Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It was just another cigarette [/w Teo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: It was just another cigarette [/w Teo]   Mer 18 Fév - 0:18

Mercredi. Jour des clopes pour Bonnie. Elle essayait de ralentir la tendance, mas depuis qu'elle avait arrêté l'Helle avait développé une addiction assez impressionnante a la nicotine, et allait une fois par semaine acheter un paquet de cigarettes au tabac du village. Ce qui sous entendait "faire le mur" et "trouver de l'argent" l'argent c'était difficile et elle devait souvent emprunter au peu de connaissances qu'elle avait a l'orphelinat. Et elle détestait l'angoisse que les sorties hebdomadaires obligatoires lui procuraient. Elle essayait de changer chaque semaine d'endroit d'où elle partait mais a la longue ça devenait de plus en plus difficile. Mais le tabac, c'était nécessaire pour elle. Son organisme avait déjà été très endommagés pendant ses années de junkie, donc elle se disait que ça ne pouvait pas être pire.
Ainsi, elle avait couru a travers champ pour atteindre le petit tabac du village que surplombait l'orphelinat. Et elle y était arrivé, en sueur et stressée, certes, mais elle était devant le tabac, une poignée de dollars froissé dans son poing serré.
Tandis qu'elle arrivait dans le village, elle jetait des regards furtifs autour d'elle, de peur de se faire surprendre par un surveillant, un prof, ou pire, Moor elle même -le devait bien être obligée de sortir, au mois pour ses courses, c'était un monstre selon les rumeurs, mais un monstre ça doit manger pour survivre.

C'est a petit pas méfiants et hésitants qu'elle traversa le bourg, ses doigts collés a sa bouche, arrachant frénétiquement ses ongles déjà beaucoup trop amochés. Elle poussa un soupir de soulagement en apperçevant l'enseigne du tabac, seul lieu véritablement familier pour elle aux alentours. Elle pressa le pas, et poussa enfin la porte non sans jeter un regard angoissé derrière elle. Elle se sentait souvent stupide d'agir comme ça, mais c'était complétement devenu sa nature, et elle se détestait pour cela. Un coup d’œil autour d'elle, que des habitués appuyés au bar, ne lui prêtant aucune attention particulière. Elle se détendit un peu. Ce qu'elle détestait par dessus tout, c'était être le centre d'attention. Les regards braqués sur elle la faisait pâlir et elle perdait tous ses mots. Elle adressa un rapide sourire au vendeur, qui le lui rendit sans essayer de lui faire la conversation -il commençait a avoir l'habitude de voir la jeune fille- et Bonnie lui demanda d'une petite voix :

"Un paquet de Lucky strike, s'il vous plaît"

Une technique de fumeur compulsif. Les moins chères. Peut être pas les meilleures mais c'était tout ce qu'elle pouvait s'offrir. Et puis après tout la nicotine est la même dans toutes les marques. Il lui tendit un paquet et elle lui donna les billets froissés qu'elle serrait dans son poing depuis plus de 15 minutes, le salua puis quitta la boutique.
La porte se ferma dans un bruit de grelot. Elle sortit une cigarette du paquet, la porta a ses lèvres et l'alluma tout en marchant. Une bouffée de tirée, elle soupira de bonheur. C'était triste mais pour l'instant, c'étaient ses seules amies. Concentrée qu'elle était, elle ne vit pas la silhouette qui marchait vers elle et la percuta de plein fouet. Son paquet s’étala par terre, son visage se teinta d'un rouge écarlate et elle jura, puis tenta de s'excuser plusieurs fois, maladroitement, mais toujours en évitant de regarder la personne en face d'elle. Elle avait peur, peur que ce soit Moor, peur que si ce n'était pas elle, on la juge, qu'on la catégorise comme une folle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: It was just another cigarette [/w Teo]   Jeu 19 Fév - 15:42

Teo était allongé sur son lit, fixant le plafond blanc de son immense chambre. Il était allongé en plein centre de son lit King Size. Il ferma les yeux un instant, laissant un soupire l'échapper et il passa une main sur son visage. Il tourna sur son lit, étendant ses bras devant lui et fixant le bout de ses doigts, loin devant lui. Ses longs doigts fins, pales, qui faisaient beaucoup trop fille pour lui. Il détestait ça, ses jours où il se sentait beaucoup trop fille, beaucoup trop mal dans son corps. Il aurait aimé être satisfait avec son genre de naissance mais il ne l'était pas. Et c'était le drame de sa vie.
Il soupira une nouvelle fois et fit basculer ses jambes hors de son lit pour se lever d'un bond. Le long t-shirt blanc, trois fois trop grand pour lui, qui lui servait de pyjama retombait sur son corps. Il cachait le fait qu'il avait des fines hanches et jambes mais il voyait parfaitement la courbe de ses seins. Il ne put s’empêcher de jurer dans sa langue natale :

« Fan...»

Il se dirigea en râlant jusqu'à la salle de bain. Il n'aimait déjà pas cette journée. Il venait à peine de se lever, après avoir passé une très mauvaise nuit, comme d'habitude. Il ne se sentait pas bien aujourd'hui. Il avait envi de pleurer toutes les larmes de son corps et il ne savait même pas pourquoi il se sentait comme cela, aujourd'hui particulièrement. Il y avait des jours comme ça où on se sentait mal, pour aucune raison. Les joies de la dépression..., pensa-t-il.
Il se regarda un instant dans le miroir. Des immenses cernes s'étendaient sous ses yeux et il semblait plus pale que d'habitude. Déjà qu'il n'avait pas beaucoup de couleurs normalement – merci les gênes suédois.
Il regarda ses traits du visage, encore trop féminin à son goûts. Il détourna rapidement son regard du miroir, se déshabillant sans regarder son corps avant de rentrer dans la douche. Il se lava rapidement, tentant de ressentir le moins de chose possible en regardant son foutu corps de fille. Il sortit rapidement, enroula une serviette autour de ses hanches et une autre autour de ses épaules et sortit de la salle de bain, se dirigeant vers sa penderie.
Une nouvelle fois, il évita au maximum les miroirs qui semblait se trouver partout dans ce maudit appartement. Il enfila rapidement des sous-vêtements, caleçon et binder – pour cacher au maximum sa petite poitrine – ainsi qu'un jean, un t-shirt et des converses. Le tout était noir, à l'exception de l'immense crâne blanc qui s'étendait sur son t-shirt.

Il retourna dans sa salle de bain ensuite, cherchant dans son armoire à pharmacie ses pilules d'hormones. Il trouva les deux boites rapidement, puisqu'il les prenait régulièrement, elles n'étaient pas cachés tout au fond évidemment. Il en ouvrit une, pris rapidement le cachet avec un peu d'eau et ouvrit l'autre. Il prit la palette et remarqua qu'il ne restait plus qu'une gélule. Il jura, bien plus fortement que précédemment. Il l'avala et jeta la boite.
Il devait maintenant aller à la pharmacie, chercher une nouvelle boîte. Il n'était vraiment pas d'humeur. Mais il était obligé d'y aller aujourd'hui.

C'est pour cela qu'il se retrouva quelques minutes plus tard à marcher dans les rues du village, un sachet de la pharmacie du coin dans les mains, à rentrer chez lui – heureusement que l'ordonnance de son médecin suédois marchait aussi ici, un miracle. Il avait enfiler un sweat-shirt noir en plus et avait rabattu la capuche, marchant la tête baissée, rapidement.
C'est pour cela qu'il ne remarqua pas la jeune fille qui avançait dans sa direction, sur la même trajectoire que lui. Ils se percutèrent de pleins fouets, les deux lâchant ce qu'ils tenaient en main. Elle s'excusa à de nombreuses reprises, beaucoup trop de fois pour une simple collision avec quelqu'un dans la rue. Teo murmura que ce n'était rien – oui, il ne voulait pas non plus entendre sa voix aujourd'hui, elle lui paraissait insupportable, beaucoup trop aiguë.
Il se baissa pour ramasser son sachet et le paquet de cigarette que la jeune fille avait fait tomber. Il regarda plus en détail son visage. Elle n'était pas un peu jeune pour fumer ?
Enfin, ça ne le regardait pas, après tout. Il se releva et lui tendit son paquet de cigarette.

« T'es pas sensé être là toi, j'me trompe ? »

Il devina aisément, avec le rouge qui s'étendait sur ses joues et son regard fuyant. Il crissa un peu en entendant la voix qui sortit de sa bouche mais se reprit aussitôt. Ce n'était pas vraiment une réaction normale. Personne n'était énervé simplement en entendant sa propre voix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: It was just another cigarette [/w Teo]   Dim 26 Juil - 22:34

Elle fut surprise d'entendre une voix fémininemais tout de même grave, et brava sa timidité pour plonger son regard dans celui de la personne qu'elle avait percuté. C'était un homme. Elle fut déstabilisée pendant quelques secndes, puis prit son paquet de Luckies lentement en le remerciant dans un chuchotement. Il lui avait posé une question, de sa voix étrangement peu masculine, et elle s'éclaricit la gorge tout en rangeant en vitesse son paquet dans sa poche arrière.

"Euh non. Je... Je suis de l'orphelinat. On n'a pas le droit de sortir."

Elle jura sans sa tête. Il devait avoir dit ça sans vouloir une réelle réponse, jsute pour avoir une excuse pour lui faire la leçon. Machinalement, elle frotta vigoureusement le haut de son avant bras, la où, avant, une plaque bleutée décorait sa peau, a force de piquer. Puis elle tira sur sa cigarette. Elle ne savait pas trop quoi dire, il semblait vouloir discuter mais elle, elle ne savait pas faire ça. C'était quelque chose qui lui était incapable. Elle se sentit rougir a nouveau, et prit un longue bouffée sur sa cigarette, avant de le détailler un peu. Il était presque aussi maigre qu'elle, ce qui n'était pas des plus communs. Et ses yeux étaient bleus, d'un bleu assez hypnotisants. En y repensant, au vu de l'accent qu'elle avait décelé dans la seule phrase qu'il lui avait adressé il ne devait pas venir d'ici. L'anglais ne devait même pas être sa langue d'origine. Elle entendait des accents souvent, a l'orphelinat, mais jamais un comme celui la.
Se rendant soudain compte qu'elle le fixait depuis une bonne poignée de seconde, elle rougit encore, et sortit son paquet, ouvert, dans la direction du jeune homme.

"Je... Tu en veux une ?" dit elle d'une voix moins faible qu'un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It was just another cigarette [/w Teo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It was just another cigarette [/w Teo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'aime pas l'odeur d'la cigarette.. [Le Taré A La Cigarette]
» Stefan Jake Williams ► « J'aimerais être une cigarette pour naître au creux de tes mains, vivre sur tes lèvres et mourir à tes pieds. »
» Une erreur part souvient d'un rien... [Sohan]
» Vers la règlementation du commerce du tabac
» Big Bang Theory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-