Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm a loner (ft Spencer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: I'm a loner (ft Spencer)   Sam 6 Déc - 22:53

17h. La fin des cours. Satoshi attendit que tout ses collègues et les orphelins sortent.
Il rangea ses affaires; traversa un grand nombres de couloirs en répondant aux bonjours des derniers élèves qui trainaient pour rester au chaud. Il se rendit aux bâtiment réservé aux logement du personnel, et alla vers son appartement. Satoshi posa ses affaire sur la table, les rangea vite fait histoire de dire que c’était rangé.
Le jeune japonais se dirigea vers sa salle de bain où il enleva son œil de verre et le nettoya.
Satoshi le mit a tremper et regarda son reflet : Il était fatigué, ses courtes nuits se fessait ressentir a son teint pale et ses cernes qui avaient commencées a creuser la peau sensible du prof de chimie. Son orbite vide qui lui avait parut si étrange et dérangeant les premières semaines, lui paraissait maintenant comme un élément familier.

Le jeune homme se mis un bandeau sur la cavité que son œil manquant avait créé puis il s’affala sur son sofa et ferma les paupieres. Il lâcha un gros soupir. Une semaine c’était passé depuis l'accident de Spencer. Sa collègue lui avait fait une sacrée peur ce jour la !
D’ailleurs il se demandait si elle aillait mieux... Il pourrait aller lui rendre visite et prendre de ses nouvelles, mais il avait peur de la déranger. Après avoir hésité pendant cinq minutes, il se leva et sorti dans le couloirs. Il marcha jusqu’à l'appartement de Pen. Il se sent gêné a attendre sur le pas de la porte sans savoir quoi faire. Il ne s’était jamais encombré de se genre de sentiment... Se soucier de quelqu'un comme ça, ça faisait longtemps.
Doit-il sonner ? A-t-il le droit de venir chez les gens a 18h sans y être invité ?
Sa main se lève et appuis sur le bouton. Sato regrette tout de suite son geste. A-t-il bien fait. Peut-être avait-elle autre chose a faire... Mais si elle était a nouveau tombée dans les pommes ??

La porte s’ouvrit arrêtant le fils de ses pensées. Il prend une légère teinte rose sur ses joues pales, comme un enfant pris sur le faite.
Il fini par articuler :

-" Salut... Je voulais prendre de tes nouvelles... Si tu allais mieux depuis la dernière fois ?
Désoler si je te dérange je m'inqui...
"

Satoshi stoppa net ses paroles en rencontrant le bout de son bandeau du bout de ses doigts. Il fit des yeux (enfin un œil) en soucoupes et porta sa main a son œil manquant. C’était certain : il avait oublié de remettre son œil de verre et il se baladait avec ce bandeau ridicule qui laissait passer la forme creuse en dessous.
Le jeune homme fut pris de panique et n'osait plu regarder sa collègue en face. Elle avait surement vu ce vide. Il devrait tout lui expliquer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Jeu 11 Déc - 16:46

Le cour était enfin finit, il était grand temps car j'était sur les nerfs, l'enfant n’arrêtait pas de bouger et ça me faisait mal, et puis c'était lourd mine de rien, porter un enfant était loin d'être une partie de plaisir, les femmes qui vous disent ça ne sont rien que des menteuses. Je soupire quand la sonnerie retentit et je laisse les rubans rouges sortir, les évitant soigneusement, ils partent presque en courant, maintenant je m'en moque, c'est tellement normal à mes yeux. Je soupire avant d'attendre que les derniers, bien moins pressé partent enfin. Je ferme ma porte, tout doucement avant de me rendre dans mon appartement, évitant de croiser quiconque. Je pousse la porte et soupire de soulagement, une nouvelle de journée finie, une de moins, mon seul empressement en ce moment c'est de me débarrasser de cet enfant, ne plus le porter, je n'en peut plus, surtout des regards intrigué, j'ai besoin de parler de tout ça, mais je ne sais pas à qui.

Je vais dans la cuisine, l'autre joie de la grossesse c'est ça, on a faim, tout le temps, tellement que je mange dès que je le peut et pas des trucs très sain je l'avoue moi même. Je commence à manger, pensant à toute ma vie depuis que je suis arrivé ici, c'est de plus en plus compliqué et je me demande si je ne ferait pas mieux de retourner chez mes parents, je pense à eux d’ailleurs, il vas falloir que je les appelle, ils vont être grand parent, ils méritent de le savoir mais j'ai peur, peur qu'il veuille que je rentre, où bien qu'ils viennent ici, et ça c'est hors de question, je ne veut pas les voir débarquer ici, j'aurait trop honte, et je ne veut pas non plus leur présenter Nate, car pour l'instant Nate, c'est mon secret un peu, je n'ai pas envie qu'ils se mettent à le jauger, je les connait, ils sont tellement critique, ils n’aimaient pas Alex non plus, ils n'ont d’ailleurs jamais sut que je devais me marier avec lui si il était resté en vie.

Je soupire, fermant les yeux, essayant de ne plus penser à rien, je met un instant à comprendre que le bruit que j'entends est bien celui de ma sonnette, j’hésite un instant à aller ouvrir, je ne veut voir personne en ce moment, je ne suis pas d'humeur à discuter, pas même avec Nate, je l'évite de nouveau, maintenant que la rumeur de ma grossesse court dans tous l'orphelinat. je soupire avant de me lever pour aller ouvrir cette porte finalement, de toute façon jouer à cache cache ne vas pas vraiment m'être utile. Je tire ma porte, pour découvrir Sato, je me sent tout de suite un peu mieux, je n'aurait pas été très à l'aise face à Nate. je fait un petit sourire au prof de chimie, on ne s'est pas vu depuis ma pathétique crise, j'ai tellement honte, c'est pour ça qu'il est là d’ailleurs. Il veut prendre des nouvelles, de moi.

Il ne dit rien sur mon ventre, il ne semble pas avoir vu sa rondeur, tant mieux, il pose soudainement une main sur son visage, moi même trop perdue dans mes pensées je n'avait pas fait attention mais maintenant je remarque qu'il porte un bandeau sur son oeil, je me demande ce qu'il a et l'air gêné qu'il prend m’intrigue encore plus, je ne sait pas quoi faire, je finit par lui sourire:
- "C'est gentil, je t'en prit rentre!"
J'ouvre la porte en grand et lui fait signe de passer devant moi, je ne sait pas si je doit lui demander pour son œil, si ça vas, alors je ne dit rien et lui propose quelque chose à boire en l’entraînant dans ma cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Sam 3 Jan - 12:32

La collègue du Japonais souri avant de regarder intriguée l’œil bandé du garçon. Ce dernier baissa la tête en mettant sa mèche devant même si ça ne servait à rien. Pen lui sourit en lui disant que c’était gentil et l’invita a rentrer dans l’appartement, Satoshi lui rendit son sourire et passa devant elle comme lui invitait a faire. C’est a ce moment, lorsqu’il passa devant la jeune femme, il vit la rondeur inhabituel du ventre Spencer.
Il se rappela l’étrange caractère de cette dernière lors des derniers mois, il en déduisit qu’elle attendait un enfant. Et cela depuis surement pas mal de temps.
Le jeune homme ne savait pas que faire, s’il devait la félicité, ne rien dire et faire semblant de rien. Il opta pour la première option. Il la suivit alors dans sa cuisine. Dans le petit salon Sato remarqua dans un coin une photo de Pen avec un homme. Il pensa que ca devait être lui le père.
Dans la cuisine, elle lui proposa quelque chose à boire.
Un simple verre d’eau me suffira c’est gentil merci. » dit-il avec un sourire en remettant une seconde fois sa mèche.

Son regard se dirigea automatiquement vers le ventre de la jeune femme. Cela l’intriguait, mais il ne voulait pas faire de gaffes donc il laissa sa question en l’air.
T’es crises ont disparues depuis ? » se renseigna-t-il pour combler le blanc qui s’était installé entre les jeune personnes, mais aussi pour s’assurer qu’elle n’en fessait plus.

Puis comme pour lui ordonner de se taire, L’endroit de son œil manquant se mit a lui faire horriblement mal. Cela lui arrivait de temps en temps, le docteur lors de son dernier examen lui avait supposé qu’un peu de la substance qu’il avait utilisée ce jour là s’était incrusté dans sa chair, son os. Il n’avait rien a faire, juste prendre des médicaments, mais il avait surement oublié de les prendre.
Le nippon s’effondra par terre la main collé au bandeau, criant de douleur, oubliant tout se qui l’entourait y compris sa collègue qui ne devait rien comprendre de la situation.
Il retira son bandeau d’un geste rapide toujours en cachant le vide de sa main, puis il trempa ses doits dans le verre d’eau que Spencer lui avait donné et les passa dans le creux. Il cessa alors de trembler mais resta à terre à haleter, fermant son unique œil sa main posée sur son orbite gauche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Mar 6 Jan - 22:38

Je garde mon sourire en regardant Sato qui rentre, je gardais mes mains sur mon ventre et j'aperçut le regard de mon collègue, je grimaçais tout doucement en entendant le félicitation, je soupirais, je n'aimait pas vraiment ce genre de formule consacré, car même si au fond cet enfant je l'aimait et  bien je n'arrivais pas à trouver que c'étai tun truc bien, une bonne nouvelle, je retint un gémissement mais le soupir lui ne put être retenu. Je l’invitais à passer dans le petit salon de mon appartement et je capte son regard, sur la photo, cette photo, qui a quitté mon frigo pour finir sur un coin de mur, celle où je sert Alexeï dans mes bras, tous sourire tous les deux, je soupirait doucement, j'avais encore du mal à me défaire de ce souvenir, encore plus en sachant que je portais cet enfant, son enfant. Je e retint de l'arracher du mur et je gardait mon sourire faux, tout vas bien Pen, tout vas bien.

Il me répondit que de l'eau lui suffira, je soupirait doucement, j'avais d'autre chose si il le désirait mais soit, je lui sourit avant de hocher la tête. Je vit de nouveau son regard sur mon ventre, j'avais envie de pleurer, je n'aimais pas ces regards, pas uniquement le sien, ceux de tout le monde, j'avais envie que ce ventre disparaisse, je ne voulais pas qu'on le voit, je ne voulais pas de question, j'était tombé enceinte du jour au lendemain, il y avait de quoi se poser des questions mais je n’avais ni la força ni l'envie de répondre. Il me demanda si mes crises avaient disparues, je soupirait encore un peu plus. J'en avais refait, peu, maintenant j'avais compris, il fallait que je mange, cet enfant avait besoin d’énergie et manger pour un ne suffisait plus.

J'allait lui répondre, oui j'ouvrit la bouche quand il se mit à hurler, il tomba sur le sol, sous mon regard choqué, je le fixait en silence alors qu'il s'agitait, il portait une main à son œil, j'avais bien vu un truc anormal mais je m'était tue. Je le regardait prendre de l'eau puis se calmer, il était encore sur le sol, il ne criait plus mais sur son visage je pouvait voir u'il avait encore mal. Je le regardait n'osant toujours plus parler. J'attendit un long moment en silence avant de grimacer en sentant le bébé me donner un coup, ça me fit réagir je me rapprochais de lui, hésitante je posait une main sur son épaule, tout doucement, je murmurais:
- "ça vas?"
Je m'en veut aussitôt de ma propre bêtises, je murmure:
- "Enfin je suis idiote, je me doute que nan,je peut faire quelque chose? J'ai des antidouleur si tu veut, je peut aussi t'écouter si tu veut m'expliquer."
Je lui fit un petit sourire, il avait été si patient avec moi, je ne pouvait que lui rendre la pareille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Ven 20 Fév - 13:23

Lorsque la douleur me pris j’oubliai tout. Y compris ma collègue qui était en train de me parler.
Tout devin noir. J'avais oublié cette douleur, elle était insupportable. Elle me faisait perdre mes moyens, moi qui d'habitude contrôlais mes sentiments à merveille.
Lorsque je vis un verre d'eau je me précipitai vers celle ci et m'en mis sur la douleur.
Cela se calma légèrement, mais je restais au sol reprenant mon esprit. Je me souvins que je n’étais pas chez moi mais chez Spencer. Je me senti mal d'avoir était comme ça devant elle.
Cette dernière posa la main sur mon épaule. Me demandant si ça allait, je n dit rien n'osant pas parler craignant ma voix.
La jeune femme enchaîna en se rectifiant, elle avait aussi des crises elle devait se douter de la douleur même si ce n'était pas le même genre de crise.
Je relevai mon œil vers ma collègue cachant l'autre de ma main et hocha la tête acceptant des antidouleur. Cela ne devait pas être les mêmes mais ils devraient suffire à calmer ma douleur. Puis je bu le reste de l'eau du verre quelle m’avait donné m'éclaircissant la voix.

- Merci Spencer. Désolé du dérangement j'ai oublié de prendre mes médicaments. Et "ça" c'est réveillé.

Après ce spectacle je lui devais un minimum d'explications.
Je me relevai puis lui adressa un sourire faible.

-Avant d'arriver ici je travaillais dans un célèbre laboratoire.  Je me suis mal protégé lors dune expérience qui à mal tourné. J'y est laissé un œil. J'ai eu de la chance cela aurait pu être pire.
Mais apparemment de la solution chimique s'est invité dans ma peau.


Je me retournai pour remettre mon bandeau. Histoire que la jeune femme ne voie pas le désastre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Sam 21 Fév - 21:21

Je restais un instant immobile car la souffrance des gens avait le don de me faire peur, un peu. Je le regarde incapable de réagir mais il finit par se calmer, il me regarda et je ne put m'empêcher de regarder son orbite vite qu'il masqua bien vite en hochant la tête quand je lui proposait des antidouleur, je me précipitais dans la cuisine pour attraper une boite de médicaments, je n'avait plus le droit de les prendre mais je les gardait tout de mêmes car la douleur était déjà bien trop forte. Je lui ramenait la boite alors qu'il s'excusait du dérangement, je souriait d'un air compréhensif avant de lancer d'un ton léger :
- « Ce n'est rien, c'est à mon tour de t'aider, après la dernière fois je te doit bien ça. »
Je sourit un peu moi, repensant à ce que j'avais raconté la dernière fois, où jour auquel j'avais été renvoyé, celui de mes fiançailles, de l'accident surtout. 

Je m’asseyais doucement avant de poser mes mains sur mon ventre énorme, porter un enfant était plus fatiguant qu'on voulait bien le croire, ça me vidait complètement de mes forces. Il me raconta à quoi il devait cet œil en moins, un malencontreux accident, encore un, je sourit un peu tristement avant de lui dire que je compatissait. Il remis son bandeau, comme pour ne pas me choquer mais si il savait ce que j'avais vu, ce n'était rien, j'avais vu pire, Alex se vidant de son sang par exemple. Cette pensé me donna de nouveau envie de pleurer, je me mit à trembler un peu et j’écrasais les larmes sur mon visage en lui faisant un petit sourire triste.

Caressant doucement mon ventre je finit par murmurer à voix basse :
- « Je ne sait pas si tu te souvient de ma crise de la dernière fois, j'ai parlé d'une fête et d'un fiancé, ce n'était pas un délire par manque de force. J'ai perdu mon fiancé le jour même de sa demande et c'était le fameux jour de notre remise des diplômes, a cause de cet accident j'ai fait un dénis de grossesse, voilà ce qui explique que je me retrouve avec ce ventre énorme. »
Je n'ose même plus le regarder, je ne voulais pas parler de ça mais c'est choses faites maintenant et puis après tout il lui avait raconté son passé alors elle lui devait bien la vérité aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Jeu 23 Avr - 21:29

La douleur continuait à se déplacer dans les nerfs  de mon orbite me faisant gémir faiblement, je me sentais faible. Extrêmement faible.
Dans une vision trouble je voyais Pen se précipiter dans sa cuisine et me les donnait. J'en pris deux et les avala d'une traite. Il fallait à present attendre que ça fasse effet.
Alors que je m'excusais, Pen me m'assura que ce n’étais rien, ajoutant que ça valait la dernière fois lorsqu'elle avait fait une crise dans ce couloir froid.
Ma collègue qui s'était assise compatissait, un sourire triste sur le visage. Je lui rendis un sourire triste et faible. Après avoir remis mon bandeau, je m'assis fébrilement face à la jeune femme. Celle ci tremblota légèrement, une larme se forma u coin de son œil, mais n'en pas le temps de couler le long de sa joue, un doigt l'avait vite fait disparaître.
Ces mains caressant doucement son ventre, elle murmura.
Oh que si je me souvenais de sa crise, elle n'avait fait extrêmement peur ce jour là.
Elle m'expliqua que ce jour, elle parlait de son fiancé, qui était mort le jour de leur remise de diplôme, mais aussi le jour de sa demande. Et que tout cela avait provoqué un déni de grossesse. Je la regardai d'abord choqué, sa avait dû  être un choc pour elle, mais mon regard se transforma en regard triste, compatissant envers la demoiselle.
J’ouvris la bouche, en posant une main réconfortante sur l sienne.
"Je comprends mieux." mes mots n’étaient as très réconfortant, mais je ne savais pas quoi répondre sans la blesser, je n'avais jamais étais très bon dans ce genre de paroles, moi j'étais habitué à parler froidement, le moins possible, je ne pouvais pas changer en si peu de temps. Donc pour ne pas dire des choses de travers, je ne rajoutai rien.
Je me contentai de lui tapoter la main en signe de soutien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Dim 10 Mai - 2:22

Je regardais Sato d'un air soucieux, il semble vraiment avoir très mal, je lui donne le médicament, de toute façon moi je ne peut plus vraiment le prendre, comme je n'ai plus le droit, avec ma grossesse. Je parlais un peu, de tout ça, Sato me mettais à l'aise, je n'avais pas de mal à lui raconter ça. Il fit une tête choqué quand je parlais de déni de grossesse, oui c'était rare ce genre de chose, je savais aussi que la plupart des femmes qui en font sont mal vu, je ne sais pas si il a ce genre de préjugé mais je ne peut m’empêcher de rougir, j'ai honte, tellement. Il me sourit gentiment et pose une main sur la mienne. Je lui sourit doucement alors qu'il me dit qu'il comprend mieux, il doit parler de mon malaise. Je soupire et lui sourit doucement en pressant un peu sa main avant de pousser un soupir. Je sent la petite qui bouge. Je le regarde avant de me lever et d'aller chercher à manger, j'ai tout le temps faim, j'ai mangé normalement pendant sept mois alors elle doit vouloir se rattraper. Je murmure « Mais bon, ce n'est plus rien, je suis enceinte, je devrais être folle de joie alors je vais essayer. » Je sourit en caressant mon ventre, mon bébé, oui je devrait être heureuse, la plupart des gens disent qu'il n'y a rien de plus beau comme cadeau qu'un bébé. Je soupire « En fait je vais déménager, je ne peut pas élever un bébé ici. » Je soupire, en fait je m'y suis habitué à cet endroit et puis il y a plein de monde, je vais me retrouver toute seule, comme une idiote. Je soupire et lui tend la boite de biscuit en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Lun 17 Aoû - 20:24

La douleur avait cessé de se propager. Bien que toujours présente, elle avait diminué.
Je remercia encore ma collègue, d'un signe de tête, encore un peu sur ma réserve.
Il y a peu de personne à qui je parle franchement. Encore moins ici sur cette petite île.
Je regarde ma collègue qui rougit, de quoi rougissait elle ? De gène ? De honte ?
Je comprend après. Je lui souris gentiment, faisant parler mon visage à la place de ma bouche; lui faisant comprendre que je n'avais pas une seule seconde pensé négativement par rapport à elle. Je trouvais déjà les femmes courageuse. Porter un être ne devait pas être de tout repos.
J'écoute en souriant doucement la futur maman. "vous avez prit une bonne décision. Il aurait était malheureux ici." j'hésita un moment puis ajouta "si vous avez besoin d'aide lors du déménagement, dites le moi."
Elle me tendit une boîte de biscuits, je la regarda gêné. Un combat avait lieu dans ma conscience. Entre être poli en prenant un gâteau, ou fallait il s'abstenir ?
Je décida d'en prendre un petit, le plus petit.
"Merci" je souris à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Mar 1 Sep - 22:55

Je regarde de nouveau mon collègue, c'est l'une des rares personne avec qui je me sent bien en fait, ça fait un peu bizarre mais je ne m'en plains pas, loin de là, ça fait du bien de pouvoir parler. Il semble allez mieux, heureusement, je n'aime pas trop voir les gens souffrir. Il me souris, d'un air gentil, il ne vas pas me mépriser pour ça, car je n'ai pas été capable de me rendre compte que je portais la vie. Il me dit que j'ai raison de partir d'ici, qu'un bébé ne peut as être heureux ici, il à raison effectivement personne ne peut être heureux ici mais imposer ça à un bébé c'est pire, nous nous avons le choix. Évidemment il y a les orphelins, donc il y a un tas d'enfant qui sont là sans qu'il puisse avoir le choix, mais ce bébé n'est pas orphelin, ou pas totalement en tout cas, je suis là et je suis sa maman. Il prend un des gâteaux que je lui tend après m'avoir proposé de l'aide pour le déménagement, je sourit en prenant moi aussi de quoi manger, ça creuse la grossesse. Je secoue la tête « C'est gentil mais je n'ai pas grand chose, je devrait m'en sortir. » Je regarde autour de moi, oui je n'ai vraiment rien, la plupart de mes affaires sont resté aux États-Unis, car il y avait trop de souvenir dans tous ça. Je me plie soudainement, le coup de pied est plus fort, je caresse mon ventre avant de regarder Sato en souriant « En fait c'est une fille. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Sam 19 Sep - 21:00

Je me sentait bien en la présence de ma collègue. Me sentant soulagé que ce soit elle qui ai découvert pour mon œil et pas un autre collègue ou encore pire un élève. Je n'imagine même pas ma réputation après ça. "Un professeur qui n'a qu'un seul œil" cela aurait fait une histoire au sain de l'orphelinat voir même -avec les sortie régulière des enfants- sur toute l’île... Enfin, ne pensons pas a des choses dangereuses.
Je regarda Spencer en finissant le petit gâteau. je ferma les yeux puis les rouvrit tout de suite après en ajoutant doucement. "Si jamais n’hésitez pas. Même si c'est pour un autre service." Je glissa un papier avec mon numéro dessus sur la petite table de la cuisine. On ne savait jamais si il y avait le moindre problème, ou même quelque chose en rapport avec nos cours, j'avait tout le temps nécessaire.
Elle m’annonça que son enfant était une fille; je regarda son ventre puis je lui sourit. "Ce sera une jolie petite fille, j'en suis sure. Vous avez déjà réfléchit pour un prénom ?" J'était sincèrement heureux pour elle, elle aller vivre une vraie vie heureuse avec son enfant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   Sam 2 Jan - 21:54

Je sentais bien que Sato était gêné mais il n'avais pas vraiment de quoi l'être, c'était lui qui 'avais retrouvé en train de délirer au sujet d'Alex, Alex qui était mort et moi qui étais persuadé qu'il me jouait un tour, oui au concours de qui est le plus étrange, je pense que je gagnerais haut la main. Mais on est pas là pour ça, on discute de mon déménagement, car oui, je n'allais pas laisser ma petite fille grandir dans cet endroit et puis je pense que mes collègues ne m'aimerais pas vraiment si un bébé les réveille toutes les nuits, car je pense que niveau isolation, on a fait mille fois mieux, j'avais quand même réussit à réveiller Nathan, alors les cris d'un bébé, même les orphelins serait réveillé je suis sûre. Il me dit de ne pas hésiter si j'avais besoin d'aide pour déménager ou autre, mais la vérité c'est que je voulais le faire seule, pour ne pas qu'on le remarque trop, traduisez pour que Nathan ne le remarque pas, je sais bien qu'il vas falloir lui parler de ça, car c'est ignoble de ne pas le faire, même si ça sonne la fin de notre relation naissante. Il regarda mon ventre quand je lui annonçais que c'était une petite fille qui s'y trouvais, il me demanda si j'avais une idée de prénom. Je caressais doucement mon ventre avant de hocher la tête « J'ai quelques idées, au moins je n'ai pas à me battre avec le père pour choisir, je pense que ce seras Aliénor » Malgré l'essai de plaisanter, ma voix est douloureuse, j'aurais beaucoup aimé devoir me battre pour finir par se mettre d'accord sur un prénom.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm a loner (ft Spencer)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm a loner (ft Spencer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-