Forum RPG. 2017. Détenteur d'un pouvoir ou simple humain ? Vous avez tout deux votre place ici, mais prenez garde, le secret ne doit pas être révélé. Entre haine, amitié et aventure. Le secret survivra t'il ?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyVen 27 Juin - 15:45

Il y avait toujours quelqu'un, au réfectoire, avec qui s'asseoir, quand Alice avait décidé de râler. Alors Maelys s'avançait entre les tables à la recherche d'une personne qu'elle connaissait, ou bien qu'elle avait envie d'embêter par sa seule présence. Elle s'était retrouvée plusieurs fois à cinq tables différents, un jour, parce qu'on l'envoyait balader dès qu'on voyait son minois angélique apparaître à quelques mètres. La fillette avait compris qu'on ne l'appréciait pas partout, et ce depuis longtemps, mais elle ne faisait rien pour y remédier. Dès qu'elle le pouvait, elle s'asseyait à une table et envoyait des piques, puis s'occupait consciencieusement à salir la table pour gêner les autres. Depuis, on l'envoyait bouler. Mais elle ne s'en souciait guère, rejoignant alors sa sœur maussade, ou tentant d'amadouer d'autres pauvres pensionnaires.

Mae allait s'asseoir à une table d'orphelins qui faisaient le double de son poids et le triple de sa taille, un sourire innocent aux lèvres, quand on la repoussa brusquement. Bon. Elle n'était pas la bienvenue ici. Son regard embrassa la pièce du regard ; elle cherchait un coin tranquille, un endroit peuplé de gamins comme elle. Des ruban rouge. Elle aperçut sa jumelle qui bavardait avec une autre fillette, des garçons qui se jetaient du pain à la figure, puis vit la personne qu'elle cherchait. Maelys posa bruyamment son plateau sur la table, saluant tour à tour Cassiopée Océan et sa sœur jumelle. Elle parlait plus à Cassie qu'à Calysa, mais elle sourit tout de même au deux frangines. Elle s'assit sans demander la permission, certaine d'être la bienvenue ici.

« Ça fait longtemps, dis donc », remarqua-t-elle avec un sourire.

Elle entama son pain. Dur, comme d'habitude. Cela faisait plusieurs jours que Maelys n'avait pas discuté avec les deux fillettes, et il faut dire qu'elle avait plutôt hâte de préparer leurs prochaines bêtises. Avec excitation, elle avala d'une traite son entrée, composée de tomates et de salade – qui ressemblait plus à du caoutchouc qu'autre chose, soit dit en passant.

« Tu sais, quand Moor... quand elle t'as reproché d'avoir les habits sales. J'avais envie de la tuer, à ce moment-là... »

Moor ne se rendait pas compte. C'était sa faute à elle-même si son avarice l'empêchait d'acheter des vêtements présentables aux orphelins, alors elle les laissait avec des guenilles, puis leur reprochait leur inattention. Quelle absurdité... Dans tous les cas, Mae se souvenait toujours, très clairement, de l'image de Cassiopée en train de se démonter devant l'air réjoui, sadique de Moor. Rien que pour ça, elle la détestait du plus profond de son être.


Dernière édition par Maelys Wilson le Mar 4 Nov - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptySam 28 Juin - 13:33

Je remue distraitement le contenu de mon assiette, ça ne me donne absolument pas envie, j'ai pourtant faim, énormément même mais depuis que j'ai goûté à la véritable nourriture chez Rose celle de l'orphelinat me semble bien fade. Je regarde Lys et soupire, sa sœur mange l'entré sans rien dire, si seulement nous étions chez Rose en ce moment même. Je n'ai plus vraiment faim en fait, je pousse mon ramequin vers ma jumelle en souriant. Lys allait ouvrir la bouche pour protester quand le bruit d'un plateau qu'on pose brusquement sur la table nous fit tourner la tête.

Maelys puisque c'est bien elle qui vient d'arriver, nous salue tour à tour en souriant. La main de Calysa attrape la mienne sous la table discrètement et la serre, Lys a beau apprécié la jeune Wilson elle a tendance à s'en méfier car elle est une de mes camarade de bêtise préféré, nous avons la même façon de raisonner et la même envie de faire enrager Moor. Je soupire de nouveau et rend son sourire à Mae, puis je glisse à Lys en grec qu'il n'y a rien à craindre. La fillette qui nous fait face fait remarquer que ça fait longtemps qu'on ne s'est pas parler.

Je sourit :
- « Une éternité, je commençais à m’ennuyer ! »
je plante on regard dans celui de Mae, il à changé, il est devenu moins malicieux, plus troublé. Je ne sait pas quoi elle pense mais ça à l'air de la troubler. J’aperçois derrière son épaule, quelques tables plus loin Alice la jumelle de Mae, elles doivent encore s'être pris la tête. Je ne comprend pas comment elles font, Lys est tout pour moi, je n'aime pas quand on se fâche, je ne supporte pas de ne pas savoir où elle est. Je me suis trompé sur ce qui trouble mon amie, ce n'est pas sa sœur, c'est moi et la façon dont Moor m'a remonté devant tous le monde.

Un long soupir m'échappe, je donnerait cher pour oublier cette fameuse réunion mais en même temps j'y ai aussi pris un peu de plaisir, la provoquer de la sorte devant toute la foule présente. Je réprime un rire:
- « Bah elle cherchait quelqu'un à punir, elle était ravie que ce soit moi, elle à trouvé un prétexte, si ce n'avait pas été ma tenue ça aurait put être ma coiffure. Mais bon, j'ai un peu abusé quand même mais j’avais tellement envie de la voir jouer à la mignonne devant tous ces témoins étrangers. »
Je souris à Mae, oui je savait ce que je fessait et les risques que j’encourais mais je lui était reconnaissante d'avoir voulut prendre ma défense.

Je sourit, d'un grand sourire ravi, je regarde Maelys, les yeux pétillant, j'ai envie de m'amuser :
- « Et puis ça nous donne une bonne raison de nous venger n'est ce pas ? J'ai une grande envie de faire un truc qui la feras enrager ! Pas toi ? »
Je regarde ma camarade d'un air entendu, je lit dans ses yeux qu'elles a elle aussi envie de se défouler, ça fait trop longtemps que nous ne sommes pas défoulé et Moor est resté bien trop longtemps sans rencontrer de résistance. Et puis si bientôt Rose nous adopte Cal et moi autant lui en faire voir le plus possible avant de disparaître d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptySam 28 Juin - 15:11

Maelys savait que Calysa n'aimait pas trop baigner dans ce genre de manigances, mais elle n'ignorait pas non plus que Cassie n'aimait pas être séparée de sa sœur. Alors elle faisait avec, se contentant de sourire d'un air innocent, comme si elle discutait normalement avec la fillette. Si elle prenait un air trop soucieux, elle était certaine qu'on l'accuserait de préparer un mauvais coup, alors elle restait naturelle. Elle ne se préoccupait plus vraiment de Lys, parce qu'elle la trouvait un peu trop lisse, trop neutre, et qu'elle ne voulait pas non plus croiser son regard. Elle avait l'impression de la trahir en embarquant sa sœur dans des projets anti-Moor ; mais elle se dit que, après tout, c'était Cassiopée qui avait proposé de se venger. Cette pensée la rassura immédiatement et elle s'exclama :

« Bien sûr que oui ! D'ailleurs, j'ai appris il n'y a pas longtemps que Moor déteste tout ce qui s'apparente à un reptile... »

Elle se tut un instant, afin de laisser le suspense s'installer. Oh oui, Moor détestait ça ! Et elle était bien placée pour le savoir, puisqu'elle avait assisté elle-même à l'incident : la directrice, de sa démarche usée, était sortie dans le jardin afin de veiller à ce que personne ne sèche les cours. Mae, qui avait grimpé en haut d'un arbre en attendant l'arrivée de son professeur, l'avait vue raser les buissons, quand un serpent – une couleuvre, tout ce qu'il y a de plus inoffensif – s'était presque jeté sous ses pieds. La fillette en venait même à se demander si, de l'autre côté, ça n'avait pas été quelqu'un qui avait lancé ce reptile pour lui faire peur. Et Moor avait pris ses jambes à son coup, ayant encore assez de dignité pour ne pas hurler. Mais ce qui avait défilé sur son visage ressemblait beaucoup à ce qu'elle inspirait aux orphelins : de la terreur et du dégoût...

« Oui », répéta Maelys sur le ton de l'évidence, « elle a une sainte horreur des bêtes à écailles. On pourrait verser un lézard dans son verre, ou un truc du genre... »

Ça n'était pas une vengeance inoubliable, mais ça serait déjà ça. Tout en avalant ses pâtes – trop grasses, comme d'habitude –, la fillette attendit que Cassiopée propose quelque chose de mieux. On pouvait jouer des centaines de tours à Moor, mais seule Cassie pouvait en décider. Après tout, il s'agissait de sa vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 29 Juin - 12:36

Au moment ou je propose a Mae de se venger je ne peut que remarquer le petit soupir que Lys laisse échapper, je n'y prend pas garde, je sait très bien qu'elle me suivras malgré toute ses réticences. Je lui glisse quelque mots rassurants en grec. Elle soupire et se remet à manger. Je jette un regard sur mon assiette, le beurre fondu qui traîne au fond me donne envie de vomir. Je pose ma fourchette et attend l'approbation de Maé, je sait très bien qu'elle marcheras avec moi.

Elle me lance un regard malicieux et m'apprend que Moor déteste les reptiles. Elle se tait, je sent bien qu'elle à une petite idée derrière la tête, je la laisse imposer un espèce de suspense. Elle me propose de déposer un lézard dans le verre de la directrice. Je sourit c'est une assez bonne idée mais je voyais un truc plus énorme, c'est peut être la dernière bêtise que je ferrait avec elle. Je ne peut m’empêcher de pousser un soupir, triste l'orphelinat ne me manqueras pas si je part mais Maé sûrement.

Je sourit à Maé :
- « Moor peur des reptiles ? Ça c'est de l'info dit-donc ! »
Je la regarde de nouveau avec malice, elle semble attendre mon approbation, c'est moi qui est proposé, c'est en quelque sorte mon jeu, c'est une sorte de règle tactice entre nous, celle qui propose un assaut le choisit. Je réfléchit utiliser sa peur c'est une bonne idée mais il faut que ce soit plus gros, un truc que tous le monde se chuchoteras, qui resteras dans les annales.

Je réfléchit, j'ai remarquer une petite marre près de l'orphelinat quand je suis sortie, elle doit sûrement être pleine de grenouilles avec quelque serpents même.
- « Et si au lieu de lui offrir un seul reptile on lui fessait un cadeau genre des tas de reptiles dans son bureau, il y a peu de temps je suis sortie de l'orphelinat, il y a une mare, il doit y en avoir tout un tas ! »
Je sourit, oh oui le bureau de Moor emplit de grenouille ça se serait hilarant.

Je serre la main de Lys, faire peur à Moor ne lui dit pas vraiment mais ressortir de l'orphelinat pour capturer les reptiles ça lui dit encore moins. Je jette un œil à l'autre bout de la salle, les surveillants nous épient, ils savent très bien que Maelys plus Cassiopée égal grosse bêtises en perspective. Je leur fait un grand sourire innocent et ils me rendent un regard me signifiant de me tenir tranquille. Je hausse les épaules, me raccroche à l'espoir que bientôt je ne serait peut être plus là.
- « Alors t'en dit quoi ? Le bureau de Moor remplit de crapauds et de serpents ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 29 Juin - 15:26

Au fond, la complicité entre Mae et Cassie n'avait pas démarré toute seule. Il y avait d'abord eu une période de méfiance, où la fillette avait d'abord vu Cassiopée comme une adversaire, mais petit à petit, elle s'était révélée très sympathique, et toujours près à faire des mauvais coups. Et quand Maelys se rappelait de cette époque bénie, elle en souriait toujours. C'était drôle de se souvenir de leur première rencontre, mais surtout, de leurs premières bêtises... Ça lui semblait si lointain !

Maelys répondit au sourire de son amie. Elle savait que cette dernière était grecque, mais elle n'aimait pas être en-dehors de la confidence et, surtout, ne pas comprendre ce que Cassie racontait à sa jumelle. Mais ça ne devait pas être de très grande importance, sinon elle l'aurait formulé à voix haute. La fillette termina son assiette et entama le dessert. Du yaourt, tout ce qu'il y a de plus banal.

Mae aurait voulu quelque chose de plus frappant, qui resterait inoubliable, et qui serait à jamais gravé dans l'histoire de l'orphelinat. Et l'idée que formula Cassiopée était très plaisante. Jetant quelques coups d’œil vers les surveillants qui épiaient les fauteurs de trouble du pensionnat, Maelys approuva aussitôt la petite brune.

« Tu es géniale, Cassie ! On met ça au point quand ? »

Soudain, un détail attira son attention. Cassiopée semblait pressée de faire sa bêtise, comme si ça serait la dernière fois qu'elle pourrait graver son nom ici. Comme si elle n'allait bientôt plus pouvoir jouer de mauvais tours à Moor. Mae arbora un air inquiet, et, en se mordillant les lèvres, elle demanda :

« Dis... Tu vas t'en aller bientôt ? Parce que tu parles comme si... »

Elle ne termina pas sa phrase. Sa voix s'éteignit, et elle contempla silencieusement son pot de yaourt presque vide. Si Cassie fuguait, elle ne s'en remettrait pas. Alice était beaucoup trop raisonnable pour faire ce genre de farces à la directrice, et puis Cassiopée était vraiment sympathique. Affolée, Maelys prit un air qui semblait vouloir dire « Attention, sois sincère »...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 29 Juin - 16:52

Mon idée semble emballé Maé au plus haut point, je suis ravie, ma vengeance seras à la hauteur de ce que je veux, inoubliable, mon dernier salut avant de quitter la scène, une façon de tirer ma révérence comme on dit. D'un certain coté Moor me manqueras, plus personne à faire tourne en bourrique. Rose est sympathique. Je ne pourrais lui jouer de tel tour au risque qu'elle me renvois ici et de me faire définitivement passer pour une petite ingrate.

Mae me demande quand on fait ça, j'ai envie de crier maintenant mais nous avons cour cet après-midi , si on disparaît toutes les deux, car oui j'ai envie d'exclure Calysa de cette histoire, je sent qu'elle ne le sent pas et je n'ai pas envie de risquer qu'elle me fasse la tête pour ça, donc si Mae et moi séchons toute deux nos cours cela alerterait aussitôt Moor, elle se méfierait sachant que nous mijotons quelque chose, elle seras aux aguets, il nous seras donc impossible d'exécuter notre idée.

Je m’apprête à lui proposez de faire ça ce soir, de nous échapper pendant le temps libre puis de louper le repas et de profiter de l’absence de Moor pour remplir son bureau de ses amis les reptiles. J'ai envie de régler ça au plus vite, histoire de profiter un moment de la panique et l’excitation qui vont envahir l'orphelinat. Mon regard croise celui de Mae, il est bizarre comme si quelque chose la troublait, mon amie se mordille la lèvre avant de me demander si je vais partir. Elle fixe son regard dans le mien, il est devenu dur, froid, j'y lis l'ordre de ne pas mentir.

Je déglutis et fixe à mon tour mon yaourt, je ne sais pas comment annoncer que je vais sûrement être adopté, je sais que Mae vas être heureuse pour moi mais je ressens un pincement au cœur, la quittez vas être difficile, je l’apprécie beaucoup et je sais que c'est réciproque et la laissé seule face à Moor m’inquiète, sans pouvoir s'en prendre à moi, l'ABF risque de s'acharner sur mon amie. Lys me glisse en grec qu'il faut que je lui disse, je regarde ma sœur d'un air triste, je le sais.

Je croise les jolie yeux bruns de mon amie et prononce difficilement :
- « Ben, il y a pas si longtemps, j'en avais tellement marre d'être ici, je suis sortie de l'orphelinat, j'ai courut jusqu'au village, là bas j'ai rencontré une jeune femme, Rose, elle veut nous adopter. »
Je ne peux empêcher une larme de glisser le long de ma joue. Je fais un petit sourire à Maelys.
- « Tu me manqueras ! »
Je n'ai plus envie de parler bêtise avec elle, j’attends juste sa réaction, inquiète. Je me tourne vers ma sœur et lui demande doucement en grec si elle peut nous laisser. Lys me lance un regard triste mais s'exécute, du coin de l’œil je la vois s'installer aux cotés d'Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 29 Juin - 18:44

Un étau serra soudain la poitrine de Maelys. Cassiopée et Calysa, adoptées ? Elle secoua la tête, éberluée. Non, ça n'était pas possible... Elle ne pouvait pas l'abandonner comme ça ! Seule, elle ne tiendrait pas tête à Moor ! La fillette se fit violence pour ne pas pleurer ; elle devait être forte, et accueillir le départ de Cassie comme un salut. Elle devait être heureuse pour elle, c'était un nouveau départ. Et même si elle allait mettre du temps à l'accepter, elle devrait le faire : pour son amie, pour Alice... Elle ravala ses larmes. Une grosse boule lui entravait la gorge, à présent, et elle déglutit avec difficulté. Au moins, elles auraient le plaisir de faire une dernière bêtise ensemble ! C'était une perspective plutôt réjouissante.

« Toi aussi... » souffla-t-elle en tentant de reprendre une respiration normale.

Elle avala une dernière bouchée de son yaourt. La nourriture n'était jamais bonne, ici, mais depuis que Mae venait d'apprendre l'imminent départ de son amie, le goût était encore plus fade. Cassie envoya sa sœur plus loin pour qu'elles puissent parler plus tranquillement. Angoissée, Maelys demanda :

« Mais est-ce que tu es sûre de vouloir partir ? Tu seras heureuse, au moins ? Et je pourrais passer te voir ? »

Son ton trahissait son inquiétude. Si jamais elle ne devait plus revoir Cassiopée, elle devait s'assurer qu'au moins, elle serait heureuse là où elle était. La fillette se promit de la revoir au moins une fois par mois, ne serait-ce que pendant quelques minutes. Elle ne se l'étais pas avoué, mais elle s'était attachée à la petite brune, et toutes ces années de bêtises avaient renforcé leur complicité – encore plus qu'elle ne se l'était imaginé.

Maelys avait terminé son repas, mais elle tenait à rester ici le plus longtemps possible, parce qu'elle savait que, dès qu'elle aurait franchi la porte du réfectoire, rien ne serait plus pareil. Émue, Mae fixa longtemps la table sans rien dire, puis osa enfin lever les yeux et croiser le regard de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 29 Juin - 19:12

Suite à mon annonce un silence pesa quelque instant, j’avais envie d’aller serrer mon amie contre moi mais j’avais peur qu’elle me rejette qu’elle m’en veuille car je la laissait seule ici, avec Alice oui mais sans compagne qui la comprenait vraiment. Je voit bien qu’elle se retient de pleurer et je m’en veut de lui causer tant de peine. Elle me dit d’une voix tremblante :
- « Toi aussi … »
Elle finit son yaourt presque avec dégout.

Elle suit elle aussi ma sœur du regard puis sa voix devient tremblante, désespéré presque, elle me demande si je suis sure d’en avoir envie, si je serais heureuse et si elle pourra me voir. Sa voix, elle est si désespéré, je me mords la lèvre pour ne pas pleurer si j’éclate en sanglot je n’arriverais pas à me retenir et je serais prête à faire demi tour à tout annuler mais je ne peux pas faire ça à Lys, je ne peux pas lui enlever l’espoir de quitter cet endroit.

Je me mets à jouer avec mon yaourt nerveuse, je ne veut pas quittez Maé, les débuts on été difficile mais maintenant je suis attaché à elle, c’est quasiment comme Calysa, elle compte beaucoup pour moi, si je pouvais je l’emmènerais elle aussi, mais ça ne dépend pas de moi. Son regard croise le mien après un long moment de silence, j’y lit tellement de chose, de la tristesse, de la rancœur presque.

J’étouffe un sanglot. Je posse ma main sur la table la tend vers mon amies et lui dit d’une voix aussi douce que possible :
- « J’aimerais rester avec toi mais je ne supporte plus cet endroit et puis Lys à tant d’espoir, je ne peux pas lui enlever ça. Mais je viendrais te voir et toi aussi, n’est ce pas ? »
Je la regarde, ne pleure pas pitié, pas par ma faute.

Je regarde le réfectoire, encore bien remplit. Je pousse un soupir, tant pis si on nous choppe, j’ai envie d’aller maintenant près de la mare, parlez de tout, de rien, profiter de mon ami, autant que possible. Je propose à Maé :
- « Et si on allait les chercher maintenant ces reptiles, on pourrait passer l’aprem dans la forêt, histoire de … profiter. »
Je pose mes yeux implorant dans ceux de Mae, ne me rejette pas par pitié, si tu le fait je ne pourrait pas partir sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyLun 30 Juin - 16:19

Pendant un instant, le temps semblait s'être arrêté. L'air qu'avait inspiré Maelys n'arrivait plus à ressortir et elle était devenue livide. Il était certain que, maintenant qu'elle serait seule – ou presque, en comptant Alice –, la directrice se ferait encore plus sévère. Mais Mae savait très bien que Moor pouvait refuser le départ des jumelles. Elle le pouvait. Mais elle ne le ferait pas. La fillette était bien placée pour le savoir ; parce que se débarrasser de Cassiopée la ferait sauter de joie.

Mae voyait bien que son amie se retenait de pleurer, mais elle ne devait pas nuire à son bonheur. Elle devait être franchement heureuse pour elle, pour son destin, pour tout. Elle devait, au contraire, se réjouir d'avoir passé ces années avec elle, et enfin, de la quitter pour qu'elle suivent chacune leur route. Et puis c'était un cap qu'il fallait passer, et qui la rendait un peu plus adulte. Les séparations faisaient partie de la vie de tout les jours, et enfin, Maelys pouvait considérer ça comme grandir. Changer.

« Je sais. Et j'espère sincèrement que vous serez heureuses, là-bas. » Elle eut un pauvre sourire. Puis elle reprit, plus sérieuse encore : « Mais jure-moi, si vous êtes mal traitées, là-bas, de revenir ici, même contre la volonté de Moor. Jure-le-moi ! »

Cette promesse ne devait pas être faite à la va-vite. Cassiopée devait la tenir, et ne jamais l'oublier. Mae ne considérait pas son départ comme une trahison, puisque ça n'était pas de sa faute, mais plutôt comme une étape fondamentale. Cassie vivrait beaucoup mieux ailleurs, et elle aurait un brillant avenir. C'était gravé dans le ciel depuis sa naissance.

Lorsque son amie lui proposa de préparer leur coup maintenant, la mélancolie disparut aussitôt de son visage, remplacée par une joie éphémère. Maelys retrouva son sourire et hocha vivement la tête. Elle se leva brusquement, prit son plateau, trottina presque jusqu'à l'endroit où les cantinières les nettoyaient. Elle se tourna vers Cassie, qui faisait de même, et l'attendit pour sortir du réfectoire. Elle avait maintenant retrouvé sa joie de vivre, mais faisait bien attention de fixer les surveillants avec une innocence feinte.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyLun 30 Juin - 16:55

Je vois bien que Mae se retient d’éclater en sanglots, si elle le fait je ne le supporterais pas, je serais prête à tout annuler pour rester auprès d’elle, j’en viens presque à espérer que Moor refuse mais elle n’en fera rien j’en suis sure, bien trop heureuse de se débarrasser de moi. Si elle le fessait Lys serait anéantie mais elle ne m’en voudrait pas, si ça vient de moi je la perdrais,  je le sait et même si être séparé de Mae m’est douloureux perdre Lys serait une torture.

Mon amie aborde un sourire, il sonne si faux, j’y lis tant de douleur, j’ai presque envie d’hurler, elle me dit qu’elle espère qu’on serra heureuse. Je soupire moi aussi je l’espère, j’espère que je n’apporterais pas de malheur à Rose, pas comme avec nos autres parents. Je souris comme je peux à mon amie qui prend soudainement une tête bien sérieuse, elle veut que je lui promette que si ça ne vas pas là bas je reviendrais ici.

Mes yeux se plantent dans les siens, tu es plus qu’une amie Mae et je sait que c’est réciproque, tu veut me protéger moi aussi et si je le pouvais je t’emmènerais, je ne veut pas te laisser ici seule avec cette affreuse Moor. Si ça ne vas pas là bas, revenir ici, est ce que ça peut être pire qu’ici, oui surement ici au moins je ne suis pas seule, il y à Mae et les profs qui sont parfois utile. Je sait qu’ici il y a Moor mais il n’y a pas qu’elle.
- « Je te le promet Maé, si ça ne vas pas je reviendrait. »

Nos regards se croisent, ils ont graves beaucoup trop graves pour des enfants de nos âges, on ne devrait pas avoir ces yeux là, on devrait parlez de louer et de faire des bêtises pas de revenir dans un endroit affreux si l’endroit où l’on vas est pire. Nan on nous à retiré une partie de nous en nous envoyant ici, c’est injuste, on devrait seulement être des enfants, pas avoir des préoccupations d’adultes.

Le regard de Maelys se met de nouveau à pétiller quand on reparle de cette vengeance. Elle s’empresse d’aller vider son plateau et je la suis. Je lance un regard mielleux au surveillant qui nous observe et une fois sortie du réfectoire, j’attrape la main de mon amie et l’entraine dans le dortoir pour récupérer notre sac, histoire de le remplir de ces chères bestioles. Je me tourne vers mon amie :
- « On sort par où ? Comment faire pour qu’on nous voit pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyLun 30 Juin - 18:49

Maelys comprenait que les jumelles avaient besoin d'un nouveau départ, d'une nouvelle vie ailleurs, et c'était la seule pensée qui retenait ses larmes. Après tout ces instants partagés ensemble, elle n'aurait jamais pensé regretter autant Cassiopée. Elle s'était attachée à elle plus qu'il n'y paraissait... Mais au moins, la farce qu'elles allaient jouer à Moor serait dans les annales, comme la dernière marque du passage de Cassie en ces lieux...

Mae espérait au moins qu'elle serait heureuse. Elle ne voulait pas décevoir son amie, qui décevrait Calysa par la même occasion. Elles devaient se dire au revoir comme de vieilles amies, comme si l'orphelinat n'avait été qu'un cirque de passage. Mais la fillette se rappela soudain qu'elle la reverrait parfois, et cette pensée acheva de la rassurer.

Elles allèrent vider leurs plateau, et quand cela fut fait, elles sortirent dehors pour mettre leur plan au point. En entrant dans leur dortoir, elle vérifièrent rapidement qu'il était bien vide, puis prirent leurs sacs vides afin d'y cacher les reptiles. Maelys était de nouveau guillerette, et la perspective d'apercevoir le visage horrifié de Moor la réjouissait d'avance. Elle était tellement contente du coup qu'elle était en train de préparer qu'elle en vint même à oublier le proche départ de Cassiopée.

« Passons par l'escalier de service, il est toujours ouvert, bien que personne ne l'utilise depuis longtemps... »

Elle pensait connaître l'emplacement de la mare vue par Cassie, et elle prit les devants. Comme si elle partait en exploration, elle enfila les bretelles de son sac à dos et fila, son amie sur les talons, vers le fameux escaliers. Personne ne passerait par ici, et c'était même étonnant que la petite brune ait oublié de mentionner ce passage. Elles l'avaient emprunté si souvent...

« Maintenant, tout est une question de discrétion », observa inutilement Maelys.

Elle ouvrit la porte qui donnait sur l'escalier, et descendit doucement quelques marches, afin de vérifier que les marches ne grinçaient pas trop. Les deux complices refermèrent la porte et dévalèrent sans bruit l'escalier, excitées.

En bas, elles se mirent à courir comme si elles avaient le diable au trousse. Le temps les poursuivait inexorablement, et il fallait agir vite. Heureusement, Mae connaissait l'emploi du temps de Moor sur le bout des doigts. À midi, on lui amenait à manger dans ses appartements, et si elles faisaient vite, les deux fillettes pourraient verser leur tas de reptiles dans son bureau avant qu'elle n'y retourne.

Lorsque Maelys trouva enfin l'emplacement de la mare indiquée par Cassiopée, elle ne jugea pas nécessaire d'enlever ses collants et ses chaussure, et, surmontant son dégoût, s'enfonça dans l'eau vaseuse. Elle mit un certain temps à attraper la grenouille qu'elle convoitait, et se retrouva les quatre fers en l'air au milieu de la mare, toussant et se désolant de l'état de sa tenue. Elle se retourna alors vers Cassie, qui devait déjà avoir rempli son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyMar 1 Juil - 14:38

Mon amie me propose de passer par l’escalier de service, je ne peux que me maudire, comment je n’ai put ne pas y penser, c’est notre sortie préféré, on y passe tous le temps ; je ne sais pas ce qui m’a pris de l’oublier. Je souris à Maé, allons y ! Moor vas regretter et je serais vengée, mon dernier acte de désobéissance, il faut marquer le coup ! On se faufile dans le couloir en direction de l’escalier, de la liberté. On ouvre la porte discrètement et Maé me chuchote de faire gaffe.

Elle s’aventure en premier, fessant attention à ne pas faire grincer les marches puis on dévale quatre à quatre les marches, la tristesse est chassée par l’excitation de notre bêtise à venir. On court aussi vite que possible, on pourrait croire qu’on fuit le diable, mais à vrai dire on en est pas loin, on fuit Moor en quelque sorte c’est pire que le diable.

On arrive à la marre, Maé file directement dans l’eau. Je frissonne rien qu’a cet idée, il fait bien trop froid et je n’ai pas envie de prendre le risque de tomber dedans, choper la crève non merci. Je préfère m’aventurer dans les heures herbes qui bordent la marre. Je frisonne en apercevant une vipère, je ne l’ai pas avoué a mon amies mais moi non plus je ne porte pas les reptiles dans mon cœur.

Je pense à la tête que Moor vas faire et ça me donne du courage, je plonge les mains et attrape la vipère qui gigote dans mes mains, je la lâche rapidement dans mon sac, le ferme et repart à la chasse. Je contemple les petits reptiles qui grouillent de partout, je ne comprends pas pourquoi Moor ne les aiment pas, ils lui ressemblent beaucoup. J’en attrape quelque autre puis une fois que mon sac est rempli de grenouille et de serpents, j’ajoute quelque limace puis me tourne vers mon amie.

Elle se rapproche doucement d’une grenouille, au moment où elle attrape la grenouille Maelys chute et s’explose dans l’eau. Elle se retourne et me regarde, je ne peux m’empêcher d’exploser de rire, elle me fait penser à un petit chaton trempé, je n’arrive plus à me contrôler. En voyant sa tête je me rapproche d’elle et tend la main pour l’aider à revenir sur le bord. Sa main attrape la mienne mais au moment où je vais la tirer je tombe à mon tour.

J’atterrie à ses cotés et malgré l’état de mes vêtements je me remets à rire, tellement que je bascule en arrière et trempe entièrement dans l’eau. Je me relève avec difficulté et regarde Maé, nos vêtements sont dans un état plus que pitoyable. Je soupire :
- « Bon niveau discrétion je crois qu’on est foutues ! »
Je soupire, et essaye de virer les algues qui sont collées partout sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyMar 1 Juil - 18:32

Et voilà qu'elle venait de gâcher sa seule tenue propre ! Mais le désagrément en valait la peine, compte tenu de l'objectif. Lorsque Cassiopée tomba elle aussi en plein dans la mare, Mae éclata de rire elle aussi, après un petit temps de stupéfaction. Comme le remarqua la fillette, niveau discrétion, c'était raté. Mais Moor n'était pas dans les parages et c'était tout ce qui comptait.

Maelys se releva tant bien que mal. Heureusement, elle avait pied, et les reptiles n'abondaient pas à cette profondeur-là. Elle qui détestait les bêtes à écailles... la voilà servie ! Et elle observa avec justesse :

« Ça aurait pu être pire... Imagine si cette mare avait été infestée de sangsues ! »

Elle préférait ne pas y penser, mais il y aurait fort à parier qu'elles ne se seraient pas aventurées sur ce terrain-là si ça avait été trop dangereux. Non qu'elle n'aimât pas le risque, mais c'était plutôt une histoire de morsures, dans ce genre-là. Mae pataugea jusqu'à la berge, sa grenouille bien en main, et aida Cassie à se relever elle aussi. Cette fois, personne ne tomba dans la mare, à son plus grand soulagement.

La fillette enferma la grenouille dans son sac, et se mit à pourchasser les couleuvres qui abondaient de ce côté-ci. Après quelques frayeurs, serpents et limaces plus tard, Maelys déposa son fardeau grouillant sur ses épaules et prit le poignet de Cassiopée afin de courir plus rapidement. Trempées, elle déboulèrent avec empressement dans un couloir vide, attenant au bureau de Moor. La gamine reprit son souffle, puis se rendit compte qu'elles avaient laissé une traînée gluante dans le corridor. Mince. La directrice allait remarquer... Mais tant pis, ce qui est fait est fait.

Les deux complices pénétrèrent dans le bureau qu'elles convoitaient grâce à un trombone que Mae manipulait assez bien pour ouvrir des portes, et elle furent soulagées de ne pas y trouver Moor, qui devait normalement manger à cette heure-ci. Elle jeta un regard entendu à Cassie et entreprit d'ouvrir son sac, avec la ferme intention d'en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyMer 2 Juil - 15:25

Mae explose de rire à son tour en me voyant patauger dans la mare. Mon rire repart, lâchant en même temps toutes cette pression accumulé, je n’arrive plus à m’arrêter. Elle m’aide à me relever et elle me dit que tout ça aurait put être pire, si l’eau était pleine de sangsue, je frissonne à cette idée, d’affreuse petites bestioles qui suce le sang, ah je fais une petite grimace, pitié faites qu’il n’y en ai pas.

L’image d’une sangsue plantée dans ma peau finit par calmer mon fou rire et je me met à observer Mae attraper d’autres reptiles, j’en attrape un ou deux pour la forme qui finissent de remplir mon sac  puis attend que ma camarade finisse de remplir le sien. Elle ferme son sac le met sur le dos et sa main attrape mon poignet, on tape un sprint vers l’orphelinat et rentrons  par la où nous sommes sorties.

On arrive devant le bureau de Moor, toutes deux essoufflés mais ça en vaut le coup, Mae grimace, mon regard suit le sien et j’aperçois les traces que nous avons laissées, ce n’est pas discret mais ça ajoute un peu  d’ambiance, ça donne un petit coté théâtral assez sympathique. Je souris satisfaite, oui ça en jette on aura l’impression que tous les reptiles de la mare en sont partie pour venir dans le bureau de Moor, là c’est sur elle va hurler.

Mae ouvre la porte grâce à un trombone, il est vrai que nous avons toutes deux, un bon entrainement au niveau de l’effraction, ce n’est pas la première fois que nous entrons là au nous ne sommes pas censé. La porte s’ouvre rapidement et nous pénétrons dans le bureau. Il est vide heureusement si on était tombé nez à nez avec Moor je n’aurais pas donné cher de nos peaux.

Elle se tourne vers moi et me lance un regard entendu, j’ouvre mon sac et donne un  grand coup pour le vider, les reptiles se dispersent bien vite dans la pièce. Quand c’est finit je récupère mon sac, on sort et je m’occupe de refermer la porte. Je regarde ensuite nos vêtements, il faut qu’on se change sinon niveau discrétion c’est plus que mort, elle nous cramera c’est certain.

Je commence par enlever mes chaussures puis mes collants et en voyant le regard interrogateur de mon amie je lui réponds :
- « Faut qu’on se change, j’ai enlevé mes chaussures pour allez dans le dortoir sans laissez de trace. On se change et on regagne discrètement notre salle de classe, on a Mademoiselle Filds je suis sure qu’elle dira rien ! »
Sans attendre sa réaction je me dirige vers l’étage inférieur, dans notre dortoir, je récupère les vêtements propres que je cache toujours sous mon lit, au cas où, là c’est le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyJeu 3 Juil - 17:39

Ah, ce que c'était amusant de préparer un mauvais coup en compagnie de quelqu'un qui la comprenait parfaitement ! Maelys n'arrivait jamais à convaincre Alice de faire des choses trop risquées, et elle était certaine qu'elle aurait refusé de remplir le bureau de Moor avec des reptiles, même inoffensifs. Sa sœur avait peur des punitions, et de tout ce qui s'ensuivait. Alors elle se contentait de rester silencieuse, pour que sa jumelle puisse agir en paix.

Mae vida son sac avec appréhension, dégoûtée de découvrir que ces bêtes étaient plus gluantes qu'elle ne l'avait imaginé, puis prit de nouveau les devants après avoir ôté ses chaussures et ses bas. En courant, elle prit bien garde de ne pas croiser un adulte, et tout les chemins qu'elle emprunta lui évitèrent de faire face à un membre du personnel. Il était plutôt étrange de voir des fillettes dans un couloir, tenant leurs chaussures à bout de bras, et courant comme si elles avaient le diable aux trousses. Mais après tout, dans cet orphelinat, on voyait de tout.

Maelys déboula dans le dortoir vide des ruban rouge, et s'affaira à chercher une tenue potable, car, évidemment, elle n'avait plus d'habits propres à disposition. Finalement, elle dénicha des vêtements usés et légèrement trop petits, mais qui convenaient parfaitement. À peine eut-elle le temps de passer la porte du dortoir que le pensionnat fut ébranlé, comme si un tremblement de terre avait prit de surpris ses occupants. La réaction de Moor ne s'était pas faite attendre : un hurlement à glacer le sang figea tous les orphelins dans leurs occupations respectives.

Mae sourit, croisa le regard de Cassiopée, puis éclata de rire. Le cri de la directrice fut suivi de gémissement étouffés, de bruits de pas, ainsi qu'un brouhaha qui secoua le bâtiment entier. Tout le monde courait en tout sens, certains pouffaient, d'autres essayaient de savoir ce qui se passait, et même les plus petits pleuraient, croyant que la situation était grave.

Cassie et elle avaient vraiment déclenché une bombe. C'était phénoménal.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyVen 4 Juil - 17:10

Je regarde Maé retourner le dortoir à la recherche de quelque chose à se mètres sur les dos, je soupire, pourvut qu'elle trouve sinon sa tenue seras la preuve de sa culpabilité. Je repense à ce qu'elle m'a dit tout à l'heure dans le réfectoire, moi aussi je tuerait Moor si elle s'en prend à elle. Maé déniche enfin des vêtements, je soupire de soulagement, elle ne seras donc pas la suspecte numéro un au yeux de Moor enfin pas à cause de ses vêtements du moins. Je la regarde et lui sourit, on sort du dortoir.

Au moment ou nous posons les pieds dans les couloirs un cris retentit, un cris énorme, inhumain même, il pourrait m'effrayer si je ne savait pas. Mais je sait très bien que c'est Moor qui vient d'entrer dans son bureau. Un sourire se dessine sur mon visage tu l'a bien cherché affreuse bonne femme ! J e l'imagine en train de fixer les serpents qui grouillent sur son bureau, les grenouilles qui sautent vers elle, oh oui tu l'a mérite ! Le regard de Maé croise le mien, on explose de rire toute les deux, c'est tellement bon de savoir que c'est nous qui avons déclenché ça !

J'étais inquiète quand à savoir comment nous fondre dans la classe sans éveiller les soupons mais le couloir s'emplit brusquement tous les élèves ont quittés leur classe pour venir voir ce que ça peut être, ainsi ce sont eux qui se mêlent à nous et personne ne nous prêtes attention. Un murmure commence à remplir le couloir, même les profs ont l'air inquiet, je les observe qui se regroupe et se mettent discuter à voix basse même ceux qui n'avaient pas cour ont déboulés de la salle des profs pour venir jouer les curieux et avoir des infos.

La cohue, c'est exactement le mot qui définit ce qui se passe, tous le monde cherche à savoir ce qui se passe, certain hurle à l'intention de quelqu'un situé à l'autre bout du couloir, d'autre commence à se chamailler au sujet de l'origine du bruit, chacun à son hypothèse et soutient que c'est la bonne. J'aime ce bazar qui prend chacun des orphelins, le doute qui les emplit. Ce qui m'ennuie en revanche ce sont les petits jaunes qui pleurent au milieu de cette foule, je m'en veut un peu de leur faire peur de la sorte et j'ai presque envie d'aller les réconforter, presque.

L'image de Moor découvrant son bureau emplit de bestioles gluantes et rampantes me redonne un peu de vigueur, savoir que c'est nous qui lui avons fait peur de la sorte. Oui c'est Maé et toi ! J'ai envie que tous le monde le sache mais je ne peut m'en vanter ouvertement sinon Moor pourras me punir, nan je connaît une arme bien plus efficace, la rumeur et si je veut qu'elle aille en mon sens il faut que je la lance moi même. Je sait comment ça marche et je sait très bien qu'on me croira, je suis une experte dans ce domaine.

Je tapote doucement sur la personne qui se tient devant moi, un ruban blanc très certainement, ça ne me fait absolument pas peur, je ne suis pas du genre à me dégonfler devant les grands, je ne suis pas du genre à m'écraser car ils sont les plus grands, si ils me cherchent il me trouverons comme n'importe lequel des gamins présent ici. J'insiste et la jeune fille finit par se tourner vers moi, elle à pas l'air excessivement ravie d'être ainsi interrompu dans sa contemplation par une gamine mais ça m'est égal, je lui glisse :
- « Parait que Moor à trouver son bureau emplit de reptiles, ça serait deux filles des rouges qui aurait fait le coup »

Mon info semble l’intéressé brusquement et je la regarde murmurer à l'oreille de sa voisine avec satisfaction, je n'ai pas précise qui était ces deux filles, je laisse la réputation de Maé et la mienne jouer. Je sait que la rumeur vas s'amplifier et bientôt tous l'orphelinat saura que c'est notre œuvre. Notre réputation joue parfois en notre défaveur mais pas aujourd'hui, après ça tous le monde nous respecteras, on seras en quelque sorte des … légendes, ça me fait plaisir de savoir que je laisserait ma trace ici, je ne serait pas une gamine orpheline parmi tant d'autres mais Cassiopée celle qui effrayait Moor, d’ailleurs mon départ sonneras comme une victoire, comme si Moor avait peur de moi

Mon regard est attiré par les profs, je crois que la rumeur s'étend un poil trop vite, elle vient d'atteindre le petit groupe de profs, un élèves vient de leur dire quelque chose, je ne voit pas qui c'est à cette distance mais je le maudit tous de même, je déteste les fayots et pas besoin d'être devin pour savoir ce qu'il leur a dit, je me mord la lèvre, j'avais pas songé au prof. Mon regard est planté sur notre prof de Math, c'est avec elle qu'on était censé être, je prie pour qu'elle ne fasse pas le rapprochement entre notre absence et ce qui se passe. Elle tourne sa tête, son regard vient se planter sur Maelys puis sur moi, je déglutit, et mince !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyLun 7 Juil - 17:13

C'était vraiment excitant de savoir que c'était elle qui avait provoqué tout ce boucan. On ne se préoccupait même plus des deux fillettes, ce qui était tout à fait réjouissant. Avant que quiconque ait pu comprendre ce qui se passait dans le bureau de Moor, elles pouvaient rester ici en toute sécurité. Mais Cassie eut une brillante idée, que Maelys approuva d'un sourire. Sa camarade tapota l'épaule d'une jeune fille et lui glissa à l'oreille que deux ruban rouge avaient rempli son bureau de reptiles. Voilà comment démarrer une rumeur tout en douceur. Bientôt, le bruit courrait que c'étaient elle qui avait provoqué tout ça, mais personne n'aurait de vraie preuve...

Mae se retourna et capta le regard de quelques professeurs. Zut... l'information était arrivée trop vite jusqu'à eux, et elle prit aussitôt son air le plus innocent. Elle sourit gentiment, puis se précipita vers Cassiopée pour lui murmurer à l'oreille de filer d'ici. Sans attendre de réponse, elle lui prit la main et se faufila entre les orphelins pendant quelques minutes, évitant la cohue. Elles débouchèrent dans un couloir désert et silencieux, et se permit enfin d'éclater de rire. Chose qu'on ne pouvait pas aisément faire en public dans ce genre de situations.

« Tu as officiellement fait tes adieux à Moor... », plaisanta la fillette en riant.

Elle gloussa jusqu'à perdre haleine, imaginant bien la directrice échevelée tentant d'expliquer l'invasion de reptiles sans parvenir à se faire comprendre. Cette vision la rendait tellement joyeuse... Elle se reprit bien vite, consciente que les pensionnaires se calmaient et que les choses reprenaient leur cours. Maelys soupira, se demandant si ce coup resterait vraiment dans les annales. En quelques sortes, elles étaient devenues des légendes, et cette sensation était plutôt plaisante.

C'était bien de faire de genre de choses parfois. Ça mettait du piment, un peu de renouveau dans cette vie trop monotone. Si Mae avait pu, elle aurait fait encore les quatre cent coups avec Cassiopée, mais malheureusement la réalité revenait vers elles rapidement. Cassie allait bientôt partir. Un goût de bile emplit la bouche de la fillette, et elle perdit son sourire. Cependant, elle demeura stoïque, pour ne pas se mettre à pleurer. C'était la dernière chose qu'elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyLun 7 Juil - 22:11

Maelys se rapproche de moi, elle ne quitte pas les profs du regard, elle leur fait un sourire innocent. Je fait de même mais le regard de Mlle Filds m’inquiète, elle sait j'en suis convaincue. Mae me glisse à l'oreille qu'on devrait filer d'ici, je n'ai pas le temps de répondre, elle m'a déjà attrapé le poignet. Elle m’entraîne parmis la foule se faufilant entre les enfants qui discutent avec animation, je garde l'oreille tendue et j'entends avec satisfaction le prénom de Maé ainsi que le mien revenir plusieurs fois.

On arrive enfin dans un couloir vide, Maé arrête enfin de me tirer et éclate de rire, je la rejoint quelques secondes plus tard. Oh oui c'est tellement bon de voir la panique qu'on à crée, l'envie d'éclater de rire était tapie au fond de moi mais si on l'avait fait dans ce couloir blindé alors les profs aurait sût tout de suite que ça venait de nous même si je suis sure que certain s'en doute notre réputation ne joue pas toujour en notre faveur, des rouges qui passent leur temps à faire des bêtises il n'y en a pas des tas. Maé me tire de mes craintes en gloussant que j'ai salué Moor pour de bon.

Cette idée m'est douloureuse, mon rire cesse quasi instantanément, Maé aussi arrête de rire, j'aimerais tellement ne jamais lui avoir dit que j'allais mais ça aurait été pire, si je m'était volatilisé du jour au lendemain j'aurais abandonné mon amie, je l'aurai trahit, je m'en serait voulut encore plus. Elle semble plus triste qu'elle ne le laisse paraître, je déglutit de plus belle, ne pleure pas Maé, tes jolis yeux ne méritent pas d'être emplit de larmes, pas par ma faute, je ne mérite pas qu'on pleure pour moi.

C'était donc mon dernier acte de rébellion ? Vus de cette façon il me semble moins impressionnant, pathétique presque, je sait très bien qu'il ne l'est pas tant que ça mais c'est mon dernier, rien ne me paraîtras parfait. Une idée germe alors dans mon esprit, je ne suis pas encore partie pourquoi ça devrait être la dernière chose que je ferais contre Moor, il me reste encore plusieurs jour, je ne sait pas combien en fait mais je veut profiter de chacun d'entre eux, oui un jour un acte contre Moor, c'est ça mon idée, ce n'est pas ma dernière bêtise.

Je me tourne vers Maé, mes yeux ont repris leur petit éclat de malices, je suis branché en mode bêtise et ça vas faire mal, j'ai un tas d'idées à revendre, trop risqué auparavant mais maintenant que je part... J'hésite cependant, est ce une bonne idée de mêlée Maé à tous ça, elle ne part pas elle, Moor risque de lui faire payer, à moi aussi si je me fait prendre mais je serait bientôt libre, Maelys elle est coincé ici, je ne sait pas pour combien de temps mais je sait très bien que les adoptions sont choses rares sur cette fichu île. Je m’apprête à lui dire mon idée quand des bruits de pas me font sursauté, quelqu'un se rapproche.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyMer 9 Juil - 11:59

Les enfants ne devraient pas subir ce genre de séparation si jeunes. Mais c'était la loi de la vie, et, comme disaient les romains : dura lex sed lex. La seule peur que Mae avait eu, c'était que Moor rejette toute la faute sur elle et qu'elle subisse seule ce qu'elle aurait dû vivre avec Cassiopée. Mais c'était ainsi, elle ne pourrait pas changer son futur, plutôt laisser son amie vivre tranquillement ailleurs. De plus, elle pourrait très bien aller la voir, ça n'était pas un problème ! La fillette ne savait pas vraiment ce qui l'angoissait.

Cependant, elle était contente d'avoir pu préparer un dernier mauvais coup avec Cassie, cela lui assurait des années de souvenirs à se rappeler régulièrement. Il y avait tant de choses, au final, qu'elles avaient faites, et tant de choses qu'elles avaient loupé... Mais elles auraient eu le bonheur d'avoir salué Moor une dernière fois. Les deux gamines sursautèrent lorsque des bruits de pas se rapprochèrent. Maelys voulut prendre la fuite, mais elle se redressa, déterminée, pour faire face au danger.

Ça pouvait très bien être un élève, il n'y avait pas de quoi avoir peur. Mais si c'était un adulte... elles étaient fichues. Elles n'étaient pas censées rester seules dans un couloir, on allait se poser des questions. Mae jeta un coup d’œil à Cassie et se glissa derrière son dos, à la fois par pur égoïsme, mais aussi parce que s'il y avait bien quelqu'un qui ne se démontait pas devant plus grand que soi, c'était la petite brune.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyVen 11 Juil - 22:19

Le bruit de pas nous fait toutes les deux sursauter. Le regard de Maé croise le mien, j'y lit la peur qui l'emplit, cette même peur qui essaye de s’immiscer dans mon esprit. Je ferme les yeux quelques secondes pour faire barrage, la peur est la pire chose qui pourrait m'arriver à ce moment , si je cède maintenant je risque de faire une connerie, la peur me fait perdre le contrôle et je m'attire les pires ennuis qu'en je la laisse faire.

Maé se glisse derrière moi. Elle me laisse en première ligne, ça ne serait pas Maé je me serrait déjà écartés pour laisser l'autre fautif affronter le danger, mais voilà c'est Maelys et je suis déjà assez inquiète de savoir que je l'abandonne bientôt, je suis prête à assumer seule la responsabilité de tous cela. Oui pour ceux qui me sont cher je suis prête à tout affronter, le monde entier si il le faut. J'ai peut être mauvaise réputation mais lâcheuse n'en fait pas partie.

Les pas se rapproche je me serre contre Maelys pour la cacher le plus possible. Je frissonne un peu, je n'ai pas peur mais je ne suis pas super rassuré non plus. Ma main cherche celle de Maé, je l'agrippe furtivement, oubliant un peu que ce n'est pas Lys, je relâche la main de mon amie, tous le monde n’apprécie pas les marques d'affections trop « tactiles », je ne sait pas si c'est le cas de Maelys, je ne veut pas la mettre mal à l'aise.

La personne qu'on entendait débarque enfin dans le couloir, je reconnaît notre prof de Math, mademoiselle Filds. Je la regarde, je n'arrive pas à percer son attitude, est ce qu'elle vas nous punir, est ce qu'elle sait que c 'est nous, je croit que oui mais je ne suis pas si sure. J'essaye de cacher Mae le mieux possible et me branche maintenant en mode mignonne, je plante mes yeux dans ceux de la prof :
- « Un problème Mademoiselle? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyVen 11 Juil - 22:24

Heureuse, oui je suis assez heureuse, retrouver Lily à été une bouffée d’oxygène dans ma vie qui est si compliqué en ce moment, en la revoyant j'ai un peu retrouvé de ma vie d'avant, ma vie d'avant  Alexeï, ma vie d'avant l'accident surtout, ma vie de jeune étudiante insouciante, un poil peste mais une vie sans soucis. C'est donc de bonne humeur que je rejoint la classe des rouges, ce qui augmente ma joie encore un peu, je ne devrait pas mais c'est celle que j’apprécie le plus, je me sent bien avec ces enfants, ils ne sont pas trop grands pas trop petit et même si ils sont bruyant ils sont pour la plupart intéressé par ce que je raconte ou au moins ils font drôlement bien semblant. Oui j'aime ces enfants un peu bruyant, ils sont naturels, impulsif, des enfants quoi.

Les enfants rentrent dans la salle en chahutant un peu. Je sourit heureuse de les retrouver. Je les salue d'un grand sourire, ça fait si longtemps que je n'ai pas été de si bonne humeur, j'ai envie de partager ma bonne humeur avec tous le monde. La plupart des élèves me rendent mon bonjour. Je commence le cour et une fois qu'ils bossent sur leur exercices je me met à les compter, histoire de m'occuper et de savoir si il y a des nouveaux, j'ai un peu de mal à suivre parfois. Je trouve pas le bon nombre, ça me trouble, je me remet à compter et constate de nouveau qu'il manque des élèves. Je cherche dans ma mémoire les visages essayant de trouver qui il peut bien manquer.

J'ai beau chercher, je ne trouve pas. Je n'ai pas envie de faire l'appel, pas envie de perdre du temps ni de stresser les enfants, je voient bien qu'ils sont craintif et prenne peur facilement, si je fait l'appel il penserons qu'il se passeras quelque chose . Je cherche les places vides. J’aperçois enfin une fillette seule, je la reconnaît, c'est l'une des jumelles Océan, j'ai beau cherché l'autre n'est pas là et puis habituellement elle sont toujours ensemble, il manque donc l'une des jumelles Océan, j'ai ma petite idée sur laquelle est absente. Mes yeux cherchent l'autre paires de jumelle, là aussi il en manque une. Il manque donc une jumelle de chaque paire

Sur ce ravie d'avoir trouvé les absentes je reprend mon cour en appelant un élève pour venir corriger les exercices. L'absence des deux fillettes est étrange, je ne sait pas vraiment quoi faire, je n'ai pas envie d'en référer à la directrice, ça fait un mois que je suis là c'est peu mais c'est assez pour comprendre que la directrice Moor est une femme sévère et injuste, je préfère régler mes problèmes toutes seules comme une grande , je n'ai pas envie de risquer de faire punir trop sévèrement ces pauvres orphelins. Je regarde chacune des jumelles restantes et sourit d'un air qui se veut rassurant. Nan je ne ferait rien pour l'instant, je pourrait peut être soutirer des infos auprès de leurs sœurs.

Je regarde le jeune garçon qui est en train de peiner avec l'exercice. Je lui sourit et reprend la craie de ses mains. J'ouvre la bouche pour lui expliquer quand un hurlement emplit tous l'orphelinat. Un bruit terrifiant qui glace le sang, tous le monde se tait quand ça s'arrête je frissonne et regarde mes élèves, certains commencent à pleurer, d'autres se retiennent et les dernier sont pétrifié. Moi même j'ai eu assez peur, pas au point de me mettre hurler mais suffisamment pour être encore pour être mal à l'aise. Tous les regards sont posé sur moi, ils attendent mes réactions. Je soupire, je ne sait que faire.

Le couloir s'anime subitement, je pense que tous les profs ont entendu la même chose que moi, apparemment ils ont laissé leur élèves sortir. Je fait signe aux miens d'attendre. Je passe la tête dans le couloir et aperçoit mes collègue qui forment un petit groupe qui s'anime déjà. Je regarde Nathan, il me fait un petit signe pour m'encourager à les rejoindre. Je retourne entièrement dans ma salle et leur dit de sortir dans le calme, en vain, mes élèves vont se mêler aux autres dans la plus grande panique. Je les laisse passer et les observe allez discuter avec les autres classe.

Je rejoint mes collègues, Nathan me sourit, je lui rend et me mord l’intérieur de la joue pour ne pas rougir. Les autres profs me saluent à leur tour, je remarque que même ceux qui n'avaient pas cour sont là, comme si tous l'orphelinat avait été terrifié par ce hurlement, quand à savoir ce que c'est c'est une autre histoire, les supposition vont bon train. Chacun à sa petite hypothèse qu'il chuchote à voix base, je ne fait pas vraiment attention cherchant mes deux élèves manquantes.

J'ai beau chercher partout je ne trouve pas les élèves que je veut. En revanche le prend conscience de la confusion que ce cris vient de provoquer. Tous le monde cherche à comprendre en vain, il nous manque trop d'information. Ce cris semble provenir de l'étage, pas de nos appartements mais de celui de notre directrice. Cependant c'est étrange, je ne pense pas que hurler de la sorte soit le genre de Madame Moor. Je porte de nouveau mon regard sur les élèves, je voit plein d'expression différente, certain semble amusé, d'autre inquiet mais la plupart sont terrorisé, plusieurs s'entre eux sont en larmes, ça me fend le cœur.

Ces pleurs, ces cris terrorisé, ça ne peut que me rappeler les cauchemars qui hantent chacune de mes nuits depuis ma plus tendre enfance. Le cris qui à résonner tout à l'heure me fait songer à ceux que je pousse toute les nuits, ces cris qui ont réveillé mes parents quand j’étais enfant, qui ont réveillé Monsieur Loyson il y a deux semaines, ce souvenir me fait soupirer. Je porte mon attention sur mes collègue, pour ne pas songer à ça, Nate me lance un regard intrigué, je ne peut m’empêcher de rougir, il me demande si je vais bien, un sourire niais s'affiche sur mon visage et je lui répond que oui en le remerciant.

Un mouvement des élèves distrait le prof de littérature et j'en profite pour me maudire, je sait que je ne devrais pas être comme ça avec lui cela fait tout juste un mois que je suis là et un mois et demi qu'Alex et moi avons eu cet accident. Nathan sait ce qui est arrivé si je me montre trop expressive à son égard  que vas t'il pensé, je devrais encore porter le deuil d'Alexeï pas avoir des sentiments pour un autre homme, pas si tôt en tous cas. Je réalise soudainement que le couloir est presque silencieux, les élèves se sont calmés, ils chuchotent entre eux à présent, il semble qu'il aient trouvé la cause de cette panique.

Un élève, plutôt grand, un ruban vert ou un blanc sûrement, s'approche il nous apprend que le bureau de Moor à été emplit de reptiles par deux petites rouges.  Dès qu'il repart tous mes collègues cherchent qu'elles peuvent être les coupables, au fil des conversations  il devient vite évident que deux signifie jumelles, deux camps se forment le camp Océan et le camp Wilson. Je ne peut m’empêcher de pouffer en les voyant ainsi chercher. Un fou rire me menace, je pose ma tête sur l'épaule de mon voisin pour l’étouffer :
- « Spencer t'est sure que ça vas ? »
Pas besoin de regarder pour savoir sur qui c'est, seul Nate utilise mon prénom.

Je me redresse aussitôt comme électrisé par ce contact. Mon visage est illuminé d'un sourire amusé. Je lui dit que j'en suis sure et m'excuse de ce contact. Je le regarde gêné, je sent que je commence à rougir. Un de mes collègue m'appelle, détruisant ainsi le silence.
- « Mlle Filds c'est vous qui aviez les rouges il ne vous manquait pas ? »
Je sait très bien qui n'était pas là mais je n'ai pas envie de leur donner ces infos, j'ai peur que ça tombe dans les oreilles de Moor, si c'est le cas je sait que les fillettes les paieront.
- « J’étais en train de faire l'appel, je ne sait pas. »

Je n'écoute pas la réponse, je vient de repérer les enfants, elles semble stressés, elle nous regarde ou plutôt elle me regarde d'un air inquiet.  Elle me font un grand sourire innocent, je vais leur rendre quand elles disparaissent dans la foule avec empressement. Je regarde de nouveau mes collègues  j’espère qu'il n'ont rien vus. J'attends un peu fessant mine de intéressé à leur conversations, toujours sur les jumelles, le problème étant que chacune des paires possède un élément plus calme qui n'aurait sûrement pas suivit sa sœur. Je m'écarte du groupe prétextant que j'ai oublié un papier important dans ma classe, je m’éclipse avant qu'ils ne protestent.

Je n'ai pas vus où elles sont parties mais je suis déterminé à les retrouvé. J'erre quelques minutes avant d'être attiré par un éclat de rire, maintenant je suis sure qu'elle sont derrière tous ça. Je me rapproche doucement de l'angle du couloir, les rires se sont tus elles m'ont sûrement entendus. Je guette un bruit de course mais ça ne vient pas . Je soupire une dernière fois avant de me remettre à marcher et de pénétrer dans leur couloir. Je ne voit d’abords que la petite Océan puis j’aperçois les cheveux de Maelys qui dépasse. Je m'approche un peu plus et regarde les yeux de Cassiopée, ses yeux, ils sont emplis d'une détermination sans faille, elle semble prête à tout affronter. Elle me fixe et fait d'une voix enfantine :
- « Un problème Mademoiselle? »
Je ne peut m'empêcher de sourire.

Je la regarde, elle est mignonne cette petite et malgré toute la réputation qu'elle a auprès de mes collègues, je ne peut me résoudre à la classer dans la catégorie enfant ingérable comme ils semblent l'avoir tous fait ou presque. Si elle a remplit le bureau de la directrice de reptile je suis sure qu'elle avait une bonne raison et à voir comment elle protège son amie elle ne semble pas être totalement insensible. J'aimerais savoir pourquoi elles ont fait ça mais je ne peut leur poser la question directement, elles risqueraient de prendre ça pour un piège.

J'ignore un peu la question de la petite brune pour porter mon attention sur les cheveux qui dépassent, pourquoi se cache t'elle ainsi, elle a peur, de moi ? Cette idée m'est insupportable, comment puis je inspiré de la crainte à une si jeune enfant. Mais sait elle que c'est moi, certainement pas, que subisse ces enfants pour craindre des bruits de pas ? Je soupire de nouveau avant de lâcher d'une voix aussi douce que possible :
- « Maelys je sait que tu est là ! »
Sur ce je n'ajoute rien, attendant qu'elle se montre pour que je puisse m'adresser au deux enfants en même temps.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 15:30

Les bruits de pas avaient effrayé Maelys au plus au point, et la seule chose qu'elle avait réussi à faire, c'était se cacher derrière Cassiopée. Bien sûr, étant un peu plus grande qu'elle, elle dépassait, mais elle tenta de se donner l'allure de quelqu'un ratatiné sur lui-même, comme pour échapper à un châtiment. Et elle se dit soudain que c'était une très mauvaise idée, puisque ça éveillerait aussitôt les soupçons.

Mae se mordit la lèvre en entendant Cassie parler à l'inconnue, se demandant depuis combien de temps elle était d'un égoïsme aussi répugnant. Elle s'apprêtait à mettre un pied dehors lorsqu'une voix douce déclara qu'elle la voyait. La fillette rougit et sortit de sa cachette en affrontant le regard de... Miss Filds. Oh, tant mieux. Cette prof de maths n'était pas très autoritaire, et il semblait qu'elle abhorrait le fait qu'on lui lance des regards effrayés.

Maelys ne put s'empêcher de sourire, et ce sourire s'étira jusqu'à ses oreilles. Filds n'était pas sévère, bien au contraire, et elle était maintenant certaine qu'elle ne risquait rien. Puisque c'était la professeur qu'elle étaient censées avoir peu avant leur mauvais coup, elle savait qu'elle était au courant, mais qu'elle ne les dénoncerait pas. Pas tout de suite, en tout cas. C'est pourquoi la fillette s'écria tout de suite d'une voix perçante :

« Mademoiselle, vous n'allez pas nous dénigrer n'est-ce pas ? »

C'était ce qu'elle redoutait le plus. Si la rumeur courait jusqu'au oreilles de Moor – qui devait se douter de l'origine de la farce –, Mae était fichue. Avec le départ de Cassiopée, elle serait encore moins à l'abri. Elle prit son air le plus angélique, tout en se mordillant un ongle, signe évident qu'elle était coupable, tout autant que la petite brune.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 21:13

Je garde les yeux dans ceux de notre professeure, pitié faites qu'elle ne nous balance pas. Elle sourit à ma question, se moque telle de moi, prend elle un air sympathique pour mieux nous avoir, est elle comme Moor, une adulte sadique ? Elle me fixe quelque instant en silence, ça me stresse un peu, cherche t'elle une façon de me punir ? Je ne suis pas totalement convaincu mais je garde tout de même mon air de défis, je ne me démonterais pas devant elle, même si c'est une adulte même si elle à tous les pouvoirs sur moi.

Elle ne me répond pas, elle m'ignore en réalité c'est un peu frustrant d'être ainsi ignoré. Je suis son regard et me rend compte qu'elle fixe quelque chose derrière moi, du coin de l’œil j’aperçois une touffe des cheveux de Maelys qui dépasse, je déglutit, pitié ne vous en prenez pas à elle, juste moi, je pourrait tout encaisser après tous c'était mon idée de nous venger de Moor, mon idée de remplir ce fichu bureau, elle ne mérite pas de se faire punir.

Je regarde notre professeur de mathématique de nouveau dans les yeux juste avant qu'elle déclare d'une voix toute douce qu'elle voit Mae. Mon amie sort quasi instantanément de derrière mon dos, j'allais l'en empêcher mais elle a été trop rapide. Mon amie semble détendue en découvrant Mlle Filds mais je ne le suit pas autant, je sait qu'on peut très bien cacher son jeu derrière des sourires factice, un air sympathique, un ton mielleux, je m'y connaît à ce petit jeu. Je regarde de plus belle la prof avec un air menaçant, je ne me laisserait pas faire, je ne la laisserait pas toucher à Maé.

Mon amie n'est pas si méfiante, elle cris quasiment à notre prof :
- « Mademoiselle, vous n'allez pas nous dénigrer n'est ce pas ? »
Je ne peut m’empêcher de soupirer, tu est bien trop inquiète Maé tu vient d'avouer à un adulte que nous sommes coupable, c'est risqué énormément et même si elle ne semble pas hostile Mademoiselle Filds est maintenant au courant que c'est nous, tu vient de l'avouer. Je me remet de nouveau devant mon amie, non pas pour la cacher mais pour l’empêcher de parler de nouveau.

Je croise les bras et adopte le regard le plus convaincant que je peut. J'affirme d'une voix possé :
- « De toute façon vous n'avez aucune preuve, on à rien fait ! »
Je sait que c'est faux, elle s'est bien rendu compte qu'on était pas dans son cour, elle à entendu la rumeur, elle nous a vus filer et elle nous a sûrement entendu exploser de rire oui elle sait que nus sommes coupables, elle peut très bien nous condamner auprès de Moor, si elle le fait nous sommes fichues mais je ne veut pas lui laisser voir la panique qui m'emplit.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 22:49

J’observe Maelys sortir de sa cachette derrière Cassiopée, quand elle me reconnaît un grand sourire s'affiche sur son visage, un grand sourire sincère. Toute sa crainte semble s'être envolé. Je suis rassuré et je ne peut pas m’empêcher de sourire de nouveau, je préféré cette réaction, je sait que je ne terrorise pas mes élèves, je passe peut être pour une prof un peu trop souple mais je préfère, il serra toujours temps de me montrer plus sévère si les élèves dépassent les bords. En tout cas je ne supporterais pas de terroriser mes élèves, terroriser des enfants, pourquoi ? Ils ont déjà assez souffert ces pauvres petits.

Elle me regarde et s'écrit de sa petite voix :
- « Mademoiselle, vous n'allez pas nous dénigrer n'est ce pas ? »
Je la regarde et pousse un long soupir, je suis sure que par là elle entends sûrement ne pas le dire à la directrice. Je suis presque indigné qu'elle me pense capable d'une telle chose, les livrer à Moor hors de question, vu le cris que cette dernière a pousser elle leur ferait payer très chère si elle le savait, nan les livrer à la directrice serait les condamner à mort ou presque .

J'observe Cassiopée se glisser de nouveau devant son amie, ce n'est pas pour a cacher ça serait stupide je l'ai vu, je ne suis pas amnésique. Nan vu le regard que la petite brune me lance c'est plutôt qu'elle n’approuve pas les paroles de son amie, elle ne semble pas me faire la même confiance, elle me regarde d'un air dure que j'ai rarement vus dans les yeux d'une si jeune enfant, j'ai l'impression que je vais me transformer en monstre, je soupire de nouveau mais que subisse ces enfants ? J'aimerais le savoir.

Les paroles de la petite brune me surprenne, elle semble bien sur d'elle cette petite, trop même car elle sait elle même que ce qu'elle dit est absurde, mais si je n'ai pas de preuve réel je sait très bien qu'il suffise que je dise à Moor qu'elle était absente pendant on cour pour qu'elle les punisse, je frisonne, si ça se trouve la directrice est en train de me chercher en ce moment même, si elle nous tombe dessus les deux fillettes sont fichues. Je ne sait pas si les cours reprendront normalement mais mieux vaut les ramener dans ma salle de classe, ça seras moins suspect.

Je les regardes tour à tour avant de leur dire d'un ton sec :
- « Bon suivez moi toute les deux ! »
Sans attendre une quelconque protestation de leur part je les attrape chacune par un poignet et fille en direction des salles de classe, je sait que ça mène aussi vers l'escalier de l'étage et par conséquent le bureau de Moor, j’espère qu'elle ne vas pas débarquer, le couloir est maintenant vide comme si tous ceux qui s'y trouvaient au moment où je l'avait quitté avaient mystérieusement disparus.

Je pénètre dans la salle des rouges, les cahiers des élèves sont encore là, des crayons posé en vitesse on roulé sur le sol répandant de l'encre sur le sol, on dirait une salle abandonné après une catastrophe comme si tous le monde avait fuit, mais ce n'est pas qu'une impression, ce cris on a tous crût à une catastrophe, au final ce n'était qu'une bêtise de gamines. Je lâche enfin les deux fillettes, je regrette aussitôt de les avoir traîné ici de la sorte, leur poignet on légèrement viré au rouge mais resté dans ce couloir était risqué. Je leur désigne deux tables au premier rang :
- « Asseyez vous ! »
Ma voix est toujours aussi sèche, ça me surprend moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous Invité
Invité
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] EmptyMar 15 Juil - 18:02

Maelys fronça les sourcils lorsque son ami la retint de parler plus longtemps. Cassiopée semblait sur la défensive, prête à tout pour conserver le doute chez la professeur. Mais pourtant, la fillette était certaine que Filds était au courant, puisqu'elles étaient censées l'avoir un peu plus tôt et qu'elle avait sûrement remarqué leur absence d'une manière ou d'une autre, sans faire l'appel. Et Mae la savait plutôt gentille, alors elle espérait qu'un simple sermon suffirait. Elle ne voulait pas se retrouver aux mains de Moor, à la portée de son fouet – chimérique selon quelques orphelins, bien réel selon les autres.

Et les deux petites risquaient gros. Pourtant, les conséquences de leur acte avaient été très clair sur le moment, mais maintenant qu'elles étaient au seuil de la punition, ça n'était plus aussi clair. Maelys se mit à trembler, et ses mains devinrent aussi moites que si on les avaient aspergées d'huile. Enfin, la comparaison est bizarre, mais c'était absolument ce qu'elle ressentait. Mae posa une main sur l'épaule de la petite brune et déclara d'une toute petite voix :

« C'est bon, Cassie. Elle sait. »

Sur ces mots, elle prit les devants pour suivre Filds jusqu'à la salle de classe. Étant à l'étage de Moor, elle se mit à frissonner, s'attendant à la voir surgir à tout moment, mais tout était calme. Après l'agitation qui avait secoué l'établissement, c'était même singulier. Mais la voix sèche de Filds n'entendait pas à la discussion, aussi les deux fillettes obtempérèrent en silence.

Maelys fixa la table avec angoisse, inquiète à l'idée de ce qui l'attendait. La professeur pouvait tout aussi bien alerter la directrice que leur poser des questions, ou bien encore leur donner des lignes à copier, même si Mae était bien placée pour savoir que ça ne servirait à rien. Elle n'osait pas lever les yeux, de peur d'affronter le regard de la jeune femme, et elle se contenta de mordiller un de ses ongles pensivement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]   Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Partners in crime [Cassiopée et Spencer] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Cassiopée - Orisha ( Terminé )
» crime contre l' humanité
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Minuit, l'heure du crime || Luigi
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-