Forum RPG. 2017. Détenteur d'un pouvoir ou simple humain ? Vous avez tout deux votre place ici, mais prenez garde, le secret ne doit pas être révélé. Entre haine, amitié et aventure. Le secret survivra t'il ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le labyrinthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Le labyrinthe   Mer 11 Fév - 17:48


A peine la porte passé vous voilà plongé dans le noir, alors que vous entendez la première claquer, une deuxième porte s'ouvre devant vous, dévoilant une drôle de pièce, vous apercevez alors une haie et vous comprenez vite de quoi il s'agit, un labyrinthe. Les roses rouges et blanches ainsi que le sol couvert comme un damier n'est pas sans vous rappeler un livre de votre enfance. La porte d'entrée est bel et bien verrouillé alors il vas vous falloir trouver la sortie, mais faites attention car ce labyrinthe semble capricieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Ven 13 Fév - 13:53

Le Labyrinthe.



Nate était près dès quatorze heures trente pour aller chercher Spencer, pour passer l'après-midi et la soirée avec elle. Aujourd'hui, on était le quatorze février, le jour des Amoureux dans le monde entier, la Saint-Valentin. Nate n'avait jamais beaucoup aimé la Saint-Valentin, mais peut-être était-ce parce qu'il n'avait jamais été aussi amoureux de toute sa vie.
Il sourit à cette pensée, mit sa veste en cuir noire par dessus son t-shirt blanc et sortit, se dirigeant tranquillement vers le port du village. Il avait décidé de s'habiller très simplement aujourd'hui : jean noir, converses noir, t-shirt blanc et veste en cuir. Étant toujours en costume, c'était plus étonnant de le voir habiller avec ce genre de tenue.
Il arriva en vue de la maison de Spencer, celles aux volets bleus, à quinze heures moins cinq. Il sonna à la porte, attendant que la jeune professeure lui ouvre. Il se demandait ce que cette journée lui réservait, puisqu'il savait qu'un événement avait été organisé pour les couples. Ils devaient donc, avec Spencer, retourner à l'orphelinat. Tout ce qu'il espérait, c'est qu'il allait passer une bonne journée.




(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Ven 13 Fév - 21:36





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
A
ujourd'hui est un jour particulier, le jour de la Saint-Valentin, ce jour est un peu spécial pour moi, non pas car c'est le jour de l'amour, simplement car je vais le passer avec Nathan et que je compte lui demander quelque chose d'important, de très important même, je veut lui proposer de vivre avec moi, mais je ne sais pas comment lui demander, j'ai trop peur. Pour le moment en tout cas j'essaye simplement de trouver quoi me mettre sur le dos, j'ai la désagréable impression que rien ne me vas, que je ressemble plus à une baleine qu'a autre chose. Je regarde mon ventre, il est plus gros que jamais, le bébé ne devrait plus tarder, les médecins ne savent pas trop, le déni est encore une chose difficile à cerner. Enfilant une nouvelle robe je jette un regard dans le miroir, a peu près satisfaite, je choisit donc de la garder.

Je rejoint la salle de bain, passant devant la chambre de ma fille je ne peut m’empêcher de m'arrêter et de jeter un œil, j'ai enfin finit de repeindre, en violet clair, je trouve ça mignon. Ne manque plus que le bébé, j’appréhende un peu mais en même temps je ne peut m’empêcher d'être pressé, car j'aime ce bébé plus que tout. Je sourit, avant d'aller me mettre un peu de parfum, le parfum que Nate m'a offert pour mon anniversaire. Je rejoint le salon, jetant un œil à l'horloge, je me pose sur le canapé. Je passe ma main sur la robe rose pale, je me dit une nouvelle fois que je suis affreuse avec ce ventre énorme. Je n'attend pas bien longtemps, on sonne. Je me lève vite et vais ouvrir la porte, sourire aux lèvres:
- « Bonjour Nate ! »
Je regarde sa tenue, trouvant qu'elle lui vas très bien. Une nouvelle fois je me dit qu'il est magnifique et que j'ai tellement de chance de l'avoir, lui qui accepte cette situation que bien d'autre m'aurait laissé gérer seule. Je sourit de plus belle pensant à l’après-midi que nous allons partager tous les deux


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         



Dernière édition par Spencer Filds le Lun 16 Fév - 18:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Ven 13 Fév - 22:15

Le Labyrinthe.




Nate ne pouvait s’empêcher de tripoter le petit écrin dissimulé dans la poche de sa veste en attendant que Spencer lui ouvre la porte. Il arrêta rapidement et sortit la main de sa poche en attendant la poignet bouger. Spencer lui ouvrit la porte, resplendissante dans une robe rose pale. Nate en fut bluffé, comme à chaque nouvelle fois où il posait les yeux sur la jeune professeure.

« Bonjour Spencer. Tu es magnifique, lui souffla-t-il. »

Il lui prit doucement la main alors qu'ils se dirigeaient vers l'orphelinat. Nate était un peu anxieux, en réalité. Il avait une demande très particulière à faire à la jeune femme aujourd'hui. Une demande très très particulière et la réponse que la jeune femme lui donnerait le rendait anxieux.
Ils arrivèrent à l'orphelinat où un groupe s'était réunis. Tous les couples attendaient pour l'événement et ils furent vite conduits sur un long chemin sombre, sans se douter de ce qui les attendaient au bout.
Nate et Spencer furent dirigés vers une porte qui les conduisit à l'entrée d'un immense labyrinthe. Nate en fut époustouflé, tellement les haies et les fleurs qui les recouvraient étaient jolies.

« C'est magnifique. A l'image d'Alice aux Pays des Merveilles. »

Il observa encore un peu les alentours.

« Nous devrions explorer un peu, tu ne crois pas ? »

Il était un peu anxieux à l'idée de se perdre mais l'idée qu'il avait en tête le rendait plus anxieux encore, à tel point qu'il ne s’inquiéta pas tellement du fait qu'ils pouvaient se perdre.


(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Ven 13 Fév - 22:50





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
J
e sourit doucement en écoutant Nate me dire que je suis magnifique, même si j'ai un peu l'avis contraire, je n'arrive plus à me trouver belle, avec ce ventre mais je ne dit rien et me contente de serrer sa main alors que nous nous dirigeons vers l'orphelinat, ça me fait bizarre d'être là, maintenant que je ne donne plus de cour, pour le moment bien sur, j'ai posé mon congé, devant la tête de Moor, c'était plutôt pesant l’ambiance dans le bureau de la directrice. Je regarde tous les gens réunit, je me presse un peu contre Nate comme pour ne pas le perdre.

On traverse la foret, vers un endroit qui m'es inconnu, on débarque sur une grande jetée, je trouve ça beau, splendide même, je regarde la mer et je sent l'odeur marine, le sel et l'eau, c'est tellement agréable, je ne peut m’empêcher de fermer les yeux quelques secondes pour profiter, ça me rappelle un peu mon enfance, la Californie, je passait mon temps sur la plage, ça me manque un peu, c'est vrai. Tout le monde se disperse, suivant le plan distribué, le lieu qui nous est attribué est une sorte de gros bloc, nous franchissons la porte et celle ci claque, ouvrant une autre qui nous laisse découvrir un tas de haies.

Je comprend bien vite dans quoi nous venons d’atterrir et aussitôt mon cœur s'emballe, je ne peut plus bouger alors que Nate regardait tout autour de nous.  Il dit que c'était splendide, j’aurai put approuver, dans n'importe quel autre contexte, mais pas là, nous étions totalement piégé et ça me terrorisait, plus que tout. Je me sent mal, je n'arrive même pas à lui répondre, il faut qu'on s'engage dans l'un des couloirs, je le sait mais je ne le peut pas, j'ai trop peur, je finit par balbutier :
- « Nate, je … je n'aime pas me sentir prise au piège, je... »
Je ne dit rien de plus je n'y arrive pas, il vas comprendre.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         



Dernière édition par Spencer Filds le Lun 16 Fév - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Lun 16 Fév - 18:04

Le Labyrinthe.




Nate se retourna précipitamment vers Spencer et vit son air paniqué. Il s'approcha rapidement d'elle et prit son visage dans ses mains.

« Hey, ça va aller Spencer, ça va aller. »

Nate n'avait pas particulièrement peur de rester enfermé dans un labyrinthe parce qu'il connaissait une technique simple et efficace pour retrouver son chemin.

« T'inquiètes pas, on va sortir en un rien de temps. »

Il lui prit doucement la main.

« Il suffit juste de suivre toujours le même mur, lui sourit-il. »

Il lui déposa un baiser sur le front avant de commencer à avancer, sa main tenant toujours celle de la jeune femme. Il commença à décrire des cercles avec son pouce sur le dos de sa main pour la rassurer, tout en continuant de suivre le mur situé à leur droite.

(c) Codage by FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Lun 16 Fév - 18:23





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
J
e me savais ridicule, mais je ne pouvais pas m'en empêcher, me retrouver piégé me terrorisait et je ne voulait pas avancer car j'avais l'impression que j'allais empirer les choses. Je voit Nate qui se rapproche de moi et me dit que ça vas aller, je me sent encore plus mal, j'ai l'impression de le faire exprès. Je sent les mains de Nate sur mon visage et je presse mon visage tout doucement contre sa peau alors que je frisonne, je ne veut pas me perdre mais c'est surtout lui que je ne veut pas perdre alors je murmure doucement plus pour moi qu'autre chose :
- « Ne me lâche pas Nate. »
Je sent sa main qui glisse dans la mienne alors qu'il me dit qu'on vas sortir vite.

Il sourit, il semble sur de lui et ça me rassure. Je sent ses lèvres sur mon front et il avance, je le suit, hésitante. Je sent les doigts de Nathan qui joue sur ma peau et un sourire se dessine doucement sur mes lèvres, je me sent un peu moins vulnérable et perdue, un peu. Je presse le pas pour me rapprocher de lui et je murmure :
- « Je suis désolé d'avoir paniqué. »
Je sourit doucement avant d'hésiter, je pose ma main libre sur mon ventre avant de déglutir. Je ralentis, maintenant que je suis certaine qu'on vas s'en sortir j'arrive à peu près à me contrôler. Je regarde Nate avant de murmurer :
- « Nathan ? Je peut te demander quelques choses d'important ? »
Je le regarde, un peu apeuré mais déterminé à lui demander, je me rend alors compte que je n'ai pas choisit le meilleur moment pour demander ça car je ne peut pas partir sans me perdre, mais c'est trop tard.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         



Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Mer 18 Fév - 21:42

Le Labyrinthe.



« Ne t'inquiètes pas, je ne te lâcherais pas. »

Pour Nate, cette phrase voulait dire bien plus que ce qu'elle le laissait sous-entendre. Il sentait encore le poids de l'écrin dans la poche de sa veste. Cet écrin, la question qu'il allait lui poser... Non définitivement, il ne la lâcherait pas.
Spencer s'excusa d'avoir paniquée et Nate lui répondit que ce n'était rien. Il comprenait bien qu'on puisse être phobique et la claustrophobie était quelque chose de plutôt répandu.

Il sentit Spencer ralentir à côté de lui et il fit de même, marchant au même rythme que la jeune femme. Il savoura sa présence à ses côtés quand elle reprit la parole. Sa voix sonnait anxieuse alors Nate baissa les yeux vers elle et vit de la peur ainsi que de la détermination dans ses yeux, une main posée sur son ventre.
Quelque chose d'important ? Nate sentit son ventre se tordre sous l'anxiété et il se stoppa complétement. Il mit sa main qui ne tenait pas Spencer dans sa poche et serra l'écrin.

« J'aurais moi aussi quelque chose à te demander Spencer. Mais vas-y, je t'en prie, commence, lui dit-il avec un sourire un peu forcé. »



(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Jeu 19 Fév - 0:46





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
J
e ne peut réprimer un sourire alors que Nate répond aux quelques mots que j'avais murmuré, pas vraiment pour qu'il me réponde mais je suis tout de même heureuse. Il promet de ne pas me lâcher. Je lui sert un peu plus la main, comme pour avoir une preuve supplémentaire que je suis avec lui, en sécurité. Je frémit doucement alors qu'il me dit que ce n'est rien, cette petite crise ridicule, mais pourtant j'en ai honte. Je sourit tout de même alors que je ralentie un petit peu pour finir par m’arrêter. Je pose une main sur mon ventre et je lui sourit en l'écoutant, il à une demande à me faire lui aussi, je sent mon cœur battre un peu plus fort, anxieuse.

Je presse un petit peu sa main, cherchant mes mots, comment dire, je lui sourit encore alors que je le voit mettre une main dans sa poche. Je finit par balbutier :
- « En fait je voulais te demander si... »
Je passe une main sur mon visage, impossible de dire clairement ce que je veut. J'essaye de continuer cependant :
- « Je me demandais si tu voudrais venir vivre avec moi. »
Je n'ose plus le regarder mais je sent mes joues qui deviennent toutes rouges, je rajoute :
- « La maison est grande, il y a plusieurs chambres de libre... »
Je ne continue pas ma phrase, j'ai l'impression de lui proposer une colocation là alors que ce n'est pas ce que je veut.

Je finit par soupirer, exaspéré par ma capacité à embrouiller un truc qu était pourtant clair dans ma tête. Je lache doucement sa main et vient les placer toutes deux sur mon ventre avant de lui faire un petit sourire comme pour m'excuser de tout ça. Je ressaye :
- « Enfin voilà, tu voudrais bien vivre avec moi ? Avec ma fille ? »
Je plante on regard dans le sien, attendant sa réponse, je comprendrais qu'il me dise que c'est un peu tôt, qu'il n'est pas sur que ce soit une bonne idée. On ne se connaît pas depuis si longtemps au fond. J'attends sa réponse me rappelant soudain qu'il voulait me demander quelque chose lui aussi.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Mer 25 Fév - 20:07

Le Labyrinthe.



Le cœur de Nate s'emballa en entendant la demande de Spencer. Elle avait du mal à faire sa demande clairement mais Nate avait bien compris le message. Elle voulait qu'il vienne vivre avec elle et sa fille. Un immense sourire de pur bonheur apparut sur les lèvres de Nate, il rayonnait d'une joie immense.

« J'en serais extrêmement heureux Spencer. »

Il embrassa sa main gentiment.

« J'ai moi aussi quelque chose à te demander. »

Un poids retomba dans son estomac quand il prononça ses quelques paroles. Il était tout de même moins anxieux, le fait de voir que Spencer voulait faire évoluer leur relation l'aidait un peu. Néanmoins, il y avait une sacré différence entre un emménagement et un mariage.
Il souffla légèrement pour se donner du courage avant de glisser un genou à terre, tenant toujours une des mains de Spencer. Autant faire ça dans les règles de l'art, n'est ce pas ?
Il glissa son autre main dans sa poche et en sortit un petit écrin rouge.

« Je sais que cela peut sembler un peu rapide Spencer mais voilà... »

Il prit une grande inspiration et se lança.

« Je t'aime, prononça-t-il en français. Je t'aime comme je n'ai jamais aimé, reprit-il, en anglais cette fois-ci, et je pense que je n'aimerais jamais personne comme je t'aime. Je t'aime et je veux être là pour toi. Je veux pouvoir considérer ta fille comme la mienne. Je veux rester avec toi, je veux former une famille avec toi. »

Il lâcha la main de Spencer pour ouvrir doucement l'écrin, révélant une bague de fiançailles. Elle était composée de deux anneaux, un en or et l'autre en argent, qui s'entrelaçaient. Elle était surmontée d'une petite pierre précieuse et brillante.

« Spencer Filds, veux-tu m'épouser ? »


(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Ven 27 Fév - 13:22





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
A
nxieuse, je n'ose pas croiser le regard de Nathan, car en réalité je suis terrorisée par l'idée qu'il me dise non. Je n'ose pas penser à ce qui ce passerait, je l'aime tellement, même si ça fait peu de temps que nous sommes ensemble, je me suis très vite attaché à lui. Je finit par le regarder et je voit son sourire, alors mon cœur s'allège doucement, je suis certaine de sa réponse avant même qu'il me le dise qu'il accepte. Il a un grand sourire qui me fait tellement de bien, j'ai envie de le prendre dans mes bras et de lui dire à quel point je l'aime. Je sourit de plus belle comme pour lui faire comprendre à quel point il me rend heureuse. Je sent ses lèvres sur mes mains et je frisonne doucement.Il me dit que lui aussi veut me demander quelque chose et j’appréhende soudainement, je hoche cependant la tête tout doucement.

Je l'entends prend une inspiration, je ne peut m’empêcher de prendre un peu peur et je ferme quelques secondes les yeux. Je le regarde de nouveau et je ne comprend pas de suite ce qui ce passe alors qu'il glisse un genou au sol, ce n'est que quand il sort une petite boite que je finit par réaliser ce qui vas suivre. Je le regarde, je sent mon cœur qui s'emballe et ma vision qui devient un peu moins claire. Je regarde Nathan, le cœur qui bat exceptionnellement vite. Je l'écoute en silence alors qu'il me dit qu'il sait que ça peut me sembler rapide, et c'est vrai, c'est vrai mais en même temps, ce n'est pas comme si tout était normal entre nous, habituellement on ne tombe pas amoureuse de quelqu'un alors qu'on est enceinte d'un autre, d'ailleurs habituellement le père de votre bébé ne meurt pas quelques heures après vous avoir demandé en mariage.

Je sourit doucement en l'entendant parler en français, j'aime cette langue, je la trouve toute douce et il repasse trop vite à l'anglais à mon gout. Je l'écoute et je me sent tellement étrange, personne ne m'a jamais dit ça, pas avec ces mots là. Je sent quelques larmes quand il me parle de ma fille, qu'il me dit qu'il veut fonder une famille avec moi, ça fait bizarre car au fond avec Alex nous n’avions pas parler de ça. Je sent sa main qui me lâche et mon cœur bat encore un peu plus vite alors qu'il ouvre la boite. Je voit la bague et subitement j'oublie tout ce qui m'entoure, je ne panique même plus à l'idée d'être piégé dans un labyrinthe. Je voit simplement la bague et je me retrouve projeté bien loin dans les souvenirs, car ce n'est pas la première fois qu'on me pose cette question et j'ai très peur, peur de voir le cauchemar recommencer, encore une fois.

Je passe une main sur mon visage mais je ne peut plus arrêter de sangloter, mes épaules se soulèvent de façon irrégulière alors que je fixe Nathan à travers mes larmes. Je n'arrive pas à parler car en réalité je ne sait pas quoi répondre, je n'avais plus pensé mariage depuis que j'avais vu mon fiancé perdre la vie, je ne voulais plus y penser car ça faisait trop mal. Je ne voit plus Nathan, je ne fait que pleurer. Je fixe la bague et je tremble de plus belle, je ne sait pas combien de temps passe avant que je sorte de mes pensées et c'est le bébé qui y parvient, je sent un grand coup de pieds qui me sort de ma torpeur. Je fait tout doucement glisser mes mains sur mon ventre comme pour la calmer, ce qui semble fonctionner.Je pleure toujours un peu mais tout doucement je trouve enfin la force de planter mon regard dans celui de Nathan. Je ne pensait plus mariage et pourtant, pourtant je l'aime, peut être plus qu'Alex, peut être autant, je ne sais pas, mais je l'aime c'est certain.

Je le regarde, oui, oui, je sent la réponse qui monte en moi mais je n'arrive pas à parler, alors je remue doucement la tête. Je le veut, je veut fonder une famille avec lui, oui, car je l'aime alors j’essuie mes larmes avant d'arriver à le dire à voix haute en utilisant sa langue natale :
- « Oui Nathan, je le veut. »
Je sourit malgré la tristesse car l'avenir me paraît subitement plus beau, malgré tout ça, malgré le bébé et les souvenirs. Nate est là, je l'aime et tant pis si l'on vas trop vite.    

           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         




Dernière édition par Spencer Filds le Mar 7 Avr - 0:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Lun 6 Avr - 17:57

Le Labyrinthe.



Il vit que sa demande chamboula Spencer mais il ne pouvait se décider à se relever et la prendre dans ses bras. Il avait un énorme poids dans l'estomac, il se sentait nauséeux et la tête commençait presque à lui tourner. La réponse de la jeune femme tardait, il ne savait même pas comment réagir. Le silence s'installa pendant que la jeune femme sanglotait et Nate se traita d'idiot. Quel idée débile ! Ils auraient pu être très heureux sans avoir à se marier et il savait que Spencer avait déjà été fiancé et que ça s'était très mal fini.
Nate était anxieux mais qu'est ce que Spencer devait ressentir ! Des larmes montèrent également dans les yeux de Nate, des larmes de tristesse. Il avait tout gâché, n'est ce pas ? Toute son histoire avec Spencer était finit, n'est ce pas ?
Pourtant, il vit la jeune américaine hocher la tête doucement, lui donnant enfin une réponse. Son cœur rata un battement, puis repartit, battant deux fois plus vite que précédemment. Quelques larmes coulèrent de ses yeux, maintenant, elles représentaient sa joie.
Elle lui répondit, en français, et jamais sa langue n'avait parut aussi belle à Nathan. Il prit doucement la bague dans son écrin et la plaça à l’annulaire gauche de Spencer avant de se relever et dans la prendre dans ses bras. Il l'embrassa doucement et chastement sur les lèvres.

« Je t'aime, je t'aime, je t'aime, ne put-il s’empêcher de lui répéter, alors que des papillons de joie dansaient dans son ventre et dans cœur.»

Jamais il n'avait été aussi heureux de sa vie.

(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Jeu 9 Avr - 13:10





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
J
e n'arrivais plus à calmer mes sanglots, je devais rendre Nathan complètement dingue, lui faire peur surtout. J'essayais tant bien que mal de me stopper, sans grand succès, les larmes coulaient encore et encore, mais ce n'était plus vraiment de la tristesse mais essentiellement de la joie, peut être un peu de peur aussi, mais pas beaucoup. Je regardais ses réactions suite à ma réponse positive, il pleurait aussi, mais en réalité il pleurait depuis plus de temps, je lui avait fait peur ? Oui, j'en était certaine, la culpabilité me pris encore un peu plus, me faisant repartir dans les larmes, je me mordillais la lèvre et fut secoué de nouveau par les sanglots, assez violemment, je me sentais minable.

Je sentis à peine les doigts de Nate passer la bague à mon doigt, je le vit simplement se relever et j’ouvris mes bras pour l’accueillir en souriant malgré mes larmes. Je souriait de plus belle et sentis ses lèvres contre les miennes, les larmes continuèrent de couler, mais il n'y avait plus que de la joie dans tous ça. J'écoutais ses mots en souriant et je le serrais encore un peu plus contre moi. Je happais à mon tour ses lèvres et l'embrassait plusieurs fois avant de m'écarter de son visage. Je posais mon front doucement sur le sien et souriait encore, avec mon visage qui ne devait ressembler à rien., je murmurait doucement :
- « Je t'aime plus que tout Nate »
Je fermais les yeux, les larmes commençait à se tarir et seul la joie envahissait mon esprit, je ne pensait plus au passé, seulement l'instant présent et puis le futur aussi, cette pensé me fit sourire encore et je rouvrit mes yeux pour planter mon regard dans celui de Nathan.

Mon sourire heureux se détruisit cependant, une douleur me prit le ventre, ce n'était pas un coup de pied, c'était trop vif pour que ça soit ça. Je lâchais Nate pour porter mes mains à mon ventre rond. La douleur me repris et je grimaçais, ça faisait mal. Je fermais les yeux et me pliait en avant pour essayer d'atténuer la douleur, peine perdue, ça accentuais plutôt la douleur, ce n'était pas une bonne idée. Je fermais encore les yeux et serrait les dents, nan ce n'était des coups de pieds. Un nouveau gémissement me pris et j’agrippais le bras de Nate avant de murmurer :
- « Je croit qu'il faudrait qu'on sorte vite de ce labyrinthe. » 

           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Dim 12 Avr - 16:23

Le Labyrinthe.



Nate sentit la panique monter en lui quand il vit Spencer agripper son ventre. Le bébé faisait encore des siennes ? Non, se dit Nathan, Spencer semblait avoir trop mal pour que ce ne soit qu'un simple coup de pied.
Est-ce que les contractions commençaient ? Ce n'était absolument pas le moment ! Ils étaient plus proche de l'entrée du labyrinthe que de la sortie. Heureusement, Spencer n'avait pas encore perdu les eaux, ça leur laissait un peu de temps. Mais elle allait devoir marcher avec la douleur des contractions et Nate ne pouvait rien faire pour essayer d’apaiser sa douleur. Ils allaient juste devoir se dépêcher en espérant que la sortie ne se trouve pas trop loin.
Il plaça un bras derrière le dos de Spencer pour la guider, faisant doucement des ronds avec son pouce pour essayer de l'apaiser. Il commença à marcher en entrainant sa fiancée, suivant toujours le même mur que précédemment, une technique imparable pour trouver la sortie d'un labyrinthe. Il paniquait un peu mais il savait qu'il devait rester fort pour être un appuis pour Spencer. Il commença à lui murmurer des paroles apaisantes. Lui disant à quel point il l'aimait, qu'ils allaient bientôt sortir de ce labyrinthe, qu'il ne fallait pas qu'elle s'inquiète. Qu'il serait toujours la pour elle.
Ils continuèrent d'avancer, doucement à cause de la douleur qu'éprouvait probablement Spencer, et Nate espéra à chaque fois qu'ils tournaient à une intersection d'apercevoir enfin la sortie.



(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Lun 13 Avr - 9:16



   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
L
a douleur devenait de plus en plus forte, c'était affreux, je poussais un petit cris et serrait encore les dents, j'étais maintenant certaine que ce n'était pas des coups de pied, les contractions commençaient, pas vraiment au bon moment. Je me retenais de hurler mais je plissais les yeux en priant pour que ça cesse, je ne veut pas de cette douleur. Je sais que je n'ai pas le choix mais c'est tout de même insupportable. Je sert encore la main de Nate, pour sentir qu'il est là, j'ai besoin de ne pas être seul, pas là.

Je sentis son bras se placer derrière moi et je lui en est reconnaissante, car je ne suis pas sure que j'aurais pût marcher si il ne m'aidait pas. Je ferme les yeux et le laisse me guider, j’espère qu'il vas trouver la sortie, je ne suis pas vraiment  d'une grande aide et j'en suis désolé. Marcher est douloureux mais je n'ai pas vraiment le choix, j'ai envie de crier encore mais je me retient car hurler ne sert à rien et Nate ne mérite pas que je lui tue les tympans, car il n'y est pour rien.

J'écoutais les mots de Nate et ça me fait du bien, d'avoir un soutient, surtout là, avec le bébé qui arrivais. Je rouvrit les yeux alors que nous tournions encore et encore, j'avais l'impression qu'on y arriverais jamais, que c'était un simple piège, qu'il n'y avait pas de sortie, qu'on était coincé. J'avais mal et je commençais à avoir du mal à marcher, j'étais aux bords des larmes, nan en fait je pleurais, car j'avais peur, peur de finir par accoucher ici. Je gémissait avant de dire que je voulais sortir.

On tournas encore et je poussais un long soupir de soulagement, une porte, enfin. Je pressait un peu le pas, malgré la douleur, je voulais simplement sortir car les contractions se faisait plus vives. Je fermais encore les yeux mais les rouvrit en sentant une nouvelle douleur. Je serrait de nouveau mon ventre avant de sentir du liquide tomber sur mes jambes, je gémissait, je venais de perdre les eaux, le bébé n'allait vraiment plus tarder. J’accélérais vers la porte, vers la sortie, la liberté.


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Lun 13 Avr - 9:32

La silhouette observe le couple qui se rapproche de la porte en souriant d'un air méchant, les cris de la jeune professeur ne l'émeut pas le moins du monde et la porte reste verrouillée. Il existe un seul moyen de sortir, répondre à l'énigme gravé sur la porte:
" J'ai un noyau mais je ne suis pas un fruit
Tous le monde me voit mais personne n'a jamais réussit à m’approcher
Qui suis-je? "
La clé tomberas comme par magie si le couple trouve, sinon et bien sinon il dormiront ici. La silhouette reste collé au mur, les observants par un petit trou discret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Sam 25 Avr - 22:47

Le Labyrinthe.



A ce moment, Nate aurait mentit si il avait dit qu'il ne paniquait pas. A vrai dire, il paniquait même carrément. Il n'avait jamais été dans une telle situation de stress. Aucun événement de sa vie ne l'avait préparé à ça.
Il lâcha Spencer pour agripper la poignet de la porte et il essaya de l'ouvrir de toutes ses forces mais c'était inutile, elle ne voulait pas les laisser passer. Avisant l'énigme inscrite sur le mur, il se dit qu'il fallait probablement y répondre pour arriver à débloquer la porte. C'était plutôt stupide en vérité, comment cela était-il ne serait-ce que possible ? Entendant un gémissement de douleur de Spencer, il décida qu'il n'avait pas d'autre choix.
Fais fonctionner ton cerveau, Nate, c'est le moment.

Comme un vieux réflexe d'hyperactif, l'énigme sembla se répéter encore et encore dans sa tête tandis que son cerveau fusait pour trouver une solution. A chaque hypothèse, il arrivait à réfuter la réponse à laquelle il pensait, si bien qu'il se demandait si il y en avait une, de réponse.
Ses doigts commencèrent à s'agiter sous la panique alors qu'il retentait encore et encore d'ouvrir la porte.
Puis soudain, il réalisa.
La réponse apparut dans son esprit, comme un éclair de lucidité. Il arrêta d'essayer d'accéder à la sortie par la force et se tourna vers Spencer qui se tordait de douleur.
C'était maintenant ou jamais.
Il devait y arriver, pour Spencer.
Oh mon dieu, il n'était même pas sur de sa réponse à vrai dire.
Mais c'était le tout pour le tout n'est ce pas ?
C'était quitte ou double.
La vie de son futur enfant adoptif était entre ses mains, ou plutôt, dépendait des paroles qui allait sortir de sa bouche, là, maintenant.

« Le soleil, finit-il par murmurer, hésitant. »

Il se retourna vers la porte et répéta sa réponse, avec plus de force, bien que sa voix était toujours tremblante de doute.

« Le soleil ! »



(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Sam 25 Avr - 22:50

La silhouette observait toujours le couple. Le jeune homme donna la bonne réponse, comme par magie la clé tomba aux pieds du couple. Ils étaient libres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Mer 29 Avr - 0:53





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
L
a douleur était telle qu'elle occultait tout le reste, cette sensation qui vous traverse le ventre de part en part, je fermais les yeux alors que je gémissais encore, j'avais envie de supplier Nate de faire quelque chose mais d'une part il ne pouvait rien faire et de l'autre et bien je ne pouvait simplement pas parler. Je savais que la porte était là, je l'avais vu mais pourquoi Nathan ne l'ouvrait pas. J'entrouvris les yeux, il s'acharnait sur la poignée sans succès, la porte était fermé ? C'était un piège, une mauvaise blague ? Je soufflais pourquoi ça devait m'arriver à moi, enfin à nous. Je le fixait alors qu'il avait arrêter de s'acharner sur la porte, il semblait fixer le mur, je ne savait pas trop, ça me semblait bizarre mais en même temps je ne cherchait plus trop à comprendre, j'avais trop mal en ce moment. Je portait encore une fois mes mains à mon ventre, pourquoi le bébé n'avait il pas attendu ? J'aurais aimer pouvoir profiter de ma journée avec Nate, au lieu de quoi je me retrouvais à crier de douleur dans un labyrinthe en doutant qu'on en sorte un jour.

J'entendis cependant Nathan parler, il disait quoi ? Il répéta, pourquoi diable se mettait t'il à dire soleil ? Mon cerveau ne suivait décidément plus rien. Je secouais la tête avant de prendre une grande inspiration et essayer de calmer un peu la douleur. Je marchais doucement vers Nathan alors qu'une clé tombait à nos pieds, merci on allait pouvoir sortir. Je laissait Nate prendre la clé, avec mon ventre et les contractions je doutais de pouvoir me pencher. Quand il ouvrit la porte je laissait échapper un  « Merci Nate ! »  avant de me précipiter vers l'extérieur. Je me sentis un peu peux en me rendant compte que la sortie ne nous ramenait pas sur la jetée mais tout près du village, près de l’hôpital, par conséquent je n'aurait pas à marcher trop longtemps avec cette douleur car je doutais sincèrement d'y arriver.  Je me mordit vivement la lèvre alors qu'une nouvelle contraction me prit le ventre. Ma main alla doucement chercher celle de Nate et je la serrais fermant un instant les yeux.  


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Lun 3 Aoû - 15:37

Le Labyrinthe.



Nate sentit Spencer s'approcher de lui alors qu'il ramassait la clé. Avec des mains toujours tremblantes, il la passa dans la serrure et un sentiment intense de soulagement le prit quand il entendit le verrou se débloquer. Il ouvrit la porte en grand avant d'attraper les épaules de Spencer pour l'aider à avancer d'une main alors que l'autre tenait fermement celle de Spencer. Il se rendit rapidement compte qu'il était tout près de l'hôpital et Nate, bien que non croyant, aurait pu en remercier tous les dieux possibles et inimaginables.

Il se dépêcha d'avancer, tout en prenant bien soin de Pen. Ils arrivèrent assez rapidement à l'hôpital où ils rentrèrent pour se rendre au comptoir de l’accueil. Avec une voix encore prise de panique, il dit à l'hôtesse qui en avait la charge:

"Ma... fiancée est en train d'accoucher !"

Avec une simple pression sur un bouton, l'hôtesse appela des infirmières. Une d'entre elle fit s'asseoir Spencer dans un fauteuil roulant pendant qu'une autre posait des questions au couple.

"Depuis combien de temps les contractions ont-elles commencées ? A-t-elle déjà perdu les eaux ?"


Nate donna un temps approximatif et répondit que oui.

"On va devoir l'emmener en salle de travail, annonça l'autre infirmière, appelle le Docteur Dinuxi, c'est elle qui s'occupe de cette patiente."

Sa collègue se chargea de la biper alors qu'elles commencèrent à emmener Spencer. Nate les suivit avec une démarche rapide, une main serrant toujours celle de sa fiancée dans un geste de réconfort.

"Je suis là, Spencer, je suis là."

C'était autant pour la rassurer que pour se rassurer lui-même.


(c) Codage by FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   Sam 22 Aoû - 23:39





   

   

Nather
“Promenons nous dans les bois.”
L
a douleur avait atteint son maximum ou en tout cas j'en avais l'impression, il n'y avait plus que ça cette sensation désagréable au niveau du ventre comme si ce dernier allait se déchirer. Sans la main de Nathan dans la mienne je ne sais pas si jaurais reussit a le suporter c'était trop, trop fort, trop violent, trop insoutenable et trop déstabilisant.  Sentant une énième contraction je poussait un petit gémissement et me jurais que jamais plus je n'aurais d'enfant je ne le pouvais pas le suporter une nouvelle fois. Tellement perturbé par cette souffrance je ne savais plus ou j'était ni comment on y etais arrivé, j'avais tout juste conscience que Nate était là et encore par moment je me disais que c'était la voix d'Alexeï qui me parlait car après tout c'était son enfant dans mon ventre. Je ne pouvais plus agir par moi même si on ne me guidait pas je ne pourrais pas reussir. Alors je faisais le mouton et je suivais Nathan tellement soulagée que le bébé arrive maintenant finalement et non pas une nuit où je me serais trouvé seule chez moi, comment j'aurais fait sans aide? Mais il était là sa main dans la mienne et sa voix dans mes oreilles. Je le suivait a l'accueil de la maternité mais fut incapable de répondre au différentes questions des infirmières je me laissait tomber dans le fauteuil roulant qu'elle me présentait et me pliait doucement pour essayer de faire passer un peu la douleur. Je gardais ma main resserrée sur celle de Nate je devait sûrement la lui broyer mais il ne disait rien. Les infirmière pousserent le fauteuil jusqu'à la salle de travail, l'angoisse revint aussitôt pas pour l'accouchement juqte pour le fait de devoir m'allonger sur un lit d'hôpital comme lors de ma sortie du comas et si mon accouchement ce passait mal? Si le bébé mourrais? Ou si moi j'y passais que deviendrais ma petite fille?  Ce genre de pensé ne devrait pas être mienne en cette fameuse journée et pourtant il n'y avais que ça qui tournais dans ma tête de tel façon que je ne me rendit même pas compte qu'on me plaçait sur la table de travail et qu'on me plaçait dans la bonne position. Mon regard se posa sur Nathan, je le supliais mentalement que tout ce passe bien même si lui ne pourais rien y fairz, j'avais besoin de me raccrocher a un espoir et mon espoir c'était lui, si jamais ça tournais mal je voumais pouvoir compter sur lui, si jamais je ne sortais plus de cette salle je voulais qu'il s'occupe de mon bébé car pour moi c'était lui le père peut importe la génétique,  je savais qu'il aimait deja cet enfant comme le sien et c'est tout ce qui comptais. Je fermais les yeux quand les vraie douleur arrivèrent et je poussait aussi fort que possible quand on m'en donna l'ordre je n'étais pas en état de reflechir ou encore moins de protester on me demandais de pousser alors je poussais point final. Combien de temps je poussait combien de cris m'echapperent? Je n'en sais rien. Mais la douleur disparut soudainement et ce ne fut plus moi qui criait mais un tout petit être qui vit le jour pour la première fois. La confusion m'entourais toujours si bien qu'il était impossible pour moi de savoir qui avait fait quoi mais on posa un petit bébé sur ma poitrine et je decouvrit le visage de ma fille. Alors je souris et fondit en larme mais c'était de la joie cette fois comme pour mon oui a la demande de Nate. Je caressais doucement la joue de ma puce et murmurais " Bienvenue mon trésor " Je tournais ma tête vers Nathan et souriait de plus belle, on était parent pour de bon cette fois, ce petit trésor etait bel et bien le nôtre.  La petite fille remua, je la contemplais elle me semblais si fragile, si petite, j'avais peur, peur pour elle pour sa santé qu'il lui arrive quelque chose ou qu'elle disparaisse tout simplement,  qu'elle ne soit qu'illusion. Alors comme pour être certaine qu'elle soit vraie je la gardais contre moi prête a la protéger de tout le reste du monde, hormis Nate évidemment. De nouveau mon regard croisa le sien et je souriais avant de murmurer: " Nous voila parents "
 


           
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

         


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le labyrinthe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le labyrinthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Labyrinthe disparu
» [nouveau Projet] labyrinthe au mille et une piques
» Le labyrinthe de la Panthère Rose
» [SORTIE] Le Labyrinthe d'Urgoz [Reporté]
» Le Labyrinthe de Pan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-