Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]   Mar 21 Juil - 22:13

Le jour ne s'était pas encore levé, et il était difficile de dire si à cette heure, la journée commençait, ou bien si la nuit prenait fin. Il devait être trois heures quarante-cinq lorsque le Ruban Jaune était sortit. Il ne risquait pas de se faire prendre à cette heure là, tout du moins il le pensait. Il s'était rendue dans la cours dans laquelle il avait passé tant de temps depuis qu'il vivait ici. Elle n'avait pas tant changé que cela. Et le petit garçon pouvait en témoigner, malgré que certains soient ici depuis plus longtemps que lui. Et probablement qu'avec les années cet endroit deviendrai meilleur, ou bien qui sait... peut-être qu'il serait pire que ce que certains avaient connus, pire qu'aujourd'hui. Timotéo s'était enfuit de son dortoir, laissant ses camarades encore endormis pour la solitude. Oh, ce n'était pas cela qui l'intéressait. Il avait besoin de rêver ailleurs que dans son lit. Il avait besoin de rêvé alors qu'il était éveillé. Il avait besoin de fixer chaque détails de cette cours, en essayant d'imaginer tout ce qui avait pu s'y passer. C'était difficile. Même ses souvenirs d'il y a peu étaient confus. Il vivait beaucoup de choses, trop pour se souvenir de tout. Mais il s'amusait à imaginer ce qu'il se passait, à cet endroit, ou bien celui là exactement. Il voulait voir si quelque chose avait changé, le temps d'une nuit, d'une journée. Alors qu'il marchait lentement, éclairé à l'aide de la Lune ronde en cette nuit, et de sa lampe de poche, il entendit un bruit. Bruit auquel il ne fit attention que pendant quelques instants. L'air était légèrement frais, et il était agréable. Timotéo, quant à lui parcourra lentement la cours, scrutant chaque détail. La ronde des surveillant était finie, depuis bien longtemps probablement. D'ailleurs, l'heure à laquelle elle prenait fin était inconnue au garçon. Et cela titillait sa curiosité. Peut-être pourrait il les surveiller, à son tour. Peut-être pourrait-il grâce à cela communiquer ces informations à ses amis, qui n'étaient pas rares. Mais quelque chose le sortit alors de ses pensées : un bruit, de nouveau. Il se retourna, et orienta la lumière vers le bruit, essayant de deviner une silhouette. SI c'était un surveillant, un professeur ou bien Moor en personne, il était cuit. Cuit pour l'éternité. "Y a quelqu'un ?" se risqua-t-il à demander.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]   Mer 22 Juil - 20:49

T'es nouveau à l'orphelinat depuis presque trois semaines, et tu t'y sens comme chez toi. Ça peut paraître étrange, mais ce n'est que la réalité car tu as eu une enfance semblable à celle des élèves d'ici. Ils souffrent tous de l'absence d'une mère ou d'un père, ou les deux, et les tiens à toi n'étaient pas très dignes de ce nom. Tu aimais peut-être ta mère comme un enfant en plein complexe d’œdipe, ça ne t'a pas empêché de subir ton père après ça pendant encore cinq ans de ta vie. Tu t'en veux encore, de ne pas avoir pu la protéger, de ne pas avoir encaissé les coups à la place de ta mère. Mais tu as appris avec le temps que rien n'avait été de ta faute, tu étais trop petit pour comprendre quoi que ce soit et qu'y repenser ne changerait absolument rien. Tu as donc continué de grandir avec, le poids s'allégeant au fil des années. Et maintenant que tu es ici, même si les orphelins ne sourient presque jamais, même si on n'entend pas de chants joyeux ni de rire enfantins, tu te sens bien, à l'abri, avec un toit sur la tête. Tu as toujours vécu dans l'insécurité, dans l'angoisse constante de la venue du père dans ta chambre, alors ce bâtiment est pour toi un véritable havre de paix où tu pourras sans doute connaître la joie et la bonne humeur. Ce n'est pas le cas de tous les élèves ici, mais il faut les comprendre, ils n'ont plus de parents, plus rien, et ne se sentent digne d'attention que par une vieille femme ridée et tout simplement affreuse. Même de l'avis des professeurs, Moor est une femme détestable. Tu te dis qu'elle ne doit pas être si horrible que ça si les orphelins sont encore vivants. En revanche, le fait que tu aies retrouvé la paix et le bien-être ne t'empêchent pas, parfois, de faire des cauchemars dans lesquels tu revoies le visage de ton paternel, sa ceinture lorsqu'il te frappe, et d'aller prendre l'air dehors avant de te recoucher. Sauf que cette fois, en te rendant dans les jardins, seul, alors qu'il fait nuit, tu captes la lumière d'une torche. Sans doute un surveillant qui fait sa ronde pour cause d'insomnies, ou alors un orphelin ? Ici, tu as compris qu'ils aimaient bien faire le mur, détruire les règles et sortir la nuit, car en plus ils ont leur passage secret. Mais tous les élèves ignorent que la majorité des adultes digne de confiance savent où se situe leur passage, mais que personne n'en a jamais parlé à Moor ni aux cafteurs parce que c'est leur petit secret à tous. Il est quand même facile à trouver, avec sa grande tenture et le vide derrière. Mais bon. Il vaut mieux leur laisser de l'espoir, à ces gosses. Tu suis donc la lumière et te rends compte que c'est un petit garçon, sans doute un ruban jaune, qui se ballade dans la cour. Tu l'observes un instant, songeur. Il te rappelle tellement le p'tit gars que t'étais à l'époque bénite où tu étais encore heureux, et t'as tellement envie de le couver en cet instant, de lui dire d'aller se coucher, que tout va bien, que tu ne diras rien. Tu t'approches doucement mais il t'entend, il braque la lampe de poche vers toi, mort de trouille, et tu te protèges les yeux avec la main, parce que ça pique les pupilles. « Hé, ce n'est que moi. Tu peux enlever la lumière de mes yeux s'il te plaît ? » Tu parles un peu comme eux, les gosses, tu te sens si proches d'eux, tu les connais presque par cœur. Tu souris faiblement pour faire comprendre au garçon qu'il ne risque rien de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]   Mer 5 Aoû - 18:06

Timotéo était mort de trouille à cet instant. Il savait qu'il n'avait rien à faire ici, dans la cour et qu'il devait être dans son lit à cette heure ci encore. Il savait très bien ce qu'il risquait, et habituellement il se faisait discret. Peut-être n'aurait-il pas du prendre de lampe. Le petit garçon fronça les sourcils, se concentrant sur la silhouette qu'il pouvait observer. Il était certain que ce n'était pas la vieille peau qu'était Moor, au moins. Parce que cette femme, il l'avait vue assez de fois pour la reconnaître, et même de loin. Cette femme était horrible, et ici tout le monde devait en avoir peur. Personne ne voulait se trouver en face d'elle, ou bien ne serait-ce que l'apercevoir de loin, au fond d'un couloir ou de son bureau. Le gamin poussa un léger soupire de soulagement, mais rien n'était joué pour lui. Une pensée lui traversa alors l'esprit. Cela pouvait simplement être un vert, ou bien un blanc. Oui, c'était sûrement cela. Mais il se posait tout de même un tas de questions. Il était possible que cette personne, se trouvant a quelques pas de lui aille tout raconter. Peu importe à qui. Sa main tremblait légèrement, alors qu'il avait la boule au ventre. Il n'avait aucune envie de rencontrer cette vieille peau, il l'avait assez vue. C'est alors qu'il entendit la voix d'un homme, qui lui demandait gentiment d'enlever la lumière de ses yeux, ayant avant ça ajouté que ce n'était que lui. Timotéo baissa sa lampe, les sourcils froncés. Qui était-ce ? Peu importe, il était soulagé. Il retrouva son léger sourire. "Qui êtes vous ?" demanda-t-il poliment à l'homme dont il n'osait pas s'approcher.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]   Jeu 20 Aoû - 19:47

T'as dû voir ce gosse au moins une fois dans ta vie, en présentant rapidement ton cours dans la classe des rubans jaune, histoire de leur donner un petit aperçu de ce qui les attend plus tard, mais en rien tu ne connais son nom ni son âge, et tu ne vois pas pourquoi tu le connaîtrais. C'est pas un gosse qui fait des vagues, tu en aurais entendu parler en salle des profs et puis souvent les mêmes visages reviennent à l'échafaud, alors non, tu ne vois pas vraiment qui il est. En temps normal, la première réaction d'un élève pris en flagrant délit serait de partir en courant, mais lui n'a pas l'air méfiant, il sourit même. Tu te dis que tu devrais le punir, mais il a encore l'innocence du jeune âge et tu détestes faire ça à des gamins. Tu te contentes de le fixer dans les yeux maintenant que la lampe n'est plus braquée sur toi, tentant de deviner s'il te tient tête par provocation ou par naïveté. Tu n'arrives pas à déchiffrer son expression alors tu préfères répondre à sa question. Se raccrocher aux valeurs sûres, c'est bien. « Mr McKinley. Prof de français. » Tu te dis que bientôt il va falloir prendre un appartement au village, tu ne veux pas croiser toutes les nuits des orphelins, au vu de la régularité de tes insomnies. « Mais je ne vais pas te faire de mal », t'empresses-tu d'ajouter, pour rassurer le gamin. Tu essaies de sourire un peu, même si dans le noir il ne doit sans doute pas le remarquer. Tu ne comptes pas le gronder et encore moins le punir, seulement voilà, maintenant il fait partie de tes responsabilités, alors tu dois le gérer. « Que fais-tu à cette heure ? Il est trop tôt pour le début des cours et trop tard pour essayer de se rendormir. Une insomnie ? À ton âge ? Ou alors tu vas retrouver ton amoureuse ? Tu as intérêt à me donner une explication digne de ce nom. » Tu es conscient que tu es un peu dur avec le garçon, mais tu n'as pas d'autre choix que d'imposer ton autorité pour qu'il ne te prenne pas la tête par la suite. C'est ainsi qu'il faut agir avec les enfants : poser des limites dès le début pour leur faire comprendre qui est le maître.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un vilain défaut. [ With Jay ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-