Forum RPG. 2017. Détenteur d'un pouvoir ou simple humain ? Vous avez tout deux votre place ici, mais prenez garde, le secret ne doit pas être révélé. Entre haine, amitié et aventure. Le secret survivra t'il ?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyJeu 30 Oct - 22:44


Je soupire. Premier cours de sport. ENFIN ! Je vais pouvoir remettre un pantalon sans avoir peur de me faire chopper ! Bon, ce n'est pas un jean mais c'est mieux que rien. Je vous ai déjà dit que je haïssais du plus profond de mon être les jupes ? J'enfile le jogging simple, noir. Finalement j'enfile le tee-shirt bleu marine réglementaire. Ce tee-shirt est d'un mauvais goût... Affligeant. Comment peut-on porter ça sans vomir ? Je grimace. Finalement j'attrape ma veste noire, ancien cadeau d'Ayden que je garde précieusement. Auparavant, cette veste appartenait à ma sœur. Elle la mettait tout le temps. Et lorsqu'elle devint trop petite, Ayden refusa de la voir partir à la poubelle. Elle me l'a donc donnée. Finalement j'aperçois l'heure qu'il est. Je vais être en avance. Bon tant pis. Je me dirige, pour une fois, à pas lents vers le gymnase. J'aime bien le sport. Non pardon. J'aime bien un sport. La danse classique. Oui c'est un sport ignoble, la plupart des danseuses étoiles ont des problèmes avec leur corps et alors ? Si ça me plait ? Pour l'instant ça me sers. Grâce à ça j'ai une volonté incroyable (essentielle pour persévérer la-dedans) et la souplesse d'un roseau. Et en plus je suis gracieuse (selon Lou Ann). Je fais de la danse depuis très longtemps. Plus de dix ans. J'ai commencé à six ans, quatre ans avant le départ de mon frère. Et je n'ai jamais arrêté. Malgré les problèmes. Ayden avait tenu à ce que je continue. Elle me disait que la flamme dans mes yeux était magnifique quand je revenais de mes cours de danse. Et elle refusait de la voir disparaitre.

Finalement j'arrive enfin au gymnase alors qu'une bonne moitié de ma classe est déjà présente. Et soudain... Je le vois. Face à moi. Mon frère qui nous a abandonné. En prof de sport. Mon dieu, tuez-moi.

Il faut savoir que nous avons longtemps souffert de l'absence de Max, ma famille et moi. Lorsqu'il est parti, la maison, toujours si pleine de vie, est devenue silencieuse. Lorsqu'il est parti, ma famille, toujours si joyeuse et heureuse, est devenue triste et morne. Alors de l'amour et de l'admiration que je vouais à mon frère, je suis passée à la rancune et à la haine. Car après son départ notre fratrie n'a fait que tombé toujours plus bas dans la décadence. Et les galères se sont enchainées. C'était Max notre figure paternelle. Et une fois qu'il est parti c'est ma grande sœur Ayden qui a prit le relais mais, ce n'était plus pareil. Malgré le fait que mon frère soit parti, on a continué nos voyages jusqu'à échouer en Australie. Pays maudit que fut l'Australie pour les Truwnord n'est ce pas ? C'est là-bas que Ayden s'est suicidé. Je me souviens encore parfaitement de sa mort puis de son enterrement. C'était un soir d'orage. Le tonnerre grondait et les éclairs illuminaient le ciel. Ma mère était passée devant ma porte de chambre entrouverte,  les larmes aux yeux. Comme lorsque Max s'était enfui. Je me souviens avoir entendu le hurlement de ma petite sœur puis courir vers la provenance de son cri. Je me souviens avoir vu le corps pâle et sans vie de Ayden, allongée dans sont lit. je me souviens être tombée à genoux sur le tapis totalement ébahi, complétement effondrée. Lou Ann pleurait à mes côtés. Notre père avait rabattu le drap blanc sur le visage paisible et calme d'Ayden. C'est là-bas que nos parents sont morts dan un accident. Certain parlent de suicide, d'autres de meurtres conjugal. Je n'y crois pas. Mes parents ne nous auraient jamais abandonnés malgré le fait qu'ils ne soit pas les plus doués au monde. Et ils s'aimaient tendrement. C'est là-bas que je dû me chargé de ma petite sœur. Bien sûr c'était déjà mon boulot depuis la mort d'Ayden. Mais croyez-moi que sans personne pour ramené l'argent à la maison ça a été vingt fois plus dur. La preuve est que je n'ai pas tenu une semaine. Et l'on fut amenées à l'orphelinat Moor où l'on se trouve désormais.

Je n'ai qu'une seule envie. Lui hurler ses quatre vérités, lui arracher les yeux, lui faire ressentir notre désespoir de ces dernières années. Mais les autres ne comprendrait pas et je suis une fille calme. Alors je sers les poings et baisse la tête, tremblante. Je ne fais rien maintenant pour ne pas provoquer de scandales et ne pas avoir de problèmes. Mais croyez-moi. Il va regretter ce qu'il a fait aux Truwnord. Car pour moi, il n'en fait plus parti.


Dernière édition par Loreleï H. Truwnord le Sam 7 Mar - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyLun 3 Nov - 13:46

Planté au milieu du gymnase comme à son habitude Maximilien attendait que ses élèves apparaissent, il avait maintenant affaire aux verts. Les jeunes n'était pas en retard, bien au contraire, le cour devait commencer  dans un quart d'heure mais déjà il entendait leur paroles dans les vestiaires. Il soupira doucement, ce job commençait à lui plaire finalement, c'était un travail plus que reposant et puis il avait plein de temps libre, il n'avait pas non plus besoin de travailler plus, il n'était même pas obligé de travailler en réalité, les services secrets ça payait bien. Il avait donc du temps libre, beaucoup et en profitait pour se promener sur l'île et aussi traîner dans l'orphelinat, près de la vie scolaire pour y croiser Lula, la voir tout simplement.

Les verts arrivèrent, ce n''était pas la première fois qu'il avait cour avec eux et les deux partis avait appris à se connaître, les élèves s’arrêtèrent devant lui, silencieuse, attendant que tout le monde arrive, espérant que personne ne soit en retard pour ne pas avoir à courir. Le silence dans le gymnase pouvait avoir quelque chose de pesant, pas pour Max, il le trouvait reposant, énormément. Il décroisa enfin les bras, se mettant en mouvement et s'autorisa même un petit sourire accompagné d'un bonjour assez jovial, si on le prenait dans le sens du poil il n'était pas si con que ça.

Il attrapa les listing de la classe, la feuille ne ressemblait à rien, il y'a avait des noms ajouté de tout les coté et Max était obligé de se rendre à la vie scolaire quasiment tout les jours pour avoir la bonne, pas pour lui déplaire en réalité. En tout cas, elle changeait bien trop souvent pour qu'il prenne la peine de mémoriser les visages de ses élèves. Il commença, aucun absent, peu s'y risquait, avec lui du moins car il n'hésiterais pas à transmettre la liste à Moor, ce n'était pas son problème, ce qui se passait ensuite. Il jetais à peine un regard au gamin, sauf à une, la petite blondinette, la raison pour laquelle il était là, Salomé, la fille qu'il devait protéger. Il prononça son nom et la fixa longuement, étrange vu le manque d’intérêt qu'il avait porté aux autres.

Il repris son appel, avec le même désintérêt qu'avant, il ne prêtait aucune attention a ses gosse, que des noms sur une feuille pour lui. Il arriva enfin au dernier, à la dernière plutôt, il se mit à lire, sans faire attention au prénom :
- « Loreleï Tru.. »
Il se coupa en plein milieu, leva les yeux vers les élèves, cherchant Loreleï du regard, sa sœur, que fessait elle là ? Il se reprit et finit :
- « Truwnord ! »
Aussitôt un murmure prit la foule, les élève regardèrent Lore et puis lui, cherchant sûrement ce qui les liaient. Il jeta un nouveau regard à sa petite sœur, elle ne le regarde même pas, il remarque ses poings serrés. Tout le monde la fixe il soupire avant de crier :
- « Bon c'est partit ! Action ! »
Il claque dans ses mains et les élèves obéissent.

Il fait son cour, comme d'habitude, ne traite pas Loreleï différemment, ne lui parle même pas, il l'évite, elle doit faire la même chose. Il soupire et le cour de Handball se déroule dans le calme. Il est peut être un peu plus énervé, en réalité il est perturbé, il se demande ce qu'elle fait là, sa petite sœur, est elle seule ? Il fait vite le calcul, il panique, les parents sont ils morts ? Les ont ils abandonnés, comment ça se passe depuis la mort d'Ayden, il s'en veut tellement, il culpabilise tellement.

Il regarde les élève courent, cris plus pour la forme que par conviction. Il est dans ses pensé, si on le cherchait n verrait bien qu'il n'est pas le même. Il repense à sa famille, pas parfaite certes mais quand même, il revoit Loreleï qui danse, Lou Ann qui se jette dans ses bras, Ayden, il soupire, repense aussi à son frère, il cherche ce qui ce passe. Il repense à ce qui l'a fait quitter la fratrie, intégré les services secrets, il ne pourras jamais rien dire, il sent que sa sœur lui en veut il ne pourras rien faire pour lui faire changer d'avis. Le cour finit enfin, il leur dit que c'est bon pour aujourd'hui et il se dirige vers son bureau, là il ouvre son tiroir et cherche une photo, la seule de sa famille, il la regarde en soupirant, pas près à affronter ce qui vas suivre. Un bruit lui fait lever la tête, Loreleï est là, en larmes dans l'encadrement de la porte, elle lui hurle dessus :
- "Comment t'as pu faire ça ? Nous abandonner ? Tu sais ce qu'on à vécu ?"
Il la regarde, sa petite sœur, il soupire, passe un main dans ses cheveux, il ne peut rien lui dire, il a toujours redouté de se trouver face à sa famille, il la regarde encore, et il se lève, possant la fameuse photo :
- « Ce n'était pas par choix Loreleï, je ne pouvais pas rester. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyJeu 6 Nov - 21:27


Je tremble tandis que tout les regards sont fixés sur moi. Je ne veux pas qu'ils sachent. Surtout pas. C'est un secret de ma famille que nous avons enfoui au plus profond de nos cœurs. Pour oublier. Pour ne plus souffrir de l'absence pesante de Max. Et il est hors de question que Lou-Ann apprenne par des rumeurs qui est notre prof de sport. Finalement je lance un regard glacial à la ronde m’attardant particulièrement sur mon frère qui regarde ailleurs. Ne me regarde pas t'as raison. T'as pas le droit après ce que t'as fais.

Ces deux heures de Hand passent à la fois terriblement vite et affreusement lentement. Et je me demande plusieurs fois où est passé mon frère. Je ne le reconnais pas dans ce prof ignare et qui crie tout le temps. De toute façon mon frère à disparut il y a bien longtemps de cela. Lorsque Max a franchit le pas de la porte pour ne plus jamais revenir. Je fais équipe avec Salomé. Ma seule alliée et amie avec Marlene dans cet orphelinat de barjo.
"
Une fois les deux heures finies je fais signe à Salomé de partir sans moi et me dirige vers le bureau de celui qui fut autrefois un Truwnord. Les larmes que j'ai retenues pendant tout le cours dévalent désormais mes joues. Des larmes de colère... Mais aussi avec un fond de tristesse même si je ne parviens pas à me l'avouer. Finalement j'ouvre la porte qui grince en coulissant sur ses gonds. Je grimace. Et finalement je me retrouve face à mon frère. Et j'explose. Littéralement :

- "Comment t'as pu faire ça ? Nous abandonner ? Tu sais ce qu'on a vécu ?"

Je ne l'écoute pas lorsqu'il tente de ce justifier. Il n'a pas à se justifier ! On a toujours le choix ! J'ai fais le choix de m'occuper de Lou-Ann avant moi-même avec l'aide d'Ayden lorsqu'elle était encore là ! Ayden a fait le choix de quitter cette saloperie de vie ! Les parents ont fait le choix de ne plus jamais sortir de cette spirale infernale ! Quoique la dernière phrase est un peu fausse quand même... Même s'ils n'ont rien fait pour s'en sortir et nous en sortir accessoirement. Finalement je lui réponds :

"-On a toujours le choix Max ! Toujours ! On a fait des choix aprés ton départ. Des choix qui nous ont détruits tous ! J'ai fais le choix de faire passé la vie de Lou-Ann et ses plaisirs avant les miens ! J'ai fait le choix de la protéger ! Ayden a fait le choix de devenir la figure maternelle après ton putain de départ ! Ou devrais-je plutôt dire ta misérable fuite... T'avais tout. Notre admiration, notre amour, une famille pas parfaite mais on était unis dans les épreuves. Et t'as tout brisé..."

Finalement je me laisse glisser contre le mur mes jambes ne me portant plus. Les larmes coulent à flots sur mon visage. Je les essuient d'un geste rageur. Je ne suis plus la même. Max à quitté une enfant joyeuse, pleine de vie et heureuse. Il retrouve une ado hystérique, instable et totalement ravagée, dépassée. Je murmure en fixant le sol :

"-Ayden s'est suicidée... Papa et Maman sont morts dans un accident voiture... Je suis devenue silencieuse, renfermée... Je suis rentrée dans les rangs... Mais pire que tout Lou-Ann suit dangereusement mon chemin. Et tout ça... C'est ta faute Max. Pas que la tienne non. Mais t'as mis le feu aux poudres. Et pour ça... Je te haïs."

Je suis méchante. Je n'aurais jamais dit ça avant. Je ne suis plus que l'ombre de moi-même... Et ça me fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptySam 15 Nov - 17:25

Il la regarde, sa petite sœur, face à lui, il soupire, revoit cette gamine sur la photo et cette ado devant elle, il se demande pourquoi elle a tant changer et les paroles de Loreleï lui font mal, tellement mais il se dit qu'il le mérite au fond, car il a foutu sa vie en l'air, il a quitté a famille alors qu'il savait que c'était lui les fondations de sa famille et que si il partait elle s'écroulait, mais  il avait préféré vivre dans le déni, essayant de se convaincre que c'était la meilleure solution, de toute façon c'était soit lui qui partait soit toute la famille qui aurait dut changer de vie, il ne voulait pas leur imposer ça alors il avait accepté l'autre solution, disparaître sans un mot pour ses proches, il avait quitté sa famille avec regret, il en avait même pleurer mais il n'avait pas eu le choix.

Il essayait de se convaincre, plus lui même que sa sœur d’ailleurs, elle ne saurait jamais rien, elle le verrait toujours comme celui qui était disparut sans un mot. Il soupira en l'écoutant, la voix de sa sœur lui faisait si mal, il se sentait tellement impuissant, il l'avait perdus une fois et devant lui ça recommençait, sans qu'il est une quelconque emprise sur les événements, il voulait tant la prendre dans ses bras et lui dire à quel point elle lui avait manqué, ça avait toujours été sa préféré, celle qu'il  protégeais le plus aussi et c'était en pensant à elle qu'il avait fait son choix, si il avait entraîné toute la famille dans cette histoire chacun aurait dut oublier son ancienne vie, pour Lore ça aurait signifier arrêter la danse, aux yeux de Max c'était simplement impensable, elle était si doué.

Elle parle d'Ayden, Max se sent tellement con, il n'a rien put faire pour elle, il n'a jamais sut qu'elle allait mal, il n'a même pas put aller à son enterrement, il a juste eu ce coup de téléphone et il n'a pas eu le droit d'appeler ses parents, il a juste eu le droit de rester comme un idiot téléphone en main les larmes aux yeux. Il la regarde alors qu'elle est assise par terre, il ne la reconait pas et ça lui fait encore plus mal, c'est sa faute, cette phrase retentit en lui, encore et encore, il s'en veut, il a envie de se dédoubler pour se frapper lui même, comment il a put rester sans rien faire si longtemps, il ne s'était rien passé pour lui, il aurait du revenir, éviter cette catastrophe mais nan, il s'était laissé porter par la vie, il avait atterit ici et il s'était même totalement laissé aller, il se souciait de sa vie amoureuse alors que sa vie familiale tournait au drame, il s'en voulait.

Il fixait Lore, assise, il n'ose pas bouger, encore moins lui parler, il la fixe, croise les bras, ne se laisse pas aller aux larmes, se disant que ce serait pathetique mais en même temps, il la fixe, il voit aussi Lou-Ann à travers elle, sa toute petite sœur, il la connait tellement moins, il se dit qu'il vas falloir la voir avant que la rumeur se répande, ça vas bien trop vite ici, à peine avait il adressé la paroles à une prof de sexe opposé pour qu'on les déclare officiellement ensemble, il en était de même avec n'importe quel membres du personnel d'ailleurs, ainsi il était en couple avec une certaine Kat, une dénommé Spencer mais aussi avec Lula, aucun couple n'était vrai, du moins pour le moment mais en tout cas cette manie de mettre tout le monde en couple commençait à le soûler. Alors il prend une grande inspiration, elle le hait, il ne veut pas ça.

Il se rapproche un peu, suffisamment loin pour ne pas s'en prendre une, il ne la connaît plus, il ne sait plus rien de sa sœur alors il préfère se montrer méfiant. Il passe une main sur son visage, il ne sait pas quoi dire, il se doute qu'alle ne comprendras pas, même lui trouve cette histoire abusé et comme il ne peut rien dire c'est encore pire. Il pousse un long soupir avant de murmurer :
- « Je ne peut pas t'en vouloir, je comprend mais je ne pourrait jamais t'expliquer ma disparition même si je le voulais alors je respecterais ton choix, si tu veut me détester je te laisse faire, si tu veut parler, je t'écoute,  si tu veut hurler continue. »
Il soupire et s'accroupit pour lui faire face, il a trouvé la paix intérieure mais il doute que Lore en fasse de même.


Dernière édition par Maximilien Truwnord le Dim 21 Déc - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyDim 30 Nov - 20:51


Je sentis un sourire s'épanouir sur mes lèvres malgré moi. Puis je remarquais la distance qu'il avait instauré entre nous et je me sentis blessée. Alors lui aussi avait remarqué que j'avais changé. Que je n'étais plus l'enfant qu'il avait quitté. Et ça le troublait je le voyais. Il était incapable de prévoir mes réactions. Et moi non plus. Alors je fis la seule chose qu'il ne m'avait pas proposé. Je fondis en larmes avant de me jeter dans ses bras. En quelques secondes, j'étais revenue plusieurs années en arrière. J'étais à nouveau cette petite fille qui confiait tout à son grand-frère. Je chuchotais la tête dans le cou de Max :

"-LA j'ai l'impression de retrouver mon grand-frère."

Je restais encore quelques instants comme ça avant de me reculer légèrement, essuyant avec mon bras, les larmes salées qui avaient dévalées mes joues. J'arrondis soudain les yeux devant ce que je venais de faire. Je mettais pourtant promis de ne jamais céder. Ne jamais être faible. Pour Lou-Ann. Pour Marlène. Pour que la mort d'Ayden est tout de même un sens. Je faisais tout ça pour que l'impression que ma sœur nous ai abandonné comme Max se dissipe. Je faisais ça pour que me justifier qu'Ayden se soit suicidée car elle savait que je m'occuperais de Lou-Ann. Je savais qu'au fond de moi c'était faux. Et cette idée que Ayden nous ai abandonné à son tour se distillait en moi comme un poison. Je savais très bien que je n'avais pas les épaules pour supportait tout ça. J'en avais trop vu pour une fille de mon âge. La fuite de mon frère sans un mot. Le suicide d'Ayden. Les larmes de Lou-Ann. La mort de mes parents. J'avais peur de céder sans tout ça. Des fois je me sentais vide. Creuse. J'avais l'impression que seule Lou-Ann, la danse et Marlène étaient présentes dans mon cœur mais que ce n'était plus moi dans cette enveloppe charnelle qu'était mon corps. Que c'était simplement une fille qui vivait pour sa petite sœur, sa meilleure amie et une passion. Alors je chuchotais sans m'en rendre compte :

"-Pourquoi moi ? Je suis qui au juste ? Une fille banale qui vit pour sa sœur, sa meilleure amie et une passion... Mais à part ça... Je suis quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyDim 21 Déc - 18:54

Il regardait sa sœur, en la voyant il se rappela de tout et ça lui fit très mal. Il se rendit subitement compte que sa famille lui avait manqué, pendant toutes ses années, il avait tout fait pour l'oublier,il s'était jeté corps et âme dans son travail car il voulait fermer les yeux sur ça, il avait essayé de se tuer à la tache, apprenant à tirer, à tuer même sans sourciller en essayant de tuer son passé comme il abattait ses cibles, et il avait crut que ça avait fonctionné, il y avait crut dur comme fer mais il s'était trompé, tellement et le visage larmoyant de sa sœur lui montrait à quel point son erreur était grande, il avait pas oublié sa famille, il l'avait détruite, c'était pire. Il s'en voulut, tellement, il se sentit con, il regardait sa petite sœur en pleur et il se dit qu'il ne pouvait rien faire pour les calmer ses larmes qui gâchait tellement son visage. Il soupira, il aurait donné tellement cher pour se rattraper.

Il ne s'attendait pas a ce qui allait arriver, elle le prit dans ses bras, il se laissa faire, bien sur, car il l'aimait plus que tout sa sœur, il avait tellement eut du mal à les quitter les filles, ses filles, ou presque, ils les avaient toujours considérés ainsi, même si il disait tout le contraire quand il vivait encore avec eux, il soupira en sentant les larmes de Lore qui coulait dans son cou à lui, il n'aimait pas les pleurs, surtout ceux de sa sœur, il n'était pas doué pour y faire face, il était entraîne à un tas de chose mais pas à réconforter, il se sentit tellement impuissant, idiot, il se contenta de lui rendre son étreinte, ça lui faisait tellement de bien, il avait mine de rien soufert de ses cris, il avait tellement craint qu'elle le jette, il était heureux qu'elle ne le fasse pas. Il soupira et essaya de la bercer doucement, comme quand elle était petite, mais il n'était décidément pas très doué pour ça.

Il entendit à peine le murmure de sa sœur, cette question qui n'avait pas lieu d'être, aux yeux de Max elle était tellement de chose, elle avait été toute sa vie, il ne voulait pas qu'elle dise ça, ni qu'elle le pense, il la pressa encore un peu plus contre lui avant de lui répondre d'une voix douce que peu de gens lui connaissait, juste ses sœurs et Lula maintenant :
- « Ne dit pas ça Lore, tu est toi, c'est déjà tant, tu n'es pas que ce que tu dit, tu es bien plus, tu es une jeune fille merveilleuse et tu ne doit pas en douter, tu n'en a pas le droit, tu es une personne pleine de vie et magnifique, le seul qui ne vaut rien ici c'est moi et je t'interdit d'en douter ! »
Son accolade se fait encore plus puissante, comme pour la protéger de tout ça, même si il sait que c'est trop tard, il ferme ses yeux, il à tant de question, il aimerait savoir ce qu'il est arrivé aux parents mais il ne demande pas, ce n'est pas le moment, il se contente de serrer Loreleï contre lui et de lui murmurer que ça vas aller.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyDim 1 Fév - 18:20


Je renifle plusieurs fois de suite et tente de me maîtriser. Je ne peux pas faire une crise de larmes comme ça. J'entends les paroles de mon frère et malgré moi, malgré le fait que je voudrais le haïr et approuver ce qu'il vient de dire... Je n'y parviens pas. Parce que Max a été présent pour nous durant de nombreuses années. Et même si il a fait des erreurs... Il ne sera jamais pitoyable à mes yeux. Il vaudra toujours quelque chose. Toujours. Et même si toutes ces années j'ai voulu me persuader que je le haïssais, je réalise aujourd'hui que ce n'est que mensonge. Je l'adore toujours autant. Juste j'ai du mal à me dire qu'il a fui. Mais je l'adore toujours sans condition. Cependant je sais qu'il me dit ça pour me réconforter. Mais je suis bel et bien une fille pitoyable. Je ne sais pas m'occuper de Lou-Ann et elle suit de plus en plus mon chemin, ce qui me fait peur. Marlène et ma soeur sont tout ce qu'il me reste. Avec mon frère désormais. Mais lui il sait se débrouiller. Et pour Marlène je sais que je la soutiens d'un côté et que Léandre le fait de l'autre. Mais pour Lou-Ann... Je suis seule. Et j'ai le sentiment de tout mal faire. Et ca me fait pleurer silencieusement le soir dans mon lit. Je n'ai pas su retenir Ayden, voir son mal-être, l'aider... D'un côté c'est ma faute si elle est morte. J'étais la seule qui aurait pu l'aider dans la famille mais je ne l'ai pas fais. Parce que j'étais toujours à la danse ou enfermée dans ma chambre pendant qu'Ayden tentait par tout les moyens de maintenir la famille pour ne pas que nos vies à tous volent en éclats. Et moi je n'ai pas sû voir tout ça... Je ne savais que me plaindre, faire la gueule et me couper du reste de la maison, de la famille. Je fais une soeur bien pitoyable. Je déclare finalement la voix enrouée par les sanglots, une boule de noeuds de la taille d'une balle de golf dans la gorge :

"-Je suis responsable de la mort d'Ayden Max... Je vois même pas pourquoi t'essaye de réconforter un monstre comme moi..."

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptyMar 10 Fév - 22:32

Il sert encore plus fort sa sœur contre lui, comme si il pouvait rattraper le temps perdu dans une simple accolade, il ne veut pas qu'elle porte tout ça sur son dos, car c'est lui le gros con dans tout ça et il faut qu'elle le comprenne. Il aimerais pouvoir lui dire, bien sur qu'il aimerais mais il ne veut pas qu'elle le voit comme un pauvre meurtrier, puisque c'est ça qu'il ai au fond, un mec qui a tué, même si ce n'était pas des gens tout blanc, même si il l'a fait pour servir son pays, il a tué, et il ne veut pas que Lore le sache, car il le vit mal, même si il recommencerait, c'est son métier mais il veut que ça reste ça, un métier, il ne veut pas tout mélanger, alors si il lui avouait, il mélangerait. Il l'entends lui dire qu'elle à tué Ayden, et il devient tout rouge, elle ne peut pas dire ça, c'est faux, leur sœur à fait ce choix, personne n'aurait put l'éviter, repousser peut être mais pas l'en empêcher, il a connut des personnes qui voulaient en finir, il sait qu'on ne peut rien faire. Il sert alors sa sœur un peu plus fort et murmure :
- « Nan Lore, tu n'aurait rien pût faire, croit moi, quand on veut se donner la mort, personne ne peut te faire changer d'avis, la décision n’appartient qu'à toi. »
Il la sert encore contre lui mais il regarde subitement l'horloge, qui affiche une heure plutôt avancé, il pense alors à sa sœur, il est certain qu'elle a cour et il ait que cet endroit n'est pas le monde des bisounours, si elle arrive en retard, elle vas payer cher, alors il la désert un peu et murmure :
- « Tu devrais aller en cour Lore, je ne veut pas que tu te fasse prendre par ma faute, je vais te faire un mot »
Il se lève pour prendre son carnet et un crayon, il griffonne quelques mots, prétextant un truc bidon, il ne veut pas vraiment que ces collègues sachent tus ça, c'est sa vie privée. Pensant à ses collègue, il ne peut repousser l'image de Lula de son esprit, il soupire avant de donner le mot à Loreleï.
- « Je ne bouge pas avant un moment, enfin normalement, alors si tu veut parler, tu peut venir chez moi. »
De nouveau il prend un papier, pour lui faire un plan qu'il lui donne avec un petit sourire.
- « Tu m'a manqué Lore. »
Il n'ajoute rien, attendant que sa sœur parte.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] EmptySam 7 Mar - 20:46


Je saisis le mot griffoné par mon frère. Je me doute que c'est pour la prof d'histoire-géo que j'ai juste après. Je ne le déplie pas. Je sais bien que Max n'a jamais été du genre à laver notre linge sale en public. Et moi non plus. Tant que cette histoire ne sera pas réglée je compte bien que personne ne sache. C'est beaucoup trop emmelé pour que j'en parle à qui que ce soit.

Je sors et j'entends la phrase prononcée par Max. Je referme la porte en fermant les yeux la tête baissée. Bien entendu que Max m'a manqué. Mais... J'ai appris à faire sans. J'avais fini par me faire une raison. Je ne verrais plus jamais mon frère. Je savais que cette affaire ne serait jamais tirée au clair et j'avais brûlée toute les photos que j'avais en ma possesion et où mon frère faisait son apparition. J'avais appris à calmer mes crises. Je m'étais forgée une carapace d'acier. Et pourtant, ce cours venait de tout chambouler. Ce que je croyais être ma muraille, mon rempart, fort et infranchissable n'était en fait qu'un chateau de cartes vacillant et menacant de s'écrouler sous le moindre souffle de vent. Et l'orphelinat Moor et son prof de sport avaient été la petite brise qui avait fait s'écrouler mes convictions. Envolées en fumée mes certitudes. Alors je chuchote :

"-Toi aussi tu m'as manqué Max. Mais aujourd'hui je ne rêve plus que d'une seule chose. Que tu partes."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]   Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme on se retrouve... [PV : Max] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» S o f i a ▬ L'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille.
» ๑ Alfie of Surrey ~ "Sage comme une image ? Mon oeil !" ๑

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-