Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Comme une perle rare." [Callum-Ethel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Âge du personnage : 17 ans
Avatar : Lorde
DC : Célestin Fray
Statut : Célibataire
Messages : 42
Points : 3
Date de naissance : 10/11/1998
Age : 18
avatar
Ruban vert
Ethel R. Kowalewicz
MessageSujet: "Comme une perle rare." [Callum-Ethel]   Jeu 7 Juil - 0:37

Ethel glissa le portrait, fait au fusain, entre deux feuilles de papier et maintient le tout avec des trombones. Elle ne voulait pas voir son dessin s’abimer. Délicatement, elle rangea le tout dans son petit carton à dessin, dans son sac. La brune sortit ensuite dans le couloir des dortoirs et prit la direction du dortoir des blancs, qui était donc celui de Callum. Malgré qu’elle ait été distante avec lui depuis son retour à l’Orphelinat, sa compagnie lui manquait. Elle ne pouvait se cacher qu’elle l’appréciait grandement. Jamais, habituellement, elle ne se laissait approcher par les autres, mais, avec le temps, le garçon avait réussi à gagner sa confiance.

La polonaise avait repéré le lit de Callum dans le dortoir des rubans blancs quelques jours plus tôt et s’y rendait, un peu nerveuse qu’il y soit. Elle entra dans ce dortoir, similaire aux autres. Toujours ces murs ternes, avec ces mêmes lots alignés recouverts des mêmes draps usés et raides, entouré de ces bureaux gravés et de ces armoires brillantes. Un soupire franchit les lèvres d’Ethel. Elle aimait la couleur, inexistante en ce lieu. Comme la joie…

Ses pas la guidèrent directement aux affaires de Callum. Elle posa son sac sur le lit et entreprit de sortir le carton à dessin. Ses mains trouvèrent rapidement le portrait qu’elle ôta de sa prison. Ce dessin, elle l’avait soigné, bien plus que les autres. A plusieurs reprises, la rage la submergeant lors de ses moments de solitude en Pologne, elle avait voulu le froisser, le déchirer, le jeter ou encore, le brûler. Ce dessin, bien plus que les autres, lui avait rappelé les souvenirs qu’elle avait de l’Orphelinat, les seuls souvenirs qu’elle gardait, à présent, précieusement,  comme une perle rare. Elle ne voulait plus, à présent, les oublier, les ranger au placard. Et elle ne souhaitait pas non plus oublier les réminiscences de son passé en Pologne. Que ce soit de son enfance ou du peu de son adolescence où elle y avait séjourné, elle avait compris que certaines personnes comptaient plus que d’autres, et que celles-ci étaient indispensables. C’était le cas de Callum, bien qu’elle ne l’avouerait jamais à personne, pas même à lui.

Elle fit tomber les trombones et les deux feuilles de papier à terre. Ses yeux s’arrêtèrent sur chaque trait. Chaque portrait qu’elle avait eu l’occasion de réaliser étaient différents. Chaque personne dégageait quelque chose de particulier, ce qu’elle se sentait obliger de retransmettre à chaque coup de crayon. Mais jamais elle n’en avait autant aimé un en particulier. Bien qu’elle ait voulu à maintes reprises s’en débarrasser, ce n’avait jamais été parce qu’elle ne l’aimait pas. Et ce désir haineux avait, par la suite, accru le sentiment de vouloir le conserver. C’est donc délicatement qu’elle posa son œuvre sur le bureau du garçon, où elle avait libéré de la place. Elle se mordilla un instant la lèvre inférieur et entreprit de ranger son carton à dessin et les affaires échouées au sol dans son sac. Elle devait partir avant que quelqu’un n’ait l’idée de rentrer dans le dortoir. Si jamais cela arriver, elle ne saurait quoi faire pour justifier sa présence dans un dortoir qui n’était pas le sien. Alors, sitôt que la boucle de son sac fut fermée, elle le posa sur son épaule et se dirigea vers la porte du dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

"Comme une perle rare." [Callum-Ethel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle était belle, comme une perle [PV Petite Perle]
» [Mini-Évent] La perle rare vous présente....
» Je suis une perle rare [Finie]
» HAITI :LE DEUX CHARGES EST DEVENU UN LIQUIDE RARE ET PRECIEUX POUR NOS VIEUX !
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-