Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit pas dans un nouveau monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Un petit pas dans un nouveau monde   Sam 22 Aoû - 18:05

On était Vendredi, vers 16h50. Jimmy avait été conduit à l'orphelinat par un membre de la police. Il s'était ennuyé pendant tout le trajet, il gardait sa peluche dans ses bras, ne voulant en aucun cas la perdre. Le policier n'arrêtait pas de lui parler avec cette fameuse voix. Vous savez la voix que l'on utilise pour parler à un jeune enfant, cette petite voix douceureuse. Le petit Jimmy détestait par dessus tout qu'on lui parle comme ça. Il avait bien le droit de s'ennuyer ! Il avait mit son pouce dans sa bouche, tripotant en même temps son lapin. Le paysage défilait, il se demandait s'il allait bientôt arriver à destination. Cette réponse lui parvint quand la voiture s'engouffra dans la cour de l'orphelinat. L'enfant avait écarquillés les yeux en voyant la grandeur de l'établissement. *Il doivent sûrement avoir une bibliothèque !*Cette idée le faisait sourire,  depuis qu'il savait lire, il prenait un malin plaisir à dévorer les livres d'aventure mais aussi ceux d'histoire. La voiture s'était arrêtée, l'agent de police lui avait alors ouvert la porte. Sans demander son avis, il l'avait pris dans ses bras. Encore une chose qu'il détestait, il avait l'impression d'être un incapable, de ne pas savoir marcher. Il n'avait aucune affaires sur lui à part sa peluche. Le policier l'avait posé devant la grande porte d'entrée.  Sans attendre, Jimmy entrait à l'intérieur,  découvrant enfin l'intérieur de sa nouvelle demeure.  C'était immense ! Le jeune garçon avançait d'un pas incertain, il avait enlever son pouce pour parler.



Il y a quelqu'un ?




Sa petite voix avait résonner dans le hall. Jimmy avait un petit peu peur de la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un petit pas dans un nouveau monde   Mar 25 Aoû - 12:54

On a prévenu Rebecca qu'elle devrait accueillir un orphelin aujourd'hui. Cela se fait de plus en plus rare car, malgré la dernière venue de l'inspecteur, la réputation de l'orphelinat baisse grandement. La surveillante soupçonne Moor de menacer les anciens élèves pour qu'ils ne parlent pas en mal de l'établissement, mais bien souvent, il y a des fuites en politique comme dans cette situation-là. En un sens, c'est mieux. Peut-être que la direction changera un jour ou l'autre ? Une personne jeune et dynamique à la tête du pensionnat, ce serait une bonne idée. Tout en songeant à cela, Becca se dirige vers le hall d'accueil, vérifiant l'heure à sa montre. Il est tard, les orphelins ne vont pas tarder à sortir de cours et à se ruer dehors. Elle a encore un peu de temps pour la visite avant d'aller le lâcher dans le bureau de Moor... Perdue dans ses pensées, elle n'entend pas la voix du gamin qui demande s'il y a quelqu'un. Elle ne l'aperçoit même pas. Ce n'est que lorsqu'elle lève les yeux du sol qu'elle le remarque. Jimmy Spinert est donc très jeune, et de ce fait, tout petit. Bien. Rebecca ne cache pas son agacement, se contentant d'un petit sourire pincé. Elle n'a pas que ça à faire, mais c'est son travail après tout. Il n'a pas de valise, pas de malle, pas de sac. Juste un lapin en peluche. Becca lance, surtout pour lui faire peur : « J'imagine que tu es Jimmy. Je vais te faire visiter ta nouvelle prison. Quant à ta... ta peluche, il va falloir la brûler. Elle doit être pleine de bactéries et on ne veut pas qu'une nouvelle vague d'épidémie se déclenche ici. Ça fait une centaine de morts par an, ces trucs, tu sais. Bon, suis-moi. » Elle cache un léger sourire moqueur en se retournant vers le couloir, sentant la présence de Jimmy derrière elle. Elle va d'abord l'amener au dortoir des blancs, où c'est le bordel. À tous les coups, les grands seront en train de fumer un pétard en cachette. De quoi faire peur au petit. Oui, c'est tout ce que Becca cherche. Lui faire peur, parce qu'elle n'a absolument rien d'autre à foutre. Sur le chemin, elle lance derrière son épaule, à l'adresse du gamin : « Ne t'en fais pas, tu ne vas devenir cinglé qu'à partir de la deuxième semaine. Les profs battent les élèves quand ils ne sont pas sages et la directrice fait encore pire. Je te conseille de te tenir à carreau. » Elle sait bien que ça ne doit pas être drôle, qu'elle est lourde. Mais s'il la croit, ça sera assez satisfaisant pour le reste de la journée. Et elle n'a aucun remords.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un petit pas dans un nouveau monde   Mar 25 Aoû - 13:40

Jimmy avait sursauté en voyant qu'un adulte lui avait parlé. Brûler sa peluche ? Instinctivement l'enfant avait enserré de ses bras le plus fort possible son lapin. Il s'était mis à suivre la femme, il avait de plus en plus peur. Elle lui avait alors dit, que les professeurs étaient méchants. Il commençait à trembler et à ralentir le pas. Pourquoi l'envoyait-on dans un endroit aussi affreux que cela ? Il n'avait absolument rien fait de mal ! Son regard fut attiré par la bouche de la femme qu'il voyait au loin, il avait plissé les yeux et s'était concentré. *Un sourire ?* La petite plissure au coin de ses lèvres montrait inévitablement qu'elle se moquait de l'enfant. Jimmy s'était détendu immédiatement ! Il avait pris l'oreille restante de sa peluche pour la porter de la main gauche. Il s'était mis à accélérer le pas, puis il avait pris la main de l'adulte. Il avait ensuite regardé dans les yeux de la femme, le sourire aux lèvres.


C'est si ennuyant à faire ton métier que tu t'amuse à faire peur au plus petit. Si tu n'avais pas eu ton sourire moqueur, je t'aurais cru ! La prochaine fois évite d'en faire un !


Son regard s'était fait un peu plus menaçant et sa voix dure et froide.


Si tu touche à ma peluche, je te mords à sang ! Et je plaisante pas.


Il avait par la suite émie un petit grognement. Jimmy ne laisserait jamais sa peluche sans surveillance. Son lapin était la seule chose qu'il lui appartenait, la seule chose que ses parents lui avaient offert. Il n'avait pas envie de s'en séparer, c'était encore trop tôt. Il savait qu'un jour il devrait la détruire lui même pour pouvoir faire un trait sur son passé. Que sans ce passage, il risquait de ne pas pouvoir s'en sortir. Il s'était dit, qu'il s'en débarrasserait une fois qu'il sera au sein d'une famille, sa nouvelle famille pour ne plus pensée à la ferme et à ses parents qu'ils l'avaient vendus. Il s'était forcé à sourire même si son moral était au plus bas.

On va où ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un petit pas dans un nouveau monde   Jeu 10 Sep - 19:09

Oui, ce travail devient ennuyeux, et Rebecca le supporte de moins en moins. Surtout qu'elle n'a plus beaucoup de raisons d'être là a présent, hormis sa sœur. Mais elle est certaine que celle-ci pourrait se débrouiller, puisqu'elle l'a fait si bien jusque-là. En soupirant, Becca écoute le petit lui dire qu'il a remarqué son manège, parce qu'elle a sourit. Elle ne s'en cache pas, elle voulait juste lui faire peur mais il a tout de même intérêt à faire attention à la directrice parce qu'avec elle, on ne plaisante pas. Elle frémit lorsqu'il saisit sa main et aussitôt elle se sent gênée, presque en colère contre Jimmy. Elle retire sa main, tout a coup très froide, sans doute parce qu'elle n'aime pas les enfants, non elle n'aime pas ça et elle vit au milieu d'eux, étrange. Elle se tourne vers le gamin et le regarde, glaciale et avec pourtant un poil d'affection dans les yeux : « Je ne suis pas ta mère d'accord ? Je vais juste te faire visiter les lieux et t'amener dans le bureau de Moor. Après je t'aiderais à t'installer et voilà. Tu ne me reverras que dans les couloirs et dans la cour, parfois, mais je ne suis pas ta maman. Tu as bien compris ? Et garde ta peluche, les grands risquent de te la voler. » Rebecca est sincère cette fois, elle paraît même soucieuse. Le gamin est très mignon et elle se sent responsable, mais son job c'est de surveiller, pas de jouer à papa maman. Elle se contente de se redresser et de poursuivre sa route jusqu'aux dortoirs, le pas léger. « On va dans ton nouveau dortoir. » Becca le conduit jusqu'à la petite pièce, occupée de pleins de petits lits défaits. A côté de chaque lit, une armoire, vide ou non, et au fond de la pièce tout un espace inoccupé où Jimmy pourra s'installer. Mais puisqu'il n'a aucun bagage, Becca se contente de lui faire le tour de la pièce avant de l'entraîner dans les couloirs. « On ne va pas voir les dortoirs des grands parce que ça risque de te faire peur, alors je vais te montrer la bibliothèque d'accord ? » Et Reb enfile une suite de petits corridors pour rejoindre la grande salle pleine de livres du bâtiment.
Edit de Roméo:  n'a plus beaucoup de raisons d'être là a présent, hormis sa sœur -> Je suis outré -_-
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un petit pas dans un nouveau monde   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit pas dans un nouveau monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Le début d'un nouveau monde...
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Relations d'un tout nouveau monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-