Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le français est une si belle langue...[PV : Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Le français est une si belle langue...[PV : Léo]   Dim 8 Fév - 22:29



Nous étions un samedi maussade. Il était environ huit heures du matin et les rues du village étaient... vides. Genre totalement vides. Je n'avais croisé personnes en venant jusqu'à la plage. Je me fichais de où j'allais tant que je m'éloignais de la maison. Mais vite. Très vite. Je hais cet endroit. Vraiment. Je ne le supporte pas. Enfant je n'aimais pas la maison à cause du père mais je l'adorais grâce à Lila et au piano. Aujourd'hui je joue du piano au pub du coin tout les jeudis soir pour me faire un peu d'argent de poche (parce que le père ne nous en donnent genre pas du tout) et lors des soirées lorsque mon père m'y oblige. Je déteste jouait du piano pour cette société de saligauds et d'hypocrites qui ne savent pas appriécier la beauté de la musique. Je hais ce monde là. C'est sûrement pour ça que dès que le père regarde ailleurs je vais retrouver la VRAIE vie en compagnie de mes amis. Je n'échangerais notre bande de six marteaux complétement déjantés pour rien au monde. L'amitié qui nous lit est bien trop belle et elle dure depuis plus de six ans. Plus rien ne peux la gacher désormais.

Je me pose enfin sur le sable. Même si il fait un peu frisquet j'ai mit un short en jean et un simple tee-shirt blanc à bretelles et une paire de ballerines. De totue façon dans une heure je retourne à la maison dans mon lit pour faire semblant de dormir encore puis dans l'après midi je rejoins Alex et Esther au gymnase de la ville d'a côté. C'est Alex qui nous emmène. Depuis que monsieur à eu son permis c'est beaucoup plus simple de se déplacer et ce pour toute la bande. Bon parce que nous trois on tiens beaucoup au sport. Alex et Esther c'est l'escalade et moi la gym. Mais j'adore l'escalde aussi donc quand ils vont s'entrainer je les accompagnent. Et après je m'entrainerais à mon sport favori. J'ai nommé la gymnastique ! Parce que dans le village et même au lycée les gymnases sont... Merdiques. Alors que le complexe sportif de la ville il a tout quoi. Poutres barres paralléles barres asymétriques... Et j'en passe !

Je m'allonge dans le sable et observe le ciel blanc/gris. Malgré ma joie de il y a quelques instants je sens la mélancolie m'envahir aussi surement que si j'avais mon casque sur les oreilles. Lorsque je suis seule ca ne rate jamais. Je deviens aussi fermée qu'un huître et aussi sombre qu'une nuit sans lune. Alors je me met à chanter une chanson de Indochine dans ma langue favorite :

"-J'apprends d'ici que ma vie ne sera pas facile
Chez les gens
Je serai trop différent pour leur vie si tranquille
Pour ces gens
I want to see you

J'aime pourtant tout leur beau monde
Mais leur monde ne m'aime pas, c'est comme ça
Et souvent j'ai de la peine quand j'entends tout ce qu'ils disent derrière moi
Mais moi j'ai le droit quand tu te réveilleras
Oui, j'ai le droit
De te faire ça quand tu te réveilleras

Le droit d'ouvrir tes jambes
Quand tu te réveilleras
Oui, j'aime ça
Le goût du lait sur ta peau, j'ai le droit

Là oui nous sommes en vie
Comme tous ceux de nos âges
Oui nous sommes le bruit
Comme des garçons en colère

Je comprends qu'ici c'est dur d'être si différent pour ces gens
Quand je serai sûr de moi
Un petit peu moins fragile, ça ira
I want to see you

Là oui, nous sommes le bruit
Comme un cerf en colère
Oui, nous sommes le fruit
Comme des filles en colère
Tu me donnes ta vie
Et nous traverserons les ciels

J'ai le droit à tous les endroits
De te faire ça, à tout les endroits
J'ai quand même bien le droit
Oui de te faire ça
Oui, j'ai le droit oui, de te faire ça"
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 15 ans
Avatar : Dakota Goyo
DC : Nathanaël White, Fabian Wright, Aksel Drake
Statut : Bientôt en couple éwè
Messages : 64
Points : 1
Date de naissance : 16/08/2000
Age : 17
Localisation : Dans la bibliothèque~~
Emploi/loisirs : Etudier~~
Humeur : Sérieuse~~

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar
Ruban vert
Léo Frost
MessageSujet: Re: Le français est une si belle langue...[PV : Léo]   Mar 10 Fév - 16:35

Léo avançait sur la plage. Aujourd'hui, c'était samedi, cela faisait maintenant quelque jours qu'il était la. Comme beaucoup, il n'aimait pas cet endroit. Tout simplement parce qu'il faisait partie des rubans verts mais le niveau scolaire enseigné au groupe était inférieur à celui de l'enfant. Léo avait demandé à sauter un niveau mais il s'était pris un refus catégorique. Il était donc coincé avec ce groupe et il perdait son temps. Le ruban vert leva son regard vers le ciel, il n'était que 8 heures, il était sortit en douce. Il avait besoin de respirer, de se détendre, ou du moins essayer. Par précaution et habitude, sa ventoline était bien rangé dans le fond de sa poche. Léo devait toujours l'avoir sur lui, en cas de crises. Des fois, cela pouvait être des violentes comme des petites sans grandes conséquences. Mais il devait toutefois faire attention.

Plus loin, il entendit une voix s'élever. Une voix qui chantait, qui chantait en français. Léo fit un petit sourire discret. Cette langue, il la parlait couramment. Son père l'avait forcé à l'apprendre pour que cela lui ouvre des portes. Au début, il a commencé à apprendre en rechignant mais plus le temps passa, plus il appréciait cette langue. Maintenant, il adorait le français. Malheureusement pour lui, un léger accent australien était toujours présent, ce qui l'exaspérait. Léo s'approcha doucement de la jeune fille et s'assit à ses côtés regardant la mer un peu agité à cause du vent. Il prit la parole parlant en français, voulant ainsi savoir si la jeune fille parlait le français ou le chantait simplement.

"Bonjour. Dit moi, comprends tu le français? Ou le chantes tu simplement?"

Léo serait content de pouvoir échanger avec elle dans cette langue qu'il aimait beaucoup. Avant, après ses cours dans un établissement privé, l'enfant avait parfois encore des cours soit le soir, le mercredi après-midi et le week-end avec ses précepteurs. Cela ne le gênait pas plus que ça, ses précepteurs étaient sévères comme une bonne majorité d'entre eux mais cela arrivait que l'enfant et eux échangent beaucoup. Un fin sourire vint orner son visage dont les traits étaient tirés par la fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le français est une si belle langue...[PV : Léo]   Dim 8 Mar - 19:55


Je sursaute lorsque j'entends quelques mots prononcés dans la langue que j'adore. Il y a des français ici ? Purée j'étais pas au courant. Mais depuis quand ? Après peut-être que c'est pas un français juste une personne qui connait cette langue comme moi. Je tourne la tête et aperçoit un garcon blond comme les blés, aux traits tirés par la fatigue. Je le dévisage un petit peu et réponds en français :

"-Bonjour. Je le parle mais surtout je le chante. J'adore les chansons françaises. T'es français ?"

Oui d'accord je ne le connaissais ni d'Adam ni d'Eve mais après tout lui non plus. Et pourtant il m'avait aborder. Et puis j'étais si contente de rencontrer quelqu'un qui parle français que j'étais presque sûre d'appriécier ce garçon. En 18 ans de vie ici (ou un peu moins si on déduit le temps passé à l'internat) je n'avais jamais rencontré un seul français si ce n'est Lila ma préceptrice et nourrice. Et c'était bien pratique pour jurer contre les gens que vous aimez pas mais à qui vous devez le respect (non je ne vise pas du tout mes professeurs qui m'exaspérent énormément... Ou Kevin lorsqu'il part dans des réflexions étranges). Je souris au garçon. Il me paraît un peu jeune pour maitriser aussi bien le français. Mais c'est vrai qu'à son âge je le parlais presque parfaitement. J'avais juste quelques difficultés avec les accords de temps de certains verbes (Le verbe s'asseoir est devenu maudit depuis chez moi... J'ai appris à le conjuguer correctement mais j'en ai tellement chier que... Voilà. Maintenant il m'exaspère ce verbe.). Je lui demande finalement toujours en français :

"-Comment t'appelle-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 15 ans
Avatar : Dakota Goyo
DC : Nathanaël White, Fabian Wright, Aksel Drake
Statut : Bientôt en couple éwè
Messages : 64
Points : 1
Date de naissance : 16/08/2000
Age : 17
Localisation : Dans la bibliothèque~~
Emploi/loisirs : Etudier~~
Humeur : Sérieuse~~

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar
Ruban vert
Léo Frost
MessageSujet: Re: Le français est une si belle langue...[PV : Léo]   Sam 4 Avr - 21:46

Léo regardait la mer agité en face de lui. Le combat des vagues s'entrechoquant ou s'abattant sur le sable lui rappelait tellement les combats de son esprit. Des combats où différentes pensées se livraient bataille. Il poussa un petit soupir en repensant à tellement de choses, à l'accident, à la mort de ses parents, à la disparition de son frère. Il se mordit doucement la lèvre,  son frère lui manquait tellement. Il continua de se mordiller la lèvre et soupira, son frère avait toujours été sa moitié d'âme et depuis maintenant bien longtemps il n'était plus une personne mais qu'une demie. Il regarda la jeune personne à ses côtés quand celle ci lui demanda s'il était français, un petit sourire naquit sur son visage. A vrai dire, il aurait bien aimé mais non. On pouvait remarquer dans sa prononciation un petit accent australien. Léo n'arrivait pas à s'en débarrasser et ça l'énervait beaucoup.

"J'aurais bien aimé mais non. Je suis australien, j'apprends le français depuis que je suis petit."

Léo était heureux de rencontrer une personne qui parlait aussi le français, il avait peur qu'au bout d'un moment, à force de ne plus pratiquer cette langue, il l'oublierait. Mais ses craintes s'étaient éloignées doucement. Il soupira de soulagement et se mordit la lèvre. Un mal de crâne commençait doucement à s'installer. Il sourit, habitué, et vérifia si sa ventoline était bien présente dans sa poche. Il se mit à tousser doucement et frissonna de froid mais il reprit le dessus. Il sourit à la jeune personne près de lui, celle ci lui demanda son identité. Il continua de sourire et lui répondit, lui retournant au passage la question, toujours en français.

"Je m'appelle Léo Frost, je suis un ruban vert de l'orphelinat plus loin. Et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le français est une si belle langue...[PV : Léo]   Lun 13 Juil - 12:48


Je souris lorsqu'il me dit qu'il n'était pas français mais australien. En effet un très léger accent été perceptible lorsqu'il s'exprimait dans la langue de Molière, Maupassant et des grands littéraires de ce monde. Mais, il était si léger que je ne l'avais pas remarqué avant ce qui prouvait bien que le jeune homme a mes côtés avait du s'entraîner encore et encore avant de parvenir à réduire suffisamment cet accent. C'était remarquable de sa part d'ailleurs, il était difficile de faire cela et il fallait énormément de persévérance. Il pouvait être fier de lui. Je lui souris gentiment et lorsqu'il déclara qu'il venait de l'orphelinat, mon esprit se tourna immédiatement vers Cléo. Je me demandais si elle connaissait Léo ? C'était possible après tout. Après rien n'était moins sûr. Et s'ils se connaissaient peut-être qu'ils ne s'appréciaient pas. Mouais. J'allais pas risquer de perdre une occasion de pouvoir discuter avec quelqu'un maîtrisant le français pour une question si bête. On était jamais sûrs. Je finis par lui répondre en français :

"-Je m'appelle Cléa Edegeworth, j'habite dans le village. Et dis moi Léo qu'est ce que tu fais là ? Je pensais que vous n'aviez pas le droit de sortir ? Même ici, Moor à la réputation d'être une espèce de tyran sadique."

Et c'était vrai. Tout le monde savait que cette femme prenait un malin plaisir à torturer ces pensionnaires et à imposer sa dictature de fer. D'ailleurs tout le monde se demandait pourquoi elle avait ouvert un orphelinat. Elle détestait les enfants, tout le monde le savait et... Personne ne réagissait. C'était une des choses qui m'avait toujours révoltée. Et pourtant je ne faisais rien non plus. Je me voilais la face en me disant que ce n'était pas mes affaires et en me disant que le géniteur et sa putain de ceinture était une excuse suffisante. Mais je savais très bien que non.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le français est une si belle langue...[PV : Léo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le français est une si belle langue...[PV : Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Langue Française et les animaux...
» Ces mots farfelus de la langue française...
» La langue française est ses curiosités...
» Elle est bizarre la langue française.
» Et vice Versailles! Euh pardon... vive! [François]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-