irait la voir plus tard.
Charlie, un garçon de sa classe prit la tête du groupe et tout le monde se mit en marche a travers les bois. L'ambiance était glauque, un vent froid se glissait sinueusement a travers les branches qui fit frissonner Ayden. Le mois d'octobre était froid cette année, et la nuit était tombée.

Le groupe s'arrêta devant une maisonnette en ruine. Le jeune homme sourit, l'ambiance était réellement travaillée. Le groupe se dispersa a l’intérieur, et Aaron, qu'il n'avait pas vu a cause du monde, proposa des cocktails. Ayden s'avança vers lui, bien décidé a engager la conversation.
Il souleva son masque, et lui sourit.

"Salut ! Vous avez géré l'organisation, bravo !"
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyVen 24 Oct - 18:36

Aaron était vraiment heureux de voir que la fête plaisait. Il s'occupait des cocktails, enchaînant les mélanges avec habilité. Il s'était lui-même servi un verre de whisky-coca, probablement le truc qu'il aimait le plus boire en soirée et servait les commandes que les autres lui demandaient.

Une élève, une ruban blanc vient lui demander à boire, son copain à quelques pas d'elle. Il leur servit rapidement à boire en leur souriant, buvant ensuite un coup de son propre verre. Il observait les adolescents réunis qui discutaient et s'amusaient et ça lui plaisait d'être en partie responsable de cela, même si la plus grosse part du boulot avait été accomplis par Charlie. Avec le recul, il lui était d'ailleurs plutôt reconnaissant de lui avoir demandé son aide et d'avoir sympathisé avec lui. Aaron n'avait pas vraiment beaucoup d'amis depuis qu'il était venu dans l'orphelinat, il y a seulement quelques mois. Il avait parlé avec quelques personnes de sa classe et il s'entendait plutôt bien avec Ayden Waters – puisque les deux avaient connu la même chose. Il y avait aussi cette fille des Rubans Blancs, Violet Davis, qui l'avait bien aidé un jour, alors qu'il était vraiment dans une mouise bien profonde. Mais ses amis, si il pouvait vraiment les appeler comme ça – il ne les connaissait pas encore très bien – pouvaient se compte sur les doigts d'une main.

Il but encore une gorgée de son verre quand un garçon se rapprocha de lui dans un déguisement qu'il reconnaissait comme étant celui du tueur en série Jason, de Vendredi 13. Aaron n'était pas vraiment familier avec les films d'horreur mais il connaissait quand même ses classiques ! Le masque se souleva et le visage d'Ayden apparut.

« Salut Ayden ! »

Aaron lui serra la main.

« Va féliciter Charlie, c'est lui qui a fait tout le boulot ! J'ai juste donné un petit coup de main. »

Aaron sourit avant de demander :

« Tu veux boire un truc ? »

Il prit les bouteilles d'alcool en main, toujours prêt à montrer ce qu'il savait faire.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyVen 24 Oct - 20:51

Charlie souriait. Tout simplement parce qu'il était heureux de sa réussite, heureux de leur réussite. Sans Aaron, il n'y aurait pas eu de soirée, ni de guirlandes accrochées au plafond, ni de buffet, de nourriture et d'alcool. Il n'y aurait rien eu, rien du tout. Que dalle. Le grand vide noir. Et Aaron avait été plus efficace que n'importe quel ruban vert, Charlie était bien placé pour le savoir. C'était le compagnon idéal, discret, utile, entreprenant. D'ailleurs le jeune homme le suivit du coin de l’œil se placer près des bouteilles en proposant à ceux qui le souhaitaient un cocktail. C'était encore mieux.

Charlie vit alors Salomé s'approcher, déguisée en sorcière s'il ne se trompait pas. Oui, c'était bien une sorcière avec sa robe noire et son chapeau pointu. Elle était même drôlement sexy, et ça faisait tout bizarre au garçon de penser ça. Il sourit bêtement – un peu trop à son goût – et ne réagit pas vraiment lorsqu'elle le félicita pour la soirée vouée à la réussite, trop occupé à la dévorer des yeux. Puis, au bout de quelques secondes, il reprit ses esprits et ouvrit enfin la bouche :

« Oh, merci... Dis donc, t'es belle là-dedans. »

En toute sincérité, elle était magnifique, mais ça Charlie n'aurait jamais osé l'avouer, surtout pas devant elle en plus. Il se contenta d'observer ses cheveux, parce qu'il aimait bien les reflets des bougies dessus, ça les rendait encore plus vivant. Puis il remarqua par-dessus l'épaule de Salomé un attroupement de filles qui les regardaient en gloussant, et aussitôt il prit une mine énervée parce qu'il n'aimait pas ça. Il était aussi flatté mais ça il le cachait, il n'aimaite pas qu'on se foute de la gueule à Salomé.

« C'est qui, elles ? » lanca-t-il, un peu hargneux, en regardant dans leur direction.

Bon bien sûr il savais qui elles étaient, des rubans verts et il connaîtrait sûrement leurs noms s'il faisait quelques efforts, mais il avait envie de savoir ce que la jeune pense d'eux. Entre temps il remet en place les bandes de papier toilette sur son bras, il est certain de finir en caleçon avant la fin de la soirée, le PQ va s'éparpiller partout. Mais après tout c'est pas grave, tout le monde sera bourré et ne se souviendra de rien. Il pouvait toujours espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyVen 24 Oct - 23:19

Salomé ne sut pas comment interpréter le silence de Charlie, son regard la gênait, elle se dit alors qu'elle n'aurait peut être pas dût mettre cette robe, elle était trop attirante, elle venait de s'en rendre compte. Il la remercie enfin et finit par lui dire qu'elle est belle comme ça, elle rougit doucement puis elle se demande si il la trouve moche habituellement, elle ne dit rien, évidemment et attend qu'il brise de nouveau le silence, elle devrait le remercier mais elle n'arrive pas à parler, elle entends des murmures derrière elle et des pouffements.

Le visage de Charlie se fait un peu énervé, elle sourit, il semble pas ravis du comportement des filles de sa classe, Salomé commence personnellement à les trouver bien trop puéril, en train de se battre pour un garçon. Il lui demande qui elles sont, Diane trouve la voix plutôt esche, il semble vraiment énervé, elle se demande si c'est car elles se moquent d'eux, enfin d'elle plutôt ou si c'est car il est gêné justement d'être vu avec elle, elle n'en sait rien mais elle espère que ce n'est pas la deuxième option.

Elle les regarde discrètement et ne peut s’empêcher de jurer en français, bordel Aurore, soit la jeune fille qui a clairement fait comprendre au dortoir que Charlie était pour elle et qu'elle ferait regretter celles qui voulait la défier, d’ailleurs son regard croisa celui de Lom et elle comprit qu'elle comptait bien ne pas laisser passer ça. Salomé soupira et se tourna vers Charlie, un sourire crispé au visage. Elle se passe une main dans les cheveux, faisant tourner une mèche tout doucement avant de lui répondre :
- « Oh une bande de gamine, d’ailleurs, je te prévient celle du milieu, Aurore, compte bien t'embrasser avant la fin de la soirée ! »

Elle soupire doucement, jetant un nouveau regard à la dite Aurore qui la fait frémir, elle regarde Charlie avant de soupirer :
- « En tout cas je devrait m'éloigner de toi avant qu'elles finissent par me tuer, Aurore semble être du genre possessive, je te souhaite du courage ! »
Elle s’écarte doucement de Charlie, ne sachant pas quoi faire, elle voit Ayden au bar en pleine conversation avec Aaron, elle n'ose pas aller les déranger, alors elle reste seulement écarté de quelques centimètres de Charlie, observant les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptySam 25 Oct - 15:29

L’excitation était palpable pendant toute la journée et les cours avaient eu bien du mal à se dérouler dans des bonnes conditions et c'était tellement grillé que je m'étonnait moi même que les surveillants n'aient pas tous été mobilisé pour nous surveiller et réprimer toute envie de sortie nocturne, mais nan. Tous mes camarades ou presque, et moi même marchions donc dans un silence quasi total et nous nous engouffrâmes dans le passage secret, il y avait un peu de lumière et on pouvait distinguer les costumes de chacun.

La voix de Marly me surprit, jusqu'au dernier moment je n'était pas certain de savoir si elle venait ou non, j'étais donc plus que ravis de la voir et son costume me donna encore plus envie d'elle, elle était splendide, encore un peu plus que d'habitude et j’eus envie de la prendre contre moi, mais il y avait trop de monde et la foule poussait sans nous laisser la possibilité de ralentir, ni même de sortir mon portable pour lui répondre. Je lui sourit donc, dans mes yeux se lit à quel point je la trouve magnifique.

Elle me dit que mon costume est beau, je lui sourit de nouveau, même si je le trouve ridicule à coté du sien mais je ne dit rien et me contente de la couver du regard. Je jette un œil sur mon costume, des vêtements noirs trouvés au fond du grenier et de la peinture blanche acheté au village, le plus dur à été de parvenir à peindre sans me faire prendre. Il est vrai que le costume me vas plutôt bien, en même temps je n'avais pas vraiment d'idée alors j'avais fait la première chose qui m'était venue à l'esprit.

La main de Marlene vient dans la mienne, contact au combien agréable, je lui souris encore un peu plus, heureux de l'avoir contre moi. Elle presse mes doigts, comme pour se rassurer, il est vrai que les risques sont grands. On débouche dehors, les explications puis on part en direction de la cabane, il faut avouer que les lieux sont flippants mais pourtant l'ambiance est déjà bonne, on rentre toujours main dans la main puis elle finit par me demander si je veux un truc à boire et s’éloigne de moi.

Je la regarde commander pour nous et je ne peut que lui en être reconnaissant , même ça c'est compliqué pour moi, aller demander un verre aurait impliqué pour moi de sortir mon carnet, d'attirer l'attention dans ce bruit et de faire lire cette foutue feuille à Aaron, elle en deux secondes elle revient deux verres dans les mains, j'en attrape un en souriant avant de faire glisser ma main le long de ma joue, merci en langue des signes. Je l'embrasse ensuite et sourit avant de porter le verre à mes lèvres, je boit une gorgé, me dit que je vais y aller doucement car c'est plutôt dosé comme truc.

J'attrape doucement Marly par la taille, et l’entraîne vers le centre de la pièce, une piste improvisé ou quelque personne se trémoussent déjà sur le rythme de la musique qui se fait discrètement entendre. Je sourit à Marly et lui attrape la main commençant à bouger doucement au rythme de la musique, je l’attire doucement vers moi et finit par poser ma main libre sur son épaule, je l'embrasse de nouveau, me moquant bien de tous ces gens qui nous regardent.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyDim 26 Oct - 0:20

Charlie n'avait pas une très bonne mémoire visuelle. Il préférait le bouche à oreille et tout ce qui allait avec. L'audition, il n'y a que ça de bon. Et comme c'était un jeune homme un peu spécial et qu'il était persuadé de connaître personnellement l'élève leader au milieu de ce groupe de rubans verts, il ne put s'empêcher de faire une bourde, une grosse bourde. Sûrement, à y réfléchir, la plus grosse erreur qu'il eut jamais faite de toute sa vie. Il aurait mieux fait de se taire. De baisser les yeux. De regarder Salomé, par exemple. Et de sourire pour lui dire avec son regard combien elle était belle. Tout, sauf dire ça :

« Mais non, reste là, ça leur fera les pieds. » Sourire malicieux. Puis la grosse connerie : « Aurore ? Ah oui, j'ai déjà dû sortir avec elle au village. C'est un très bon coup... Oh, merde. »

Gêné, Charlie fut pris d'un rire nerveux, pas bien méchant mais irrépressible. Bon dieu, ce qu'il pouvait patauger en présence des femmes ! S'il voulait sympathiser avec la jolie blonde, il ferait mieux d'éviter de parler de ses flirts, surtout en sa présence. S'acoquiner avec Aurore, ça mettrait sûrement Salomé mal à l'aise et la dernière chose qu'il voulait, c'était se brouiller avec elle. Il tenait à elle, oui ça c'était certain, mais il n'était pas prêt de s'en détacher. Même au prix des paroles qu'il avait prononcées plus tôt.

« Non, mais je plaisantais. » Il n'avait pas du tout la tête de quelqu'un qui vient de faire une plaisanterie, plutôt un sourire crispé et un regard embarrassé. « Je t'assure, c'est rien. Oublie ça, ça date. »

Il soupira et leva les yeux au ciel devant sa propre connerie. Il était dans la mouise jusqu'au cou. Mais après tout, il se faisait du souci pour Salomé et cela méritait une explication. Il avait très bien le droit de déclarer qu'Aurore était un bon coup. Non ? Oh non, absolument. Pas devant Lom en tout cas. Et ça il n'arrivait pas à se l'expliquer. Et ça le foutait en rogne de ne pas comprendre ! Charlie était perdu, définitivement perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyDim 26 Oct - 15:02

Salomé fixe la foule autour d'elle, se dit que c'était une erreur de venir ici, au milieu de cette foule, de parler à Charlie encore plus, Aurore vas lui faire payer et en même temps elle l'a cherché alors elle se dit qu'elle l'a mérite, elle place ses bras l'un sur l'autre et frissonne doucement, bordel mais pourquoi elle est là, elle prend une grande inspiration et s'apprête a quitter les lieux aussi discrètement que possible, avec un peu de chance elle retrouveras le dortoir complètement vide, rien que pour elle et elle pourras enfin passer une bonne nuit.

Elle soupir en entendant la voix de Charlie qui lui dit de rester, elle soupir et se retourne vers lui, souriante malgré tous, même si elle sait qu'Aurore vas la tuer. Son sourire meurt face aux paroles du jeune homme, un bon coup, ce que les mecs sont vulgaires, elle pousse un long soupir désespéré alors qu'il rigole, elle s'écarte légèrement de lui et elle grimace, l'air dégoutté, les mec sont vraiment désespérant. Elle regrette vraiment d'être venue, de lui avoir parlé surtout car ça ne valait pas le coup de se faire pourrir par Aurore pendant des jours pour ça.

Il essaye de revenir en arrière, s'enfonçant un peu plus au yeux de la jeune fille, tu patauge dans la semoule mon beau, songe t'elle. Il ajoute que ça date, c'était donc vrai, elle se demanda un instant si il avait vraiment couché avec elle où il disait simplement ça pour se la raconter. Elle essaye de se dire qu'elle s'en moquait mais au fond nan, elle le fixa un instant et sa lèvre inférieure commença à trembler doucement, elle essaya de se contenir, difficilement, ses yeux foudroyient le jeune homme et elle balance en français :
- « Pauvre con ! »

Elle fait demi tour, les larmes aux yeux, elle entend les rires d'Aurore et de sa bande, elle frisonne et presse le pas se dirigeant vers le bar, elle se moque de finir mal et de raconter des conneries, elle veut juste oublier Charlie et Aurore, qu'ils fassent ce qu'ils veulent ensemble, elle s'en moque totalement. Elle se rapproche et sourit d'un air un peu triste à Aaron et Ayden qui discutent. Elle essuie doucement les larmes qui coulent sur ses joues avant de demander d'une petite voix :
- « Tu me file un truc ? »
Elle attends alors le verre, pensant à sa vie, à ce qu'elle devrait être, elle songe à Charlie, le traite de con en boucle dans sa tête puis elle s'insulte elle même d'encore penser au jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyLun 27 Oct - 18:34

Ayden sourit a Aaron quand il lui serra la main. Il était content d'être la. Et se dire qu'il contredisait Moor et toutes les règles de l'orphelinat lui faisait plaisir.

"Oh euh... Un whisky coca s'il te plaît."

Il regarda son ami faire la boisson, et saisit le verre qu'il lui tendit avec un chaleureux remerciement. Il bu une gorgée et parcourut la foule des yeux, il y avait du monde, ça promettait. Tous ces jeunes ayant trop bu, cela allait faire du bruit au moment de rentrer. Si tout le monde rentrait... Il se demandait comment réagiraient les surveillants quand ils verraient a leurs ronde que les dortoirs des verts et des blancs seraient vide, ou presque. Il rit intérieurement quand il imagina Moor, elle serait débordée par le nombre de jeunes a punir. Pas sur que cela la stoppe cependant.
Il porta son verre a ses lèvres mais l'arrivée d'une Salomé en pleurs lui fait poser son verre. Elle demande une boisson avec une voix faible. Elle essuya les yeux, le menton tremblant, et il s'approcha d'elle doucement. La jeune fille avait l'air tellement désemparée que cela l'attristait lui aussi. Il posa la main sur son épaule, un air inquiet sur son visage, et dit d'une voix douce.

"Salomé ? Ca... Ca ne va pas ?"

Il se demandait ce qui pouvait faire pleurer une fille si douce et gentille. Personne ne pouvait lui chercher de crasses sans raisons, cela lui paraissait illogique. C'était peut être un garçon, mais qui ? Elle devait avoir pas mal de soupirants.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyLun 27 Oct - 19:17

Charlie s'enfonçait à un point de non-retour. Même un pirouette de rattrapage n'aurait servi à rien, c'était foutu. Salomé allait sûrement se vexer et ne se dériderait pas de la soirée. D'accord, il avait embrassé Aurore et il avait apprécié. Mais ça n'était pas une raison pour le crier sur les toits. Oh, comme il s'en voulait ! Il était con, tellement con. Complètement ridicule, avec ça. Se faire jeter par une fille, il n'en avait pas l'habitude, et le fait qu'on l'épie rendait la chose d'autant plus difficile. Il se haïssait, rien que pour ça. Putain, ça avait été une mauvaise idée de préparer la soirée. Si Lom ne lui adressait plus la parole, ça serait définitivement foutu...

Il regarda la jeune fille s'éloigner après avoir prononcé quelques paroles, en français sûrement. Et vu le ton employé, ça n'étaient sûrement pas des paroles agréables. Charlie, médusé, l'observa de loin, ignorant les autres filles rubans verts qui n'attendaient que le moment de danser. Le garçon avait trouvé une vieille radio à piles et avait acheté quelques CD. D'accord, il était ruiné, mais au moins la soirée serait réussi pour certaines personnes. Autres que lui. Pour l'instant, il n'appréciait pas du tout la tournure que prenaient les événements.

Il sentit comme un brusque accès de colère lui tordre les tripes lorsque Salomé, presque en larmes, se rendit aux côtés d'Ayden et d'Aaron, qui bavardaient. Et encore plus que de la colère lorsque le premier garçon posa une main sur son épaule. Là, Charlie prit son air le plus menaçant pour s'approcher vivement du petit groupe. Il attrapa brusquement le poignet d'Ayden, et l'éloigna violemment de l'épaule de la jeune fille. Il toisa le garçon comme un prédateur se disputant une proie avec un ennemi.

« Tu la touches plus », lâcha-t-il en articulant bien chaque syllabe.

Un instant, ils se se fixèrent en chiens de faïence, silencieux. Charlie avait lâché son poignet mais o pouvait la rage dans ses yeux. Sa volonté n'était qu'un truc bouillonnant, et lui-même prit peur en songeant à ce qu'il songeait sérieusement à faire après avoir vu Ayden toucher Salomé. Il se rendit aussi compte qu'il n'avait rien à faire ici et qu'il ne détenait aucun droit sur ce qui venait de se passer. Brusquement, il passa de la colère à une expression tout à fait neutre, et, après le silence pesant, il demanda un peu trop vite à son goût :

« Hum, Aaron, tu me passes une bière ? »

Une fois cela fait, Charlie inclina la tête et s'éloigna rapidement du groupe. Il avait vraiment merdé, là. Il n'était plus pardonnable. Et putain ce qu'il s'en voulait ! Il but une gorgée, jetant un regard amer à Aurore et sa bande qui n'osait toujours pas approcher. Quelques couples commençaient déjà à danser. Il se mit à chercher Violet du regard, si elle était venue bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyLun 27 Oct - 21:08

Salomé se sentait vraiment mal, elle voulait disparaître. Elle ne voulait pas être là, elle voulait retourner en France, dans son vignoble protégé, mais elle ne le pouvait pas, elle était coincé ici, avec ces ados tous plus des désespérant les uns que les autres, elle s'en voulait vraiment d'être venue a cette fête, elle aurait vraiment dût rester au dortoir en plus, elle prenait des risques de malades pour rien, cette soirée était vraiment nulle. Elle frissonnait, son menton tremblait et elle allait craquer à force d'entendre la bande d'Aurore se foutre de sa gueule, elle en voulait plus que tout à Charlie, pourquoi il se comportait comme ça avec elle ? Elle avait envie de lui crier dessus, de se crier dessus.

Elle regarda les deux garçon et Ayden se rapprocha d'elle, il semblait vraiment inquiet de son état, il posa une main sur son épaule et lui demanda si ça allait, enfin il fit plutôt remarquer que ça n'allait pas. Elle lui fit un sourire triste, remerciant le jeune homme pour son attention, elle était prête à pleurer, elle avait besoin de parler et Ayden semblait prêt à l'écouter, elle sourit, heureuse et allait ouvrir la bouche quand elle sentis une présence derrière elle. Elle vit une main prendre celle d'Ayden.

Elle se retourna pour voir Charlie jeter violemment la main d'Ayden loin de son épaule. Elle entendit ces mots, et ça la fit bouillonner, la touche plus, comme si elle lui appartenait, comme si il avait un quelconque droit sur elle. Elle se sentit mal pour Ayden et le long silence qui s'installa la fit se sentir vraiment conne, elle était la cause de tout ça, il se battait pour elle, ou elle rêvait enfin plutôt Charlie semblait vouloir se battre car Ayden n'avait rien demander. Charlie finit par briser le silence en demandant un bière et il s'écarta pour aller se planter en plein milieu de la piste de danse.

Salomé fulmina, elle jeta un regard à Ayden, son poignet et lui demanda si ça allait puis elle regarda de nouveau Charlie, quel con. Elle soupira avant d'attraper le verre d'Ayden, elle se dirigea d'un pas assuré vers le lieu où se trouvait Charlie, il était de dos, elle l’appela d'une voix forte :
- « Hey Charlie ! »
Au moment où il se tourna vers elle, elle donna un grand mouvement de poignet et le contenu du verre alla se répandre sur le jeune homme réduisant par la même occasion le papier toilette qui constituait son costume en bouillie. Elle laissa tomber le gobelet par terre et se moquant bien que tout le monde se soit tue pour regarder la scène elle prit la direction de la porte et sortit dans la foret.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyLun 27 Oct - 23:19

Ayden ne comprit pas tout de suite ce qui se passait quand Charlie arriva avec une lueur de colère au fond des yeux. Il jeta des paroles agressives au jeune homme, qui fronça les sourcils. Cela ne lui plaisait pas trop qu'il se permette n'importe quoi. Le geste qui suivit les paroles fut tout aussi violent, et Ayden serra les dents pour ne pas faire rencontrer son poing a la joue du garçon. Il se contenta de le planter son regard noir dans le sien sans rien dire. Le comportement très possessif de Charlie sembla indigner la jeune fille. Tellement que quand il s'éloigna, elle saisit le verre d'Ayden pour le vider brutalement sur le costume de Charlie, a sa grande surprise.
Ayden rigola dans sa barbe, mais son sourire se figea quand il la vit s'enfuir vers la forêt. Etant donné l'heure tardive, on ne devait pas voir a deux pas. Il ne réflechit pas plus et s'empressa de la suivre, pour la raisonner et la faire revenir. Dans le pire des cas il essayerai de la faire rentrer a l'orphelinat.
Il bouscula au passage deux ou trois orphelins, en s'excusant a chaque fois. Il ne jeta pas un regard a Charlie, qui semblait choqué du geste de Salomé.

Une fois dehors il regarda autour de lui. Assise quelques mètres plus loin sur une grosse souche, Salomé était en pleurs. Il s'approcha doucement d'elle, et s'agenouilla pour être a sa hauteur en passant un bras protecteur autour de ses épaules.

"Eh, merci, bien joué, tu l'as bien fait taire." il y eut un court silence. L'air était un peu frais, et la jeune fille frissonna. "Salomé, je t'écoute si tu veux parler de quoi que ce soit. Si tu veux je peux aller te chercher un verre, et une veste !"
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMar 28 Oct - 0:28

Aussi loin que remontaient ses souvenirs, Charlie n'avait jamais eu autant honte de sa vie. Il s'en voulait tellement. Il était coupable, oui. C'était le seul en tort dans cette affaire. Il enchaînait connerie sur connerie et ça n'était certainement pas au goût de Salomé. Et maintenant, il se sentait mal à l'aise. Autant finir cette bière et en prendre une autre. Il n'y a que ça de bon, noyer ses peines dans l'alcool. Mais il n'eut le temps de rien faire parce qu'il entendit la jeune fille l'appeler. Croyant qu'elle voulait lui demander des excuses, il se retourna vers elle, l'air vaguement intéressé, mais s'en prit plein la gueule lorsqu'elle jeta le contenu de son verre sur son déguisement. Aussitôt la rage se réveilla et Charlie fut pris de l'envie de tordre le cou de Salomé. Il n'avait pas passé des heures à travailler sur son déguisement, mais il en avait été fier, jusqu'à ce moment-là. Il ne la croyait pas aussi méchante.

« Ow... putain... »

Ce fut tout ce qu'il réussit à dire. Un rire nerveux le secoua, il écarta les bras pour constater les dommages. Il laissait de l'alcool et du papier toilette jusqu'au sol et se retrouvait donc presque en caleçon dans tout le monde, mais ça ce n'était qu'accessoire. Pour parfaire le tableau, la jeune fille sortit dehors. Mais la fête reprit, les rires continuèrent et bientôt tout le monde oublia l'incident. Charlie vit alors Ayden suivre Salomé dehors, et il ne put s'empêcher de se mordre la lèvre. Non. Il n'irait pas les rejoindre. Il n'irait pas s'excuser. Tant pis.

Il se dirigea vers un coin de la cabane. Cette soirée était définitivement foutue, alors autant ne pas gâcher celle des autres. Ça avait été une mauvaise idée. Il se sentait tellement mal. Il passa une main dans ses cheveux, ignorant le liquide qui avait bousillé son déguisement et qui avait aspergé son torse. Bon. Il n'avait plus qu'à vider quelques bouteilles de bière puis à piquer un roupillon sur une chaise. Et puis merde à la fin. Sa bière toujours dans la main, il fit demi-tour, longea la piste de danse et sortit dehors. Oh non, elle pleurait, c'était encore pire.

Il hésita avant de faire un pas en avant. Et une gorgée de bière pour se donner du courage... et on repart. Il s'arrêta à une distance respectueuse de Salomé et d'Ayden. Il s'éclaircit la gorge, la fixant dans les yeux. Putain ce que cette forêt pouvait être lugubre à cette heure. Il bâilla, se gratta le crâne, avant d'oser ouvrir la bouche.

« Je... Désolé. »

N'y tenant plus, il pivota sur ses talons et retourna à grande enjambées sous le toit rassurant de la cabane. Pas parce qu'il avait peur de la nuit et de la forêt. Mais plutôt parce qu'il refusait de repousser le moment où il devrait comprendre pourquoi il avait merdé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMar 28 Oct - 1:13

Salomé fonça dans la forêt, on y voyait pas à trois centimètre devant soit et elle était bien trop en colère pour réfléchir suffisamment pour retrouver le chemin de l'orphelinat. Elle finit par s'asseoir sur une souche, elle pousse un cris avant d'éclater en sanglots, elle ne comprenait pas ce qui l'avait prise, elle ne réagissait pas comme ça habituellement, en même temps elle ne connaissait pas vraiment tout ça, mais aurait elle dût laisser Charlie la traiter comme un objet ? Elle ne lui appartenait pas, en plus il venait de lui balancer qu'Aurore était un bon coup et ensuite il ne veut pas qu'elle se rapproche d'un autre mec ? C'est quoi son problème à Charlie ? Elle n'arrive pas à s’arrêter, elle pleure encore et encore, plus de rage que de tristesse.

Elle entends brusquement des pas et elle sourit doucement en apercevant Ayden, il vient s'accroupir près d'elle et passe un bras autour de ses épaules, la jeune fille sourit de plus belle, heureuse qu'il soit là malgré la réaction pathétique de Charlie. Il lui dit qu'elle a réussit à le fait taire, elle doit donc être la seule à avoir entendue le jurons que le garçon à poussé, il croyait quoi, elle est peut être une fille mais elle a du répondant, elle n'a pas agit par méchanceté juste par déception en fait face au réaction du jeune homme. Elle sourit doucement à Ayden. Le silence s'installe pas vraiment gênant, elle apprécie la simple présence du jeune homme

La robe de Salomé est plutôt courte et elle à froid, elle frissonne doucement, ce qui n'échappe pas au jeune homme qui lui propose d'aller chercher une veste, à boire ou de simplement l'écouter si elle en a envie. Salomé continue de sangloter, au fond elle ne sait même pas ce qui ce passe, il n'y a rien entre Charlie et elle, alors pourquoi elle a réagit de la sorte en apprenant son flirt avec Aurore et lui quand il a vu la main d'Ayden sur son épaule, pourquoi il se comportent comme des idiots tout les deux. Elle soupire avant de demander entre deux sanglots :
- « Pourquoi ça me fait si mal alors qu'il se comporte comme un con dit ? »
La question n'attends pas de réponse, elle fait un simple constat, elle soupire.

Des nouveaux pas, elle tourne la tête et croise ses yeux, elle y lit un peu de rancœur, beaucoup même, elle a regretté son geste au moment même où elle l'a fait, il est maintenant en caleçon, elle se surprend à le trouver bien foutu quand même. Il garde ses yeux dans les siens et un long moment passe sans que plus personne ne dise rien, un silence bien pesant cette fois. Il finit par balbutier un petit désolé avant de repartir comme il est venu. Elle le regarde s'éloigner, espèce de lâche songe t'elle et pourtant, elle réprime une envie de lui crier dessus pour qu'il reste, le rattraper et s'excuser elle aussi.

Elle soupire avant de reporter son attention sur Ayden, elle lui fait un petit sourire triste, avant de réfléchir, elle ne veut pas retourner à l'intérieur mais elle ne veut pas non plus demander à Ayden de la ramener, elle sait que si elle dit qu'elle retourne à l'orphelinat il vas vouloir la raccompagner, elle a gâcher la soirée de Charlie, elle ne veut pas en faire de même avec celle d'Ayden. Elle le regarde alors et finit par lui demander :
- « Tu veut bien aller me chercher un truc à boire ? Je croit que j'ai besoin de boire là ! »
Elle lui sourit, elle espère qu'il ne lui en voudras pas de le planter de la sorte.

Il se lève et rentre dans la cabane passant d'ailleurs devant Charlie encore planté entre l’extérieur et l'intérieur, Lom jette un dernier regard à cette fête des plus ratées au monde et se lève de sa souche pour se diriger vers la foret, elle ne sait même pas où est l'orphelinat, au fond elle s'en moque, errer dans la forêt ce seras toujours mieux que d'être dans cette soirée. Elle s’engouffre donc dans la sombre forêt. Elle marche pendant un temps indéterminée, elle perd toute notion d'orientation, elle erre. Soudainement elle voit quelque chose, quelqu'un ? Bouger, elle pousse un hurlement à glacer le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMar 28 Oct - 15:02

Charlie s'en voulait, oui, mais il n'était pas le seul en tort dans l'affaire, leurs réactions à tous les deux avaient été irrationnelles, il connaissait Salomé depuis peu et il pensait qu'elle lui appartenait. Or il se rendait compte que c'était complètement faux, qu'elle n'était pas un jouet et que lui n'avait aucun pouvoir sur elle. Ils étaient censés être amis jusque-là, mais apparemment il avait gâché sa soirée et celle de la jeune fille. Et puis il n'aimait pas s'exhiber ainsi, alors c'était totalement la faute de Lom si son déguisement était foutu. Et bien foutu même, il laissait des traînées de papier toilette là où il passait. Heureusement ses habits étaient à l'intérieur, mais pour le moment il avait trop honte pour se montrer encore une fois à la fête. Il était censé être l'organisateur mais tout s'étant mal passé les autres devraient prendre appui sur Aaron, Charlie ne se sentait plus d'assumer quoi que ce soit, il était las, trop las.

Il s'arrêta à l'entrée de la cabane, n'osant pas faire un pas de plus et sa bière toujours à la main. Il devait bien rester la moitié dans la bouteille, aussi s'assit-il sur les marches pour la finir. Il regarda ensuite Ayden s'approcher, sûrement pour aller chercher à boire ou quoi. De toute façon les idées du jeune homme n'était plus très clair et se poser des questions lui faisait mal à la tête. Il n'avait pas l'habitude boire, même un simple petite bouteilles, et il avait le tournis. Il voyait même des choses qu'on n'était pas censé voir dans une forêt à une heure pareille.

Charlie ferma les yeux et posa sa tête contre l'encadrement de la porte, oui il avait au crâne et il entendait des choses bizarres, aussi. Il y eut même un cri perçant, un cri qui évoque nécessairement la chair à vif et le sang, un cri atroce. Le garçon eut d'abord l'impression que ça n'était que dans sa tête, puis la fête battait son plein à à peine un mètre de lui, mais il se rendit bien compte, en ouvrant les yeux, que Salomé n'était plus là et qu'accessoirement, c'était elle qui avait crié. D'un bon il fut sur ses pieds, il passa une main sur son front et lâcha la bouteille qui vint éclater en mille morceaux sur les marches. Charlie voyait un peu trouble mais il fit quelques pas avant de tomber à genoux dans l'herbe. Il se mit à rire. Il ne savait même plus ce qu'il faisait là, pourquoi il marchait vers la forêt ? Puis il y eut un autre cri, un peu moins long, et le jeune homme retrouva son sérieux en se rappelant que Lom était sûrement détresse.

Il connaissait assez bien la forêt mais éméché et dans le noir ça n'était pas très évident. Il tituba sur quelques mètres, retrouva son équilibre et discerna enfin la silhouette de la jeune fille, un peu plus loin. Elle avait sûrement dû être effrayée par un chien errant ou un rat, rien de bien méchant. Charlie arriva à sa hauteur et lui saisit le bras. Sans un mot, il l'entraîna vers la clairière où se trouvait la cabane abandonnée. Il tira Salomé hors des bois, un peu trop violemment, et lança :

« La prochaine fois, évite d'aller dans des endroits que tu connais pas. »

Ça sonnait aussi un peu comme une menace, ça signifiait qu'elle n'aurait pas dû venir à la soirée mais aussi qu'elle n'aurait pas dû s'aventurer dans les bois pour hurler au premier bruissement de feuilles. Et ça Charlie n'appréciait pas. Et c'était autant dû à l'alcool qu'à Salomé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMar 28 Oct - 15:31

La soirée s'avérait réussie pour le moment, il y avait une bonne ambiance et ça n'était pas négligeable. Il était aussi étrange que Moor ne se soit pas doutée qu'une fête avait lieu le soir d'Halloween, il faudrait être sur ses gardes en rentrant à l'orphelinat avec une moitié d'élèves avinés. Ça c'était un énorme risque, mais les surveillants avaient déjà fait leur ronde et ça c'était la meilleure chose qui soit. Même si les dortoirs étaient vides, les adultes ne sauraient probablement pas où ils étaient passés, sauf s'ils avaient des informateurs parmi les élèves. Il fallait simplement espérer que non.

Marlene demanda donc deux whisky-coca à Aaron avant de tendre l'un des deux verres à Léandre, qui lui lança un regard reconnaissant. Elle but quelques gorgées avant de passer une main dans ses cheveux et de sourire. La vie n'était pas toujours facile pour un muet, mais il y avait bon espoir qu'elle finisse par connaître le langage des signes. Elle connaissait déjà quelques mots sommaires, elle en avait fait l'expérience. Et puis le mutisme de Leah n'était rien face à leur couple. Certes, c'était assez handicapant, mais ils faisaient avec, ça n'était pas ça qui les empêcherait de vivre. Ils étaient heureux, au moins.

Léandre attrapa la jeune fille par la taille et l'entraîna vers la piste de danse. Un verre dans un main et l'autre autour du garçon, ça n'était pas pratique, mais Marly n'osa pas le faire remarquer. Elle ne savait pas vraiment danser et il fallait surtout qu'elle se concentre sur ses pieds pour éviter d'écraser les orteils de Leah. Ils dansèrent un moment l'un contre l'autre, doucement, pas forcément en rythme avec la musique mais eux deux en harmonie. Il n'y avait plus personne d'autre qu'eux, Marlene était perdue dans le regard du garçon et elle n'en sortait plus, elle s'y noyait même.

Mais soudain un goût de bile emplit sa bouche et son cœur s'accéléra, ainsi qu'une violente nausée qui lui arraché un spasme. Elle tenta de réprimer une envie soudaine de vomir et elle s'écarta vivement de Léandre en fermant les yeux. Elle avait peur qu'il pense qu'elle le rejettait sans raison mais ça n'était pas sa principale préoccupation. Elle posa une main sur sa bouche, verdâtre. Elle se retenait tant bien que mal mais ça n'était pas facile.

« Je me sens mal... » Elle recula doucement pour poser son verre sur une table. « Ça doit être l'alcool... »

Elle avait dû en boire seulement une ou deux fois dans sa vie et ça ne lui avait jamais trop plu, mais ça n'en était jamais arrivé à ce stade. Elle avait un peu le tournis mais elle était certaine que ça n'était pas dû entièrement aux trois gorgées qu'elle avait bu. Elle s'inquiétait et se demandait si le malaise passerait, elle ne voulait pas gâcher la soirée de Léandre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMer 29 Oct - 0:05

J'avais eu en main le papier pour la fête d'Halloween et j'avais décidé d'y aller. Cependant, il m'avait fallu faire quelques achats au village: une robe noire à cerceaux, des chaussures noires également, de quoi me coiffer et du maquillage. Avec tout ça, j'avais essayé de me déguiser en poupée démoniaque, ce qui était plus ou moins réussi grâce au rajout de la hache ensanglanté en plastique.

Je suivi le dénommé Charlie jusqu'à la cabane abandonnée qui avais été stratégiquement décorée. Il y avait également un grand buffet. Je m'arretais et me mis à me ronger mon ongle de pousse recouvert de noir distraitement. Je ne connaissais personne ici!

Elle n'allait pas rester là toute la soirée et ce dirigea d'un pas décidé vers le coin où des boissons étaient servis. Elle regarda tout ce qui pouvait être servis. Beaucoup d'alcool mais elle voulait y aller doucement et ne pas trop boire dès le début. Elle demanda donc un whisky-coca très léger. Elle n'avait que rarement but de l'alcool et à chaque fois, ça c'était mal fini!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyMer 29 Oct - 21:54

La jeune fille eut l'air contente qu'il soit la, ce qui fit sourire Ayden. Mais ce sourire ne dura pas longtemps, quand la silhouette de Charlie se découpa dans l'ombre. Le jeune homme se braqua, prêt a aller le remettre a sa place s'il le fallait. Salomé n'avait pas besoin qu'il insiste plus. Mais il venait simplement pour s'excuser. Ayden se détendit, et hocha la tête quand la jeune fille lui demanda un verre. Il la regarda, fais attention a toi, et s'engouffra dans la petite cabane. La il se dirigea vers son ami Aaron, et lui demanda une bière pour lui même -son whisky coca ayant terminé sur le déguisement de Charlie- et un coca pour Salomé. Elle n'avait pas besoin de plus d'émotions que ça, pensait il. Il ne s'en rendait pas compte, mais il était très protecteur envers la petite blonde. Un peu trop peut être. Surtout qu'ils ne se connaissaient pas tant que ça.
Il sourit a Aaron et s'appretait a entamer un brin de conversation, quand un cri strident ce fit entendre. Un cri qui transpirait la peur. Il ne réfléchit pas plus longtemps quand il reconnu la voix de sa nouvelle petite protégée, et se précipita dehors. Au passage il bouscula une blondinette, qui avait l'air toute timide dans sa robe a carreaux. Son verre se renversa sur elle, et il ouvrit de grands yeux, un air coupable se peignant sur son visage.

"Oh ! Ex... Excuse moi, je ne voulais pas, vraiment, pardon.."

Il ne savait plus quoi faire, il se sentait coupable, et Salomé avait un problyme dehors, elle avait probablement besoin de son superman attitré (JE SUIS DESOLEE C'EST LA FATIGUE :mad: ). Il mit donc sa bière dans les mains de la fille qu'il avait bousculé. Elle n'avait pas eu le temps de placer un mot et semblait abasourdie, il se sentit stupide. Et pas du tout galant.

"Tiens j'te passe la mienne, on m'attends dehors, je m'excuse encore pour ta robe !"

Il se précipita dehors, et regarda autour de lui, cherchant Salomé du regard. Elle était au bout du bras de Charlie qui la tirait, et avait encore les larmes aux yeux. Son sang ne fit qu'un tour, et il repoussa violemment le bras de Charlie, oeil pour oeil, dent pour dent. Il planta son regard dans le sien, et prit doucement le bras de la jeune fille.

"Tu ne penses pas en avoir assez fait ?"

Aaron avait bien remplit son verre de whisky avant de rajouter le coca, et il en avait bu les 3 quarts, sa tête lui tournait un peu. Personne n'avait l'habitude de boire a l'orphelinat, lui ne faisant pas exception. Il était plus agressif qu'il ne l'aurait voulu, mais dans l'immediat il s'en fichait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyJeu 30 Oct - 0:54

Salomé était pétrifié, terrorisé, elle avait entendu un bruit, elle n'était pas folle, elle fixait la foret tout autour d'elle, s'attendant à voir surgir un monstre d'un moment à un autre. Elle passe ses bras autour de son corps comme pour se protéger et elle cris encore une fois, les larmes commencent à couler emportant avec elle le maquillage. Elle a froid en plus mais ce n'est rien face à la peur. Elle se dit qu'elle à été idiote de vouloir partir toute seule. Elle reste planté là face a la foret immense et sombre ne sachant pas ce qui vas se passer.

Elle sent brusquement une main l’agripper, elle retient un cris et se retourne pour découvrir Charlie, visage fermé, il l’entraîne sans rien dire et elle se retient de crier de nouveau, il lui fait mal mais il ne semble pas s'en soucier. Cependant elle fut soulagé car au moins il la sortais du bois, elle aperçut la cabane, et son cœur commença à battre un peu moins fort. Elle allait le remercier mais son regard ne l'engageait pas vraiment et puis il serrait encore son bras, il lui faisait mal. Elle lui jetait un regard effrayé, elle sentait les relents d'alcool, il la terrorisait et ses paroles lui parvinrent comme une menace.

Elle frissonne, retient ses larmes, elle dégage violemment son bras et recule d'un pas, elle le regarde, il est clairement soul et ça la terrorise, son regard parle pour elle, pas besoin de lui expliquer, elle tremble. Elle ne sait pas quoi faire, les réactions du jeune homme pourrait être violente, elle l'a bien vu avec Ayden et encore à ce moment là il était sobre. Elle a peur de lui tourner le dos, peur d'essayer de retourner à l'orphelinat, de se perdre de nouveau, que personne ne l'aide cette fois. Et il lui reprend le bras, d'un air toujours aussi possessif, effrayant, elle cris de nouveau, d'une voix suppliante :
- « Arrête Charlie ! Tu me fait peur ! »

Elle aperçoit Ayden sur le pas de la porte, il semble la chercher et ils les voient, il voit toute la panique en elle alors il arrive et il dégage le bras de Charlie du sien, elle en est plus que reconnaissante. Instinctivement elle vas se glisser derrière le jeune homme, ce dernier lui attrape le bras d'un geste protecteur, elle sourit un peu, arrête de trembler et Aaron dit à Charlie de la laisser tranquille Salomé espère qu'il vas s’exécuter, cependant vu l'état des deux garçon elle a peur que ça dégénère. Elle serre les dents avant de jeter un regard noir à Charlie entre ses larmes. Elle attire Ayden plus loin et lui murmure :
- « Merci »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyJeu 30 Oct - 1:49

Charlie n'y croyait pas, l'alcool ça ne montait pas aussi vite à la tête ; quoique, il n'y avait jamais goûté tant que ça dans sa vie, et il savait que les gens avinés ça faisait plutôt peur, tant par leurs réactions que par leur inaction au contraire. Et il se sentait amorphe, dans une bulle, il entendait à travers des épaisseurs de coton, comme si on déchirait du papier près de son oreille mais en camouflant le bruit. Il avait mal à la tête aussi, mais il aimait bien la sensation que ça lui faisait, il avait envie de rire, aussi, même si il ne comprenait pas pourquoi Salomé prenait cet air effrayé.

Terrorisé, même. Oui, elle était terrorisée, et cela interpella Charlie. Elle n'était pas terrorisée à cause de la chose qu'elle avait vue, enfin si elle avait vue quelque chose. Elle était terrifiée à cause de lui, de ses réactions violentes, et il lui avait fait mal, aussi, sauf que ça il ne pouvait pas s'en rendre compte, il était trop bourré pour le voir. Et puis il avait envie d'une petite bière, oui encore, c'était bon et il se sentait mieux après. Il était certain qu'il aurait tout oublié le lendemain, en plus d'avoir la gueule de bois il aurait aussi la gueule mécontente de Salomé dans ses souvenirs et ça ça lui faisait mal, quand même – tout ça à cause d'une connerie vraiment stupide. Et il se sentait con.

Comme il ne comprenait plus vraiment ce qui se passait, il décida de lui agripper de nouveau le bras, parce qu'il fallait pas qu'elle reste plantée là, elle n'était pas à l'abri et bientôt... bientôt, quoi, déjà ? Oh il avait déjà oublié, merde à la fin. Mais elle se remit à se plaindre et résisté, il augmenta la pression mais aussitôt on lui barra la route, merde, qui était le con qui faisait ça, il voyait pas qu'il voulait sauver la vie de la jeune fille ? Bon, ça devait être un gros gros méchant comme dans les films d'action, et en effet c'était un gros gros méchant, c'était Ayden en fait, et Charlie devint rouge quand le blond posa sa main sur le bras de Salomé, non mais comment il osait lui faire du mal ?

En plus il n'avait rien fait, du moins depuis quelques secondes à peine, il avait même sauvé Lom de.. de il savait plus, mais il l'avait sauvée parce qu'elle avait crié. Mais le jeune homme avait atteint un point qu'il n'avait jamais atteint jusque-là et il prenait tout bizarrement, il avait à la fois envie de rire et de se mettre en colère. Finalement, la deuxième option prit le dessus et il s'avança en tituban, non il n'en avait pas fini.

« Hey, Ayden. » L'autre se retourna, et Charlie lui décocha un formidable crochet du droit. « Ça, c'était pour Salomé. »

Puis tout devint un peu flou, il savait que l'autre allait riposter, mais il était prêt à se battre, on ne ridiculisait pas Charlie ainsi, et après tout c'était lui l'organisateur de la fête, il pouvait très bien les mettre tous les deux à la porte, au risque qu'ils aillent balancer tout aux adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyVen 31 Oct - 15:48

costume d'aurore:
 



Aurore arriva enfin à la soirée, bien que le message n'était pas signé, elle avait tout de suite reconnu l'écriture de Charlie. Mais elle se doutait bien qu'elle n'était pas adressée qu'à elle mais probablement à tout les verts, ce qui impliquait que Salomé serait surement là aussi. Mais Aurore ne la craignait pas elle voulait Charlie et elle l'aurait quel qu'en soit le prix.

Elle avait décidé de ne pas y aller seule autant emmener quelques membres de sa cour personnelle peut importe qu'il soit plus jeune du moment qu'il lui obéissait au doigt et à l'œil ils convenaient.

La soirée commença mal pour la jeune fille aussitôt le discours finit Salomé entama la conversation avec SON Charlie. Malgré la rage qui monta en elle, Aurore réussi à se retenir de se jeter sur la blonde pour lui arracher les yeux. Analyser et anticiper.


« Aurore ? Ah oui, j'ai déjà dû sortir avec elle au village. C'est un très bon coup... Oh, merde. »


Quand un de ses suiveur lui rapporta ça Aurore n'en crut pas ses oreilles. Elle se savait être un très bon coup plus d'un des hommes de l'ambassade Française pourrait en témoigner mais elle n'avait jamais couchée avec Charlie... enfin pas encore.

"Pauvre con"


Etant bilingue et à moitié française la jeune fille reconnu tout de suite l'insulte, peu après Salomé renversa une bonne partie de son verre sur le costume de momie de Charlie, Aurore n'en demandait pas tant, de plus la fuite dans la forêt de Salomé lui laissait les portes grande ouverte.


Elle claqua les doigts en direction d'un de ses suiveur et lui dit
"Ton costume."

Ni une ni deux celui-ci le retira et lui tendit. Aurore s'orienta en direction de le forêt pas question de les laisser seuls dans un coin sombre Elle les avait à peine rejoint que le poing de Charlie alla s'écraser dans la face de Ayden. Le voyant prêt à réagir elle intervint immédiatement.


"Charlie je te cherche depuis le début de la soirée"
elle le tira hors de portée d'Ayden et Salomé tout en en adressant un geste obscène à celle ci.

"Ton costume est tout taché heureusement j'en ai un autre pour toi et j'ai repéré un coin ou tu pourrais te changer tranquillement je connais cette forêt comme ma poche, laissons se charmant petit couple seule"

D'un geste elle sortit le costume de zombie récupéré plus tôt. Elle e mentait qu'a moitié à propos de la forêt, elle l'avait bien évidemment explorer de nombreuse fois mais jamais par une nuit comme celle-ci.

S'étant assez éloignée de sa rivale elle désigna un petit bosquet.

"Tiens la tu peux te changer tranquillement je te jure que je ne regarderait pas"

Enfin pas trop pensa t'elle en se retournant.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] EmptyDim 2 Nov - 18:01

Sentir Marlene contre moi, danser ensemble, même si on était pas vraiment sur le rythme de la chanson, c'était tellement bien, si bien. J'avais encore envie de l'embrasser, la prendre encore un peu plus près contre moi, réduire cet espace mais avec un verre à la main ce n'était pas si simple. Alors je me contentais de remuer en douceur, et de la regarder, je l'aimais encore plus qu'avant, maintenant que l'on s'était offert l'un à l'autre, notre amour en était ressortit encore un peu plus fort, je l'aimais tellement je voulais vivre avec elle à jamais. Nos regard étaient planté l'un dans l'autre et il passait tant de choses dans nos yeux, des promesses, des déclaration.

Plus rien de ce qui ce passe autour de nous n'a d'importance, juste Marlene et moi, un point c'est tout. Pourtant j'aperçois une certaine agitation, des gens se précipitent dehors, je ne réagit pas, juste Marly et moi ça me vas très bien. Je lui sourit, encore et encore, regarde son si doux visage et meurt d'envie de l'embrasser de nouveau. Je sent brusquement la main de Marly sur mon ventre qui me repousse, cet écartement brusque me fait mal, je la regarde et met un instant à comprendre, je la voit plié en deux, et instinctivement je me rapproche d'elle.

Elle me glisse qu'elle se sent mal, pose son verre disant que c'est sûrement l'alcool, je pose moi aussi mon verre, hors de question de boire tant qu'elle vas mal, je vais tout de suite vers elle, ouvrant les bras prête à tout, ayant surtout peur de la voir tomber sur le sol, s'effondrer, l’inquiétude monte en flèche, mon front se plisse, elle n'a but que quelques gorgées, même si elle n'y est pas habitué elle ne peut pas ressentir si vite les effets de l'alcool.

Je la prend doucement par la main et l’entraîne dehors, pour prendre l'air, ma main se pose sur son dos, je ferme les yeux, cherchant que faire. Elle frisonne et je n'ai rien pour la réchauffer. Je pose mes deux mains sur ses épaules puis vais devant elle. Je sort mon carnet de ma poche et griffonne aussi vite que possible :
- « Ça passe ? Tu veut rentrer ? »
Je guette sa réponse anxieux, j'ai si peur pour elle, je ne veut pas qu'elle passe une soirée affreuse en étant malade.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]   [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Je jure de parler sans haine et sans crainte, de dire toute la vérité, rien que la vérité. - Version courte
» 1er Tombola Spécial Halloween ! Quel est votre Monstre Favori ?
» Chevalier sans peur et sans reproche [pv Lexie :3]
» Un chasseur sachant chasser... ne sort jamais sans son chien de chasse [libre]
» Tournoi spécial Halloween : Metroshedinja !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-