Forum RPG. 2017. Détenteur d'un pouvoir ou simple humain ? Vous avez tout deux votre place ici, mais prenez garde, le secret ne doit pas être révélé. Entre haine, amitié et aventure. Le secret survivra t'il ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alone in the dark (ft.Lédehanne ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Âge du personnage : 12 bientôt 13
Avatar : Yun Chan Yeong
DC : Björn et les bridés
Statut : Juis libre. Moi.
Messages : 90
Points : 7
Date de naissance : 31/12/1972
Age : 44
Localisation : nul part
Emploi/loisirs : rien
Humeur : mauvaise
avatar

Akihira Gotô
MessageSujet: alone in the dark (ft.Lédehanne ♥)   Jeu 25 Aoû - 15:47

Akihira & Lédehanne♥.

Alone In The Dark

Il faisait à peine jour. Les rayons endormis du soleil dansaient sur mon visage. Chatouillaient mon nez caressaient mes joues et mes paupières fermées. Je souris, le soleil matinale est agréable, ma chambre est située face est, là où le soleil se lève. Je ne ferme jamais mes volets pour pouvoir avoir sur moi ces rayons chauds au réveil. Je flemmarde encore un peu dans mes draps, je m’attends à sentir la bonne odeur des œufs du tamago de maman. Si je peux me venter de ça c’est sûrement car celui de maman est le meilleur du village. Mais aujourd'hui cette bonne odeur ne vient pas me chatouiller les narines… peut-être maman dort elle encore. Je m’étire en soupirant puis ouvre de petits yeux. Je ne dois pas être réveillé, le plafond blanc crème de ma chambre est d’une teinte sale et terne. Je ferme les yeux pour les rouvrir, mais le plafond est toujours de cette couleur. Contrarié je me mets assit sur le bord de mon lit en passant les mains sur mon visage. Mon regard parcourt la pièce où je me trouve. Qui n’est assurément pas ma chambre, mais un dortoir remplis de lits défaits ou occupé par des garçons de mon âge. Je fronce les sourcils puis je reviens soudainement et durement à la réalité. Maman ne se réveillera plus jamais pour me faire son tamago. Je ne verrais plus jamais le plafond de ma chambre. Plus jamais…. Car je me trouve bel et bien dans le dortoir d’un orphelinat en Nouvelle-Zélande. Oh combien c’est cruel de faire espérer de se retrouver à nouveau dans sa petite chambre, avec ses parents. De retrouver la bienveillance et la chaleur d’une maison familiale. Je me surprends à pleurer, j’essuie mes larmes avec rage. Oh comme j’aimerais pouvoir retourner en arrière. Je me lève dépité puis me change. Je me dirige d’un pas rapide vers mon lieu de consolation, le grenier. Mais une fois arrivé je perçois des voix étouffées. Je jure puis donne un coup de pied dans l’échelle. En rage je cherche à toute vitesse un endroit peu fréquenté. Je me souviens alors de la salle info qui avait subit des dédommagements importants durant la tempête. Dû à son état peu de personnes y allaient. Je me dirigeai alors vers elle. Je pénétrai dans la pièce sombre puis je me trouvai un recoin où m’assoir. Je fermai les yeux un moment, essayant de calmer ma rage. Je faisais de plus souvent des crises de rage… peut-être avais je besoin de me laisser aller au moins une fois. De sortir tout ce que je contenais enfuis en moi. Mais malgré mon jeune âge, ma fierté était trop présente pour agir ainsi. Je me contentais donc de repousser un peu cette rage plus loin dans mon esprit. De lui trouver une petite place ailleurs. Des bruits de pas me sortir de mes pensées et me firent sursauter. Je me relevais et chercha un endroit plus reculé. J’essayais de me frayer un petit passage entre les décombres qui jonchaient le sol. Mais je me raccrochai après une tige pointue et cassa le bracelet que je portais à mon poignet. Je paniquai lorsque que le bracelet glissa sous des décombres imposants. Ce bracelet était un dernier cadeau de mes parents, j’y tenais comme ma propre vie. Je m’activai alors à le chercher et à soulever les morceaux de meubles sous les quels il s’était glissé. Mais je restais un enfant, un enfant maigre et fatigué. Mes forces ne suffirent pas. Je rageais à nouveau, poussant des grognements et des insultes dans ma langues d’origine, je me laissai tomber assit en prenant ma tête entre mes mains, des larmes coulant légèrement sur mon visage blanc et amaigri. A présent je m’en fichais d’être surprit et puni. Cela ne me faisait plus rien. Je me sentais seul. Je ne voulais pas me lier d'amitié avec les autres enfants. La présence de mes parents via ce bracelet me suffisait. Mais maintenant que je l’avais perdu, et que j’étais incapable de le récupérer, à quoi bon lutter. Je poussai un cri de rage et pleura à nouveau. Je me sentais faible et me détestais.



Spoiler:
 

_________________
N'oublie jamais ton passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

alone in the dark (ft.Lédehanne ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: L'orphelinat :: Etudes :: Salle informatique-