Forum RPG. 2017. Détenteur d'un pouvoir ou simple humain ? Vous avez tout deux votre place ici, mais prenez garde, le secret ne doit pas être révélé. Entre haine, amitié et aventure. Le secret survivra t'il ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasse à l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Chasse à l'homme    Dim 15 Mai - 0:21




Jessica Storm

P'tite citation


Bonjour, je m'appelle Jessica Storm, mais on me surnomme souvent Jess. J'ai actuellement 18 ans, car je suis née le 18 avril 1976 à Chicago et je suis américaine. Dans la vie je suis serveuse dans le bar à côté du supermarché, pas trop loin de l'orphelinat. Si vous voulez tout savoir je suis célibataire, vu que je n'ai aucun secret pour toi, tu peux aussi savoir que je suis hétérosexuelle. On me dit souvent que je ressemble à Chloe Bennet. Je suis dans le groupe des vagabonds.

Ce que je suis


Physiquement, je suis une femme brune de 1m67 aux yeux couleur noisette. Je suis mate de peau et je me tiens en forme grâce au sport (je fais de la boxe thaï) et grâce à mon alimentation saine, même si parfois il m'arrive de craquer pour un muffin chocolat/caramel, mon préféré. Je porte un tatouage sur le poignet gauche qui représente le mot "Free" (libre en anglais) encadré d'un paire d'ailes d'ange. Je me suis fait tatouée lors d'une escapade à San Diego, une ville à la frontière mexaméricaine: il symbolise ma promesse à moi-même de ne plus jamais me laisser emprisonner par un système, quel qu'il soit.
Côté caractère, je ne me laisse pas facilement marcher sur les pieds. Je suis du genre têtue et fonceuse : je fais tout pour prouver que j'ai raison, quelles que soient les risques à prendre et les conséquences qui peuvent en découler. Enfin, le temps m'a appris à me préserver, à être plus méfiante envers les gens qui m'entourent, proches ou non. Je me suis alors construit une carapace qui accentue mon côté mystérieux. C'est pour cela que je ne me dévoile jamais entièrement. C'est ce qui donne de la qualité à notre jeu. Si vous le désirez, je vous invite à venir faire le premier pas mais n'oubliez jamais une chose: celui qui joue de moi finit toujours par en payer le prix.



Raconte nous une histoire

"On se retrouve demain, à midi, au port. Assure-toi de ne pas être suivie." L'homme prend l'argent posé sur la table et sort de la taverne. Je finis mon verre à petites gorgées, paie mon dû et sors à mon tour. Je vagabonde dans les rues, méditant comment fuir de l'orphelinat le lendemain sans me faire griller par la Vieille. Quelques jours plus tôt, un de mes contacts à l'extérieur de l'île m'a fait parvenir une nouvelle indication sur mes parents biologiques. Ce nouvel indice m'emmène en Australie.
Le lendemain: Jour de la Tornade. Il est midi. Mon passeur arrive. Le soleil a disparu derrière des nuages sombres et menaçants. Je vais à sa rencontre. "Ça se couvre. On aura le droit à une tempête." Rictus de mon interlocuteur. "On sera en Australie avant qu'il n'y ait quoi que ce soit. Tu as peur?" Pour toute réponse, je grimpe à bord du bateau dont il m'avait parlé la veille.
Nous sommes au milieu de l'océan quand la tornade commence à se lever. Les vagues deviennent de plus en plus grosses. "Le bateau n'avance plus! Quelque chose doit le bloquer; regarde de ton côté!" Je me tourne et me penche. "J'ai pas l'impression qu'il y ait..." Je n'ai pas le temps de finir ma phrase que je reçois un coup violent derrière la tête. Quand je reprends mes esprits, je suis à l'eau. Je ne vois rien autour de moi. Seul me parvient le bruit du bateau qui s'éloigne. J'essaie de ne pas paniquer et me laisse guider par le courant jusqu'à ce que je vois l'île réapparaitre. Elle est encore si loin... J'essaie de nager pour gagner du temps. Mais une vague plus terrible arrive, suivie de deux autres. Entraînée vers le fond, je perds connaissance.
A mon réveil, je suis dans un abri construit à la va-vite dans une clairière. Seule. Je m'appuie contre un arbre pour me relever. Un vertige me prend. "Tu ne devrais pas te lever aussi vite." Sursautant, je me mets en position de défense (je ne sais pas où je suis, ni ce qu'il m'est arrivé mais au moins j'ai gardé mes réflexes. C'est déjà rassurant.) "Eh, du calme. Je ne te veux aucun mal. C'est moi qui t'es trouvée. Tu étais dans les rochers, à quelques mètres de la plage. Tu étais dans un très mauvais état." Le jeune inconnu me montre mes bras: ils sont couverts d'hématomes. "Tu saignais aussi de la tête. Je me suis d'abord occupé de cette blessure, dès que je t'ai ramené ici." Je m'assieds par terre, étourdie. Je pose ma tête entre mes bras, comme si cette position m'aiderait à me rappeler. Mais rien ne revient. "C'était avant-hier. Tu as commencé à reprendre connaissance quand je te soignais. Mais le choc t'a fait perdre beaucoup de force; tu as dormi toute la journée d'hier." Je ferme les yeux. Le lendemain, il me raconte son histoire. Je me contente d'écouter. Je fais vœu de silence même après avoir retrouvé l'usage de la parole. Se taire est un bon moyen pour faire le point sur soi-même.  
Aujourd'hui, les cicatrices sont les seules traces qu'il me reste du jour de la Tornade. Mon sauveur [on verra plus tard pour le nom] a choisi de rester avec moi, malgré la règle principale des vagabonds que ce serait "chacun pour soi". Il nous arrive souvent de nous battre avec d'autres vagabonds pour un logement ou pour une question de nourriture. J'ai appris à tirer à l'arc (fabriqué avec l'aide de Dame Nature).
La vie sur l'île suit son cours, avec en tête un nouveau dirigeant. Quelques semaines après la Tornade, [mon sauveur] est rentré du village, et m'a annoncé l'arrivée de ce nouveau personnage au contrôle de l'île et de l'orphelinat. "Il serait arrivé comme ça, soudainement. Personne ne l'a encore vu et je doute que quelqu'un le voit un jour. On parle déjà de ralliement à sa cause. Les réfugiés sont pressés de faire une première alliance. Tant qu'ils peuvent lécher les bottes de quelqu'un, ceux-là..." Il soupire. Je m'assieds à côté de lui. "Bartholomew Moor. C'est le nom qui circule dans toutes les rues." Je me suis levée tranquillement et je suis partie en direction de l'orphelinat.
Je veux en savoir plus. Quel que soit le temps que ça prendra.
 

Derrière l'écran


Prénom/pseudo : Clara
Age : 18
Où as tu trouvé le forum ? Une amie m’en a fait l’éloge.
Comment le trouves-tu ? Le contexte est très inspirant et me donne envie de replonger dans l’univers du fantastique.
Ta fréquence de connexion : J’essaierai d’être beaucoup plus présente à partir du 21 juin (fin du Baccalauréat)
Un dernier mot ? Je sens qu’on va s’amuser.  :youpi:  


OBLIGATOIRE, remplis le code à la suite pour ton avatar sans enlever de balise :

Code:
[b]Nom de la célébrité[/b] ~ Chloe Bennet
x fiche by laxy




Dernière édition par Jessica Storm le Sam 4 Juin - 20:52, édité 46 fois
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 20 ans
Avatar : Taissa Farmiga
DC : Emilia Evans
Statut : célibataire
Messages : 339
Points : 3

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar

Violet Davis
MessageSujet: Re: Chasse à l'homme    Dim 15 Mai - 12:11

Rebienvenue :zen:
Si tu as finis ta fiche pense à mettre un message dans le sujet adéquat, et n'oublie pas de te recenser ici.

_________________
Waking light
Your profile in shadow
Raise yourself to the morning alone
Night is gone
Long way of turning
You've waited long enough to know