Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partir un jour, sans retour (with Louise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Jeu 7 Mai - 16:30


Partir un jour, sans retour

.
Louise & Apolline


En soupirant Apo se gare devant la maison, elle la fixe un long moment en hésitant, est ce qu'elle a la force de faire ça ? S'opposer à lui et emmener Louise ? Elle ne sait pas mais elle sait qu'elle ne peut plus rester sans rien tenter. Elle déboucle sa ceinture et prend son sac regardant encore la maison, elle peut le faire, elle le sait, pas pour elle mais pour Louise, le temps des secrets est finis, elle ne veut plus de tout ça, elle veut juste sa fille. Elle descend et laisse sa voiture ouverte, pour aller plus vite dans la fuite si jamais, plus rien ne la retient ici, si ce n'est Cléa mais elle fait confiance à sa sœur pour se tirer vite si les choses deviennent trop dure ici. Elle ne frappe pas, elle ouvre la porte doucement. Mais il à dût voir la voiture, car il est là, il attend, il la fixe de cet air qu'elle maîtrise si bien, elle sait ce qui vas se passer, mais pour une fois elle ne se détourne pas, ses poings se serrent et elle attend. La voix du père siffle « Qu'est ce que tu fait ici Apolline ? » Elle reste les yeux dans les yeux avant de répondre « Je vient chercher ma fille ! » La main part, mais Apo s'y attendait et elle l'évite, la première fois qu'elle ne se laisse pas faire. Elle sait qu'elle vient de l'énerver alors elle s'attend au pire mais au lieu de frapper encore comme elle s'y attendait voilà qu'il se met à rire, elle est déstabilisé, elle ne sait que penser, elle se tend et le fixe alors qu'il reprend « Alors ça y'est madame se rebelle ? Tu croit que c'est aussi simple ? Tu vas prendre ta gamine et l'emmener chez toi et c'est tout ? » Apo sert les dents et hoche la tête « C'est exactement ce que je vais faire et tu vas aussi me donner son acte de naissance » Elle le fixe d'un air sérieux mais il continue de rire « Ah oui ? » Apo avance dans la maison, se dirigeant vers le bureau du père, elle sait que l'acte de naissance indique son nom à elle, elle n'a jamais compris pourquoi il avait pris ce risque mais en ce moment ça l'arrangeait. Elle ouvre la porte sans répondre, elle sent qu'on lui attrape les cheveux, elle gémit, ça fait toujours aussi mal. Elle s'arrête et entends la menace « Tu croit que je vais te laisser faire ? Tu n'as toujours rien compris, ce n'est pas car il est mort que ça vas se finir, tu es toujours à moi. » Elle gémit alors qu'il la lâche et lui lance un regard noir. Elle se relève croisant toujours son regard, elle est à deux doigts de craquer, de se dire que cette idée était plus que stupide. Mais elle secoue la tête, nan, elle ne veut pas de cette vie, pour elle il est trop tard mais pas pour Louise, elle ne veut plus que sa fille subisse tout ça. Elle soupire et le fixe « C'est finit ! C'est finit avec Julian et je le referait sans hésiter ! Tu ne me fait plus peur ! » Elle reste immobile et voit le regard de son père, et oui, c'est finit ! Elle vas fouiller dans les tiroir et trouve enfin ce qui l’intéresse, dans quelques jours elle auras la garde de sa fille, avec ce papier et les marques de Louise, elle sait qu'un juge quelque part dans ce monde ne se laisseras pas corrompre. Elle range le papier « Laisse moi passer, je prend Louise et tu ne me revois plus, si tu me laisse sa garde alors je ne dirais rien à personne, sinon je porte plainte et je ne suis plus une ado paumé que personne ne croiras. » Elle le fixe un long moment et soudainement il s'écarte, elle croit rêver, il vas vraiment la laisser passer sans faire d'histoire ? Elle hésite, sentant un piège. Elle finit par sortir et voyant qu'il ne bouge pas elle se précipite à l'étage. Elle rentre dans la chambre de Louise, qui est déjà couché. En silence elle ouvre l'armoire et prend la valise de sa fille, elle commence à y mettre les vêtements machinalement, elle ne veut pas revenir ici, jamais.


© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Jeu 7 Mai - 18:38

La petite fille entends des cris provenant de sa mère et de son père qui devaient se disputer pour la garde d'après les sons,Louise ne savait quoi penser elle était déjà couché mais réveillée rare qu'elle faisait une nuit complète.Lou' faisait de l'insomnie,à cause de la violence qu'elle en dure mais ne se plaint pas pour elle c'est comme Cendrillon pourtant à la fin la fée lui donne une robe de princesse et doit rentrer avant minuit,ceci dit la fillette est trop jeune pour partir avec le prince,avoir des domestiques pour lui donner à manger ou la laver elle en rêvait tout simplement parce qu'elle aimerait une journée comme ça mais pas toute la vie après Louise ne sera que faire de sa vie n'aura guère d'objectifs.Elle entends des pas dans le couloir,la petite fille fait semblant de dormir mais sent une odeur d'une femme,l'odeur de sa mère elle le sent et quelques larmes font leurs apparitions.Mais elle ne dit rien,elle laisse faire la petite pleure sans aucun bruit sentant l'armoire s'ouvrir et une valise qui se ferme.Louise veut sa mère que à elle,pourtant Lou' sait très bien qu'un jour elle rencontrera un autre homme aura des demi frères et soeurs mais ça elle le digère pas.Cet enfant aura une belle vie,cet enfant sera aimée,cet enfant sera voulu tout l'inverse plusieurs fois elle avait cette peur d'être abandonnée encore une fois.Abandonné encore & encore,la petite devient autant méfiante qu'insolente mais pas avec son géniteur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Dim 10 Mai - 2:09


Partir un jour, sans retour

.
Louise & Apolline


Apolline continue de remplir le sac, autant que possible avec tous les vêtements de sa fille, c'est la dernière fois qu'elle vient ici, elle ne veut pas oublier des choses. Elle ferme la valise et la met sur son dis. Elle se rapproche doucement du lit de Louise, elle la regarde, sa fille, sa princesse, elle sait que ça vas être dur, Louise vas devoir s'adapter, il vas y avoir des tas de rumeur mais elle veut emmener sa princesse, finit la violence du père et celle de Julian aussi, elle est libre et elle veut son bébé avec elle. Elle se pose sur le lit et vient caresser le front de Louise en souriant « Mon cœur, tu dort ? » Elle voit bien que nan, elle se demande ce que sa fille à pût entendre, mais peut importe. Elle la prend doucement dans ses bras, elle voit que sa fille à pleurer, elle essuie les larmes et murmure « Hey, c'est moi, ça vas aller, promis ma belle. » Elle lui embrasse le front et la sert contre elle, je te protège maintenant ma puce. Elle sort de la chambre aussi discrètement que possible mais le père est là. Il attrape le bras d'Apo et sert de toute ses forces « Tu croit quoi Apolline ? » Elle se prend une gifle et hurle, elle ne s'y attendait pas et il a sa bague, ça fait mal bordel. Elle ferme les yeux et gémit, lui sourit. Elle le pousse violemment « Laisse nous tranquille ! » Elle passe et part vers sa voiture, il ne la poursuit pas comme elle s'y attendait. Elle ouvre la portière et attache Louise avant de lui sourire « Tout vas bien Louise. » Elle regarde nerveusement la porte d’entrée. Elle pense à Cléa, si cette dernière avait surgit alors Apo l'aurait prise dans sa fuite, mais Cléa n'est pas là et autant elle à des droits sur Louise, autant elle n'en a aucun sur Cléa, elle le sait mais ça n'empêche pas qu'elle reviendras, pour emmener également Cléa en dehors de toute cette histoire.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Sam 16 Mai - 15:09

Louise ne comprends rien,comment ça se fait que le père n'ai rien fait pour attraper la petite ? En tout cas elle savait qu'il cachait quelque chose...Elle n'avait pas le temps de se préoccuper et attrape son nounours avant d'être dans les bras de sa mère,Louise s'agrippe sa chevelure rousse elle ne savait pas comment réagir.Ni ou on allait,après tout son horrible maison est son seul repère pour le moment puis elle ne voulais pas changer directement,elle avait cette sensation qu'on ressent lorsque on ne sait pas quoi faire et que c'est délicat serait ce la peur de l'inconnu ? La peur du monde extérieur de découvrir des choses autant atroces ? La fillette n'en savait rien et justement c'est ce qui l'effraye,une fillette de 6 ans dans un labyrinthe,elle court,elle court comme une antilope sans savoir où elle va ni combien de temps ça va durer,ni qu'est ce que ça va devenir ? Sera t'elle une mannequin,une styliste,une caissière ?

Tout ça pour dire que l'avenir est incertain mais elle sortit une seule phrase de sa bouche quand Apolline démarre la voiture avec la peur dans le ventre

"Maman,on va où ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Jeu 18 Juin - 1:52


Partir un jour, sans retour

.
Louise & Apolline


Apolline regarde son trésor par le rétroviseur, elle sait que ça ne vas pas être simple mais elle n'a pas le choix, elle ne voulait plus laisser sa fille aux mains de ce monstre, c'est sa fille et elle l'aime plus que tout, elle se bâterais bec et ongle pour elle. Elle garde le sourire, oui ça ne vas pas être simple, les rumeurs vont allez vite, tous le monde sauras qu'elle a eu un enfant très jeunes, trop jeune, mais elle s'en moque, ce qui compte dans sa vie c'est Louise et rien d'autre. Soudain la petite voix de Louise lui demande où elles vont, elle appelle Apo maman et ça c'est la plus belle des choses, oui c'est elle sa maman. Elle continue de sourire avant de lui répondre « Je t'emmène à la maison mon amour et tu reste, à partir de maintenant c'est moi qui s'occupe de toi, il ne te ferras plus jamais de mal, c'est promis ma puce. » Elle lui sourit d'avantage, oui, il ne lui feras plus de mal, elle se le promet, elle a laissé faire trop longtemps. Elle conduit assez vite, la maison se situe dans l'autre quartier dit riche,  l'autre bout de la ville, heureusement, elle ne pourrais pas le voir tous les jours. Elle se gare enfin puis descend et ouvre la portière avant de la prendre dans ses bras « C'est ta maison ma belle maintenant » Elle lui embrasse le front et lui sourit d'un air rassurant, elle sait que pour sa fille aussi ça vas être dur, ça fait beaucoup de changement d'un coup.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Dim 21 Juin - 21:32

Louise est si jeune et pourtant elle devait réagir à un tas d'évènement.Elle même ne sait pas si elle va réussir à s'adapter à sa nouvelle vie avec moins de problèmes,pourtant Lou' se prend comme Cendrillon avec sa méchante belle mère qui la fait travailler jusqu'à l'épuiser...Après elle épouse un prince et est heureuse pour toujours,peut être que là c'est sa nouvelle vie qui le sera sans son prince,à 6 ans la jeune fille au sourire d'ange le perd en pensant à Cléa les deux soeurs n'ont pas une grande relation mais se serraient les coudes quand il le falllait sans elle,Louise serait déjà morte à ce moment là.

"Et Cléa ? On peut pas la laisser avec notre père"

D'une voix autant triste,autant déçue,autant compréhensible de la jeune écolière.

La petite entend le moteur qui s'arrête,se fait prendre dans les bras et voit une maison aussi belle que dans ses rêves,Louise ne veut pas marcher et enfouis la tête dans le cou de sa mère avant de demander timidement :

"Je peux dormir avec toi ?"

Elle trouve la maison très belle,mais Louise a déjà de grands projets dans cette nouvelle maison ceci dit ce n'est pas très loin alors elle va retrouver ses camarades elle est ravie et emet un sourire qui en dit long sur son vécu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Sam 1 Aoû - 1:35


Partir un jour, sans retour

.
Louise & Apolline

Apo conduit, plus vite que jamais, elle fuit et ce sentiment lui fait du bien, elles sont libres, il n'est pas là pour les rattraper et les frapper, il ne feras plus de mal à sa fille surtout et Apo se sent bien, car elle ne supportais plus ça, voir sa fille souffrir autant qu'elle. Elle regarde la route et se concentre, mais Louise la distrait, en parlant de Cléa, nan, elles ne peuvent pas la laisser là, mais Apo ne peut pas faire demi-tour. Elle soupire avant de répondre « T'en fait pas, on s’occupera d'elle ma puce, j'irais la chercher » Elle prend un air rassurant, en vrai Apo flippe, elle sait que son père vas être fâché de tout ça, il vas essayer de passer sa colère et il n'y auras que Cléa, alors c'est elle qui vas prendre, Apo le sait et Apo s'en veut, elle ne veut pas faire souffrir un peu plus Cléa, mais elle ne pouvait rien y faire, elle devait choisir, deux choix terrible mais l’instinct maternel a parlé, elle a sauvé sa fille, car c'est sa fille justement, la chose la plus importante au monde. Apo sert sa fille contre elle quand elle la sort de la voiture, elle sent les mains de sa fille sur son cou et sourit, oui elle aime serrer son trésor dans ses bras, sa fille. Elle sourit en écoutant la question de la petite et murmure « Bien sûr ma puce, tu dort avec moi. » Elle ne le dit pas mais ça la soulage elle aussi, elle n'aime pas dormir dans cette grande maison vide, alors avoir sa fille prêt d'elle lui semble réconfortant, elles pourrons se rassurer l'une et l'autre. Elle prend le sac dans le coffre et ferme la voiture avant d'ouvrir la villa, cette baraque pourrait être celle d'un conte de fée, si elle n'avais pas été celle de Julian, car celui là n'avait rien d'un prince charmant, mais elle sait que Louise aime le monde fabuleux des comptes alors pour une fois elle se dit que cette maison est bien, pour élever sa fille, et alors elle ne la voit plus comme la maison de Julian mais bel et bien comme la sienne, sa maison et celle de Louise. Elle referme les verrous un à un et vérifie qu'on ne peut plus ouvrir cette porte. Puis elle monte dans sa chambre et pose Louise sur le lit, elle sourit et lui embrasse le front « Tu es à la maison ma princesse . » Elle s'assoit et caresse les cheveux de Louise, elle est bien ici.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Sam 12 Sep - 11:56

Louise regarde cette maison avec plaisir,une nouvelle vie s'offre désormais à la petite fille qui s'imagine bien des histoires de Blanche Neige ou encore Aurore de la Belle au Bois dormant...Lou serre sa peluche contre elle,cette fois autant de Disney pourront envahir sa chambre. Son innocence,on l'a volé mais elle continue de croire que c'est comme dans les contes pour enfants,le malheur puis arrive le bonheur d'une certaine manière la fillette a raison,la violence de son père envers sa mère,sa soeur et elle,puis le bonheur vient à elle sans qu'elle l'a demandé,juste imaginer...

Tout d'un coup une douleur à la cheville lui fît toucher sa jambe,à vrai dire Louise n'a jamais rien dit mais son géniteur l'avait fait tomber violemment sur le sol la jeune princesse avait eu une entorse. Lou à alors mis un bandage mais cette douleur est toujours présente vu que elle n'a pas vu de médecin ou autre,désormais sa cheville qui avait l'air d'aller "mieux" devint bleu presque violet ça datait de quelques semaines seulement...Lou espère que sa maman ne verra rien,pas besoin de l'inquieter se dit elle.

Elle se fit poser sur le lit,elle sourit et avec ses bras fît de grands gestes.

"Une grande maison,une reine et une princesse mais il manque un papa"

Dans ses histoires,la reine devint Apolline puis Louise la petite princesse mais ou est donc le roi ? Bien sûr elle sait qui est son père mais qui le remplacera ?

La petite fille sourit,finalement rien ne peut lui enlever son sourire d'enfant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Sam 26 Sep - 16:11


Partir un jour, sans retour

.
Louise & Apolline

Apo regarde sa fille sur son lit, ce lit dans lequel elle a dormit avec son très cher mari, dans lequel elle dort seul maintenant, elle est contente d'avoir sa fille en tout cas. Elle lui caresse doucement la joue et sourit. Elle regarde les bleus qui recouvrent sa fille, son cœur se sert un peu plus en voyant tout ça, elle l'a laissé à son père, elle l'a laissé faire, elle est une mauvaise mère. Elle se mord la lèvre, si Louise savait combien elle est désolé de tout ça. Elle caresse la joue de sa fille et se fait la promesse silencieuse de ne plus jamais laisser personne ne la toucher, ne lui faire du mal, elle protégeras sa fille comme une tigresse, car elle ne l'a pas fait avant. Elle soulève la couette pour inviter sa fille à s'y glisser et lui embrasse encore le front doucement. Sa fille murmure alors qu'elles ont une grande maison mais qu'il manque quelqu'un dans l'histoire. Un homme, à cette idée son cœur se sert un peu, elle a peur des hommes mais ça sa fille ne le sait pas. Apo caresse doucement son ventre en souriant. Elle finit par murmurer « On a pas besoin de roi, puisqu'il y aura bientôt un petit prince avec nous. » C'est aussi pour ça qu'elle a récupéré sa fille, car elle est enceinte et qu'elle a besoin de se sentir entouré, par sa famille et sa famille c'est Louise et le futur bébé. Elle regarda sa fille un peu inquiète car elle a peur que sa fille le prenne mal. Elle se rapproche de Louise et prend ses mains tout doucement « Tu vas être grande-sœur ma puce » Elle lui sourit de nouveau et pose la main de sa petite fille sur son ventre pas encore très gros.

© Grey WIND.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   Dim 27 Sep - 13:07

La petite fille regarde sa mère surprise par cette nouvelle,bien sûr qu'elle est contente mais avoir un petit frère c'est partager sa maman,ses deux mains vinrent toucher le ventre arrondis de sa mère. Louise ne bouge pas,et n'ose rien faire mais sent un petit être bouger...Sûrement le petit frère qui fait du foot,même si cette nouvelle n'enchante pas la gamine,elle est obligée de faire avec. Louise commence un peu à bouder,les bras croisés,voulant sa mère pour elle toute seule la princesse n'est pas enchantée et finalement le montre avec quelques petites larmes coulant le long de sa joue. On sentait la peur de la fillette à ce nouvel petit humain,des questions se pose dans la tête de la petite fille dont une en particulier.

"Tu vas l'aimer plus que moi ?"

Cette question est posé simplement, parce que le petit garçon saura qui est sa mère alors que Louise ne l'a su que vers 5 ans et demi. Elle regarde sa mère avec un regard vide et attristé,non la petite princesse sera surement autant aimé que le nouveau né mais pour Louise y'aura toujours la différence que lui aura sa vraie mère à côté de lui, la petite fille soupire en silence... Un petit frère elle aurait pu en rêver autrement, mais vu sa situation sa mère elle la voulait qu'a elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Partir un jour, sans retour (with Louise)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Partir un jour, sans retour (with Louise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La forteresse du Val sans Retour
» Partir un jour, sans retouuur ~ [PV]
» L'erreur de nos soupçons est souvent sans retour. (Manon)
» L'île de Gorée
» Il fuit, le temps, et sans retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-