Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I want go far away (With Tyler)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: I want go far away (With Tyler)   Dim 22 Mar - 14:40


I want go far away

.
Tyler & Apolline



Assisse à même le trottoir, Apolline fixe la porte qui lui fait face, elle n'oseras jamais, elle le sait, jamais elle ne passeras cette porte pour aller porter plainte. Elle soupire et ferme ses yeux comme elle ferme ses poing, fort, très fort. Elle repense à ce jour, celui où elle l'a fait, car oui, elle est déjà venue ici et elle à parlé, sauf que le père a réussit à faire taire sa voix, il a payé et les policier on fermé les yeux. Elle repense à ce qui en a suivit, elle ne veut pas revivre ça.
Elle soupire et repousse cette pensé loin, très loin.

Elle ne veut pas revoir ces images, mais c'est trop tard, les flash viennent, les uns après les autres, elle tremble doucement alors qu'elle à l'impression de sentir les mains du père à des endroits indécent. Elle rouvre ses yeux alors qu'une larme coule déjà et elle se frotte le corps, comme pour faire partir les traces de ce qu'elle a subit. Finalement elle prend ses jambes dans ses bras et pose son menton sur ses genoux.

Elle regarde les gens qui vont et qui viennent dans la rue sans lui porter attention, elle a tellement envie de leur crier dessus, les insulter, eux, car leur vie est si simple, qu'il ne se rendent pas compte de la chance qui leur est offerte. Elle aimerait tant être l'un d'eux, elle se fout bien d'être riche et que son nom impose le respect, elle aimerait simplement être maîtresse de son destin, pouvoir prendre sa fille et se tirer loin d'ici, ou pas mais simplement ne plus avoir à leur obéir. Elle repense à son futur mari, à l'idée qui l'a traversé, elle ne sait pas si elle oseras mais elle compte prendre des renseignements, elle ne veut pas vivre avec lui et elle est prête a faire beaucoup pour être libre.

Elle ne veut plus écouter, elle ne peut simplement plus.
Ses yeux se rouvrent et de nouveau elle hésite, la croirait t'on maintenant ? Puisqu'elle est majeure ? Pourrait on au moins la protéger, les protéger ? Car elle ne veut pas laisser ses sœurs, encore moins Louise, car la petite n'est pas vraiment que sa sœur.

Elle soupire alors qu'il se met doucement à pleuvoir, il pleut de plus en plus fort, mais Apo ne bouge pas, elle ne veut pas rentrer, car elle sait ce qui l'attend à la maison, en ce moment le père est furieux, pour une raison ou pour une autre, elle vas se prendre une volée, alors elle préféré attendre un peu encore.
Elle finit par faire glisser sa tête sur ses genoux, elle ferme les yeux et sent la pluie qui coule partout sur elle, elle reste sans réaction, attendant que la nuit tombe avant de rentrer, moins de temps elle passe à la maison, mieux elle se porte et à cet instant même Louise n'a pas d'importance, c'est sûrement égoïste mais c'est sa vie qui la rend ainsi.


© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Lun 23 Mar - 20:53

Tyler a mal aux jambes et une migraine infernale vient lui brouiller la vue. Tout en se massant les tempes, il écoute le bruit de la pluie contre le toit. Il n'est pas très productif, mais son boulot n'est pas passionnant en ce moment, alors il se contente de jouer nerveusement avec le capuchon de son stylo. Son écran allumé devant lui reste obstinément vide, comme si sa tête et l'ordinateur avaient décidé de tomber en panne au même moment. Il soupire et ferme les yeux, tentant d'ignorer la douleur sourde qui cogne dans son crâne. Il se mord la lèvre et n'hésite qu'une seconde avant de se lever et d'enfiler sa veste. Un petit tour dehors ne lui fera pas de mal. Il salue ses collègues, dans son bureau, avant de traverser le poste de police et de sortir sous la pluie battante.

Il sent aussitôt l'eau froide s'abattre sur sa tête et tremper ses vêtements. Au bout de quelques secondes, il est déjà mouillé comme un chien, et son mal de tête redouble. Il soupire et s'apprête à rentrer au commissariat lorsqu'il distingue à travers le rideau de pluie de jolies couleurs vives. Une jeune femme est assise sur le trottoir, la tête entre les jambes, et lorsqu'il plisse les yeux, il la reconnaît avec surprise. Il l'a tant observée ces dernières années qu'il pourrait la reconnaître, même de dos. Un mince sourire vient fleurir sur ses lèvres alors qu'il se perd dans ses fantasmes éternels, mais retourne brutalement dans la réalité en se rendant compte qu'elle a l'air vraiment mal en point, la pluie n'arrangeant pas son état.

« Hum... Salut. »

Il se maudit silencieusement pour son manque de tact. Ce n'est franchement pas la meilleure chose à dire au milieu des intempéries, alors qu'elle semble abattue et peu disposée à une gentille conversation. Et puis, il sait qu'il peut faire peur, ça il l'a remarqué plus d'une fois. Et même s'il a l'impression de connaître la jeune fille plus qu'elle-même, il n'est qu'un inconnu déguisé en flic pour la rouquine. Il sourit donc, même si ce sourire ressemble plus à une grimace qu'autre chose. Mais il s'en contente, faute de mieux.

« Ça va pas ? »

Non, apparemment, ça ne va pas. Gêné, Tyler décide de s'asseoir à côté d'Apolline. Il sait d'elle son nom, son adresse, son âge, ce genre de choses, mais en réalité il ignore pratiquement tout de sa vie. Il sait simplement que son paternel n'est pas vraiment facile. Pas plus, pas moins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Mar 31 Mar - 13:11


I want go far away

.
Tyler & Apolline


Les yeux fermés, les poings serré, Apo se coupe du monde, plus rien ne peut attirer son attention, le monde extérieur n’influe plus sur elle, comme un  mur entre le monde et elle. L'eau qui coule partout ne la dérange même plus, elle sait qu'elle risque de tomber malade, de déclencher la fureur du père et de Julian aussi, elle auras le droit à une flopée d'insulte et de coups, mais même ça ne la décide pas à quitter ce petit coin de trottoir. Elle frisonne doucement et sa peau se couvre petit à petit de chair de poule, elle vas crever ? Elle s'en moque tellement.

L'eau salée vient se mêler à l'eau du ciel, elle regarde les nuages gris et le ciel, on lui a dit que tout là haut il y avait dieu et que si on y croyait assez fort alors il viendrais nous aider, Apo y a crut, longtemps, elle l'a supplié tellement de fois, mais quand vous passer votre vie à recevoir des coups, l'espoir s'envole et la foie avec, maintenant elle vas toujours à l’église mais elle n'y croit plus, vraiment plus du tout, car si ce Dieu était si gentil, il ne les laisserait pas souffrir de la sorte, sans quoi il ne vaut pas mieux que le père. En regardant le ciel elle se demande ce que ça ferait, si elle partait, là, si elle en finissait avec la vie, car elle n'en peut plus, à quoi bon vivre, si c'est pour subir encore et encore, pour mettre au monde des enfants qui finiront aussi malheureux qu'elle ? De toute façon tout le monde meurt un jour, pourquoi ne pas rapprocher la fatalité ?

Elle regarde le poste de police, elle ne voit pas la silhouette qui s'approche, elle ne voit que le passé. De nouveau sa peau la brûle, elle se sent salie et impure. Les images reviennent et elle gémit, elle se frotte avec rage la peau, comme si ça pouvait disparaître. Elle se ressert sur elle même, comme si ça allait lui permettre de disparaître, de se faire oublier. Elle se balance un peu d'avant en arrière et tremble de plus belle. Elle à envie de crier mais rien ne sort, ses doigts se mettent à griffer sa peau, elle se sent tellement mal dans son corps. Elle repousse tout dans sa tête, essayant de ne plus voir cette nuit là, mais ça ne marche pas.

Un bruit brise tout ça, des pas, lourd et assuré. Une seconde Apo tremble encore plus, est ce le père ? Elle n'ose pas relever la tête, elle à peur de s'en prendre une, alors elle enfouit encore plus son visage. Elle se fait aussi petite que possible. Mais elle entends une voix, elle ne connaît pas cette voix, c'est un peu moins risqué, un peu. Elle regarde celui qui vient d'arriver sans répondre. Elle prend peur, il est tellement grand, c'est flippant, elle repart dans ses tremblement, à la fois à cause de la peur et du froid. Elle essaye de prendre sur elle, pour ne pas qu'il voit qu'il lui fait peur. Elle à remarqué de suite l'uniforme, un flic.

Son regard se pose ailleurs que sur lui et elle se demande ce qu'il fait là, mais il doit se poser la question aussi alors elle ne demande rien. Quand il s'assoit près d'elle, elle s'écarte doucement de lui. Il lui fait peur, comme le père, car il est tout en muscle et que si il décidait de lui en retourner une et bien elle risquerait de voler. Il lui pose alors une question et sa tête se tourne vers lui. Elle le fixe longtemps en silence, se demandant ce qu'il fait là. Elle décolle les mèches que la pluie plaque sur son visage. Elle croise doucement les bras puis demande d'une petite voix :
- « C'est un interrogatoire ? »
Elle lui lance un regard peu rassuré si c'est le cas elle est mal, très mal. La pluie tombe toujours aussi fort, plus un seul centimètres de ses vêtement n'est sec, aussi frisonne t'elle de plus belle.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Dim 5 Avr - 13:03

Tyler sent son cœur qui bat, cela fait tellement longtemps qu'il a rêvé de cette rencontre qu'il n'y croit plus vraiment, c'est comme si Apolline était un fantôme, un esprit et qu'elle pourrait disparaître à tout moment. Il lui sourit gentiment, il sait qu'il a une allure de bourrin, ça peut faire peur, mais il ne veut pas que la jeune femme ait un geste de recul, alors il reste à distance respectable d'elle, pour ne pas la brusquer, même s'il préférerait franchement prendre les jambes à son cou. L'idée de fuir lui traverse l'esprit, mais il reste planté sur ses pieds, sur le trottoir, à fixer d'un air peu assuré la femme qu'il aime depuis tout ce temps sans oser venir l'annoncer officiellement. La question d'Apo le surprend un peu, il prend le temps de réfléchir quelques secondes, hausse les épaules, et répond :

« Non. Une simple question de la part d'un flic qui prend sa pause. »

Tyler se gratte la tête. L'eau froide dégouline toujours sur ses habits et ceux de la rouquine. Il n'hésite qu'une seconde avant de retirer sa veste pour la poser sur les épaules d'Apolline. Il lui sourit, une grosse boule au ventre, et ajoute :

« Je reformule ma question : Qu'est-ce qui ne va pas ? »

Parce que c'est évident que ça ne va pas. Non seulement elle est en larmes, mais en plus elle paraît presque terrifiée. Tyler n'osera jamais lever la main sur elle. Ni sur n'importe quelle autre femme d'ailleurs. Il est trop... trop Tyler pour ça. Tout en délicatesse avec la gent féminine, bourrin avec le reste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Lun 6 Avr - 13:55


I want go far away

.
Tyler & Apolline


Apo n'ose pas regarder le jeune homme, elle voit simplement son ombre et ça lui fait déjà assez peur, elle soupire et retient ses larmes, sans succès, elle gémit alors qu'elle tremble encore, il fait trop froid. Elle se demande pourquoi il est là, pourquoi il l'a vu, elle se sent si insignifiante et inutile, elle est étonné qu'on l'ai remarqué. Elle remarque qu'il s'écarte un peu d'elle et elle lui en est reconnaissante, car il est vraiment impressionnant. Elle essaye de voir son ombre, mais il pleut trop maintenant, alors elle le regarde. Il ose les épaules avant de lui dire qu'il est en pause et que ce n'est qu'une question de sa part. Elle soupire, un peu soulagé et esquisse un sourire alors qu'il lui met sa veste sur les épaules. Elle à un peu moins froid, un peu, mais elle tremble toujours.

Il sourit, c'est un peu troublant mais Apo lui rend en murmurant un petit :
- « Merci »
Elle essaye de se calmer un peu, elle essuie sa joue. Elle le regarde alors qu'il lui demande ce qui ne vas pas. Elle soupire, rien ne vas. Elle soupire et retient le nouvelle vague de larme. Elle regroupe de nouveau ses genoux prêt d'elle et place la veste de façon à ce que tout son corps soit un peu plus protégé. Elle le regarde et murmure :
- « Ta pause est longue ? »
Elle soupire, en pensant à ce qui peut aller dans sa vie, hormis l'amitié de Becca, elle ne voit rien. Elle soupire et le regarde avant de demander :
- « En fait tu es ? »
Elle le fixe à travers la pluie, essayant de déterminer si elle le connaît ou non, il ne lui semble pas, en même temps les flics ne sont pas ceux qu'elle voit le plus souvent.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Mar 7 Avr - 20:36

Tyler a un peu peur lui-même, il ne sait pas vraiment comment se comporter avec Apolline, et puis la voir là en chair et en os ça lui fait tout bizarre, lui qui la rangeait au nombre des dieux, ne la voyant que de loin ou à travers ses jumelles. Mais il a aussi la trouille, de se montrer agressif, brutal, de lui mettre la pression, alors que c'est la dernière chose qu'il veut. Il est animé d'une bonne flamme et si elle ne juge pas hâtivement, elle le découvrira en creusant un peu. Il suffit de trouver le bon moment, et la corde sensible surtout. Tyler sourit un peu, pas très rassuré, se demandant s'il faut ajouter quelque chose ou laisser l'amour le guider.

« Assez longue pour une belle princesse en détresse. »

Il n'a pas pu s'empêcher d'ajouter le « belle », il pouvait s'en passer. Il a peur que cela ne dévoile de mauvaises intentions, qu'Apo le regarde, mortifiée, avant de partir en courant. Mais en même temps il est flic, donc soit source d'inquiétude, soit source de soulagement. Il essaie d'opter pour le deuxième choix mais cela semble relativement difficile, étant donné les tremblements et les regards furtifs de la jeune femme. Il pousse un soupir inaudible et se passe une main sur le front, c'est la première fois qu'il maudit son physique, empêchant la femme qu'il aime de passer au-delà des préjugés.

« On m'appelle Tyler dans le milieu... » Il prend une grande inspiration et lance sans réfléchir : « Je sais qui tu es. Apolline Aliénor Delilah Rosemary Edgeworth, première du nom, 25 ans le 7 juillet 1967, purement Néo-Zélandaise, plutôt en avance à l'école puisque chirurgienne en pédiatrie. A deux sœurs, Cléa et Louise Edgeworth... »

Il s'interrompt brutalement, se rendant compte de sa connerie. Putain de meeeeeeeeeeerde. Il se gratte la nuque, regrettant ses discours passionnés et son élan toujours un peu trop débridé. Il ferme les yeux, cligne un peu pour vérifier que ce n'est pas un cauchemar, puis tente de se justifier, très peu convaincant :

« Je me souviens d'un récent dossier, il parlait des Edgeworth. Alors forcément... »

N'importe quoi. Menteur, lui souffle une voix dans un coin de sa tête. Sa mâchoire se crispe et il est tenté de se lever pour fuir en courant. Menteur. C'est ce qu'il est. Il devrait lui dire qu'il l'aime, depuis qu'il l'a vue, mais qu'elle n'a jamais daigné poser son regard sur lui et qu'il s'est contenté de l'épier durant toutes ces années de façon malhonnête. Si bien qu'il connaît toute sa vie, et qu'il sait que son père a prévu un mariage arrangé pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Mar 7 Avr - 21:22


I want go far away

.
Tyler & Apolline


Apo fixe le macadam en silence il pleut toujours autant mais elle ne le sent plus, car il est là et que sa présence la terrifie en réalité. Elle ferme les yeux et sert les poings, se disant que si ça s trouve ce n'est qu'une vision et qu'en y pensant assez fort il vas disparaître. Mais il lui répond, alors il est bien réel, il se tient sur cette route, devant elle et il lu parle. Elle se sent mal, elle se sent tellement mal qu'elle ne relève même pas la flatterie dans la phrase du policier. Elle hoche simplement la tête, pas soulagé, loin de là, elle aurait aimé que sa pause se termine dans la minute, ainsi elle aurait pût continuer à se morfondre sous la pluie avant de rentrer, pour s'en prendre plein la tronche. Elle soupire encore à cette idée et une nouvelle larme dévale sa joue, Apo s'étonne elle même d'avoir encore assez de larme, elle pensait avoir vidé tout son corps.

Il répond à sa question, Tyler, pas compliqué a retenir, même si Apo doute de le revoir un jour, ils ne sont pas du même milieu, son père la frapperait si il la découvrait avec lui d'ailleurs, surtout qu'il est flic et que le père n'aime pas la police, il les traite de fouille merde, peut être car il a beaucoup à cacher le vieux. Elle soupire et puis soudainement il parle d'elle. Elle se met à le fixer, c'est flippant là, il lui déballe toute sa vie, ou presque, il lui sort son nom entier, puis sa date de naissance. Elle le regarde et elle frissonne, comment il peut savoir tout ça ? Elle s’apprête à se lever pour partir quand il lui explique qu'il à travaillé sur un dossier sur sa famille. Elle le regarde pas vraiment convaincue, mais Apo est Apo, il est trop musclé pour qu'elle remette en question ses paroles. Elle le regarde avant de répondre :
- « Apo c'est bien suffisant. »
Elle soupire.

Elle le regarde vraiment, pour la première fois depuis qu'il est devant elle, elle le contemple avant de demander :
- « Pourquoi un dossier sur ma famille ? »
Elle pense à celui constitué quand elle est venue déposer sa plainte, il y a six ans maintenant. Elle repense au contre rendu détaillé de ce qu'elle à raconté, elle se souvient aussi des photos d'elle en sous-vêtement où l'on voit les bleus. Elle espère que ce n'était pas ça qu'il à vu, elle rougit en pensant qu'il ai pût voir ça. Mais elle se reprend, il les a payé à l'époque, il y a gros a parier que le dossier à été brûlé. Alors quoi ? Elle frisonne avant d'ajouter :
- « Si c'est Cléa, je peut m'en charger, pas la peine d’appeler mon père, je... »
Apo se tait, pas une bonne idée d'aller sur cette voix. Elle décide de l'emmener sur une autre piste de discussion :
- « Vous apprenez souvent les dossiers par cœur? »
Elle fixe de nouveau le sol et ses doigts se mettent à jouer avec la bague de fiançailles, cette bague qu'elle enverrait bien valser.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Mer 8 Avr - 15:13

Tyler ferme les yeux, quelle connerie, putain, il sait pas se retenir. Il hausse les sourcils pour lui-même, qu'il est con, c'était pas prévu, pas du tout même. Il soupire, la tête vide et tout dans les bras, c'est stupide mais maintenant qu'il y réfléchit, il comprend pourquoi Apolline est morte de trouille. Ses proches à lui se sont habitués à son attitude cassante, qui peut paraître effrayante surtout, comme Annily. Il la voit le matin, le midi, et le soir, et jamais elle ne lui a reproché quoi que ce soit. Mais ils ne se disent pas tout. Elle ignore l'existence de la rousse, et lui ne vient pas chercher dans sa vie à elle. Ils sont tellement proches, mais tellement éloignés aussi. Ils vivent dans leur monde. Et en ce moment-même, Tyler aurait bien besoin de conseils. Annily lèverait sans doute les yeux au ciel, croiserait les bras en lui disant de faire gaffe la prochaine fois. Mais ça ça ne l'aiderait pas. Il a besoin de concret. D'un conseil pour maintenant, tout de suite.

Mais la jeune femme paraît toujours aussi terrorisée et ne réagit pas comme il s'y attendait. Elle ne bouge pas vraiment, malgré la pluie et la peur, lui demandant simplement de l'appeler Apo tout court. Il sourit légèrement, complètement embarrassé, maudissant son attitude directe et spontanée. Tout le monde le lui répète. Il ne réfléchit pas assez. Mais il ne se rend pas compte. Il n'arrive pas à changer, pourtant il a essayé, un nombre de fois incalculable. Il s'en veut. Mais c'est trop tard alors Tyler doit l'accepter, qu'il a fait une bourde qu'on ne peut pas expliquer. Et s'il ment encore, il peut abandonner toute idée de la revoir.

« Un dossier de routine. Le village est si petit qu'on s'ennuie rapidement, alors on constitue des ébauches de dossiers sur des habitants intrigants. C'est tout. »

Ça n'explique en rien pourquoi il connaît presque sa vie par cœur, mais bon c'est déjà ça. En réalité la police ne fait jamais ça, ne serait-ce que par respect, mais après tout, un mensonge de plus ou de moins, il n'est qu'à peu de choses près. Il soupire un instant pour lui-même et se gratte la nuque, sans pour autant masquer complètement sa gêne. Si elle ne cache pas sa peur, il n'a aucune raison de faire de même. Alors il laisse libre cours à ses émotions, complètement contradictoires d'ailleurs, et prend sa tête entre ses mains, sans vraiment écouter Apolline. Cléa aurait fait quelque chose ? Tyler ne la connaît même pas. Il l'a juste vue sortir et rentrer de la villa, les jours où il épiait honteusement la famille Edgeworth. Mais on peut dire que c'était pour la bonne cause. La jeune rousse demande alors s'il apprend toujours les dossiers par cœur. Tyler rougit violemment et remercie la pluie qui cache son visage à Apolline. Il hausse les épaules, malicieux.

« Non. Jamais. »

De quoi faire planer le doute sur tous ces mensonges. Il gratifie Apo d'un gentil sourire. Au moins elle ne saura rien. Et il ne précisera pas si elle lui pose la question. Après tout il vaut mieux faire perdurer le secret, glisser de subtiles allusions, plutôt que de tout dévoiler d'un coup. Il n'est pas vraiment là pour Apolline, enfin au départ, juste pour une petite pause. D'ailleurs sa migraine s'est complètement envolée.

« Alors, quelle est cette chose qui semble si longue à raconter ? »

Car au fond elle ne lui a toujours pas parlé de ce qu'il s'est passé et qui la fait pleurer. Il se cale à côté d'elle, plus attentif que jamais, car chacun de ses mots peut lui être utile. Il constitue déjà le dossier dans sa tête, si jamais la chose est aussi grave que cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Jeu 9 Avr - 15:07


I want go far away

.
Tyler & Apolline


Apo tremble, elle ne se contrôle pas, elle flippe, elle se demande ce que ce fameux dossier raconte, pourquoi sur sa famille ? Elle ne le regarde plus, il est trop impressionnant. Elle soupire, elle aurait mieux fait de prétendre que tout allait bien et partir, là si elle le fait elle à peur, peur qu'il la suive, qu'il tienne à la raccompagner et si elle arrive à la maison avec un flic, elle sait comment ça vas finir pour elle et c'est plus que hors de question, elle vas déjà s'en prendre, pas la peine de rajouter une raison au père. Elle soupire alors qu'elle sent la pluie qui traverse la veste de Tyler, de toute façon elle est déjà totalement trempé, pas la peine d'essayer de rester au sec. Elle soupire et sort ses bras de la veste, la pluie mouille le tissu qui s'imbibe de nouveau et elle frisonne avant de fermer les yeux, il fait bien froid quand même. Elle garde le silence, c'est pesant mais à l'impression qu'ouvrir de nouveau la bouche serrait signer son arrêt de mort, elle se demande pourquoi il lui parle en fait, pourquoi il n'a pas fait comme un tas de gens, passe son chemin ? Pourquoi il est là ? Elle soupire.

Il parle d'un dossier de routine sur les habitants intriguant, il dit ça d'un ton qui se veut détaché mais il ne se rend pas compte que ça la plonge encore un peu plus dans la panique Apo. Elle le regarde avec des yeux effrayé et elle balbutie :
- « Des habitants intriguant ? J'entre dans cette catégorie ? Y'a quoi sur moi ? »
Apolline prend peur, de nouveau elle pense à ce dossier, pourquoi elle est venue devant le poste ? Quelle idée conne, franchement, elle se maudit intérieurement. Les larmes reprennent leur droit, si elle veut faire celle qui n'a rien à caché, c'est foutu. Elle reprend ses genoux tout doucement dans ses bras et elle redevient une petite boule de tristesse silencieuse. Elle le regarde cependant alors qu'il hausse les épaules avant de répondre qu'il n'apprend pas par cœur les dossier. Elle cligne des yeux avant de murmurer :
- « Mais le mien si ? »
Elle se retient d'ajouter que c'est flippant, car elle le pense très fort mais elle a trop peur de lui faire remarquer. Alors elle s'enfonce un peu plus.

Il lui sourit, ce sourire fait un peu peur à Apo, car il lui fait penser au père en souriant ainsi, quand e père la regarde avec cet air victorieux avant de lever la main. Apo ferme les yeux et une larme glisse encore, elle aimerait cacher sa peur, mais elle n'y arrive pas. Il lui demande alors ce qu'elle à, ce qui peut demander que sa pause soit si longue mais Apo soupire encore et secoue sa tête, elle n'a jamais parlé de ça à Becca, pas de tout alors elle ne vas pas en parler à un quasi-inconnu, un flic de surcroît. Elle secoue sa tête et se lève doucement retirant la veste de Tyler de ses épaules, elle lui rend en soupirant avant de murmurer :
- « Rien, je ne vais pas te faire perdre ton temps. »
Elle soupire et regarde sa montre, il est tard, elle devrait être à la maison depuis un bon moment. Elle soupire encore, c'est partit pour une raclée. Elle prend une grande inspiration et se met en marche, doucement.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Jeu 9 Avr - 17:47

Tyler a envie de rire nerveusement, mais la boule dans sa gorge l'en empêche. Il se contente de tâter le goudron du bout du pied, comme si cette activité le passionnait à un point inimaginable. Il ne sait pas comment expliquer tout ça à Apolline, lui dire que ce n'est pas ce qu'elle croit. Car ce serait un mensonge – encore un mensonge. Et elle aurait raison elle-même. Tyler a un problème. Ce n'est pas normal de tomber amoureux d'un fantôme, de l'épier durant des années sans oser l'aborder parce qu'on a peur qu'elle ait peur. Ce ne sont pas des façons de faire. Et encore, il y aurait pu avoir pire. Le jeune homme aurait pu prendre des photos d'Apo. Mais tout ça, ce qu'il a fait, c'est déjà assez illégal comme ça. Si la jeune femme l'avait vu tout ce temps, on aurait même appelé ça sur harcèlement. Alors il faut que Tyler arrête. Son obsession ne doit pas, justement, dépasser les limites de l'obsession. Apolline doit le prendre pour un fou.

La rousse le prend au dépourvu alors qu'elle répond, doublement paniquée. Elle demande si elle fait partie des habitants intriguant et s'inquiète de ce que l'on pourrait trouver sur elle. Tyler se contente de hausser les épaules. Pour lui, ce n'est pas tellement important. Mais comme ça a l'air de vachement l'affoler, il se décide à ouvrir la bouche :

« J'ai pas dit un dossier sur Apolline Edgeworth, j'ai dit un dossier sur la famille Edgeworth. Et puis il paraît qu'il y a déjà eu des plaintes déposées au poste. » Il ajoute précipitamment : « À ce qu'on m'a dit. »

Il ne faudrait pas non plus qu'elle croie qu'il suit toute l'histoire depuis le début. Et puis, comble du malheur, le dossier de la plainte a mystérieusement disparu avant que Tyler ne puisse y jeter un coup d’œil. Comme les flics autour de lui ne s'en étaient pas inquiété, il avait simplement cru les rumeurs. Et c'était tout. À l'époque il s'était simplement dit que c'était une erreur. Un accident. Quelques feuilles sur la table, on y prête pas attention et elles se retrouvent dans la poubelle. En revanche, Apolline paraît encore plus stressée lorsque Tyler lui assure qu'il ne lit aucun des dossiers du commissariat. Elle ne comprend donc pas ? Il soupire un instant avant de se tourner vers elle, se protégeant les yeux de la pluie.

« J'ai dit que je ne les apprenais jamais par cœur. »

Il n'y a rien de plus clair. Mais Apo n'a toujours pas l'air de comprendre. Elle mettra bien un doigt dessus un jour. Un jour, ouais. Pas maintenant, pas aujourd'hui. Quand Tyler le décidera. Il regarde un instant Apolline, dans le silence, et se dit que ya un truc qui cloche. Un truc pas net. Parce qu'elle est bien là, terrifiée, avec sa veste sur le dos, mais c'est pas ça. Comparé aux autres jours... il y a un détail. Un détail que le jeune homme ne parvient pas à trouver. Il ne le sait pas, mais c'est la bague au doigt qui change tout. Il ne la remarque pas. Il fait trop attention à son visage. Pas au reste. Tant pis...

Mais, fait surprenant, elle se lève et ôte sa veste. Il la suit dans son mouvement et attrape l'habit du bout des doigts. Il la regarde faire demi-tour, bouche bée, complètement abasourdi. Pas un au revoir. Pas un merci. Même pas une insulte. Ce ne sont pas des façons de faire, mais il ne dit rien. Il a envie de crier, de lui dire qu'elle est complètement cinglée, que ça lui fait mal. Il a l'impression qu'on lui brise le cœur. Alors il fait le geste le plus insensé de toute sa vie – plus insensé que de tirer sur quelqu'un ou que d'arrêter un dangereux criminel –, il lance son bras en avant pour rattraper Apolline par l'épaule.

« Attends. S'il te plaît. »

Il la regarde d'un air suppliant, de ces airs qui font penser aux chiens faisant la moue, mais pas ces chihuahuas de grand-mère, plutôt ces bergers allemands qui font autant peur que pitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Sam 11 Avr - 18:14


I want go far away

.
Tyler & Apolline


Apolline n'a pas peur de Tyler, c'est un sentiment bien plus fort que ça, elle est terrorisé, par cette silhouette, par ces traits qui lui semble dur et froid, elle à l'impression que Tyler à été taillé à même la roche, qu'il est comme son père, un bourrin, tout ça car il est imposant physiquement, Apo ne juge pas que par le physique habituellement mais là elle ne peut s'en empêcher de voir ça et elle s'en veut, c'est aussi pour ça qu'elle fuit, car elle ne comprend pas tout ce qui se passe et partir lui semble être le plus simple à faire, c'est la solution de facilité de lâcheté aussi mais Apo est lâche au fond et elle le sait, elle accepte tout, elle accepte ce mariage, elle accepte les coups et elle à même accepté de se voir retirer son bébé, alors oui Apo est lâche mais elle le sait et elle ne s'en cache pas, elle ne s'en cache plus car c'est inutile et elle le sait.

Il parle du dossier et des plaintes de nouveau Apo flippe, de ce qu'il a put lire mais il ne semble pas l'avoir lut cette fameuse plainte, car sinon il ne la regarderait pas comme ça. Elle soupire en pensant à ces quelques feuilles de papier, ce que ça raconte. Elle soupire encore avant de secouer la tête et de murmurer à Tyler :
- « Cette fameuse plainte vient de moi, c'était une connerie de gamine, j'étais en pleine crise d'ado, je voulais attirer des ennuis à mon père alors il ne veut rien dire. »
Elle soupira, ça la dégouttait de dire ça mais elle ne voyait que ça pour justifier un telle peur qu'il ai lut le dossier. Elle mentais bien car elle mentais depuis longtemps, à tous le monde mais il était flic alors peut être qu'il pouvait déceler ses mensonges, c'était même certain mais elle avait été convaincante alors elle se dit qu'avec un peu de chance il allait la croire.

Il lui dit qu'il n'apprend jamais aucun dossier par cœur mais alors comment il peut lui sortir tout ça ? Elle ne comprend pas, elle ne conçoit pas qu'il puisse l'avoir fait car il l'aime car elle ne croit pas en l'amour, ce mot ne veut rien dire pour elle, ça lui donne juste envie de crier et de pleurer, elle avait voulut y croire mais elle n'y arrive plus, ça fait trop mal, elle sait de quoi vas être fait sa vie, de cris, de coup et de soumission, elle le sait très bien tout ça. Alors nan, elle ne voit pas l'amour dans les yeux de Tyler, elle ne voit pas cette envie de la protéger, elle ne comprend rien. Elle se contente de lui rendre sa veste avant de faire demi-tour pour partir.

Elle se retient, pour ne pas partir en courant à toute vitesse, loin, très loin de lui car elle à l'impression qu'il comprend plus que d'autre. Elle vas accélérer dans le pas mais soudainement elle sent une main sur son épaule et elle entends la voix de Tyler lui dit d'attendre. Apo se dégage car il lui fait mal, elle se dégage aussi car elle n'aime pas cette voix, elle se retourne cependant, pour le regarder en tremblant. Il lui fait peur, très peur et elle aimerais qu'il le comprenne, elle ne peut pas rester, car sinon elle vas s'en prendre plein la tronche. Elle pleure de nouveau avant de murmurer :
- « Qu'est ce que tu me veut à la fin ? Tu me fait peur Tyler et si je ne rentre pas ... »
Elle se tait encore, elle allait dire une connerie.

Elle regarde le grand policier baraqué qui se tient devant elle, qui l'aime, elle ne sait pas tout ça. Elle le regarde et ses lèvres tremblent encore, elle éclate en sanglot et elle s'effondre sur le sol, comme une poupée de chiffon, elle pense à ce qu'il pourrait lui faire, elle ne sait pas qu'il l'aime, elle est loin de le comprendre, tout ce qu'elle croit c'est qu'il vas lui faire du mal, comme son père, elle n'a pas confiance mais pourtant elle est vulnérable. Elle est en boule sur le macadam, en plein milieux de la route, une voiture pourrait passer, elle en a rien à faire, vraiment rien a faire.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Jeu 16 Avr - 20:02

Apolline ne comprend pas, mais comment le pourrait-elle ? Elle rencontre un géant dans la rue, et ce géant lui parle. Alors c'est sûr qu'elle a le droit d'être terrifiée. Mais Tyler s'en veut quand même, parce que ce n'est pas du tout comme ça qu'il avait imaginé leur rencontre. Il la voyait plutôt dévaler la rue en riant, heureuse et lumineuse, et lui lever le regard sur elle avant d'ouvrir la bouche d'admiration. Elle le verrait aussi, et ce serait le coup de foudre. Sauf que c'est impossible puisque le jeune homme est déjà amoureux. Il soupire. Là, ils ont froid, il fait moche, et surtout elle paraît complètement flippée. Tyler sait qu'il y a un truc qui échappe, mais il n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Il se sent tellement impuissant et démuni... Il aimerait bien qu'on l'aide, là.

Il regarde la jeune femme s'enfoncer toute seule, le regard plein de calme et résigné à l'idée qu'il lui fout la pétoche. Elle a des excuses au moins. Alors que lui il est si grand, si fort, et qu'il n'y pourra jamais rien... Si ça fait fuir toutes les femmes et en particulier Apolline, la vie n'aurait plus aucun sens. Il espère qu'elle parviendra à lui faire confiance un jour, si ils se revoient. Il y a tellement d'espoir dans ses yeux qu'il serait cruel de l'envoyer balader. Il en attend tellement d'Apo alors qu'elle elle ignore tout de lui. C'est trop injuste. Tyler baisse les yeux et fronce les sourcils alors qu'elle tente de s'expliquer à propos du dossier. Vu que ça a l'air plutôt compromettant, il la rassure, toujours en gardant ses distances :

« Je ne l'ai pas lu. J'ignore tout à fait de quoi il parle. Tout ce que je sais c'est qu'il a mystérieusement disparu du jour au lendemain. Mais mon boss n'a pas trouvé ça très important. »

Tyler n'y peut rien. Il aurait bien aimé jeter un œil sur le dossier en question, mais le jour où il avait cherché tout ce qu'il avait pu sur les Edgeworth, un collègue lui avait appris qu'un dossier traînait ici ou là. Il y avait mis du sien, plus que jamais, pour le retrouver, mais il était rentré bredouille. Évidemment, sa sœur n'en avait jamais rien su. De ses escapades secrètes, de son attirail qui lui permettait d'observer Apolline certains jours. Certes, c'est malhonnête. Et puis ça fait voyeur pervers. Très pervers même. Mais Tyler n'a jamais pu voir la jeune femme nue ou même en sous-vêtements. Il a un minimum de respect tout de même.

La rouquine décide alors qu'il est temps de rentrer chez elle et se lève pour partir. Mais le policier la rattrape et lui demande de l'attendre. Juste un peu. Trois secondes au moins, histoire qu'il puisse s'excuser en bonne et due forme, pour tout ce qu'il a pu dire ou faire. Pour s'excuser de son physique, de ses manières de bourrin, de rustre. On dirait un sauvage, Tyler. Un gars solide, de roc, qui a fait l'armée. Mais c'est faux, tellement faux. Rien de plus faux. Faux. C'est faux. Tyler c'est juste une image, juste une illusion, à l'intérieur, il est pas mou mais fragile. Une pichenette, un seul mot, et on peut le briser. C'est pour ça qu'il faut toujours faire attention.

« Je... Je suis désolé. D'être venu te parler alors que tu ne veux pas de moi. Je ne voulais pas te faire peur, mais je... Pardon. »

Il se sent tellement perdu qu'il en ferait presque pitié. Il en souffre tellement de tout ça. Cette ignorance d'Apolline, le fait qu'elle le regarde comme s'il allait la mordre. Son cœur bat un peu trop vite, mais au moins elle l'a vu. Elle l'a rencontré, et il est probable qu'elle se souvienne de lui durant les jours à venir. Il l'espère en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   Ven 17 Avr - 19:01


I want go far away

.
Tyler & Apolline


Apolline est en plein milieu de la route, petit tas de souffrance de larme et de peur, elle ne sait pas quoi penser de ce géant. Elle ne le regarde plus, elle sert ses poings et se mordille la lèvre, la pluie finit de l'achever, elle est totalement trempé et elle ne ressent plus rien, juste la douleur et la peur, car elle sait qu'en rentrant sa vas être sa fête. Elle l'entends lui dire qu'il n'a pas lut le dossier que ce dernier à disparut que son supérieur ne s'en ai pas inquiétez. Elle soupire, elle sait très bien que ce fameux supérieur à été payé pour détruire ce dossier. Elle gémit un peu, de rage, envers ce système de merde qui ne la protégeras jamais. Elle frisonne encore et sanglote toujours, ça ne s’arrêtera jamais, vraiment jamais, c'est impossible, personne ne sait alors qui pourrait agir pour l'aider ? Elle soupire encore et se mord la lèvre très fort, consciente qu'elle est ridicule à cet instant.

Elle finit par se relever, tout doucement, elle ne regarde pas Tyler, elle fixe ses mains, qui ont pris cher dans sa chute, elle saigne mais elle s'en moque car elle vas se retrouver dans un état pire que celui là dans quelques minutes alors ce n'est vraiment rien. Elle se lève et place ses bras autour d'elle en frémissant, il fait trop froid. Elle regarde alors quelques secondes le policier qui est en train de s'excuser, elle secoue doucement la tête, il n'a rien fait, ou du moins ce n'est pas sa faute, il lui fait peur mais il n'y ai pas pour grand chose. Elle secoue la tête avant de répondre :
- « Ce n'est pas toi, ne t'excuse pas. »
Elle sourit doucement avant de se rapprocher de lui, elle ne sait pas quoi dire, quoi faire, finalement sa main se pose furtivement sur son épaule et elle sourit avant de lui répondre :
- « Merci. »
Elle lui tourne le dos en silence avant de presser le pas, elle ne veut plus qu'il la rattrape et il faut vraiment qu'elle rentre, avant de déclencher la fureur de son père sur l'une de ses sœurs.

Elle essaye de se redonner une prestance avant de rentrer et de pousser la porte de la villa, mais c'est un peu inutile car dès qu'elle pousse la porte il lui tombe dessus. Elle ferme les yeux avant de sentir les coups qui arrivent, elle se laisse faire alors qu'il hurle, elle ne parle pas, elle ne laisse pas échapper un seul mot, elle attend simplement qu'il se stoppe, car elle sait que ça ne vas pas tarder. Ses vêtements trempé lui glacent les os mais il ne compte pas la laisser s'en tirer à si bon compte, simplement car elle est en retard, il l'enferme à la cave, elle à l'impression qu'elle vas mourir de froid. Elle se remet à pleurer et bizarrement elle pense à Tyler et malgré sa tête qui lui fait peur, elle se calme un peu et elle s'endort.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I want go far away (With Tyler)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I want go far away (With Tyler)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signature de contrat - Tyler Bozak
» Tyler Myers [SOMEONE]
» Pile ou Face ? || PV Tyler, Daphné & Gaïa [PM]
» Un festin pas comme les autres ... {Event 014 [Enora & Tyler]
» Siobhan I. Callaghan ► Liv Tyler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-