Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Broken Dreams [Léandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Broken Dreams [Léandre]   Ven 9 Jan - 18:25

Théa s'noie dans sa propre connerie. Comme elle l'a toujours fait. Sauf que là Abel n'est pas là. Elle aurait aimé son soutien. Ses bras, leurs longues étreintes. Son odeur, et surtout les heures passées dans le silence, tête contre tête. Pensifs.
Avec Leah c'est presque pareil. Elle retrouve un peu de son Abel en lui. C'est sans doute pour ça qu'elle l'apprécie autant. Elle connaît assez le langage des signes pour avoir une discussion de base avec Leah. Enfin, quand Théa a envie de parler.
Et puis, il y a Petite Théa. Théa n'en a pas encore fini avec elle. Petite Théa n'est pas réelle, pas tangible, mais elle est quand même là. Fidèle au poste.
Théa l'aime peut-être un peu plus qu'elle ne le devrait. Peut-être que Petite Théa est comme une sœur, une confidente. Mais une confidente bien chiante, dans ce cas.

Leah ne connaît pas Petite Théa. Évidemment : il ne l'a jamais vue. Et même s'il pouvait la voir, il ne la remarquerait pas. Seule Théa arrive à la repérer. Grande Théa est capable de tout quand Petite Théa est derrière à empoisonner son esprit. Petite Théa est infecte, mais Théa a appris à vivre avec ça.
Mais Grande Théa déteste les surprises, bonnes comme mauvaises. Enfin, en particulier les mauvaises. Il y a des rumeurs à l'orphelinat, qui concernent Leah, Leah et sa copine. On dit qu'ils vont partir ; personne ne sait pourquoi.
C'est donc la raison pour laquelle Théa cherche frénétiquement son ami dans la foule des orphelins. Puis elle le voit, là, au milieu. Il est grand. Il est beau. Elle s'approche de lui, il est seul. Le regard viré dans le sien, elle lâche, la voix tremblante :

« Tu vas partir. »

Cette simple constatation l'ébranle tout entière : elle a rendu la réalité si vivante. Une douleur fugace la prend au ventre, et, inexplicablement, elle se jette dans les bras de Leah. Le sert fort, très fort. Leah compte beaucoup pour elle. Elle ne veut pas le perdre... C'est un peu son Abel.
Alors qui le remplacera une fois qu'il ne sera plus là ?
Théa a peur, trop peur pour se demander si Leah, lui, regrettera sa décision de la quitter. De les quitter tous.
Elle sera de nouveau livrée à elle-même. Seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Lun 12 Jan - 18:47

Une phrase, des mots, un assemblage un peu hésitant de termes qui se murmurent partout, une vague de lettres qui grossit, qui change, qui prend de l'ampleur, qui devient plus forte à chaque fois qu'elle est répété, que chacun l'interprète, voilà ce que c'est une rumeur, un truc qui part de rien, ou presque, et qui prend plus d'importance que n'importe quoi, qui semble prendre une importance vitale pour ceux qui la propage. Certaine de ces rumeurs disparaissent bien vite mais d'autres prennent une ampleur démesuré, ça en devient colossale et elles restent sur toutes les lèvres, encore et encore. En général Leah s'en moque, sauf que là la rumeur est sur lui, sur eux plutôt, il s'était intimement convaincu que ça resterais un secret que ça ne sortirais pas, sauf que non évidemment que non, plus la date se rapproche et plus le nombre de personne au courant explose, bientôt tout le monde sauras. Il jette un regard à un petit groupe qui chuchote en le regardant d'un drôle d'air, il soupire. 

Il cherche tout autour de lui, il veut voir un visage amical, il en a un peu marre de cette mise à l'écart, il avait déjà eu du mal à s'intégrer à cause de son mutisme et voilà que ça recommençait, ça allait le rendre dingue, si il s'écoutais il frapperais le mur d'un geste rageur. Cependant il ne peut s’empêcher d'être soulagé, si tous le monde semble savoir qu'ils vont partir personne ne sait pourquoi, oh bien sur, il y a un tas de supposition, toute plus tordue les unes que les autres mais jamais la bonne, personne n'a remarqué la légère prise de poids de Marlene ni tous les gestes beaucoup trop protecteur de Leah. Le jeune homme en est soulagé, il ne supporterais pas des murmures en plus, même si il sait, qu'un jour ou l'autre la vérité éclateras, devenant le sujet des discussion pendant un long moment, il aimerait que ce le soit quand il ne seront plus là, histoire d'être tranquille.

Il soupira, ne trouvant personne de connu, ni Marly, ni Luke, ni Violet et pas même Anna, car même se prendre la tête une fois encore avec elle le tentais, ça lui viderait la tête, ça lui ferait du bien. Il vas faire demi-tour, quand il entends des pas, il se tourne pour voir Théa, un sourire se dessine sur son visage, qui disparaît bien vite face aux paroles de Théa, cette question, qui n'en ai pas une finalement. Il se sent mal, si même elle sait ça veut dire que c'est énorme. Il aimerait pouvoir mentir mais il n'en a pas la force. Il lève les mains pour signer mais elle le prend brusquement dans ses bras, il se laisse faire, un peu surpris, mais c'est Théa alors il ne s’étonne pas, il sait comment elle est alors il se contente d'attendre qu'elle déserre un peu car tout de même elle sert beaucoup trop fort. 

Il sent l'emprise qui se relâche un peu, il lui attrape les bras de Théa pour les ôter de son corps, il la pousse tout doucement, pas du tout violemment ou méchamment simplement pour lui ménager un espace assez grand pour signer, parler, communiquer, lui expliquer. Il n'y arrive pas cependant, il la fixe, il se sent mal, il l'aime bien Théa malgré tout, il sait comment la prendre, il doit être l'un des seuls d’ailleurs, il sait comment la calmer, même si ça ne marche pas toujours. Il la fixe un long moment encore en silence, il lui fait un petit sourire triste puis les mains de Leah se lève et commencent leurs danses silencieuses, en quelques secondes, sans polluer le silence, tout est dit:
- "Oui Théa, je vais partir, pas loin, mais je part!"
Il ne peut pas lui cacher de toute façon, tous le monde sait, il la fixe encore en silence avec sa tête de Leah, celle qui veut dire qu'il est tellement désolé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Lun 12 Jan - 22:39

Théa ne se soucie plus de sa dignité depuis qu'elle a huit ans. Elle laisse libre cours à ses larmes, réellement blessée. Pourquoi faut-il que son seul ami ici décide de partir ? Il allait refaire sa vie ailleurs. Il allait l'oublier, comme Abel avait dû l'oublier.
Théa se sent mal. Elle est envahissante, contraignante. Complètement barge. Leah le sait. C'est pour ça qu'il la prend avec des pincettes, qu'il lui parle comme si elle était en sucre. Au fond il la voit comme tout le monde la voit : la bête curieuse. Ou encore la folle dangereuse. Elle a hérité de différents surnoms ici.
Mais les gestes de Leah et son regard apaisent rapidement Théa. Elle se sent nettement plus calme. Reposée. Comme après une bonne nuit de sommeil ; et dieu sait que cela fait longtemps que Théa n'a pas dormi plus de cinq heures d'affilée.

Théa sèche ses larmes en s'efforçant de respirer plus calmement. Elle jette des regards apeurés autour d'elle, comme une bête de foire qui s'échappe et qui sème le trouble parmi les visiteurs tout en mourant elle-même de peur. Elle n'aime pas ruiner la réputation de Leah comme ça, s'afficher avec elle lui vaut souvent bien des critiques et regards hostiles.
Théa s'y est faite, mais Léandre dans tout ça ?
En soupirant, la jeune fille suit des yeux les gestes de Leah, elle comprend, elle sait qu'il est navré mais elle y peut rien, c'est cette Marlene qui a empoisonné son esprit. C'est même certain ; cette fille est un vrai calvaire.

« Tu es comme tous les autres, Leah. » Théa se sent remontée à bloc. Vide de tout espoir mais encore là pour se battre. Avec son meilleur ami. « Tu ne remarques en moi la pauvre folle que tout le monde voit. Et tu m'abandonnes. Tu m'abandonnes comme m'a abandonné Abel ! »
Théa est au bord des larmes, de nouveau. Elle essaie de se contrôler, mais c'est dur. Tout cet amas de colère stérile qui s'est accumulée ces derniers temps jaillit en un flot incontrôlable.
Théa aimerait pouvoir frapper quelque chose de ses poings, se défouler au lieu de hurler sur Leah alors qu'il ne lui a rien fait. Mais elle est bien trop rageuse pour penser à la justice. Elle a une notion assez particulière concernant ce qui est juste ou non, et elle estime qu'elle en a assez vu dans la vie pour se faire une opinion légitime.
Théa veut juste un câlin. Juste un peu d'amour. Et ce qu'elle récolte, c'est la tempête. Elle n'a jamais semé le vent, pourtant. Peut-être une fois. Ou deux. Pas plus.

Théa voudrait hurler. Mordre. S'étouffer. Frapper, encore et encore, jusqu'à se sentir lasse, vidée de toute énergie, sans plus aucune motivation pour rien. Elle voudrait aussi que Petite Théa apparaisse. Qu'elle puisse encore une fois tenter de la prendre dans ses bras, en vain. Mais Petite Théa ne vient jamais quand Leah est là. Ou alors elle se glisse derrière son dos et elle se contente de sourire, niaise.
Théa cesse brusquement ses larmes. Elle est pitoyable, certes, mais ce n'est pas une nouveauté. Elle se rappelle soudain qu'elle vient de parler de l'être le plus cher à ses yeux. À savoir Abel. Leah ne connaît pas Abel. Il n'était pas censé le connaître. Jamais. Jamais elle n'aurait dû lui en parler.
C'est la fin. C'est une catastrophe. Il va commencer avec les questions, ça finira avec les réponses. Il saura tout. Et Théa n'aura plus aucun secret à garder dans ce cas.

Épuisée, la jeune fille s'adosse à un mur. Tellement d'émotions défilent dans son regard. Elle voudrait que Leah oublie cette scène, elle s'est montrée pathétique. Pas humaine. Juste un monstre qui pète un câble parce qu'il est rouillé depuis trop longtemps. Depuis qu'on lui a pris sa liberté, ses pensées et ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Dim 8 Fév - 18:01

Léandre serre Théa contre lui, aussi fort qu'il peut, il ne veut pas qu'elle pique une crise, non pas qu'il ai honte, il se fout des regard qui se pose sur eux, il est tellement habitué à tout ça qu'il leur cirait bien de se tirer à tous ceux qui l'entoure mais il ne peut pas et ça l’énerve. Il sourit en regardant Théa, il l'aime tellement, elle est comme sa petite sœur, il à tellement envie de la protéger de ce monde hostile qui l'entoure, car l'orphelinat est bien plus cruel que le monde extérieur, il ne veut pas qu'elle souffre. Il culpabilise alors de partir, il ne peut pas la laisser dans cet endroit si hostile, il veut qu'elle aille bien, qu'elle se sente bien. Il sourit doucement quand il la sent contre elle mais pourtant il sait qu'elle peut régir violemment, il l'abandonne après tout. Il ferme un instant les yeux, pensant à ce qui le pousse à partir, il pense à Marly, à son ventre qui s'arrondit de jour en jour, il sait qu'il doit partir avant que ça se voit trop car si la rumeur se propage alors ils seront morts, tous les trois, jamais Moor ne laisserais passer ça.

Il regarde Théa alors qu'elle se calme, il ne comprend pas comment il arrive à faire ça, comment il peut calmer Théa alors que bon nombre d'adulte ne le peuvent pas. Il sourit mais il voit alors le visage de la jeune fille qui se trouble, elle se met à pleurer, il aimerait ne pas déclencher ça par lui. Il veut qu'elle se calme car si il y a un truc qu'il n'aime pas c'est voir les autres qui souffrent, c'est comme si il était allergique, voir des larmes dans les yeux des autres, des lèvres qui tremblent, une mine triste. Il la regarde et lui frotte doucement le bras. Il soupire tout doucement. Il la regarde et il s’entend dire qu'il est comme les autres et ça lui fait mal, énormément, car il fait tout pour ne pas être comme eux et d’ailleurs il ne seras jamais comme eux, il est lui aussi un peu exclu, même si ça ne se voit pas. Il soupire et la regarde, un poil attristé, même si il sait que ce n'est que Théa et qu'elle ne se rend pas forcément compte de ce qu'elle peut lui dire.

Il la prend par la main alors qu'elle s'est laissé choir sur le mur, car il veut lui parlé au calme, il ne veut pas que tous le monde les voit, car si ils doivent parlé de truc sérieux. Et puis il doit lui poser la question sur ce garçon dont elle à prononcé le prénom. Il la regarde alors d'un air un peu plus grave. Il lui signe doucement :
- « Théa, je te promet que je reviendrais souvent ici, j'ai mon frère et ma sœur, et puis des amis. J'aimerais pouvoir rester ici mais je peut pas. »
Il aimerais pouvoir lui expliquer ce qui vas se passer, il aimerait pouvoir lui dire, qu'il vas se marier, qu'il vas être papa aussi, oui il aimerait pouvoir mais il ne peut pas, car il à tout de même peur, qu'elle le dise à d'autre sans faire exprès. Il soupire avant d'oser demander :
- « Qui est Abel ? »
Il veut savoir, pour pouvoir l'aider si il le peut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Sam 14 Fév - 15:08

Personne ne peut faire confiance à Théa. Personne ne se le permet. Et personne n'en a franchement envie, d'ailleurs.
Mais Léandre, lui, il est différent. Enfin, Théa l'a cru jusqu'à ce jour. Elle a cru qu'il resterait à l'orphelinat à tout jamais, enfin jusqu'à ce que les plus âgés puissent partir sans avoir à demander l'autorisation. Sans avoir à signer tous ces papiers compliqués que Moor ne sort jamais de ses tiroirs.
Mais Léandre l'a fait. Léandre a fait comme Abel, comme tous ceux qui sont partis avant lui. Comme tous ceux qui ont fait partie de la vie de Théa.
Il n'y a que Petite Théa qui est fidèle. Petite Théa qui lui sourit tous les matins, qui la raille dans les couloirs et qui fait mine de lui lancer de l'eau le midi. Petite Théa qui lui vaut des regards noirs et apeurés, qui lui vaut cette folie qui la poursuit partout.
Petite Théa la rend indésirable aux yeux de tous, mais Petite Théa est là depuis le début. Et on sait bien que ce qui est là depuis longtemps met du temps à partir. Plus de temps que jamais.

La respiration de Théa s'apaise. C'est fou ce que Léandre peut la calmer. Que deviendra-t-elle lorsqu'il ne sera plus là ? Elle sera comme un oiseau dans sa cage, qui n'a plus son maître pour lui ouvrir la porte chaque matin. Sa vie sera encore plus vide et plus insipide.
Leah s'en veut-il vraiment ? Personne n'est obligé de partir. Les orphelins sont plutôt obligés à rester, d'ordinaire. Que se passe-t-il avec Marlene ? C'est forcément de sa faute. Tout est de sa faute.
Théa est prête à lui tordre le cou, si encore elle le pouvait. Mais pas de Marly en vue, à son grand dam.
La brune soupire, elle se sent mal, pourquoi est-elle un poids pour Léandre ? Elle a l'impression de faire tout mal, d'être un boulet, et, pire que tout, que Leah va la quitter parce qu'elle est trop envahissante.
Elle observe son visage, pour elle il ressemble à Abel, tellement, et elle est certaine que s'il pouvait parler, il aurait la voix de son ami, oh tellement. Théa lui serre fort la main, ça la ramène à la réalité, non ce n'est pas Abel mais bien Léandre, qui s'apprête à l'abandonner encore une fois.
Ce que les hommes sont lâches !
« Tu promets que tu reviendras me voir ? »
Théa a besoin de promesses, de certitudes. Elle fixe les mains de Leah, il signe vite, mais elle saisit des mots au passage. Elle pâlit, il vient de lui demander qui est Abel. Elle est tentée de lui demander de répéter, elle se trompe peut-être, mais il lui semble qu'elle a très bien vu et ça lui fait peur.
Elle se met à trembler et elle s'appuie de nouveau contre le mur, elle ne veut pas en parler, alors elle reste obstinément muette, jusqu'à ce qu'enfin quelques mots sortent de sa bouche en guise d'explications.
« C'était mon seul ami à Londres. »
C'est tout. Elle n'ajoute rien ; de toute façon ça ne servira à rien. Elle ferme les yeux, très fort, mais lorsqu'elle les rouvre elle aperçoit Petite Théa à quelques mètres en face, elle sursaute violemment. Évidemment Léandre ne peut pas voir Petite Théa, alors elle espère qu'il n'a rien vu de sa surprise, mais évidemment encore, il a dû remarquer son choc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Ven 20 Fév - 15:24

Léandre ne veut pas voir son amie dans cet état, en réalité il ne veut voir personne dans cet état, car il ne suporte pas de voir une personne qui vas mal. Il aurait aier resté ici, peut être même finir par y travaille, pourquoi pas après tout, son handicap n'en est pas vraiment un, il sait comment le surmonter, il l'a fait depuis toujours alors ça ne lui fait pas peur,, il sait qu'il n'est pas le pauvre gamin inutile que son père lui disait qu'il était, il est Léandre Winter et il est prêt à tout pour prouver au monde que ce qu'il fait n'est pas vain. Il soupire encore, oui il aimerais ne pas partir, ne pas laisser Théa, mais il ne peut pas, car il y a le bébé, le bébé ne peut pas grandir ici, personne ne devrait vivre ici. Il soupire, il voit bien que Théa n'est pas contente, elle doit sûrement penser que si il part c'est la faute de Marlene, c'est certain même, alors il se promet de faire attention a ne pas les laisser seul dans la même pièce, on vas éviter un assassinat, ça serait un petit peu embêtant, nan énormément même, il aime beaucoup trop Marlene, alors oui c'est vrai, il a fait un choix, entre ses amis et son amour, il vient seulement de le comprendre, il auras beau faire le plus d'effort au monde il ne pourras jamais contenter tous le monde et ça il a un peu de mal à l'admettre. Il soupire encore alors qu'elle lui demande si il promet, il hoche la tête, bien sur, il ne dit pas des mots en l'air. Il soupire avant de signer doucement :
- « Je te promet Théa, je reviendrais. »
Il sourit, oui il fait des promesses mais celle là il sait qu'il vas la tenir, car il ne l'a pas fait qu'a son amie, il l'a faites aussi à Anna, à Vi et puis au faux jumeaux, il y a Luke aussi, à lui il n'a rien promis, mais c'est pareil, un accord silencieux, Leah vas revenir, car c'est comme ça, ils sont amis et ce n'est pas discutable.

Il garde son sourire mais il s'efface bien vite car elle fait le mur, elle se plaque de nouveau contre le mur et elle se tait, elle se tait un ong moment, mais il la connaît Théa, elle est comme ça alors il sait que ce n'est rien, c'est Théa, elle est comme ça, il ne vas pas la blâmer. Il attends, il sait qu'il n'a que ça à faire. Il sourit encore, il croise ses bras, sa façon à lui de faire le mur aussi. Il ne soupire pas, ne prend pas d'air exaspéré, il attends simplement la fin de cette petite crise, il ne peut s'empecher de se dire que ça lui fait un bon entraînement, avec le bébé il vas en avoir besoin de patience, car un bébé c'est un peu comme Théa, un peu. Elle finit par lui dire qu'Abel est un ami, le seul qu'elle avait à Londres, il hoche la tête, il n'est pas idiot, il n'est pas dupe il comprend qu'il y a plus, tellement plus, ce Abel semble compter pour Théa mais il ne compte pas l’embêter avec ça, il ne pousseras pas les question plus loin, il hoche la tête et vas lui signer quelque chose quand elle sursaute.

Il regarde les yeux de Théa, elle semble voir un truc, il tourne la tête, il cherche du regard mais il n'y a rien alors il la regarde intrigué et il voit qu'elle est mal. Il pose une main douce sur sa joue et il lui sourit pour lui dire que ça vas aller, il veut qu'elle se sente en sécurité avec lui. Il signe doucement :
- « Qu'est ce qu'il y a Théa ? Tu a vu quoi ? »
Il est inquiet, il sait bien que tout ne tourne pas rond dans la tête de son amie, il ne sait pas en revanche qu'elle voit des trucs que les autres ne voient pas. Il est inquiet, il a besoin de savoir car si elle ne lui dit rien il ne peut rien faire pour l'aider et pourtant c'est ce qu'il veut, il veut que Théa se sente bien, enfin le mieux possible en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Jeu 5 Mar - 12:51

Théa n'y croit pas trop, elle soupire, fixant Léandre ; parfois ça doit être utile d'être muet, ça évite de dire n'importe quoi, mais elle se dit aussi que ça n'est pas très facile de communiquer pour lui alors elle préfère noyer ces pensées. Elle le regarde, il a l'air sincère, mais elle n'y croit pas, au fond, parce qu'elle n'en a pas vraiment envie. Elle souffrirait de le voir débarquer à l'orphelinat, dans deux mois, souriant comme un bienheureux, et leur racontant comme ils sont bien installés au village... Non ça ferait trop mal, de savoir qu'eux ils peuvent se laver quand ils veulent dans une baignoire propre, qu'ils peuvent se sécher dans de grandes serviettes blanches et moelleuses, et qu'ils ont un grand lit rien que pour eux, qui ne grince pas et qui fait pas mal au dos. Alors Théa lui lance un regard dur, mais elle a ses raisons, elle a le droit.
Seulement son sentiment d'apaisement s'échappe bien vite lorsqu'elle aperçoit Petite Théa, qui l'observe, ironique, à seulement deux mètres. C'est impossible. Impossible parce que Leah est à côté et que Petite Théa déteste ça. La brune lui jette un regard apeuré, mais Léandre a remarqué son malaise et lui demande ce qu'elle a vu, évidemment... Elle soupire et ferme les yeux, se prenant la tête entre les mains, les mots coincés dans sa gorge. Elle attend que ça passe, qu'elle puisse parler sans vomir en même temps, et lâche, raide comme un piquet, attendant que Petite Théa disparaisse :
« C'est... elle. Celle que personne ne voit mais que tout le monde connaît. Elle me fait peur, Leah, elle me fait peur ! »
Théa n'aurait jamais pensé dire ça un jour. Parce que c'est simplement la vérité : Petite Théa est flippante. La jeune fille s'approche de Léandre et agrippe son tee-shirt, fixant l'endroit où Petite Théa est en train de s'asseoir. Tout le monde la connaît, mais personne ne la voit. Les gens savent que Théa voit des choses, et ils savent sans doute à qui elle parle tous les jours. Les gens n'ont pas l'air, mais ils écoutent. Et parfois ce qu'ils entendent suffit à les rendre complètement dingues.

Théa enfouit son visage dans le tee-shirt de Leah, sans pleurer, sans parler. Elle relève les yeux quelques secondes plus tard et elle sourit, victorieuse ; la petite fille qui la hante a disparu. Plus là.
Théa a gagné, ce qu'elle ne manque pas de souligner. « J'ai... réussi. Elle est plus là. » Son visage prend soudain une teinte grisâtre, inquiète. « Mais elle va revenir... C'est toi, tu l'as fait fuir. »
Théa n'est pas consciente que ses paroles n'ont aucun sens, encore moins aux oreilles de Leah, mais c'est sans doute lui qui a fait partir Petite Théa. Cette dernière intervient quand elle en a envie et seulement quand elle en a envie, mais jamais elle ne l'a fait alors que Théa était près de Léandre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Mer 25 Mar - 18:12

Regardant Théa, Leah ne peut réprimer la culpabilité qui le prend de plus en plus fort et qui le réduit à un état affreux. Il se sent coupable, de la laisser là, de tous les laisser là d’ailleurs, il abandonne tout plein de monde, il abandonne même son frère et sa sœur, tout ça car il n'est pas doué, car il n'a pas fait attention ce jour là, si il avait été plus prudent, Marlene ne serait pas tombé enceinte et il ne serait pas partit, pas si tôt en tout cas, pas si vite. Il regarde Théa et il se sent mal, égoïste, il part mais il laisse tout le monde là, sachant très bien ce qui ce passe derrière ces murs, à quel point cet endroit transpire le malheur et la tristesse. Il n'ose plus la regarder, car il n'en a pas le droit, elle vas continuer à souffrir alors qu'il vas vers une vie plus agréable. Il se demande si il mérite tout ça car il n'a rien de plus que les autres, alors pourquoi lui sort de cette galère et pas les autres ? Il croise le regard de la jeune fille, il voit qu'elle lui en veut et il comprend alors il baisse les yeux, presque honteux de tout ça, il aimerait lui dire qu'il est désolé, mais il sait que c'est inutile car au fond elle à raison de lui en vouloir, il le sait.

Il voit qu'elle est mal à l'aise, il sent qu'il y a un truc mais il n'arrive pas à mettre le doigt dessus, il regarde autour de lui mais même avec toute la bonne volonté du monde, il ne peut pas percevoir ce qui hante Théa, car il est trop rationnel pour ça. Il sait qu'elle voit des trucs que les autres ne voient pas, alors il n'est pas vraiment surpris mais il est inquiet, car elle est vraiment terrorisé et qu'il ne sait pas comment il peut l'aider. Elle vient se tapir contre lui, il la laisse faire, car c'est Théa et que personne n'oserait inventer quoi que ce soit sur Théa et lui, car personne ne peut concevoir que T'héa puisse aimer, c'est vraiment idiot, car Théa est une personne adorable et fantastique, sauf que tout le monde est omnibulé par sa différence et que donc personne ne voit plus loin que ça. Il la sert un peu, tout doucement et puis il attend, car il sait qu'il n'y a que ça à faire attendre que Théa aille mieux, que ça passe et qu'elle revienne parmi eux, dans le monde normal, si on peut considérer que ce monde est normal.

Le sourire qui prend Théa est contagieux, Leah se sent un peu mieux quand il voit cet air là, car il sait qu'il a aidé, il ne sait pas comment mais il à aider Théa, alors il n'est pas inutile, une nouvelle victoire de sa part, une preuve supplémentaire que son père avait tord. Penser à son père le fait penser au bébé et il se promet de ne jamais devenir comme lui, jamais il ne feras de mal à cet enfant. Il regarde Théa et il sourit alors qu'elle dit qu'il a fait fuir. Il la sert un peu plus contre lui et puis il s'en veut un peu, qui seras là pour elle quand il partiras ? Il la repousse un peu, il n'a pas envie mais comme toujours il le doit, car il ne pourras jamais lui parler si elle ne voit pas ses mains. Il la regarde et puis il bouge ses mains :
- « Théa, je suis là, ça vas et je te promet de venir aussi souvent que possible, je ne t'oublierais pas d'accord ? Et n'ai pas peur d'elle, tu est réelle mais pas elle, elle ne pourras jamais te faire de mal. »
Il sourit, essayant d'être convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Dim 5 Avr - 12:53

Théa se sent bête, pire que ça même, Petite Théa n'est qu'un fantôme, et elle elle en a peur. C'est ridicule, elle ne croit pas aux esprits, alors pourquoi Petite Théa lui donne toujours un petit coup de pression en plus ? La jeune fille serre les poings jusqu'à ce que ses phalanges blanchissent, elle aimerait pouvoir hurler, déverser toute sa haine sur les autres, mais elle ne peut pas, ne peut plus, elle est trop discrète – ou pas assez – pour leur crier dessus dans raison. Et puis il y a Léandre, elle ne peut pas lui faire ça, même si elle est folle, même si elle est dingo.
Ces mots ne sont pas une excuse, ce n'en seront jamais, et ça lui fait mal, elle soupire, les yeux au niveau des épaules de Leah, il est tellement grand, tellement beau aussi, ça elle le remarque quand son regard se perd dans la foule des orphelins, c'est le plus beau ici et elle garde ces pensées secrètes. Il lui fait tellement penser à Abel, sauf qu'Abel il parlait vraiment, Leah lui parle avec ses mains mais c'est comme si Théa entendait quand même sa voix, une voix qu'elle connaît si bien, celle de son ancien meilleur ami.
Théa regarde à présent Leah d'un air attendri, elle aime quand il prend soin d'elle, qu'il mâche ses mots, comme si elle n'était qu'une gamine ; elle pourrait s'en énerver mais en réalité ça fait du bien, car elle se rend compte que personne ne lui a jamais dit de faire attention, personne ne s'est jamais soucié de son sort, ses parents les derniers.
Elle sourit gentiment et prend le bras de Leah pour le serrer très fort, plus fort que jamais, elle en a besoin, c'est une façon de le remercier, le remercier d'être là, de lui parler avec ses mains, de lui montrer qu'elle n'est plus seule.

« Je t'aime beaucoup Leah. » Ces simples paroles résonnent plusieurs fois dans son crâne avant de s'éteindre, elle sourit, elle aime tellement ces instants passés avec le garçon, ça lui fait du bien, elle en oublie presque Petite Théa et tout le reste, Moyenne Théa aussi, elle-même en fait.
« Tu sais ce qu'il aurait dit Abel ? » Elle reparle d'Abel, mais cette fois c'est volontaire, parce que ça lui apaise un peu la conscience. « Il aurait dit que pour être irremplaçable, il faut être différent. Et toi tu es un peu Abel. Et t'es différent quand même. »
Théa ne sait pas trop où ces paroles la mènent, elle s'en moque, parler à Leah d'Abel la soulage, elle se sent même beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Jeu 23 Avr - 0:20

Léandre regarde Théa qui semble un peu moins terrorisé, plus calme, ça le rassure, elle lui fait peur par moment, quand elle est étange, incontrôlable, il à toujours sut la calmer mais il ne peut s’empêcher de craindre qu'un jour il n'y arriveras, que Théa vas exploser, cet endroit n'est pas pour elle, déjà qu'il n'est pas idéal pour un tas de gens mais alors pour Théa, c'est simplement un suicide. Il sourit cependant, pour cacher tout ce qui le traverse, il ne veut pas que Théa sache qu'il a peur pour elle, car oui il a peur, il se demande ce qu'elle vas faire quand il ne seras plus là, qui vas être là pour elle, pour apaiser ses craintes, de nouveau il s'en veut, de partir, de la laisser. En même temps une petite voix lui dit de ne pas s'en faire, il mérite de partir, il à toujours joué les gentils et fait passer le bonheur des autres avant le sien alors que peut être pour une fois il peut penser à lu, à lui et à Marlene surtout, au bébé. Il soupire en regardant encore Théa, il remarque son regard, il se sent un peu gêne, il se demande ce à quoi elle pense, il donnerait cher pour pouvoir tout savoir.

Elle lui prend le bras et le sert, il la laisse faire, elle ne lui fait pas mal, loin de là, il a tellement plus de force qu'elle, que beaucoup ici d'ailleurs, il aurait pût devenir un pauvre con, profiter de sa force, mais il ne l'a pas fait et ça le rend fier en quelques sorte, il n'est pas un pauvre type. Il écoute attentivement les mots de Théa et il signe doucement en réponse
- « Moi aussi je t'aime Théa, je tient à toi. »
Elle parle encore de son ami, le fameux Abel, Leah aimerait bien savoir qui il est, il doute un instant, ça pourrait être une invention du cerveau de Théa, après tout il ne sait pas. Elle parle encore et encore d'Abel, Leah sent qu'il n'était sûrement pas qu'un simple ami, il ressent le besoin de lui poser la question alors doucement il signe :
- « Abel c'était... un ami ? »
Il lui sourit, prêt à l'écouter parler d'Abel autant qu'il le veut. Il s’assoit sur le rebord de la fenêtre, posant ses mains sur ses genoux pour lui signifier qu'il ne vas plus parler et qu'il est tout à son écoute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Sam 2 Mai - 18:24

Théa en veut un peu à Léandre, après tout il part, il l'abandonne, il la laisse à la merci de la cruauté des autres. Sans Leah rien ne sera pareil. Théa ne saura plus que faire, elle n'aura personne à qui parler. Quelle tristesse. Si elle était faible, elle pleurerait. Elle préfère rester silencieuse, parce que le silence, c'est mieux que des milliers de mots dénués de sens. Le silence, c'est Leah, aussi. Il représente le silence. Il est muet, c'est pas sa faute. Mais si encore. Si encore...
Au moins il part sur de bonnes bases. Il refait sa vie en mieux, il la décore, il oublie le passé. Il a une jolie copine, il aura un job, il va gagner de l'argent, comme des personnes normales dans la vie normale. Et Théa elle sera là à les regarder derrière la fenêtre de l'orphelinat les jours de neige, quand ils se balanceront des boules de neige en riant sans la remarquer, elle.
Elle est condamnée à vivre seule. Petite Théa sera là, peut-être. Mais ce n'est pas pareil. Rien n'est pareil quand Petite Théa est là. Petite Théa c'est sa conscience, sa raison. Sa déraison et sa débauche aussi. Mais c'est comme ça, c'est ainsi. Leah n'y peut rien.
Leah n'y pourra jamais rien.

« Je te souhaite tout le bonheur du monde, Léandre Winter. »
Et puis Abel. Elle parle d'Abel, il parle d'Abel. Ça fait bizarre. Comme s'il était mort, et qu'on se demandait, pour son enterrement, s'il faudrait mieux des fleurs rouges ou des fleurs blanches.
Théa a soudain envie de vomir. Pourquoi a-t-elle parlé d'Abel ? Abel c'est sa propriété privée. Ya écrit « défense d'entrée » sur son front. Abel est à elle, personne n'a le droit de le toucher. Même du bout des doigts.
C'est encore plus interdit. Et même s'il n'est plus là, Théa le conserve bien au chaud au fond de sa mémoire. Elle regarde Leah assis au bord de la fenêtre.
« Abel c'est toi. »
C'est sa seule réponse. Pas besoin d'ajouter quoi que ce soit ; tout est dit. Leah compte tellement pour Théa. Leah c'est Abel. Comme Abel. Pareil qu'Abel. Mais en mieux. Leah est là. Il va partir, mais pour l'instant, il est là.
Et Abel n'est plus là. Ce n'est même pas lui qui est parti.
C'est Théa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Dim 10 Mai - 1:11

Léandre respire doucement, il écoute le silence qui les entoures tous les deux, le silence c'est un peu son truc à lui, son monde, ce qui l'apaise et qui parfois le met tellement mal à l'aise, car Leah cache des trucs, il ne parle jamais de l'une de ses plus grande peur, être totalement enfermé dans le silence, souvenir de son enfance. Il joue avec les petites boucles de Théa, ça le fait rire. Il ferme ses yeux, il se demande ce à quoi Théa peut bien penser, il ne sait pas mais il aimerait bien connaître ses pensés. Il sourit quand elle reprend la parole, du bonheur, il vas en avoir, il n'y a aucun doute sur ça, car il adore Marlene, c'est même plus que ça, il l'aime comme c'est interdit d'aimer, il ferait tout pour elle et pour le bébé aussi. Il pense de nouveau à cet enfant, son sourire se fait plus grand, le petit bout qu'il auras bientôt dans les bras, qui vas découvrir le monde, qui vas babiller et puis parler, pas comme lui, oui son enfant seras une petite merveille. Elle se renfrogne un peu quand il parle d'Abel, il aurait dût se taire ? Nan, il veut savoir car c'est Théa, il en a besoin, elle ne peut pas lui cacher des choses, il tient trop à elle, il doit tout savoir pour la protéger. Elle lui dit qu'Abel c'est lui, il plisse le front, il a du mal à la suivre parfois, souvent même mais il ne dit rien et il hoche la tête. Il la sert encore un peu puis son regard vas sur sa montre, il est tard, trop tard. Il signe doucement « On devrait allez manger. Tu veut venir avec moi ? » Il tend sa main en souriant, il se moque bien de ce qu'on peut dire sur Théa, ce n'est pas un monstre et puis au pire on parle déjà dans son dos alors un peu plus ou un peu moins Leah s'en moque, ce qui compte c'est que Marly sait que ce n'est qu'une amie et c'est le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   Ven 22 Mai - 20:21

Théa laisse le jeune homme jouer avec ses cheveux, elle se sent toujours bien avec lui, comme si on lui sifflait une mélodie apaisante dans les oreilles. Elle se laisse bercer, elle se prend à sourire. Elle a l'impression d'être une gamine, une gamine juste au bord de l'abattoir qui attend qu'on la délie de ses chaînes pour se jeter dans la machine infernale. Tant pis. Tout est fini, résolu. Il n'y a plus rien à dire sur Leah et sur elle, les langues ont déjà parlé. Elle hoche la tête lorsqu'il lui demande si elle veut aller manger. Elle le laissera sûrement se sustenter, lui, mais pas elle, elle n'a pas faim, ou en tout cas pas faim de cette bouillie immonde qu'ils servent au réfectoire. Elle soupire, elle a tellement maigri ces derniers temps, la pâleur lui bouffe le visage et elle a les traits tirés, manque de sommeil encore une fois. Elle laisse ses bras retomber contre son corps, se dirigeant dans le sillage de Leah pour rejoindre le réfectoire. Elle a de la chance que Leah soit grand et costaud, au moins il la cache du regard des autres, et puis elle peut facilement se frayer un passage dans la foule. Elle vient faire la file avec Leah, là où ils servent à manger, déjà consciente que la nourriture ne finira pas dans son estomac mais au fond d'une poubelle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Broken Dreams [Léandre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Broken Dreams [Léandre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Boulevard of Broken Dreams »
» narcisse sauvage || boulevard of broken dreams. [21/10]
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Boulevard of Broken Dreams [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-