Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Ven 16 Jan - 18:15

Souvent, quand on a tué, on a beau avoir les mains propres comme un sou neuf, on a toujours l'impression qu'elles sont tâchées de sang. Shay peut passer des heures à se récurer les ongles et à s'arroser les doigts de savon, elle ne parvient jamais à ôter cette sensation collante et persistante qui l'énerve. Shay est juste souillée. Sale. Elle n'a oublié aucun des visages de ceux qu'elle a tué. Ça avait commencé avec le chien, ça s'était terminé avec des innocents. Shay peut avoir tous les regrets et la bonne volonté du monde, il n'en demeure pas moins que son ancienne vie est plus que présente dans son quotidien.

Elle a souvent l'impression de voir le visage des morts sur ceux de ses élèves. Qui sait, peut-être que c'est elle qui a rendu l'un d'entre eux orphelin ? L'idée même lui est insupportable. Shay est peut-être guérie de son insouciance, mais pas de son passé.La jeune femme aurait dû perdre toute naïveté en donnant la mort. Mais elle est restée légère, candide. Une âme d'enfant éclaboussée de sang. Manipulée. Shay a changé, mûri. Mais elle a peur ; peur de la vengeance et de la mort. On la guette. On l'épie. Et elle déteste ça.

Shay claque la porte derrière elle. Elle n'a jamais frappé avant d'entrer quand elle se rend chez Tobias. Ce n'est pas comme s'ils ne se connaissaient pas ; et puis, officiellement, ils sont en couple. Shay a beau être folle amoureuse, elle a dû user du chantage pour en arriver là. Elle déteste quand Tobias la regarde sans la voir, pensant peut-être à la jeune fille qu'il aime. Cette situation, elle n'en peut plus. C'est trop pesant.

« Tobias, il faut qu'on parle », commence-t-elle sans plus de façons.

Elle ôte sa veste mais la garde dans ses bras, n'osant pas se montrer trop familière, au risque que Tob' ne la prenne pas au sérieux. Elle ne sourit même pas. D'ordinaire, elle se montre plus affable. Beaucoup de gens l'apprécient rien que pour ça, d'ailleurs. Mais là, la seule différence est qu'ils sont seuls. Trop seuls.
Shay regarde Tobias. Elle le trouve tellement beau. Il mériterait beaucoup mieux qu'Axelle, et puis leur amour prof-élève est impossible. Interdit.
Alors qu'elle, elle est là. Toujours. Elle aime Tobias mais si lui ne s'efforce pas de montrer que c'est réciproque, elle baissera les bras. Elle ne veut plus de ça. Que Tob' l'ignore quand ils sont seuls. Et passe pour un ingrat à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Ven 16 Jan - 22:37


550 de large
La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Compliqué, voilà comment Tobias pouvais résumer sa vie à ce moment précis, elle était complètement tordue même et il n'arrivait plu tellement à trouver une solution pour s'en sortir, il avait l'impression qu'il s'enfonçait de plus en plus, qu'il luttait à contre courant et que jamais il n'arriverait à se tirer de ces soucis, car il en avait de plus en plus des soucis et il avait peur surtout de tout perdre, encore plus. Il soupira en finissant d'essuyer sa vaisselle, il les posa tout doucement à leur plac, pus perdus dans ses pensées. Il sursauta en entendant la porte de sa maison claquer, il se tourna vers la porte pour regarder qui venait d'entrer, il poussa un long soupir en reconnaissant la personne qui venait d'entrée.

Il écouta la jeune femme et sa requête, parler, ça faisait longtemps qu'ils ne parlaient plus vraiment, il se comportais bizarrement quand ils étaient seul, leur fausse relation bouffait tout, il n'aimait pas ça. Elle avait vu, elle savait et elle utilisait ça, il n'aimait pas ça, lui tenir la main en public, l'embrasser devant tous le monde, même devant Axelle. Oh oui il en a marre de cette situation car faire semblant à longueur de temps c'est fatiguant. Alors il fixe Shay qui est planté là, veste dans les bras et le visage fermé. Il soupire tout doucement en la regardant, il la trouve belle, oui et il se dit que peut être si il n'y avait pas tous ça il pourrait être sincère quand il l'embrassait, oui il pourrait mais là nan, car en la voyant il n'arrivait pas à voir autre chose qu'une manipulatrice, une maître chanteuse en puissance.

Il la fixe en silence, il repense à ce putain jour, celui où il est sortit de ce recoin sombre, ses mains quittant celles d'Axelle et son sourire aux lèvres avant de croiser le regard de Shay, de voir sa tête et ses yeux qui disent je sais, j'ai compris et tu vas le payer, car c'est mal. Il se souvient de cette discussion, des reproches de celle qu'il considérait comme une amie, une sœur, il l'aimait bien avant cette histoire mais maintenant, maintenant, il ne pouvait rien voir d'autre que celle qui lui posait le pire des dilemmes sur les épaules. Il avait tellement été surpris, lui qui avait penser devoir plaider sa cause pendant des heures, il n'avait pas eu à lui demander de se taire, elle avait proposer d'elle même de faire semblant, enfin imposé plutôt car il n'avait pas le choix.

Il la fixa longtemps en silence, elle était belle, c'était incontestable et il aurait pût l'aimer, vraiment, il avait même eut un doute, la première fois, quand leur lèvres s'étaient croisé pour de faux, il avait sentit un petit truc mais elle se comportais d'une façon si désagréable, il ne pouvait pas, il n'y arrivait pas. Il la fixa encore sans rien dire avant de se rapprocher d'elle, il lui sourit avant de lui toucher les épaules tout doucement et lui sourit, il aurait pût se montrer froid et distant mais pourtant un truc le poussait à se montrer doux et patient, il lui prit la main avant de l’entraîner dans le salon puis de la pousser sur le canapé, il s'assit face à elle souriant toujours :
- « Je t'écoute ma Shay ! »
Il lui sourit, sincère, il aurait pût l'aimer oui, si elle ne le manipulait pas de la sorte.

100x100

Ft.

Shay et Tobias "L'amour faux est parfois plus fort qu'on le pense"
100x100

Our Story.

Shay et Tobias, c'est tellement compliqué, elle l'aime lui peut être mais il n'est pas libre, elle l'a découvert mais cette relaton n'est pas vraiment autorisé alors elle a décidé de le faire chanter.
100x100

And...

Ce codage qui beug ^^.

© Narja - Never-Utopia


Dernière édition par Tobias Louvier le Dim 18 Jan - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 18 Jan - 0:22

Shay pousse un long soupir, elle sait qu'elle est infecte et que la manière dont elle agit n'est pas très honnête, voir pas du tout, mais elle n'a pas vraiment le choix, elle ne veut pas garder pour elle ce qu'elle a vu et elle sait que les intentions de Tobias ne sont guidées que par l'amour. Mais Shay est une égoïste et elle refuse que ça se passe comme ça sans se battre, sans avoir l'occasion de partager quelques moments avec Tobias, même si elle sait que tous leurs baisers, chacun d'eux sans exception, est faux, hypocrite, forcé. Sans aucune passion.
Et c'est justement dans cette oisiveté morne et sans attrait que Shay ne veut pas tomber. Elle a fait et dit des choses horribles dans sa vie. Mais là ça fait partie de son présent et, elle l'espère, de son avenir. Alors elle ne peut pas, elle ne veut pas continuer sur cette voie. Elle, elle se pâme d'amour, mais Tobias, dans l'histoire, n'en a rien à carrer tant qu'il est avec sa petite lycéenne orpheline.

Le jeune homme lui prend la main et la conduit dans le salon, la fait asseoir sur le canapé puis se place en face d'elle, à l'écoute, en mode Tobias quoi. Shay soupire et fait remarquer :
« Tu n'es plus obligé de faire semblant, tu sais, on est seuls. »
Elle entortille une mèche de cheveux autour de son doigt, c'est automatique, elle a besoin de quelque chose à laquelle se raccrocher, elle ne veut pas sombrer, pas encore une fois, elle n'a plus envie d'être désagréable ou de cacher d'autres choses à Tobias. Elle sait qu'elle doit lui dire la vérité, qu'elle a tué, beaucoup, et avoir été manipulée n'est pas une excuse, ce n'en est plus du mois.
Mais la raison de sa visite n'est pas celle-là, elle se sent lourde, pesante, elle ne veut plus de cette vie mais elle ne peut y renoncer, tout est faux mais elle a ce qu'elle voulait, elle ne peut pas le sacrifier une fois de trop.

Shay prit une grande inspiration, ce n'est vraiment pas facile, lui avouer qu'elle n'en peut plus, qu'elle est lasse et épuisée de cette comédie, qu'elle voudrait une grande belle romance à la Roméo et Juliette, avec les morts en moins.
« Écoute... je sais que je te manipule dès le début. Mais j'avais pas le choix. C'était ça ou rien... Pourtant je t'aime, vraiment. J'ai jamais aimé un homme comme ça. » Elle baissa les yeux pour qu'ils ne voie pas les larmes qui y brillaient. « Et savoir que tu passes du temps avec une autre fille, que tu la cherches des yeux tous les jours et que tu peux vivre une vraie idylle avec elle, ça... ça me tue... »
Ne pas pleurer. Elle n'est ni faible ni vulnérable. Elle a tué, mais elle est forte. Son avenir et ses paroles la rendent plus forte. Cette affirmation l'aide à contourner ses larmes. Elle sent naître la détermination. Elle est là. Shay est là. Sans aucune larme pour la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 18 Jan - 13:09

550 de large
La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Tobias attend l'explication de Shay, pourquoi elle est là à cette heure, ils n'ont rien de prévu tous les deux, alors que fout elle là ? Il reste face à elle, la fixant nerveux, il sait qu'elle à le pouvoir entre ses mains, elle pourrait aller voir la directrice, le balancer et il perdrait bien pus que son travail, il le sait, il perdrait son honneur, sa réputation et il finirait peut être même en prison à cause d'elle, il se demandait si elle était prête à arriver à tout ça. Il la fixe et il à peur, il ne sait pas comment elle peut réagir, lui qui la voyait comme une amie, il avait déjà eu beaucoup de mal avec le chantage mais si elle le balançait il ne pourrait jamais plus la regarder dans les yeux, si elle ruinait sa vie, si il tombait plus bas que terre une fois encore alors il ne pourrait lui pardonner, elle aurait beau le supplier elle deviendrait comme une morte à ses yeux. Il soupire doucement et il chasse toutes ses pensées de sa tête, elle ne ferais pas ça, elle ne pourrait pas le faire souffrir de façon si claire. 


Il l'écoute alors qu'elle lui fait remarquer qu'il n'est pas forcé de faire semblant, il n'y a personne, elle à raison mais il en a tellement l'habitude à présent, lui prendre la main, l'embrasser, tous ça n'a plus de sens pour lui, ce sont des automatisme qui ne le quitte plus, il pourrait même la prendre dans ses bras, la serrer contre lui, si il y avait du public, c'est comme une pièce de théâtre et ils sont tous les deux devenus si bon qu'il n'arrive plus à faire la différence. Il soupire tout doucement avant de la regarder dans les yeux et il lui avoue à voix mi-basse :
- « C'est une habitude de faire semblant maintenant, je ne fait plus la différence. »
Il lui jette un regard qui veut lui dire que si ils en sont là c'est sa faute à elle, uniquement, car c'est elle qui a proposé tout ça et même si lui au fond ça l'arrangeait il n'aurait jamais accepté ça d'elle si elle n'avait pas posé cette menace sur ses épaules à lui, il ne pouvait pas porter sur ses épaules les responsabilité de tout ça, il ne pouvait pas faire souffrir Axelle. 

Il la regarde, elle semble tellement mal à l'aise alors cette peur le prend, lui sert le cœur, il se demande ce qui lui prend et il ressent aussi l'envie de la prendre contre lui, pas par obligation mais bel et bien par envie, car il s'est attaché a elle mine de rien et que la voir comme ça, dans cet état ça lui fait un petit truc tout de même, un pincement au cœur. Alors il se contente de la fixer et il l'écoute en gardant le silence jusqu'au bout. Il entends ses mots bien sur et alors son attitude prend tout son sens, elle est jalouse, voilà pourquoi elle avait voulut jouer à ça, elle l'aimait, elle voulait qu'il soit à elle et pas à Axelle, voilà ce qui expliquait son comportement. Il la regarda longtemps en gardant le silence, est ce qu'elle pleurait ? Il n'arrivait pas à le dire mais il se sentit mal, très mal. Il ne voulait pas qu'elle souffre mais que pouvait il faire?



Il se leva en gardant le silence, il alla à la fenêtre, avant de se tourner vers elle, il la fixe alors qu'elle ne le regarde pas, il prend son inspiration avant de lui répondre :
- « Je .. Bordel Shay, pourquoi tu me balance ça ? J'aurais pût, oui j'aurais pût t'aimer mais tu as tout foutu en l'air comme une grande, avec ce chantage, c'est pas ça l'amour, oui tu m'a mais c'est comme un chien en laisse, c'est pas ça l'amour Shay. »
Il se rapproche d'elle et lui saisit le visage pour la forcer à le regarder dans les yeux, il soupire avant de lui dire :
- « Je t'ai aimé, oui je crois mais je ne sais pas si je peut t'aimer à nouveau, et de toute façon tu l'a dit, je suis avec Axelle. »Il soupire tout doucement avant de continuer à la fixer, gardant son visage dans ses mains, leur bouches à quelques centimètres l'un de l'autre.  

100x100

Ft.

Shay et Tobias "L'amour faux est parfois plus fort qu'on le pense"
100x100

Our Story.

Shay et Tobias, c'est tellement compliqué, elle l'aime lui peut être mais il n'est pas libre, elle l'a découvert mais cette relaton n'est pas vraiment autorisé alors elle a décidé de le faire chanter.
100x100

And...

Ce codage qui beug ^^.

© Narja - Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 18 Jan - 13:43

Shay reste tétanisée, elle sait que Tobias se retient, qu'il devrait la traiter de tous les noms parce que c'est ce qu'elle mérite, elle est abominable, c'est limite inhumain de faire ce genre de chantages surtout aux gens qu'on aime. Mais Shay avait cru ne pas avoir le choix, elle s'était sentie en puissance, Tob' avait des choses à cacher et elle en avait profité honteusement. Alors qu'au final il ne connaissait même pas toute l'histoire et qui elle était vraiment.
La jeune fille déglutit difficilement, c'est à cause de tout ça qu'elle se sent si mal, c'est pas une vie, tout est si précaire, elle n'a pas pu lui faire ça, à Tobias, son ami, son frère. La jalousie seule avait parlé, lorsqu'elle l'avait vu avec Axelle, son sang n'avait fait qu'un tour et elle s'était mise en colère, intérieurement, sans rien montrer. Elle est vraiment infecte, un monstre, pire que ça même.

Shay contient ses larmes, elle y arrive à grand peine mais elle y arrive, elle meurt d'envie de hurler, de pleurer, de se jeter dans les bras de Tobias et de le frapper, tout ça en même temps. Elle sait qu'elle est pas bien, qu'elle est pas prête, mais ça tout le monde le voit bien qu'elle a un problème. Alors elle se fait violence, encore, elle continue à avancer, à dévaler la pente à toute allure, se laissant dépasser par les événements, par tout, Tobias y compris.
« J'ai cru que c'était la meilleure chose à faire ! Et avoue, ça t'arrangeait. »
Shay est comme une couverture, la manipulatrice et la manipulée, parce qu'au final, Tobias continue de voir Axelle, il peut l'observer tous les jours et l'entraîner dans un placard ou un recoin sombre. Alors qu'eux deux leurs baisers sont rares et sans vie, sans histoire.

Shay ne pleure pas. Pas encore, du moins. Mais Tobias se rapproche et lui prend le visage entre les mains, elle aime tellement ce contact, elle voudrait que ce soit plus sincère encore, qu'il la regarde comme la femme qu'il aime et non une menteuse et voleuse de vie. Elle mériterait tant d'être jetée dans un trou et piétinée jusqu'à ce que mort s'ensuive. Elle se sent plus sale que jamais, comme si elle avait du sang non seulement sur les doigts, mais aussi partout sur son corps. Dans ses cheveux et sa bouche. Partout.
Elle pâlit. Elle sait que l'heure est aux confessions. Il faut qu'elle parle. Qu'elle lui raconte son passé. Peut-être qu'il se montrera moins dur avec elle ? Ou alors il la lâchera et la regardera avec dégoût. Eh bien tant pis. Il le fera si il veut, mais ça ne changera plus rien.
« Tobias, il faut que... que je te dise un truc. » Shay avale sa salive, livide. Elle ôte les mains du jeune homme de son visage et se lève sans le quitter des yeux. « Tu sais pourquoi je suis ici ? » Non, bien sûr, il ne connaît pas la réponse. « Parce qu'un épisode très noir de ma vie s'est déroulé juste avant et que je voulais, je devais me changer les idées. »
Elle prend une grande inspiration et elle se met à pleurer silencieusement. « Ne crois pas que j'aie choisi de faire ce que j'ai fait. Je n'ai rien voulu de ça. Mais en revanche, je ne peux pas oublier les visages de tous ceux que j'ai tué... »

Shay veut s'enfuir. Mais, atterrée, elle fixe Tobias, attendant quelque chose qui ne vient pas. Qu'il la repousse et la jette dehors. De toute façon, elle ne dira rien à personne. Elle le laissera tranquille avec Axelle. Elle n'ira plus jamais lui parler ni croiser son regard. Elle sera le seul témoin de sa souffrance. Et de sa solitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 18 Jan - 15:26

550 de large
La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Tobias garde le visage de Shay à sa hauteur et il ne peut quitter les lèvres de ces dernières du regard, il la regarde, il a envie d'un truc, mais il se retient, il la fixe en silence car qui lui dit que là aussi elle ne joue pas avec les mots, les sentiments, qui peut lui garantir qu'elle est sincère, elle qui ment si bien, qui profite si aisément de la situation. Il soupire quand elle lui dit qu'il a aussi profité de cette histoire, car la couverture était efficace mais nan il n'avait jamais aimé ça, utiliser Shay comme ça, l'embrasser, il savait qu'il mentait à tous le monde et que ça faisait mal à Axelle au passage alors nan elle ne pouvait pas dire ça, il n'avait jamais aimé la situation car ça ne faisait que compliquer tout ça. Il soupira longtemps avant de lâcher entre ses dents :
- « C'est faux, j'ai toujours détesté ça, j'ai accepté car tu m'a forcé ! »
Il lui lance un regard pour lui montrer à quel point la situation était pesante pour lui, comme il détestait se sentir prit au piège, devoir lutter en vain, se battre en sachant qu'il ne gagnerait pas car elle avait toute les cartes en mains et lui aucune alors il soupira avant d'écouter encore.

Il la regarde alors qu'elle prend cet air grave et il flippe alors, elle lui dit qu'elle à un truc à lui avouer, ça à l'air tellement important, il se raidit et il la suit alors qu'elle bouge et qu'elle garde son regard dans le sien, il panique un peu et puis d'un coup il se sent tellement mal, attend, nan, il à mal entendu, il ne veut pas y croire, il ne peut pas avoir bien entendu, il ne veut pas y croire, il la fixe un moment silencieux, elle a tué des gens, elle, nan impossible. Il regarde cette femme qui se tient face à lui, qu'il croyait connaître amis apparemment nan, il ne veut pas y croire, elle ne peut pas avoir fait ce qu'elle lui dit et se tenir devant lui comme ça, sans rien regretter. Il la regarde, elle pleure et il ne le supporte pas, il ne veut pas voir les yeux de la jeune femme emplit de tristesse, de fantôme, alors il ne réfléchit pas et il se lève tout doucement, il la prend dans ses bras.

Il la sert contre lui, ses bras fort entourant la jeune femme, il s'écarte un peu et essuie les larmes de la jeune femme, il lui fait un petit sourire avant de murmurer :
- « Chut, je suis là ! »
Il soupire avant de l'attirer vers le canapé, il l'attire contre lui et la sert dans ses bras. Il se sent un peu étrange, il était en train de la jeter et voilà qu'il la prend contre lui. Il soupire tout doucement avant de lui demander :
- « Je veut te faire confiance, je suis près à te soutenir mais il faut que je sache tout, je veut que tu ne me cache rien, je ne veut plus jouer. »
Il soupire et il plante de plus belle ses yeux dans ceux de Shay, il veut lui faire une totale confiance mais il lui fait de la matière, il sourit d'un air engageant, elle garde son secret, il en ferras de même avec les siens. Il la sert un peu plus fort, pour lui montrer qu'il l'écoute.
 

100x100

Ft.

Shay et Tobias "L'amour faux est parfois plus fort qu'on le pense"
100x100

Our Story.

Shay et Tobias, c'est tellement compliqué, elle l'aime lui peut être mais il n'est pas libre, elle l'a découvert mais cette relaton n'est pas vraiment autorisé alors elle a décidé de le faire chanter.
100x100

And...

Ce codage qui beug ^^.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 18 Jan - 20:51

Ça ne peut pas durer, ça Shay l'a compris depuis longtemps sans oser trop se l'avouer. Mais elle manque de mots, elle manque de temps, elle manque de tout. Même Tobias la déteste à présent, oui alors elle a tout perdu, définitivement, et par sa seule faute. Ce qu'elle a pu être odieuse ! Obliger Tobias à jouer cette comédie écœurante chaque jour de l'année, à chaque secondes qu'ils passaient à l'orphelinat, c'était vraiment la pire idée qu'une femme de son âge ait pu avoir. La jalousie avait parlé, la jalousie l'avait guidée, mais au bout d'un moment, ce n'est plus une excuse. Elle doit assumer une bonne fois pour toutes.
Certes, Shay avait merdé. Mais ça n'était pas la première que ça lui arrivait. Durant toutes ces années passées chez elle ou encore en Californie, ça l'avait brisée, elle s'était vue de tellement de manières, et faire tellement de choses. Elle ne s'étonnait presque plus de rien, elle avait tué, elle avait été manipulée, elle s'était droguée, en somme, elle avait tout vu et tout vécu.

Alors que Shay se mit à lui raconter, elle vit bien qu'il n'avait pas l'air très ravi et que cela l'ébranlait. Il se demandait sûrement comment elle pouvait être souillée de cette manière, certes elle n'était pas une femme des plus honnêtes mais de là à tuer... Oh toutes ces histoires l'avaient tellement embrouillées, elle se sentait si mal, elle en avait envie de vomir.
Elle tenta de respirer plus calmement, Tobias l'attira sur le canapé et la serra fort dans ses bras, Shay savait qu'il était sincère, mais il aurait dû, il devait être écœuré, c'était obligé, on ne pouvait pas écouter son histoire sans grimacer ou détourner le regard.
« J'étais encore à la fac quand c'est arrivé. Des hommes douteux sont venus me voir, et... je sais pas vraiment ce qui est arrivé. Je leur faisais aveuglément confiance. Eux ils me donnaient des ordres, et je les suivais. C'est comme ça que j'ai tué bon nombre de gens dont je ne connaissais même pas le nom... »
C'est loin tout ça. Mais en parler fait redoubler la douleur. C'est dur, tellement dur de vivre avec ça sur les épaules. Ces derniers temps, Shay faisait tout pour oublier. Mais elle n'en peut plus. Elle ne peut pas tourner la page, pas sur ça en tout cas. C'est trop grave pour qu'elle le mette à part.

La jeune femme enfouit sa tête dans le cou de Tobias, évacuant le stress et les larmes, et surtout tout ce qui l'assaille en ce moment-même. Pourquoi est-ce qu'elle a fait ça ? Pourquoi ces larmes sont des poignards ? Des milliers de question résonnent en elle, prennent le large pour mieux revenir... Shay a toujours été Shay, mais il y a un moment où on ne peut plus être la personne que l'on était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mer 21 Jan - 12:59

550 de large
La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Il la sert contre elle, tout doucement, il ne veut pas qu'elle pleure mais il est aussi étonné et choqué, car il sait que Shay est loin d'être toute blanche, elle l'a utilisé, l'a fait chanter mais ça. Il n'arrive plus à formuler une pensé claire, tout ce mélange. Il est partagé, il hésite, il à un peu peur, il se demande comment réagir, elle à tué ? Tue t'elle encore ? Il ne la relâche pas pourtant et il la sert même un peu plus fort contre lui car il ne veut pas qu'elle le craigne lui, il la sert comme pour lui promettre qu'il seras là pour elle. Il la regarde et il ressent un truc, un truc étrange et il retient cette envie idiote qui le prend. Il la fixe et il écoute. Il veut être son confident celui qui écoute ses malheur et qui sèche ses larmes, à ce moment il oublie tout, il oublie cette idée de chantage, ces baisers faux, il est simplement là pour elle.

Il écoute ses explication, il comprit et il se sentit fulminer, on avait profiter son innocence, on avait abusé de sa confiance aussi. Il soupira, il était perturbé bien sur, personne ne pourrait ne pas l'être à moins d'être un psychopathe. Mais elle regrettais et c'était ça qui comptais au fond et elle souffrais, elle n'était pas une brute sans sentiment et c'était bien. Il soupira et la sera encore un peu plus fort, il sentit soudainement les larmes de Shay qui coulait dans son cou, il se raidit un peu avant de se détendre. Il sent sa tête dans son cou et il sourit à ce contact.

Il prend la tête de Shay dans ses mains et il lui sourit tout doucement avant d'essuyer les larmes avec ses pouces et il lui sourit avant de murmurer :
- « C'est fini Shay, je suis là ma belle, je comprend, tu a été manipulé, mais ça n'arriveras plus »
Il écarta le visage de Shay du sien et la regarda longtemps en silence avant de murmurer plus doucement :
- « Je suis là pour toi et je ne te quitte plus ! »
Ses lèvres viennent se poser sur les lèvres de Shay, pas comme d'habitude, pas de faux baisers sans aucun sens mais un baiser vrai qui exprime ce qu'il sent au final, il aime Shay mais il se sent mal, il pense à Axelle puis vient le visage de Beth. Il s'écarte d'elle avant de s'excuser.  
 

100x100

Ft.

Shay et Tobias "L'amour faux est parfois plus fort qu'on le pense"
100x100

Our Story.

Shay et Tobias, c'est tellement compliqué, elle l'aime lui peut être mais il n'est pas libre, elle l'a découvert mais cette relaton n'est pas vraiment autorisé alors elle a décidé de le faire chanter.
100x100

And...

Ce codage qui beug ^^.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mer 28 Jan - 19:39

Shay se contient à grand-peine, elle aimerait se défouler, renverser les meubles, mais elle n'est pas chez elle, et il est hors de question de se montrer violente devant Tobias. Elle sait qu'elle ne vaut plus grand chose à ses yeux, ils sont des objets tous les deux, enfin surtout elle, mais ses aveux l'ont rendue plus fragile encore, car si une personne est au courant de son passé, toute l'île risque de l'être... La jeune femme a peur, parce qu'elle sait qu'un jour elle paiera le prix de ses méfaits, aussi involontaires soient-ils, et elle se sent en insécurité.
Tout ça c'est de sa faute, elle s'en rend compte. Tout d'abord elle avait tenté de noyer ses peines dans la drogue, et la drogue dure s'il vous plaît, puis elle avait tué, beaucoup, sans se rendre compte que c'est le pire acte qu'on puisse commettre de toute une vie, car non seulement cela détruit une personne, mais aussi son entourage, et enfin elle termine la chanson sur Tobias, Tobias et Axelle dont elle ruine la vie.
Elle ne vaut rien.
Décidément rien.

Shay s'apprête à se décoller de Tobias pour s'enfuir dehors, loin, aussi loin qu'elle le peut lorsqu'il plaque ses lèvres sur les siennes et qu'elle sent un long frisson lui remonter le long de la colonne vertébrale. Pour la première fois, elle a chaud. Très chaud. Si bien qu'elle le laisse faire, avant qu'il ne se détache et s'excuse. Elle en reste dans un premier temps ébahie. Puis elle se secoue la tête, se faisant une raison. Elle doit partir. Elle n'a pas sa place ici ni dans la vie de Tobias, et elle doit quitter l'orphelinat le plus rapidement possible. C'est la seule solution.
Alors elle se lève. Rattrape son manteau qui est tombé à terre et lâche du bout des lèvres en guise d'excuse :
« Je suis pas en sécurité ici. Je sais plus quoi faire... »
Elle enfile sa veste et pousse un long soupir. Elle déteste cette oisiveté qu'elle subit en tant que prof d'abord, en tant que femme ensuite, en tant qu'américaine enfin. Elle est habituée aux changements et à ce que ça bouge. Ici, elle s'enfonce dans sa propre existence. Si elle doit partir quelque part, c'est bien chez elle, chez son père. Elle pourra le serrer dans ses bras, buller au coin de la cheminée en riant avec lui et lui faire la lecture tous les soirs. Ça, au moins, c'est une vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mar 10 Fév - 21:43

550 de large
La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Tobias essaye encore de se remettre de cette révocation, elle à tué, elle, Shay, il n'y croit pas pourtant , il la regarde et il ne veut pas la croire. Il se sent idiot de l'avoir embrassé ainsi, alors qu'il y a Axelle et en même temps, il ne sait plus où il en est, il aime Axelle, il ne doute pas de ça, mais il aime aussi Shay, il vient de s'en rendre compte et il se sent idiot de s'en rendre compte maintenant. Il aimerait savoir où il en est, il aimerait, vraiment, pouvoir dire si il aime plus Shay qu'Axelle. Il n'en sait rien. Il la regarde et il lui sourit tout doucement, il aimerais recommencé, il veut poser ses lèvres sur les siennes encore et encore. Il la regarde alors qu'elle se lève, elle reprend on manteau, il ne comprend pas, elle ne peut pas partir comme ça. Il la regarde faire et il se lève à son tour.

Il vient devant la porte pour l’empêcher d'avancer, de sortir, il ne veut pas qu'elle parte, elle n'est pas dans son état normal et elle ne peut pas partir comme ça, il ne veut pas, il se sentirait coupable de la laisser. Elle semble tellement déboussolé qu'elle pourrait faire une bêtises, une de ces bêtises qu'on ne peut pas réparer, alors nan, il ne veut pas la laisser faire, il tourne la clé et met le trousseau dans sa poche :
- « Tu reste ici Shay, de toute façon il est tard, je te fait à manger ! »
Ce n'est pas une question, ni une proposition, c'est un ordre et elle n'est pas invité à le discuter, elle obéira puisque de toute façon elle ne peut plus sortir.

Il lui prend son manteau des mains pour aller le reposer sur le fauteuil, il lui lance un regard lui intimant de ne pas protester et il lui dit :
- « Je me doute que tu t'en moque, mais je serait là pour toi, n'en doute pas. »
Il lui sourit, malgré tout il l'aime Shay, même si elle a essayé de manipuler ses sentiments, si elle l'a forcé, ça n'a jamais été trop loin, alors oui il lui en veut un peu, mais pour l'aider, il peut oublier. Il oublie ça mais il pense à autre chose, un truc qu'il cache, en plus de sa relation avec Axelle, il pense à Beth et a sa fille surtout. Il regarde Shay avant de lui murmurer :
- « Je sais que le moment n'est sûrement pas le plus approprié mais j'ai un truc à te dire moi aussi. »
Il soupira, son secret était bien moins gros que celui de Shay bien évidemment mais pourtant il ressentait le besoin de lui dire.   

100x100

Ft.

Shay et Tobias "L'amour faux est parfois plus fort qu'on le pense"
100x100

Our Story.

Shay et Tobias, c'est tellement compliqué, elle l'aime lui peut être mais il n'est pas libre, elle l'a découvert mais cette relaton n'est pas vraiment autorisé alors elle a décidé de le faire chanter.
100x100

And...

Ce codage qui beug ^^.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 15 Fév - 0:17

Shay s'approche de la porte, Tobias ne peut pas la retenir ici, il n'en a pas le droit, et puis il n'en a sûrement pas envie non plus après ce qu'il vient de se passer, mais elle le regarde avec étonnement lui barrer le passage et même fermer la porte derrière lui. Elle soupire, mais que veut-il à la fin ? Elle ne va pas faire de connerie, elle n'est pas suicidaire, juste un peu bousculée en ce moment.
Elle baisse les yeux, pensant soudain à tout ce sang qui tâche ses mains, qui l'a éclaboussée et qu'elle ignorait obstinément. Elle entend la voix de Tobias, elle ne l'écoute pas vraiment mais elle comprend qu'elle ne peut pas discuter, quand le jeune homme ordonne quelque chose il ne faut qu'obéir, et vite.
En soupirant, elle repose son manteau sur le canapé, ça ne sert à rien de protester, il ne veut rien entendre, et puis après tout qu'est-ce qu'elle risque à partager un repas avec Tobias ?
« Comment tu peux dire ça après ce que je viens de t'avouer ? Je suis un monstre. Avec toi. Avec tout le monde... » C'est la vérité. Ils ne peuvent pas s'aimer, tous les deux, ils ne sont pas faits l'un pour l'autre, et puis il y a Axelle, aussi, depuis le début en fait, et Shay veut en rester là. Mais elle n'a pas le courage de l'annoncer. Pas maintenant en tout cas.

Soupirant une nouvelle fois, la blonde se mord la lèvre, il y a tellement de choses que Tobias ignore ; comme le fait que sa mère ait tenté de la noyer, qu'elle ait sombré dans la drogue dure... et puis ces histoires de meurtres, qu'elle ne pourra jamais effacer car ça a gâché toute sa vie.
Elle s'y ait fait avec le temps, mais ce n'est pas normal, ce n'est pas ce qu'elle aurait dû faire. Elle a tellement envie d'être choquée par ses actes, mais elle n'arrive qu'à avoir peur, peur des conséquences et des représailles.
Shay se calme un peu, elle ferme les yeux et écoute Tobias ; sa voix l'apaise, sauf quand il déclare que l'heure des révélations n'est pas finie, le cœur de la blonde s'accélère rapidement et loupe un battement, elle est tétanisée par ce qu'il va lui annoncer, en fait elle ne veut pas l'entendre.
« Je ne veux pas savoir, Tobias. Pas maintenant s'il te plaît. » Elle baisse les yeux, honteuse. « Je... Je vais aller me laver les mains pendant que tu prépares à manger. »
La remarque est inutile, en soi, mais elle se sent obligée de le préciser, pour qu'il ne la croie pas en train d'escalader la cuvette des WC pour s'enfuir par la fenêtre. Se dirigeant vers la salle de bain, tremblante comme une feuille, Shay cache ses mains au fond de ses poches comme si Tobias risquait d'y voir du sang, ou quelque chose comme ça.

Une fois loin de lui, elle se rue sur le lavabo et presse ses mains sous l'eau froide, elle frotte, tant et si bien qu'elle en finit par avoir la peau irritée, mais elle s'en fout, elle continue, jusqu'à ce que la douleur se fasse insupportable, elle ne veut pas de ce sang, qu'il s'en aille, qu'il parte, s'il vous plaît.
Elle tombe au sol en gémissant, les larmes viennent dévaler ses joues et elle se sent pitoyable, mais en même temps ça lui fait du bien, ça fait longtemps qu'elle n'a pas pleuré comme ça.
Le robinet toujours allumé, elle se balance d'avant en arrière, en gémissant : « C'est ma mère... C'est de sa faute, c'est elle... » Elle ne s'arrête plus. Elle sait que Tobias va forcément accourir, entendant le boucan, mais ça lui est égal maintenant, elle a gâché sa propre vie et elle ne peut plus rien y faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Ven 20 Fév - 23:52

550 de large
La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire
Partir, voilà ce que Shay veut, Tob le comprend très bien, il comprend mais il ne compte pas la laisser faire, car il ne sait plus qui se trouve face à lui, il ne sait plus qui elle est et il ne sait surtout pas ce qu'elle pourrait faire. Il ne veut pas apprendre le lendemain qu'elle à fait une connerie alors nan, il ne vas pas la laisser partir, il se moque bien de ce chantage qu'elle lui fait ou bien de ses sentiment, pour le moment il la voit un peu comme une petite sœur qui à besoin d'aide, il ne peut pas l'abandonner comme ça, il s'en voudrait. Il reste donc coincé entre la porte et elle, déterminé, elle ne passeras pas, même si elle hurle ou si elle le frappe, il ne la laisseras pas passer, pas dans cet état. Elle semble comprendre qu'il ne bougeras pas, elle soupire et repose son manteau, il sourit alors qu'il sait qu'il à gagné. Il l'écoute lui demander comment il peut lui dire ça, elle se traite de monstre. Il soupire avant de lui répondre :
- « Shay, tu n'es pas un monstre, tu es une humaine qui a simplement fait de mauvais choix, on en fait tous, moi le premier... »
Il vient lui caresser la joue et lui fait un petit sourire, il ne veut pas l'entendre dire que c'est un monstre, car c'est faux. Il la regarde d'un air tendre, il n'aime pas la voir dans cet état là.

Il voit bien qu'elle se calme un peu a son contact et il en est ravis, il sourit mais il s'efface ce sourire quand elle lui dit qu'elle ne veut pas savoir. Il n'insiste pas mais il sait qu'il vas devoir lui dire. Il finit par hocher la tête :
- « Comme tu veut, mais il le faudra bien un jour. »
Il soupire en caressant encore une fois sa joue avant de s'écarter d'elle, il ne veut pas embrouiller un peu plus ce qui les rapproche, il ne sait plus comment il doit se comporter envers elle. Il soupire avant de la regarder encore, il n'arrive pas à comprendre comment elle peut être celle qu'elle prétend, il ne la voit pas comme une tueuse, il ne peut pas imaginer ça. Il la regarde alors qu'elle lui dit qu'elle vas se laver les mains, il hoche la tête avant d'aller dans la cuisine.

Il sort les légumes puis la poêle et commence à mettre l’huile, il vas chercher la viande dans le congélateur, elle ne revient pas, il trouve qu'elle met du temps, il arrête tout et le bruit de l'eau qui coule le trouble. Il se rapproche de la salle de bain, il entends les bruits de Shay, aussitôt il pousse la porte et il la voit, sur le sol en train de pleurer et de marmonner des mots qu'ils ne décryptent pas. Elle est là en train de se balancer, en boule comme une petite choses fragile, aussitôt il accourt pour aller s'accroupir. Il la prend fort contre elle :
- « Shay je suis là, calme toi, je suis là tout vas bien. »
Il la sert un peu plus fort avant de rajouter :
- « Je suis là, je t'aime Shay et je suis là ! »
Il continue de la prendre contre lui avant de la relever doucement pour la faire s'asseoir sur le rebord de la baignoire, il prend la trousse de secours et la regarde pour lui demander si il peut, il ne veut pas la brusquer.

100x100

Ft.

Shay et Tobias "L'amour faux est parfois plus fort qu'on le pense"
100x100

Our Story.

Shay et Tobias, c'est tellement compliqué, elle l'aime lui peut être mais il n'est pas libre, elle l'a découvert mais cette relaton n'est pas vraiment autorisé alors elle a décidé de le faire chanter.
100x100

And...

Ce codage qui beug ^^.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mar 24 Fév - 9:50

Shay n'a pas la force de protester alors que Tobias l'empêche de sortir, même avec toute la bonne volonté du monde elle ne pourrait pas. Résignée, elle se dirige vers la salle de bain et ouvre le robinet. Elle commence à se frotter les mains, un peu à l'ouest, avant de tomber au sol et de se mettre à gémir, à moitié en larmes.
Elle ressent comme une grosse boule de feu en elle, qui grandit de seconde en seconde et qui menace de la submerger. Elle perd le contrôle et commence à se balancer d'avant en arrière, totalement déboussolée, jusqu'à ce qu'elle entende les pas précipités de Tobias et sente son torse contre elle, elle veut le repousser mais elle n'en a pas la force ; elle le laisse faire, jusqu'à ce qu'il la relève.
Elle ne prête pas attention à ses paroles et se frotte les yeux, ne pas se laisser aller. Elle doit reprendre le contrôle, et vite. Elle pousse un soupir haché avant de détourner le regard, elle en a assez des larmes, elle sait qu'elle est contraignante pour Tobias. Elle ne veut plus le voir, d'ailleurs, et s'excuse entre ses dents avant de tenter de sortir de la salle de bain.
Évidemment, le garçon fait rempart et elle est tentée de se remettre à pleurer pour l'émouvoir, mais elle n'a plus assez de larmes dans les yeux pour se le permettre. Elle se contente de fermer les yeux et de le prendre contre elle ; le câlin dure plusieurs minutes avant qu'elle ne se sente mieux.

Shay cache ses mains dans ses poches et murmure, honteuse : « Désolée. Je ne sais pas ce qui m'a pris. » En réalité, elle sait très bien, mais elle ne le dira pas. Elle ne donnera aucune explication, que Tobias lui pose des questions ou non. Elle n'a plus envie de parler de l'incident.
Elle met quelques secondes à se recomposer un sourire, un sourire très faux mais nécessaire. Elle prend la main de Tobias et le tire derrière elle jusque dans la salle à manger. Elle avise la poêle pleine de légumes et sourit un peu plus, son estomac la rappelant à l'ordre.
« Ça a l'air bon dis-moi ! »
Elle enfonce ses mains un peu plus dans ses poches, elle est passée du coq à l'âne mais ce n'est qu'un tour de passe-passe, elle a l'habitude, elle a fait ça tellement de fois, elle n'est plus à ça près.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mer 25 Mar - 22:17

Tobias sert un peu plus fort Shay contre lui, car il à l'impression que si il la lâche alors elle vas s'effondrer. Il ne comprend pas vraiment ce qui à pris la jeune femme mais il a entendu ses paroles . Il reste silencieux, il attend qu'elle se calme. Elle semble contrarié, qu'il l’empêche de partir alors elle se fourre dans ses bras et ne dit rien, il ne comprend pas toutes les réactions de Shay, nan en fait il ne comprend pas la jeune femme, il ne la comprend plus. Il la sent dans ses bras et il se sent bien aussi, car même si il n'aime pas Shay comme celle-ci le voudrait et bien il l’apprécie beaucoup et il ne veut pas qu'elle se sente mal ou qu'elle fasse une connerie. Il sent qu'elle se détache de lui et il la laisse faire, prêt à la retenir si elle souhaite partir, car il ne compte pas la laisser seule, elle dormira ici si il le faut mais tant qu'il ne seras pas certain qu'elle vas bien, il ne la lâcheras pas.

Il remarque qu'elle cache ses mains, il sait bien dans quel état elles doivent être, il n'est pas dupe mais il ne prend pas la peine de lui faire remarquer, car il sait qu'elle vas l'envoyer sur les roses, autant s'éviter une humiliation gratuite. Il prend un air détaché avant de murmurer :
- « Si tu veut parler, je suis prêt à écouter. »
Il lui sourit avant de lui frotter doucement les bras puis de l'embrasser sur le front, Shay était un peu comme une meilleure amie pour lui et il tenait a ce qu'elle se porte bien. Il reste immobile quelques instants puis elle lui prend la main et l’entraîne vers la salle à manger, il se laisse faire. Il sent que les mains de Shay sont abîmés, il sent sa peau à vif et ça le fait un peu frisonner. Il prend soin de ne pas trop pressé sa main, pour ne pas lui faire mal.

Elle regarde la poêle et elle dit que ça à l'air bon, il hausse les épaules :
- « J'ai jamais été doué en cuisine, alors attend avant de dire que c'est bon. Mais mange j'ai envie de voir ta jolie bouille se décomposer. »
Il sourit avant de mettre la table puis il commence à remplir les assiette. Il ouvre son frigo, il n'y a pas grand-chose mais il sort une bouteille de vin et lui montre :
- « Un peu de vin ? »
Il sait qu'il ne devrait pas, il sait que chez lui l'alcool monte vite et il sait comment ça finit. Il soupire et regarde Shay avant de demander :
- « Je vais passer un week-end en Australie, tu veut venir avec moi ? »
Il sait que ce n'est pas la meilleure des idées mais il veut lui changer les idées.

HRP: La flemme de coder est en moi :cache:
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Jeu 2 Avr - 19:49

Shay se sent mal à l'aise, surtout après les révélations qu'elle a faites à Tobias. Il doit la voir comme un monstre, une chose qui ne mériterait même pas de vivre, ni d'être aimée. La blonde se sent ingrate, et rien ne pourra effacer cette rancœur et cette douleur qu'elle porte en elle comme une marque au fer rouge.
Les dieux ne la portent décidément pas dans leurs cœurs, ça la fait soupirer, elle est née sans aucune bonne étoile et personne ne compte lui en donner une. Elle s'attable alors que Toby met la table, elle lui sourit de reconnaissance. Il est tellement gentil avec elle, elle ne le mérite pas, il ne devrait même pas la regarder dans les yeux. Elle se dit qu'elle n'aurait jamais dû forcer Tobias à l'aimer comme ça, c'était une mauvaise idée dès le départ, même guidée par l'amour et la jalousie.
Elle préférerait voir Toby heureux dans les bras d'une autre fille que malheureux dans ses bras à elle. Mais malheureusement c'est trop tard, et il faut qu'elle se fasse à cette idée.
Oubliant un instant l'incident qui a eu lieu quelques minutes plus tôt, elle plante sa fourchette dans son assiette pour porter un légume à sa bouche. Elle grimace, c'est un peu trop cuit, elle aurait dû faire la cuisine... mais elle se rappelle qu'elle était occupée à se laver les mains pendant ce temps, aha. Elle se force à avaler, même si c'est plutôt dur, mais bon elle a l'habitude des trucs dégueulasses, à l'orphelinat c'est pire que ça. Elle peut se réjouir de manger chez Tobias.
Ce dernier lui propose du vin, elle lui tend son verre, elle a besoin d'un petit remontant alors elle ne dira non à rien de ce qui pourra l'aider à lui changer les idées. Elle attend que le jeune homme soit servi lui aussi et assis surtout pour prendre une gorgée. Elle sourit, le vin est bon, meilleur en tout cas que ce qu'il y a dans son assiette.
Elle se fige alors qu'il lui demande si elle voudrait bien partir avec lui en Australie, juste le temps d'un week-end, et elle le regarde avec de grands yeux étonnés. Il est tombé sur la tête ? Elle lui annonce il y a deux secondes qu'elle a tué des gens et il veut l'emmener de l'autre côté de l'océan ! Elle se contente de hausser les épaules, ne sachant pas trop comment réagir. Même si la proposition lui arrache un sourire de joie.
« Je... Quand ça ? Je serais ravie de venir, mais Moor va être difficile à convaincre... »
En fait, il n'y a rien de plus facile que poser deux jours de congé, mais Shay cherche juste un moyen qui empêcherait Tobias de s'embarrasser d'elle encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mer 8 Avr - 16:42

Tobias regarde Shay, il ne sait plus trop comment se comporter avec elle. Shay c'était sa meilleure amie, celle avec qui il aimait passer du temps, il n'avait jamais pensé à plus, pourtant elle si. Il se souvient encore de sa tête dégoutté quand elle l'avait vu avec Axelle, sa tête, oh oui il s'en souvient, le dégoût et puis la jalousie surtout, il s'en souvient. IL soupire, il chasse tout ça, ce n'est pas vraiment le moment d'y penser. Il soupire et il essaye de sourire, il pense aux mains de Shay, qu'elle cache, il devrait les soigner, mais il n'ose pas lui demander, car elle ne semble pas le vouloir.

Elle se met à manger et il voit bien à sa tête que ce n'est pas fameux, il le sait, il n'a jamais prétendu savoir cuisiner. Il soupire encore en gouttant à son tour, oui elle à raison de grimacer, c'est vraiment dégueulasse. Il se retient de cracher, car ce n'est pas vraiment très classe, mais il ne peut pas réprimer la grimace. Il soupire. Il remplit le verre que la jeune fille lui tend son verre, il le remplit en souriant avant de boire dans le sien pour faire passer ces légumes horribles. Il culpabilise de lui faire manger ça, en même temps il ne l'attendait pas vraiment, elle à débarqué sans prévenir, comme souvent en fait. Il sourit, car au fond elle l'amuse, à venir chez lui, comme si il était vraiment ensemble, il aime bien Shay et puis il ne peut pas mentir, elle est splendide. Il soupire encore avant de vider son verre d'un trait et ses yeux se promènent sur le formes généreuse de Shay, Il secoue la tête, pensant à Axelle, c'est mal. Il soupire.

Elle prend un air étonné alors qu'il lui propose ce voyage, il à balancé ça comme ça, en fait il n'y avait pas pensé du tout, mais ça elle n'en sait rien. Il sourit mais elle dit que ça vas être dur ? Il soupire et il lui répond :
- « Je pensait au week-end de pâques, tu ne travaille pas et moi j'aurais juste à posé des congés, Moor ne peut pas me refuser ça. »
Il prend son assiette et grimace :
- « C'est vraiment immonde, te force pas, je commande un truc si tu veut. »
Il lui sourit gentiment, il la prend avec des pincettes, car cette dernière n'est pas au mieux de sa forme, il le sait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Sam 11 Avr - 0:06

Shay se sent horriblement sale, pas physiquement, non, enfin un peu peut-être, mais surtout en elle, car ça bouillonne, ça réfléchit, un peu trop presque. Elle se sent mal, elle a une grosse boule dans le ventre, ça l'empêche presque de manger, et puis elle ne se force pas non plus, il faut dire que ce n'est pas la meilleure chose qu'elle ait mangé depuis... depuis hier en fait, au repas de l'orphelinat. Parce qu'au niveau du goût, sur une échelle de 1 à 10, la bouillie de Moor vaut 1 et les légumes de Tobias valent 9. Au moins.
Shay réfléchit à la proposition de Tobias, elle aime bien l'idée, passer trois jours avec lui, le rêve, mais ça lui fait peur aussi, elle risque d'être violente, de lui causer encore des soucis et elle veut tout sauf ça, elle a peur, presque peur d'elle-même. Elle cache subtilement ses mains sous la table, pour ne plus qu'il voie les marques rouges qui marbrent sa peau, après qu'elle se frotte les mains tous les jours, ça lui fait mal c'est sûr mais ce n'est rien comparé à ce qui la ronge. Et plus elle lave ses paumes plus elles rougissent et paraissent impossibles à guérir.
« C'est une bonne idée. »
Elle sourit, oh elle rêve de partir en Australie avec Tobias pour seule compagnie, elle se fait déjà des films, mais ils retombent bien vite à l'état de poussière lorsqu'elle croise son regard. Depuis qu'ils sont « ensemble », ils n'ont jamais vraiment fait de choses au lit, enfin Shay ne se rappelle plus bien, mais elle se dit que c'est peut-être le bon moment. Pourtant elle déchante vite, Tob ne l'aime pas et refusera de faire quoi que ce soit avec elle, elle l'a déjà fait assez souffrir comme ça.
« T'embête pas, je vais commander chinois. Ou indien je vais voir. » Elle se lève ; c'est à son tour d'être aux petits soins. « Et cette fois-ci je vais pas commander dans la salle de bain. »
Elle sourit, malicieuse, même si ce sujet-là n'est pas un sujet qui prête à rire, tant pis, elle se tourne elle-même en dérision et c'est déjà un gros effort. Elle sort de la pièce et saisit le téléphone, cherche dans sa mémoire un numéro de traiteur chinois dont ses papilles se souviennent, et elle appelle rapidement, un peu crispée, guettant Tobias dans la cuisine.
Une fois de retour, elle lui sourit et annonce en se rasseyant : « On a des nems au dîner. » Il n'y a plus qu'à attendre le livreur. Une fois de plus elle cache ses mains sous la table, ça ne servirait à rien de les exhiber et de dire « Ohé, les gens, regardez, je souffre, je suis une victime », car ça se lit déjà assez bien sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Jeu 23 Avr - 10:40

Tobias regarde Shay qui semble réfléchir, il lui fait un petit sourire encourageant, il est sérieux, vraiment. Il la voit qui se cache sous la table, enfin pas elle même en entier, ce serait quelques peu pathétique mais ses mains, elle les caches tout simplement mais il les a vu et il a aisément compris, il n'est pas complètement idiot et c'est simple de comprendre. Il ne lui dit rien, il se contente d'attendre qu'elle réponde à sa question, il veut savoir si il voyageras seul ou si elle seras avec lui, il l’espère en fait. Elle finit par répondre, par la positive avec un grand sourire qui lui fait du bien, il sourit encore un peu puis il se demande de nouveau comment elle voit les choses, ils n'ont jamais passé vraiment de temps ensemble, enfin si mais pas en tête à tête réellement et ils n'ont d'ailleurs jamais dormit dans le même lit, puisqu'ils ne sont qu'un faux couple.

Elle lui dit qu'elle vas commander, il hoche la tête et la regarde prendre son téléphone, il sourit doucement. Sa tentative pour détendre l'atmosphère ne le fait pas vraiment rire, il n'aime pas la voir se mettre dans un tel état, elle ne se rend pas compte du danger, ça désespère un peu Tobias, Shay au delà d'être sa fausse petite amie c'est surtout sa petite sœur, celle qu'il veut protéger, qu'il adore et qu'il ne veut pas voir dans cet état. Elle revient tout sourire avant de lui dire qu'elle à commandé des nems, il n'aime pas vraiment ça mais il se retient de lui dire, il sourit doucement avant de répondre
- « Bien ! »
Il la regarde se rasseoir, re-cacher ses mains et il soupire doucement, ce n'est pas vraiment la peine, il ne vas pas se mettre à la huer car elle se fait mal.

On sonne quelques secondes plus tard et il se lève. Il ouvre la porte et prend la nourriture en remerciant le livreur qui ne semble pas ravit d'être dans ce quartier. Il paye puis referme sa porte, il pose la boite sur la table basse et se pose sur le canapé puis il regarde Shay et lui ouvre ses bras, il sait qu'elle ne vas pas bien et il veut tout faire pour l’apaiser aussi murmure t'il :
- « Aller vient là Shay. »
Il sourit d'un air apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Mar 5 Mai - 16:17

L'estomac de Shay réclame vivement son dû, sa propriétaire sourit en se disant qu'elle sera bientôt contentée. Elle adore manger chinois, comme elle faisait avant avec son père, ça lui manque. Elle regarde Tobias, il n'a pas l'air très emballé mais elle tente un petit sourire, comme pour l'encourager à faire de même. Pour une fois qu'ils peuvent passer la soirée ensemble, elle ne va pas laisser filer l'occasion, ce serait trop beau. Quelqu'un sonne à la porte et Shay n'a pas le temps de se lever pour y aller. Elle observe Tobias payer du coin de l’œil, s'apprêtant à lui faire la morale. C'est elle qui a commandé, c'est elle qui paie... Elle se lève et le rejoint sur le canapé, glissant ses jambes contre les siennes. Elle a l'impression qu'ils n'ont jamais été aussi proches et ça lui fait bizarre de le toucher pour faire autre chose que l'embrasser. Elle saisit la boîte et l'ouvre, découvrant le repas qu'elle a commandé, et le repose sur la table basse. Elle ouvre un sachet de sauce et saisit un nem, ce sont des nems chinois ceux-là et c'est pas pareil. Elle croque dedans et sourit, ça lui rappelle les soirs qu'elle passait avec son paternel à se ballonner le ventre à coup de sodas et de nems chinois. Ils riaient, ils discutaient... C'était la belle vie. « Si t'aimes pas les nems, j'ai pris autre chose. » Elle lui tend la boîte. Elle en a pris pour une légion, porc au caramel, blanc de poulet au soja... Il a l'embarras du choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Dim 10 Mai - 1:40

Tobias sourit à la jeune femme qui vient se blottir contre lui, il lui rend son sourire, il ne veut pas la froisser. Il sent les jambes de Shay contre les siennes, il regarde son visage et la prend contre lui en souriant alors qu'elle mange un nems. Il grimace en voyant le truc qu'elle mange, il n'aime pas vraiment ça, mais il n'ose pas lui dire. Elle mange et il sourit, au moins elle elle mange, c'est déjà ça, malgré sa petite crise, au moins elle ne se laisse pas mourir de faim et c'est ce qui compte vraiment. Il sourit quand elle lui apprend qu'elle a commandé autre chose. Il sourit et lui embrasse le front « Merci Shay » Il prend les boites et cherche de quoi manger, il sourit et prend du poulet. Il mange goulûment. Il la sert un peu pus fort puis pose sa boite vide sur la table basse. Il sourit et embrasse doucement la jeune femme sur le front. Il lui prend doucement la main puis regarde dehors « Il est tard Shay, tu veut dormi ici ? » Il la regarde attendant sa réponse, ce ne serait pas la première fois qu'ils dorment tout les deux, ils l'ont déjà fait pas mal de fois même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   Ven 22 Mai - 20:21

Shay bâille avant de se blottir un peu plus contre Tobias tandis qu'il finit de manger. Elle n'a plus faim pour sa part, et elle se dit que c'est nettement meilleur qu'à l'orphelinat. Elle ferme les yeux et se laisse bercer par la voix du jeune homme, avant d'émerger, les yeux ensommeillés. Elle aimerait volontiers rester dormir ici, mais ce serait une mauvaise idée. Et puis elle n'a pas ses affaires. Elle se redresse et hausse les épaules. « Je crois que je vais rentrer à l'orphelinat. » Elle soupire, elle n'a tellement pas envie de retourner là-bas. Elle saisit les sacs et les boîtes et les jette à la poubelle. Puis elle se retourne vers Tobias, léger sourire aux lèvres. Elle s'approche et l'embrasse sur la joue, le remerciant pour ce qu'il a fait. Elle est fière d'avoir Toby près d'elle, malgré ce qu'elle lui a fait. Elle prend une grande inspiration, enfile sa veste, et sort dans la nuit après un dernier au revoir. Si elle avait bien fait attention, elle aurait pu discerner une silhouette postée derrière la fenêtre. Elle préféré ne pas s'attarder dans ce quartier à cette heure et s'éloigna, priant pour qu'une voiture choisisse ce moment pour l'écraser, histoire d'en finir une bonne fois pour toutes.

RP FINI
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La plus grande réussite du diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas [Tobias]
» Arystide ✞ « La plus grande ruse du démon est de faire croire qu'il n'existe pas. »
» Corne du Diable = Psycopathe
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-