Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Lun 11 Mai - 17:51

Shay a rarement eu autant envie de fumer. Se défoncer les poumons et se déchirer la tête, ça ne la dérange pas dans la mesure où elle peut enfin se libérer du poids de ses inquiétudes. Elle a peur, terriblement peur, du sort qui l'attend lorsque William la découvrira. Elle sait qu'il ne va pas rester sur sa faim, enfin sa soif de vengeance, et qu'il va tout tenter pour découvrir qui a tué sa famille. La blonde a d'abord tenté de se cacher, mais avec Tobias dans les pattes, elle a préféré ne rien vraiment lui dire. Et puis elle se dit de plus en plus qu'elle devrait protéger son petit ami, qu'elle devrait le quitter, pour leur bien à tous les deux. Sauf qu'après autant de chemin elle ne peut pas s'y résoudre, elle l'aime et elle ne le laissera jamais partir. Si William utilise Toby contre elle, elle ne se le pardonnerait jamais. Elle ne sait plus quoi faire, sinon oublier. Et comme elle ne peut pas le faire volontairement, elle utilise quelques moyens plus ou moins légaux dans ce pays. Tirant sur sa cigarette, Shay se demande quel bar elle va aller fréquenter ce soir. Si elle retourne chez elle, soit chez Tobias maintenant, elle sait qu'il remarquera son odeur de clope et elle n'a pas envie d'essuyer ses remontrances ce soir. Elle veut juste s'éclater la cervelle, se bouger un peu la tête, histoire de relaxer un instant. Ses émotions reviennent souvent à la charge, et elle en souffre. Elle ferme les yeux deux secondes, adossée à un mur du village, ignorant la faible rumeurs des véhicules sur la route. Lorsqu'elle relève la tête, quelques secondes plus tard, elle remarque une jolie rousse dans son champ de vision. Une lueur apparaît dans ses yeux et elle sourit, heureuse. C'est Esther, sa meilleure amie. Cette fille, elle la trouve tellement bizarre qu'elle s'y est attachée. Plus qu'il ne l'aurait fallu, d'ailleurs... Shay se précipite pour traverser la rue, manquant de se faire écraser, et déclenche le cri furieux de deux klaxons, et saute presque sur son amie. Elle la regarde, des étoiles pleins les yeux, manquant d'atterrir dans ses bras. « Esther ! Je suis vraiment contente de te voir ! » Elle lui sourit, soulagée. Elle n'aura pas à affronter la solitude ce soir, elle a une bonne alliée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Jeu 14 Mai - 19:05

Assise sur un banc, Esther réfléchissait à l'heure à laquelle elle devrait partir. Elle n'en avait aucune envie, mais l'argent ne tombait pas du ciel, et tout Homme à besoin de se nourrir pour vivre. Esther n'avait jamais envie de travailler. Pas parce qu'elle était feignante, mais plutôt parce qu'il y avait trop de monde. Le monde, elle détestait ça. Et même si sur son lieu de travail, mieux valait éviter de parlait au gens histoire de nouer un lien, Esther n'était pas sans risque. Et puis, elle ne voulait pas finir comme l'autre soir, à travailler jusqu'a la fermeture, faisant comme les alcoolos qui refusaient de partir. Elle n'était pas alcoolique, non. Mais de temps en temps, quand elle n'avait plus que ça, elle buvait, un peu trop. Mais Esther en avait marre de rester assise. Qui plus est, elle était bien loin de devoir se rendre à son lieu de travail. Alors elle se leva, entreprenant de rentrer chez elle. Elle se mit à marcher, et réfléchis. Cette journée... Esther ne la sentait pas. Elle n'avait pas envie de bouger, elle n'avait envie de rien faire, si ce n'était que de rester enfermée chez elle. Mais elle n'avait pas vraiment le choix. Et même si elle ne se forçait pas à sourire, elle se forçait à donner l'impression qu'elle allait bien, enfin mieux. Mais quelque chose chez elle, une faille, la trahissait. Esther n'avait connue le bonheur que très rarement. Esther n'était heureuse que trop peu de fois. Mais Shay était là pour égayer ses journées, elle était là, pour elle, quand elle avait besoin. Et ça faisait plaisir, de savoir qu'elle pouvait au moins compter sur un personne, celle a qui elle faisait confiance, et celle qu'elle aimait sans doute le plus au monde. Et Shay la faisait sourire, elle était la seule personne au monde qui en était capable. Tiens, en parlant de Shay, elle se trouvait juste là, de l'autre côté. Esther tourna la tête, sans faire attention, avant d'entendre les klaxons. C'était à cet instant qu'elle avait comprit. Shay était folle, Shay était totalement folle parfois, mais Esther l'aimait énormément. Elle n'attendit pas qu'elle soit arrivée, et se mit a courir vers elle comme si elle ne l'avait pas vue depuis des siècles. Elle ne put s'empêcher de la serrer dans ses bras. En quelques secondes, Esther avait retrouvé le sourire qui avait disparut depuis qu'elle avait quitté Shay, la dernière fois. "Shaaaaay !!!!!" Elle était heureuse, tellement. Heureuse comme elle ne l'avait pas été depuis longtemps. Heureuse, tout simplement. "Shay ! Tu peux pas savoir a quel point j'suis heureuse de tomber sur toi !! Tu vas bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Mar 26 Mai - 12:42

Une blonde et une rousse. Toutes les deux l'air tarées. L'une parce qu'elle vient de traverser la rue en courant, l'autre parce qu'elle a juste cet air dément coincé sur le visage, ce regard que Shay voudrait bien lui arracher parfois. Elles doivent passer pour des folles, oui. Il n'y a pas d'autre mot. Elles n'ont pas vraiment envie de passer pour autre chose, non plus. Elles préfèrent folles que quelque chose de pire, de répugnant. Qui dépeignerait la vie de Shay avant l'orphelinat et avant Tobias, quand elle était jeune et influençable. Elle a fait de mauvais choix sous l'emprise de personnes plus puissantes qu'elle. Elle a déconné et elle a cru être revenue sur le droit chemin, sauf que William est toujours là, quelque part, à la guetter. Il attend le bon moment pour lui sauter dessus. Alors Shay se raccroche. Elle se dit que son entourage souffrira forcément de sa disparition, de sa mort, mais ça arrivera quand même, quoi qu'ils fassent. Elle ne peut pas s'éloigner d'eux, elle les aime comme jamais elle n'a aimé. Même son père ne fait pas le poids face à Tobias ou à Esther. Mais elle a peur pour eux. Crown peut les utiliser pour lui faire du mal, et elle sait qu'elle ne pourra pas supporter ça. Personne n'a le droit de toucher à eux, absolument personne. « Ouais, ça va. » Shay ne lui retourne pas la question parce qu'elle connaît la réponse. Elle connaît les faits, aussi. Esther ne va jamais bien, et ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie, surtout quand c'est elle qui tient le manche. « Tu as quoi de prévu ce soir ? Tu travailles ? » Shay sourit. Elle a tellement envie de cette soirée entre filles qu'elle irait jusqu'à tuer le patron d'Esther. Sans mauvais jeu de mot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Mar 26 Mai - 20:25

Shay connaissait Esther mieux que personne, Shay était la seule à connaître absolument tout d'Esther. Jamais la rouquine n'avait imaginé qu'elle pourrait un jour s'attacher autant à une personne. A dire vrai, elle pensait que cela était impossible, auparavant. Et pourtant, elle avait aujourd'hui la preuve que tout était possible, ou presque du moins. Shay était de loin la personne qui comptait le plus pour Esther. Elle ferait n'importe quoi pour elle, en passant par les pires conneries qu'elle était capable de faire, et même celles qu'elle n'avait pas encore le courage d'accomplir. Ce n'était pas comme si elle n'en faisait pas des conneries, autant dans ces gestes que dans ses choix. Ou des fois, elle avait juste envie de tenter le diable. Car oui Esther avait gardé une part d'immaturité, il fallait bien. Que serait Esther sans ça ? Après tout, la "pauvre" fille n'avait pas réellement eu une enfance digne de ce nom là. Alors elle se rattrapait parfois, même si cette part là ne ressortait que très rarement, voir jamais. Un fin sourire aux lèvres, Esther observa Shay. Ce petit rayon de soleil qui illuminait sa vie, qui réchauffait son coeur, elle ne pourrait l'oublier. Elle ne pouvait même pas s'en passer. C'était même plus que son oxygène... elle représentait tellement pour Esther, que c'était indescriptible. Shay la faisait tant sourire qu'elle en avait parfois mal aux joues. La rousse serra la blonde dans ses bras, encore une fois. Shay, Esther l'aimait autant qu'il y avait d'étoiles dans le ciel, autant qu'il y avait de grains de sable dans le désert, autant qu'il y avait de gouttes d'eau dans un océan. Non, elle l'aimait à l'infini, sa blondie. Parfois, la rousse n'avait pas besoin de lui parler. Parfois, Shay comprenait que ça n'allait pas sans qu'Esther lui dise, mais elle savait que ça n'allait jamais. Elle déposa ses lèvres sur la joue de sa meilleure amie, le temps d'une seconde ou deux, peut-être plus, peut-être moins. Elle aimait entendre ça, elle aimait entendre de sa bouche un "Ouais, ça va." même si parfois elle doutait de la sincérité de ces mots là. Elle quitterait tout pour cette fille, cette blonde avec un coeur énorme, un coeur gigantesque, cette fille qui était l'une des seules à comprendre ce que ressentait Esther, ou peut-être seulement essayer de comprendre. Et ça, ça valait de l'or. Esther pouvait abandonner touts ses projets, pour sa blondie. Alors, elle lui sourit et répondit : "Je devais travailler, normalement. Mais je peux bien arranger ça." Elle n'avait aucunes limites, pour Shay. Elle pourrait se faire virer, qu'elle s'en foutrait si c'était pour passer du temps avec sa meilleure amie. Elle ajouta alors "Pourquoi cette question, Shay ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 17 Juil - 11:10

Shay sourit à Esther. Elle sait qu'elle peut toujours compter sur elle, quoi qu'il arrive, qu'elle ne la jugera jamais. Ça lui fait un bien fou de la voir, ses cheveux roux, ses yeux noisette, même si Esther elle est tarée et instable. Au moins elles sont deux à l'être. La blonde lui sourit tristement, elle ne veut pas que sa meilleure amie soit renvoyée de son job, elle sait que c'est sa seule source de revenus et que sinon, elle perd pied, mais... elle a tellement envie de cette soirée entre filles, elle veut se changer les idées. « Ne te sens pas obligée pour moi... Je ne veux pas que tu perdes ton taf. » Elle est sincère, Shay. Parce que Esther c'est juste l'une des seules personnes qui lui rende le sourire, qui lui permette de vivre pour vivre. Sinon Shay elle coulerait, elle ne pourrait pas. Et pourtant Esther persévère, à la rendre heureuse, même sans le faire exprès. C'est ce genre d'amitié que la jeune femme elle aime. C'est ça une vraie amie, quelqu'un qui te rend heureux même quand tu croises seulement son regard. « Je me sens seule ce soir... J'ai envie d'aller me bourrer la gueule dans un bar. Tu viens avec moi ? » Elle lui sourit, plus malicieuse que jamais. Mais le cœur n'y est pas et ça se sent bien. C'est de l'alcool pour oublier, de l'alcool pour le simple plaisir de dépenser de l'argent dans un truc dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 17 Juil - 19:34

Ce sourire là, qui se posait sur les lèvres de la blonde, il lui plaisait tellement. Elle le trouvait beau, et encore plus parce que c'était Shay. Et Shay... elle était mieux que n'importe quel diamant, mieux que n'importe quelle personne sur cette Terre. Simplement parce que la blonde était une amie, une vraie. Ce genre d'amie toujours là pour ceux qui ont besoin, ce genre d'ami que l'on aime. Esther savait que quelque chose n'allait pas, que quelque chose clochait, et elle était capable de tout et n'importe quoi pour le lui faire oublier. Perdre son boulot était une chose dont elle se foutait complètement. Son argent, elle ne le dépensais que très rarement, parce qu'elle avait simplement besoin de se nourrir ou bien de temps à autres s'acheter de nouveaux vêtements. Et si elle se retrouvait sans ? Elle ferait avec, simplement. Ses revenues n'étaient déjà clairement pas immense. Elle soupira, un léger sourire aux lèvres. Perdre son boulot pour Shay, cela ne la dérangeait pas, pas du tout même. "Je ne me sens pas obligée... et puis tu sais Shay... mon travail n'est pas important, tu l'es bien plus. Je me fous totalement de le perdre." Mais à force cela arriverait réellement. Il était d'ailleurs étonnant qu'elle puisse encore s'y rendre en tant qu'employée, là-bas. Entre ses crises et ses absences cela commençait réellement à faire beaucoup. Elle s'était d'ailleurs même à quel points ils devaient être désespérés pour l'avoir embauché. Ils étaient fou. Autant qu'elle. Et eux aussi n'assumeraient sûrement pas. Ils allaient la lâcher, comme tout le monde le faisait, mais ce n'était pas pareil. Elle se foutait d'eux, il y avait tellement peu de choses importante dans sa vie, qu'elle leur apportait toute son attention. Et Shay en faisait partie. Parce que... elle était exceptionnelle, gentille, et tout simplement... différente. "Bien sûr, que je viens. Je vais pas te laisser. Et puis.... en plus tu tombe vraiment bien. On va juste éviter d'aller là où je bosse." Elle lui adressa un doux sourire, avant de prendre sa main. Boire pour oublier. Elle le faisait de nombreuses fois elle aussi, et aujourd'hui elle accompagnait sa meilleure amie. Elle commença à avancer, et finit par demander "Shay, qu'est-ce qui va pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 17 Juil - 20:45

Ça a l'air d'aller super bien entre les deux filles. Elles sont meilleures amies, la vie est belle... Sauf que toute les deux elles sont instables, l'une jamais sûre d'elle et l'autre complètement tarée. Peut-être que c'est pour ça qu'elles s'entendent si bien. Shay se sent comprise et à l'aise lorsqu'elle se trouve en présence d'Esther, c'est sans doute réciproque. La blonde l'espère. Et elle sait que sa meilleure amie ne devrait pas abandonner son boulot, que sinon elle n'aurait plus grand-chose, mais en même temps, elle veut sa soirée, elle veut se murger avec une fille qu'elle adore pour pouvoir dire des conneries et avoir des excuses comme « j'ai bu ». Et fumer aussi. Fumer pour fumer, fumer pour réinventer le monde la tête enfumée. Pour se briser le cœur, mais le faire à deux, dans les règles de l'art. Alors Shay sourit un peu plus lorsque la rousse lui assure qu'elle va venir avec elle. Mais elle déchante un peu vite lorsqu'elle lui demande ce qui ne va pas. Elle pourrait dire, sa relation avec Tobias, sa relation avec William Crown, sa relation avec tout le monde... Sauf sa relation avec Esther, le seul truc qui tient encore debout même si c'est malsain. Elle a un petit sourire triste avant de répondre : « Tout. C'est pour ça qu'on va aller boire un bon coup d'accord ? Je connais une bonne adresse. » Elle prend sa meilleure amie par la main et l'entraîne vers un bar à gogo non loin. Ouais, avec des strip-teaseuses qui font du pole dance, mais c'est amusant quand même. Et puis elles vont pas mater... enfin... Bref, les deux jeunes femmes entrent et Shay se dirige vers le comptoir. Elle sourit au barman. « Salut Eddy, deux whiskys purs s'il te plaît. » Elle connaît bien le patron, c'est une habituée faut dire. Shay s'assied sur l'un des grands tabourets, laissant Esther faire de même, et se met à mordiller sa lèvre en attendant que le fameux Eddy dépose les verres devant elles. « Et toi, qu'est-ce qui ne va pas ? » La blonde s'attend au même genre de réponse qu'elle a donné elle-même, mais elles ont l'habitude, c'est comme un langage codé entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 17 Juil - 21:31

Il y a quelques temps de cela, Esther ne croyait plus en rien. Mais elle n'avait jamais cru en elle, et ce sans avoir besoin de l'aide des autres. La rousse aimait beaucoup Shay, tellement. Parce qu'elle pouvait parler d'absolument tout avec elle, la Blonde l'écoutait toujours. Alors Esther se sentait quelques rares fois aimée, et même comprise. Elle avait même l'impression de compter aux yeux de sa meilleure amie, réellement. Shay était celle qui lui faisait oublier. Celle qui l'aidait, peut-être parfois sans s'en rendre compte. Elle était simplement la personne qu'Esther aimait comme elle n'avait jamais aimé personne. Elle serra la main de son amie, et soupira. Alors c'était ça... tout. Tout, oui. Le sourire était devenu triste, triste et fade. Cela rappelait à Esther les sourires forcé qu'elle s'entraînait à lancer à qui le voulait. Elle hocha simplement la tête, triste de la voir dans cet état là. Mais c'était aussi pour ça, qu'Esther était là. L'aider à la faire oublier, comme la blonde le faisait pour elle. Esther la suivit, sans dire un mot de plus. Elle la suivit, jusqu'au moment où elles arrivèrent. Elle s'arrêta un instant devant la porte, et soupira. Elle n'aimait pas le monde, mais c'était pour Shay. Et puis, clairement... dans cinq minutes même pas, elle serait déjà saoule. Un sourire s'étira sur ses lèvres, quand elles entrèrent. Elle avait rapidement balayé la salle du regard, et s'était demandé si Shay venait souvent ici. Elle eut envie de rire, et ce n'était pas arrivé depuis longtemps. Mais elle ne s'attarda pas à regarder chaque détails, elle suivit une nouvelle fois Shay, et s'installa sur la grand tabouret situé à côté de la belle blonde. Pour l'instant, elles ne commençaient pas fort, mais Esther se souvenait de la dernière fois qu'elle avait bu. Elle n'arrivait même plus à compter les verres qu'elle s'était enfilée. Elle sourit faussement, en entendant la question de sa meilleure amie. Chez elle, ce sourire là était un réflexe. "Tout... enfin, c'est plutôt moi le problème dans tout ça... enfin. J'ai l'habitude." Elle faisait une moue légèrement triste, car c'était vrai. Elle n'aurait pas tant de problème, si elle n'était pas comme cela. Elle n'en aurait pas tant, si celui de base n'était pas elle. En fait, elle attendait son verre avec impatience. Elle avait l'impression que boire lui enlevait parfois un poids. Que boire pouvait lui enlever tout ses problèmes, alors qu'au final cela ne faisait sûrement qu'en rajouter. Elle se mit alors à sourire, et tourna sa tête vers son amie blonde. "Tu m'as manqué, Shay."
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 17 Juil - 23:30

Shay sourit légèrement, elle sent qu'elle va aimer cette soirée même si elle ne s'en souviendra sans doute plus dans deux jours, mais elle en a besoin, pour oublier un peu de ses problèmes. La douleur tapie au fond d'elle se dissipera avec l'alcool, et elle se mettra à faire n'importe quoi, comme toujours lorsqu'elle boit un verre de trop. Elle tient mal l'alcool, elle sera rapidement pompette mais c'est ce qu'elle cherche au fond. Elle remercie Eddy lorsqu'il dépose les deux verres devant elle, elle boit une gorgée quand Esther a la même réponse qu'elle peu avant, sauf que cette fois, elle pense être le problème. Ce n'est pas faux. Mais pour Shay, c'est juste sa meilleure amie et elle est parfaite dans ce rôle. « Moi je t'aime comme tu es. Une rousse avec un beau corps et une personnalité originale... » Shay est sincère, et c'est rare qu'elle fasse ce genre de compliments. Elle termine tout son verre et demande un deuxième whisky qui arrive tout de suite. Elle le termine lui aussi, et les vapeurs de l'alcool commencent à lui monter à la tête. Elle voit légèrement trouble mais elle se sent si bien... « Tu m'manquais aussi. Et j'ai une idée, on a qu'à jouer à action ou vérité. Alors tu commences. Action ou vérité ? » Elle parle un peu bizarrement et elle se sent tout chose, mais elle aime ça. Elle ricane et finit son verre une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Sam 18 Juil - 4:28

Esther vit le verre se poser en face d'elle, et elle s'empressa de le boire. Elle ne tenait pas si bien l'alcool que ça, la rousse, voir mal, elle aussi. Son verre fut rapidement vide alors qu'elle lâchait un long soupire. Elle se sentait déjà soulagée. La blonde était rassurante, et elle était probablement la seule ayant sortie ce genre de choses à Esther. Ca la faisait toujours sourire, la petite rousse. Elle, elle ne savait même pas comment lui dire qu'elle la trouvait simplement parfaite. Et pour une fois ce n'était pas qu'elle avait du mal avec ça. Enfin... peut-être que si, au final. Mais elle le pensait, dans touts les cas. Sa vision de Shay ne changerait pour rien au monde, elle la voyait... si belle, douce et attentionnée. Parfaite, simplement. Quand à ses paroles, elles redonnaient de l'espoir à Esther. L'espoir de devenir un jour comme elle, Shay. Elle était tellement mieux, même si leur souffrance était probablement égale. Elle n'allait pas relever, pour tout plomber. Et puis ses mots l'avaient fais sourire. Elle baissa les yeux sur son verre, et déclare : "Et toi tu n'as pas idée à quel point tu es parfaite, Shay." Elle avait pleins de qualités, et ses rares défauts, Esther les appréciait, beaucoup même. Elle l'observa demander à nouveau un verre, et fis de même. En ce moment, rien ne pouvait leur faire plus de bien, probablement. Et, sûrement d'ailleurs que la rousse allait claquer pas mal de frique ce soir, mais elle s'en foutait. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas amusée. Elle hocha la tête en riant. L'alcool commençait déjà à faire son effet. Elle comptait se laisser aller, et ne jamais se stopper, ne jamais se fixer de limite, pour ce soir là. Parce que c'était tellement bien, de le faire en compagnie de sa meilleure amie. Elle laissa échapper un rire, et répondit alors. "J'prends vérité, pour commencer doucement." Elle se demandait déjà comment tout cela allait finir... et... mal, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Dim 19 Juil - 13:13

Y a rien de mieux que l'alcool. L'amnésie, le coma, c'est rien à côté de ça. Là, Shay ressent une immense joie, comme si elle venait d'apprendre une bonne nouvelle et que ça changeait le cours de sa vie. Alors que tout est comme avant, triste et fade, et le goût des souvenirs morbides lui reviennent en mémoire. Elle est un peu dans une cage de fer, pour imager. Depuis qu'elle a tué, depuis que le sang souille ses mains sans qu'elle puisse l'ôter, elle a l'impression de ne vivre que pour ressentir de la honte et des remords, que ça gâchera sa vie jusqu'à la fin de ses jours. Elle ne veut pas mourir en pensant à ses victimes, elle veut avoir le sourire aux lèvres et se dire que c'est du passé. Elle pensait tout oublier en arrivant sur cette île, il y a déjà longtemps de ça, mais rien ne s'est soustrait de son esprit, encore moins avec la présence de William Crown dans les parages. Shay lève les yeux vers Esther, un nouveau verre fini. Elle n'est pas parfaite, loin de là. Elle a fait des choses que la rousse ne pourrait même pas imaginer et qu'elle n'a même pas envie d'imaginer. La blonde ne lui a jamais dit qu'autrefois on l'avait forcé à tuer. Ça ferait trop mal si Esther la regardait avec effarement, si elle la jugeait et que ça se lisait dans ses yeux. Leur amitié est belle, elle ne veut pas gâcher un aussi beau moment. « Je suis loin d'être parfaite, Esther. J'ai fait des choses horribles... » Des choses dont elle ne parle jamais. Mais ça veut dire qu'elle a une bonne raison de se taire, que ce n'est pas rien ce qu'elle a fait. Et qu'elle ressent quand même un petit quelque chose si elle en parle. C'est déjà arrivé avec Tobias, elle ne recommencera plus cette erreur. Elle est paumée, Shay. Elle tourne en rond dans sa cage, cette putain de cage qui l'empêche d'aller de l'avant, de continuer sur la route qui s'effile à l'horizon. La jeune femme demande un nouveau verre, de vodka cette fois. Autant aller de plus en plus fort. De toute façon elles finiront la soirée bourrée, à ce rythme-là. Autant accélérer les choses. « D'accord, vérité... Facile : si tu devais t'exiler sur une île déserte, qui emporterais-tu avec toi ? » Shay se doute bien de la réponse, mais elle ne dit rien. Elle a un petit sourire triste tandis qu'Esther lui donne sa réponse, puis elle lâche, à son tour : « Je choisis aussi vérité. » Elle baisse les yeux sur son verre presque vide et le termine d'une traite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Lun 20 Juil - 15:57

Esther, elle était comme les timides. Ceux qui se lâchaient sous l'effet de l'alcool, ceux qui n'avaient plus peur de rien. Elle n'était plus la même. Elle était une autre personne, qu'elle était bien contente de ne pas connaître, une personne qu'elle avait la chance d'oublier dès le lendemain. Parce que ce n'était pas beau à voir, parce que ça l'était encore moins que ce qu'elle pouvait être sans les effets de cette boissons. Mais elle aimait ça. Elle se sentait différente, elle se sentait normale. Elle pouvait faire des choses aussi folles qu'elle, au moins. Elle avait au moins une excuse, quand elle perdait les pédales, quand elle ne savait plus ce qu'elle faisait. Elle se sentait bien, quand sa vision se troublait, et que ses joues viraient au rouge. Que sa voix se modifiait, comme la personne ivre qu'elle était. Il semblait que tout changeait, dans ces moments là. Que le monde soit changé en un autre, celui dont Esther rêvait souvent. Celui qui était coloré, où il n'y avait aucunes limites, parce que une Esther totalement bourrée, ça n'avait aucunes limites. Son regard se porta sur le visage de Shay, tandis qu'elle haussait les épaules. Qu'importait. Elle en avait aussi faite, des choses horribles. Mais, rien ne changerait la vision qu'elle avait de Shay, vraiment rien, rien de rien. "Shay, on en a tous fait, de ces choses là..." Elle savait que son amie blonde ne voulait pas en parler. Mais elle voulait juste lui assurer, que ces choses là étaient normales. Elle s'arrêta, ne comptant plus rien dire à ce sujet. Elle voulait seulement qu'elles pensent toutes les deux à autres choses. Sa question la fit alors sourire. Esther était persuadée que sa meilleure amie connaissait la réponse, c'était évident. Et même si elle prenait le temps de réfléchir, la personne ayant le plus d'importance à ses yeux resterait toujours Shay. "Toi, évidement Shay." Elle redemanda alors un verre, et regarda Shay, un air de défi au fond des yeux. Elle était rare, cette expression là. Elle était quasiment inexistante, les jours normaux. Elle réfléchit un instant, et regarda son verre se poser en face d'elle, avant de le boire cul-sec. Elle avait trouvé sa question. Un sourire presque mesquin se dessina sur ses lèvres, alors qu'elle demanda : "Est-ce que tu as déjà couché avec Tobias ?" Sa voix était étrange. Comme si elle avait du mal à parler, comme si elle riait aussi. A ce rythme là, elle ne tiendrait pas bien longtemps. Elle ne se contrôlerait plus du tout sous peu, et voilà que cela commençait déjà. Son sourire s'agrandit, alors que ses joues étaient devenue un peu plus roses : il faisait chaud. "Action." murmura-t-elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Lun 20 Juil - 17:34

Ce qui est bien avec Esther, c'est que, quoi qu'il se passe, elle reste toujours ouverte et rassurante. En particulier avec Shay, et cette dernière l'adore pour ça. Leur amitié, elle a juste envie de la garder telle quelle jusqu'à la fin de leurs jours, parce qu'elle trouve ça beau et fort, et ça l'est. Elle se contente d'un léger sourire, laissant Eddy lui resservir un verre. Elle aime bien boire, ça lui arrive souvent, mais jamais autant, parce qu'elle sait qu'elle tient mal l'alcool, très mal. Mais avec Esther elle préfère ça, elles riront à deux, elles pleureront à deux, et rien ne vaut le nombre deux quand ça va mal. La jeune blonde baisse les yeux et sent ses joues rosir lorsque sa meilleure amie lui dit qu'on a tous fait des choses horribles. Mais elles ne sont pas qu'horribles, ces choses. Shay refuse de les assumer et un jour elle le paiera, seulement voilà, si elle peut retarder cet instant de quelques minutes, elle en serait très reconnaissante à la famille Crown. Pour le moment elle veut juste faire semblant d'être heureuse au lieu d'être délabrée, de se reconstruire alors qu'elle court à sa perte. Elle connaît aussi pas mal les dealers qui ramènent leurs fesses ici, au pire elle pourra leur acheter de la beuh, et de la bonne ; elle sait reconnaître la qualité quand elle en voit. Shay sourit faiblement lorsque la rouquine lui dit qu'elle l'emmènerait sur une île déserte. Elle connaissait la réponse avant même d'avoir posé la question, évidemment. Mais ça la touche un peu plus au fond d'elle, ce qui la pousse à terminer son verre une nouvelle fois pour masquer sa gêne. Dévoiler ses sentiments, pour elle c'est comme se mettre tout nu, alors elle préfère éviter pour le moment, même si elle est certaine qu'Esther connaît le moindre de ses secrets, hormis son passé. Elle n'aime pas en parler, raconter sa vie, elle préfère écouter celle des autres et leur dire que tout va bien aller. Mais des fois elle est fatiguée, Shay. Elle a juste envie de se poser au lieu de leur raconter des conneries qu'elle ne finit pas par croire, de leur sortir que la vie est belle, qu'il fait bon de vivre sous le soleil alors que ce ne sont que des mensonges. Elle est fatiguée de ça, de devoir leur mentir à tous en disant qu'elle va bien alors qu'elle est dans un pire état qu'eux, de rassurer ses amis alors qu'ils n'en sont même pas. Il n'y a que trois personnes en qui elle a confiance, Shay. Esther, Tobias, et Aksel. Il y a longtemps de ça. Mais la question de son amie la fait alors éclater de rire, brisant la musique tranquille du bar et les conversations étouffées des clients pendant au moins trois secondes. Ses joues sont roses et tout paraît flou et bizarre dans sa tête, mais c'est la faute à l'alcool. « Ouais j'ai couché avec lui, la semaine dernière d'ailleurs, pendant notre voyage en Australie... notre première nuit à l'hôtel. » Avant elle n'avait rien fait avec lui, et pour cause, ce n'était pas comme s'ils étaient réellement ensemble, elle le faisait plus chanter qu'autre chose. Aujourd'hui ils s'aiment véritablement. Il y a eu d'autres hommes avant, Shay ne le nie pas, mais elle n'aime pas en parler non plus. C'est Tobias qu'elle aime, aujourd'hui, de tout son petit cœur de femme. La jeune blonde commence à s'éventer avec la main, parce qu'il fait très chaud, réfléchissant à une action pour Esther. Ses yeux se posent un instant sur la scène où dansent sensuellement les strip-teaseuses en plein pole dance, glousse, et lâche : « Va faire un strip-tease complet avec elles et tu gagneras mon estime éternelle... Et pendant que tu danseras, réfléchis à mon action. » Elle pousse doucement Esther au bas de son tabouret pour qu'elle se rende sur la piste, presque morte de rire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Lun 20 Juil - 18:46

Esther ne s'était probablement jamais sentie aussi bien de toute sa vie. Elle se sentait libre. Et cela n'avait aucun prix. Elle avait rêvé de ce sentiment, et même si elle savait que les boulets qu'elle traînait étaient toujours là, elle se sentait moins lourde. Shay n'y était pas pour rien, bien au contraire. La rousse avait l'habitude de boire seule en déprimant, mais aujourd'hui, elle préférait s'amuser. Être une personne normale, qui se laissait aller lorsqu'elle était plus qu’éméchée. Qui décidait de faire n'importe quoi sans vraiment savoir pourquoi ni comment. Mais elle s'en foutait. Elle ne voulait pas que sa meilleure amie se sente seule, elle ne voulait pas la laisser. Parce que elle, elle était toujours présente, toujours. A chaque fois que ça n'allait pas. Alors Esther se devait de faire de même, de l'aider à avancer sans se soucier de tout ce qu'elle laissait derrière. La vie n'était qu'un jeu, auquel la rousse avait déjà perdu. Un long jeu destiné à faire souffrir, mais qu'Esther voulait oublier. Et pourtant, elle savait que demain elle se souviendrai. Alors encore et encore, elle essayait en vain de tout effacer, pour tout récrire. Mais elle n'était pas assez douée, et elle ne le méritait pas assez. Et Shay était la seule chose qui illuminait sa vie, qui lui redonnait le sourire. La blonde était celle pour qui Esther vivait. Parce que sans elle, il ne lui restait plus rien. Elle avait appris a l'apprécier, et à lui faire confiance. Elle s'y était attachée, et elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Et personne ne pourrait la toucher. Les sourcils haussés, elle observa longuement Shay, alors que son sourire s'étira une nouvelle fois. Si seulement Shay savait. Si seulement elle se rendait compte. Les détails, elle n'avait pas eu besoin de les demander. Enfin tout du moins les détails comme le lieu et la date, parce que tout le reste ne la regardait simplement pas. "Eh ben dis donc !" lâcha-t-elle en riant. La blonde était bien la seule avec qui la jeune femme osait parler de ce genre de choses là. Mais en temps normal, elle trouvait ça gênant, et avait honte. Alors elle se contentait souvent de se taire. Son regard suivit alors celui de sa meilleure amie, tandis qu'elle se demandait ce que celle-ci avait derrière la tête. Et elle ne s'en était pas douté. Elle rit une nouvelle fois, et lui lança : "Vraiment ? Bon et bien... comme je suppose que je n'ai pas le choix et que ça a l'air amusant... Oh, et... Crois moi, je sais déjà ce que je vais te faire faire..." elle lui fit un clin d'oeil et se leva à la demande de sa meilleure amie. Heureusement que personne ne serait là pour lui rappeller ce qu'elle avait fait au cours de cette soirée le lendemain, hormis Shay. Et encore, si elle s'en souvenait. Elle comptait bien relever ce défi là. Elle se dirigea sur la scène, et pour se fondre dans la petite foule de danseuse, elle se déshabilla lentement, enchaînant des mouvements qu'elle ne se serait jamais cru capable de faire. Elle n'avait plus honte de rien. Mais Esther ne suivit pas les mouvements des danseuses, préférant se démarquer des autres. Elle se foutait de touts les autres, elle le faisait simplement pour Shay. Après quelques minutes, elle se rhabilla sans remettre son t-shirt, et revint près de Shay en souriant. Elle avait chaud, trop chaud. Son sourire s'étira encore un peu plus, alors qu'elle n'eut pas à réfléchir, ayant déjà trouvé l'action que Shay devrait exécuter il y a bien longtemps. Elle souffla, et lui lança : "Embrasses-moi."
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 24 Juil - 0:40

Alors qu'Esther se lève pour rejoindre les strip-teaseuses, la blonde sort un paquet de cigarettes, en glisse une entre ses lèvres puis l'allume de son briquet. Elle lève les yeux sur sa meilleure amie, déjà sur la scène, et manque d'éclater de rire en la voyant danser. Elle se trémousse comme si elle avait fait ça toute sa vie, et à vrai dire, Shay profite bien du spectacle. Esther a un beau corps, autant en profiter pour se rincer l’œil. La jeune femme suit chacun des mouvements de la rouquine, lorsqu'elle se déshabille doucement, applaudissant à tout rompre comme une tarée. Oh qu'elle aime ce spectacle. Elle tire une longue taffe et sourit à Esther lorsque celle-ci revient s'asseoir, avec son bas mais seulement en soutien-gorge. Shay finit son verre en attendant son gage, consciente que le jeu va se corser à partir de maintenant. Elle tapote sa cigarette pour faire tomber le bout dans un cendrier et manque de s'étouffer lorsqu'Esther lui donne son action. Est-ce qu'elle est sérieuse ? Shay la regarde un instant, silencieuse, essayant de déterminer le moment où elle éclatera de rire. Mais non, ça ne vient pas. Alors elle se penche en avant, trouvant ça très drôle, et dépose un baiser sur les lèvres de sa meilleure amie avant de partir dans un grand fou rire. Elle n'est ni gênée ni mal à l'aise, juste étourdie par l'alcool. Eddy lui ressert un verre, enfin deux, enfin elle ne voit pas très bien combien il y en a et elle se tourne vers la rousse, malicieuse. « Le moment de souffrir. Action ou vérité ? » Elle avale une gorgée puis tire une longue taffe avant d'écraser sa cigarette dans le cendrier, lorgnant déjà le paquet de clopes sur le bar.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Ven 24 Juil - 1:04

Elle avait déjà l'impression de manquer d'alcool. Sur le moment il lui semblait presque indispensable. Elle soupira, en souriant à sa meilleure amie, qui restait silencieuse. Elle devait se demander si la rousse était sérieuse, et manque de chance pour elle, elle était plus que sérieuse. C'était un peu ce dont elle rêvait secrètement. Parce que Shay était belle, et qu'elle était parfaite à ses yeux. Alors elle y avait songé à ce moment là, qui jusqu'à maintenant lui avait semblé interdit. Mais l'alcool lui donnait le droit à tout. Le droit de sortir cette vieille excuse du "C'est normal, j'suis bourrée !", et toute les autres excuses qu'il existait au monde. Mais pour cela, elle n'avait aucune excuse. Elle était presque consciente de ce qu'elle venait de lui demander. Presque. Parce qu'elle ne mesurait pas les conséquences que cela pourrait avoir. Elle attendait, haussant un sourcils, s'apprêtant à demander à Shay si elle abandonnait, lorsque celle ci se pencha au dessus d'elle. Un sourire étira ses lèvres, et elle ferma les yeux, passant sa main dans les cheveux blonds de sa meilleure amie lorsque leurs lèvres se touchèrent. Mais quelque secondes plus tard, elles furent séparer. Esther aurait aimé que ça dure plus longtemps, parce qu'elle était totalement bourrée et capable de tout. Ses limites avaient explosées depuis qu'elle avait enfilé ces quelques verres. Elle rouvrit les yeux, mais sa vision était floue. Elle ne s'en inquiétait pas, absolument pas. Elle avait l'habitude. Et voilà qu'elle redemandait un verre, enfilant son t-shirt, explosant de rire elle aussi. "Souffrir, je ne suis pas d'accord avec ce mot là. Je ne me suis jamais autant amusée... Action, encore une fois." lui lança-t-elle. Elle les aimait bien, les actions que lui donnait Shay. Et elle savait d'autant plus que la difficulté allait augmenter. Enfin, difficulté... si l'on pouvait appeller ça comme ça. En attendant son verre, elle prit celui de sa meilleure amie et posa ses lèvre dessus,  avalant une gorgée de sa boisson, avant de lui rendre. Elle ne savait plus vraiment pourquoi elle faisait ces choses là, mais elle s'en foutait. A un point inimaginable. Elle était sûre de passer une bonne nuit. Une nuit comme elle n'en avait jamais connue. Elle ne voulait même pas rentrer chez elle, c'était hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   Mar 28 Juil - 23:37

Ce n'est peut-être qu'un baiser chaste, tout simplement, quelque chose d'invisible pour le monde, Shay n'en demeure pas moins un peu secouée. Elle ricane bêtement pour masquer sa gêne, réfléchissant déjà à l'action d'Esther. Elle regarde sa meilleure amie boire dans son verre, les yeux perdus dans le vague, cherchant un truc assez difficile à faire, mais pas trop non plus. Elle pourrait réutiliser les gages, mais ça ne serait pas drôle. Shay regarde le barman, affairé à quelques mètres, puis sourit. Elle la tient, son idée. « Comme action, c'est simple, on va faire des shots. Et la gagnante donne un gage à l'autre. » La blonde appelle Eddy, le champ de vision complètement réduit et aussi très déformé. Elle lui demande des verres à shots, puis sa meilleure vodka, et installe le tout devant elle, puis Esther. Cinq verres à shot chacun, remplis de vodka. Elle compte jusqu'à trois et commence à boire le plus rapidement possible, avant de poser le dernier verre... en même temps qu'Esther. Égalité. Shay se met à rire, l'esprit embrouillée par l'alcool. Elle se verse un grand verre de vodka, pour la forme, sans remarquer qu'Eddy continue d'ajouter ça à l'addition. Puisque personne n'a gagné ni perdu, elle relance : « Pour changer je prends une vérité. » Elle se demande ce qu'Esther va bien pouvoir mijoter.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est une longue perte de tout ce qu'on aime [Esther]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Chau An 6] « La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime. » [Drew Dograg]
» [Terminé] Douloureuse constatation [PV Samus] Hôpital
» Noël c'est tout ce qu'on aime [RP COMMUN]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Des VP Pour Obama, la liste est longue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-