Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   Mer 20 Avr - 20:54

Il était tard dans la nuit lorsqu'elle ouvrit les yeux. Encore le même cauchemar, celui qui hantait son sommeil depuis des jours. C'était comme un souvenir, mêlé à beaucoup d'autres choses. Un souvenir douloureux mêlé à son imagination bien noire. Elle s'assit dans le lit, quelques gouttes de sueur perlant sur son front. Durant quelques secondes, elle chercha dans la pièce quelqu'un des yeux, mais abandonna vite. Nora savait qu'elle ne retrouverait pas le sommeil si elle restait ici, à regarder le plafond allongée. Puis, elle avait besoin de sortir, prendre l'air et s'épuiser. Elle allait marcher, courir s'il le fallait. Mais hors de question de rester ici à penser encore à toutes ces choses. Elle n'en avait nullement besoin. Elle se leva finalement, prenant le miroir qu'elle gardait dans sa poche, tout le temps. Elle s'y regarda, l'espace de quelques minutes. Les cernes sur son visage témoignaient du fait qu'elle ne dormait plus assez ces temps ci. Elle ne se trouvait pas laide ainsi, mais elle se serait bien passée de ces choses-là. Laissant échapper un soupir, elle laissa le miroir tomber sur le lit pour se diriger vers la porte, sans faire de bruit. L'élève espérait réellement ne pas se faire prendre, ce n'était pas vraiment le moment. Elle savait qu'elle n'était pas censée sortir des dortoirs, mais ne supportant pas l'autorité des plus grands, il fallait qu'elle le fasse. C'était bien trop tentant. Et puis au moins, là-bas elle serait tranquille. Enfin, elle priait pour ne pas croiser quelqu'un comme elle, qui aurait laissé ses rêves de côté pour s'isoler dans un tel endroit.

Traversant les longs couloirs, seulement éclairée par les rayons de Lune, elle songeait à ce que l'on lui avait dit, il y avait maintenant des années. "C'est pour ton bien, tu seras mieux là-bas. Crois-moi." Ces paroles qu'elle n'avait pas voulu croire, qu'elle avait pendant de longues années pensée fausses, elle y trouvait maintenant du sens. Finalement, peut-être qu'ils avaient raison. Peut-être que loin de sa mère, elle était bien. Mieux, même. Elle était définitivement seule, depuis quelques temps, et tant mieux. Personne à qui s'attacher, et encore moins depuis l'incident meurtrier. C'était égoïste, vraiment égoïste, mais elle se disait que c'était mieux pour elle. Cela faisait moins de gens à éviter pour Nora. Chassant ces pensées, elle accéléra le pas, osant même courir. Tant pis pour le bruit, elle arriverait à son endroit fétiche plus vite, au moins.

De courtes minutes plus tard, la voilà assise sur le parquet, dos à la trappe qu'elle avait prit le soin de fermer après elle. Comme ça, la jeune fille pourrait entendre si quelqu'un venait la rejoindre. Nora ramena ses jambes contre sa poitrine, les entourant de ses bras. Il faisait frais, et ce n'était pas très agréable. Tant pis pour elle, elle n'allait pas redescendre pour chercher une couverture. Elle posa sa tête sur ses bras et ferma les yeux, se laissant bercer par le silence. Pas un bruit, à part le léger sifflement causé par le vent qu'il lui était possible d'entendre, à travers les murs. Bon sang ce que le silence faisait parfois du bien. Il allait réellement devenir son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 12 bientôt 13
Avatar : Yun Chan Yeong
DC : Björn et les bridés
Statut : Juis libre. Moi.
Messages : 105
Points : 7
Date de naissance : 31/12/1972
Age : 44
Localisation : nul part
Emploi/loisirs : rien
Humeur : mauvaise
avatar
Ruban vert
Akihira Gotô
MessageSujet: Re: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   Jeu 21 Avr - 18:54

Il était tard. Très tard. Il faisait chaud. Très chaud. Akihira de sentait oppresse. Il avait trop chaud, il avait soiffe. Le sommeil ne venait pas. Trop de nuits passées dans repos. Souvent il allait marcher dehors ou bien même courir. Ou alors il allait juste s’assoir dehors, à l’air libre. Dans cette chambre. Dans ce lit. Il se sentait enfermé. Il n’aimait pas être entré quatre murs. Il se sentait mal. Ce soir, il n’avait pas mangé, ayant mal au ventre. Depuis quelques jours il était faible. Il avait soit trop chaud soit trop froid. Il avait mal au ventre, mal à la tête. Il était malade. Mais il ne voulait pas de soigner. Et personnes ne lui avait forcé la main. Il ne se plaignait pas mais ne dormait pas, encore moins qu’avant, la nuit pour somnoler en cours ou la journée.
Il se mit assit sur son lit, puis se força à se lever en prenant sa couverture maigre. Il sortit de la chambre sans faire attention au bruit. Puis il laissa ses pieds marcher. Il entendit des pas d’un surveillant, mais ne fut rien de plus que marcher. Toujours marcher. Il esquiva le surveillant de justesse sans le vouloir vraiment. Il ne voulait rien. Il sans fichait de tout maintenant. Il avait réalisé que les seules personnes qu’il aimait n’étaient plus. Il avait était abandonné une fois. Et maintenant, c’est cette femme et cet homme, son père sa mère, les seuls personnes qu’il aimait l’avait également abandonné. Il avait réalisé bien que trop tard ses sentiments envers eux. Il ne leur avait jamais montré. Il s’en voulait terriblement. Il avait montré son amour à seulement trois personnes. Des personnes qui l’avaient abandonné. Des personnes qui l’avaient trahi. Des personnes qu’il détestait. Il voulait aller leur dire la vérité, leur cracher sa souffrance et leur pourriture. Et aller voir ses parents, ceux qu’il aime enfin aimait, ces sentiments, les enlacer, les prier de revenir. De ne pas le laisser seul encore une fois. Combien ils avaient été importants pour lui. Pour sa «
renaissance». Ses pas continuaient de le mener à l’endroit de détente. A l’endroit de solitude. L’endroit où il allait se terrer jusqu'à la fin de sa vie. Il monta l’échelle traînant sa couverture derrière lui. Il ouvrit la trappe et entra dans l'entre. Il alla près des chaises poussiéreuses entassées. Il en prit d’abord une, puis deux, puis trois et quatre. Il les mit l’une au bout de l’autre puis s’enroula dans sa couverture pour se coucher sur les chaises. La, seul, au frai, sans obligation il s’endormit dans un sommeil de malade. Un sommeil agité.
Au bout d’une ou deux heures de sommeil, un bruit brisa le sommeil profond du garçon. Puis un deuxième brisa sa somnolence. Puis des petits bruit de pas, de mouvement du genre humain finir son réveil. Il ouvrit un œil. Puis le referma ne voyant rien. Il bougea dans son sommeil encore léger et finit par basculer dans les tissus qui reposaient à terre rempli de poussières. Il toussa les esprits encore embrumé de sommeil et de la fièvre légère.  Il peinait à se relever puis cessa de lutter pour s'effondrer en toussant à terre n’ayant pas vu la jeune fille.

_________________
N'oublie jamais ton passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   Jeu 21 Avr - 20:47

Tout défilait, les images, les sons, si bien qu'elle en avait du mal à démêler le vrai du faux. Elle ne savait si tous ces bruits qu'elle entendait étaient réels, s'ils étaient bel et bien derrière elle. La jeune fille se torturait l'esprit, songeant à ces multiples choses qui s’emmêlaient sans cesse. Elle fronça les sourcils, s'allongeant finalement sur le sol, gardant ses yeux fermés. Elle se foutait de se coucher dans la poussière, dans le sale. Elle avait autrefois l'habitude de dormir dans des draps sales, alors ça ne lui changeait pas tellement. Puis, sentir le bois frais de ce parquet contre sa peau, ce n'était vraiment pas désagréable.
De nouveau, du bruit se fit entendre. Chose qui la fit sortir de ses sombres pensées. Elle grogna, jurant. Ne pouvait-elle donc pas être tranquille un instant ? Est-ce qu'il y avait vraiment quelqu'un qui n'était pas contre elle ?  C'était pas possible, vraiment. Il était hors de question qu'elle s'en aille, quoi qu'il puisse se passer. Même s'il y avait un feu, une nouvelle tempête, elle ne descendrait pas. Le grenier était son endroit. Son ami, son meilleur ami. La brune espérait sincèrement que ce ne soit qu'un animal, une simple souris, même si elle doutait qu'un si petit être puisse faire autant de bruit. Un léger sourire étira ses lèvres. Une souris, ce qu'elle trouvait ça beau comme animal. C'était le genre de bête à laquelle elle avait envie de faire pleins de câlins. A défaut de donner son affections aux amis qu'elle n'avait pas, elle le donnait aux animaux lorsque c'était possible. Cet endroit était tellement sale qu'il devait y en avoir à la pelle, des petits rongeurs. S'imaginant alors à la recherche de ces petits animaux, elle laissa échapper un léger rire. C'était amusant, pour elle. Mais de nouveau un bruit vint troubler sa tranquillité, cette fois ci bien plus fort. Elle soupira, réellement de mauvaise humeur. Mais lorsqu'elle se leva, bien décidée à crier sur cet individu, qui clairement ne pouvait être qu'humain. Ses espoirs étaient brisés. Mais quelque chose l'arrêta, et elle se figea. Elle l'avait entendu tousser, et pas qu'un peu. Il devait être sacrément malade, le pauvre. Le pauvre... oui, elle ressentait au fond de la peine, de la pitié. Elle souffla de nouveau, laissant de côté sa colère. De plus, lorsqu'elle se tourna vers la personne, elle remarqua que c'était un jeune garçon. Il lui paraissait être un enfant. Enfin, à peine plus jeune qu'elle, sûrement. Son côté humain avait prit le dessus. Personne ne le saurait, de toute façon... et puis, dans les secondes qui allaient suivre, elle pouvait très bien se montrer odieuse avec lui. Elle ne savait pas, il lui suffisait de peu. Elle s'agenouilla près de son camarade, le regardant quelques secondes. " Est-ce que ça va ?" murmura-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 12 bientôt 13
Avatar : Yun Chan Yeong
DC : Björn et les bridés
Statut : Juis libre. Moi.
Messages : 105
Points : 7
Date de naissance : 31/12/1972
Age : 44
Localisation : nul part
Emploi/loisirs : rien
Humeur : mauvaise
avatar
Ruban vert
Akihira Gotô
MessageSujet: Re: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   Sam 23 Avr - 23:19

Akihira se sentait mal. Il sentait une douleur sur tout le coté gauche. Quand le sol froid et poussiéreux avait rencontré sa peau avait réveillé sa toux. Sa tête reposait sur le sol dur, les yeux fermés. Sa toux lui déchirait la gorge, mais il s'en fichait. Il avait cas crever, comme ca il ne gênerait plus personne et il serait débarrassé de toute douleurs ou inconfortabilités. Il n'aurait pas à craindre qu'un jour cet homme viendrait le chercher ici. Car il savait qu'il ne serait jamais en sécurité tant que cet homme serait vivant. Même sur cette ile disparue de la carte. Il la sentait. La menace planer au dessua de lui. Il détestait chaque jour un peu plus sa mère et son frère. Si jamais ils l’avaient cherché, il ne serait pas ici. Ses parents japonais ne seraient pas morts. La vérité aurait était révélée. Son père vengé. Mais non. Ils l’avaient abandonné. Abandonné pour cet homme inhumain qui avait détruit cette famille pour son bien personnel. Cet homme que tout le monde regardait comme le sauveur, le gardien bien veillant de la petite famille Yook. La famille Yook... Cette famille réduite au nombre de deux. Akihira ignorait s’il avait un demi-frère ou une demi-sœur et il préférait ne pas y songer. Rien que se l'imaginer lui flanquer des frissons.

Il aurait voulu resté seul, avec ses maux, ses pensées. A écouter sa respiration sifflante. Mais il entendit une voix lui demandait si ca allait. Le garçon Sourit intérieurement d'ironie. Personne ici ne faisait attention a lui si c'est pour autre chose que le gronder et lui faire des reproche, et la c'était une inconnue dans le grenier qui lui demandait. Tout d'abord il garda les yeux et la bouche fermé, ne voulant pas répondre. Puis il dit d'une voix qu'il souhaitait normal, stable, mais ce qui sortit était tout à fait l'inverse. "Oui. Je dors.". Il ferma les yeux, puis se mit assit contre un carton en regardant la fille. Elle devait être un peu plus vielle que lui. Mais... Kira ne pu s'empêcher de prendre un air surprit et méfiant en voyant le visage coréen de la jeune fille. Il détourna le regard puis ferma les yeux.

_________________
N'oublie jamais ton passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   Dim 24 Avr - 13:57

Il se foutait d'elle, ce n'était pas possible. Il fallait dire, aussi, qu'elle lui avait posé une question très bête. Elle voyait bien qu'il n'allait pas bien, qu'il allait finir par recracher ses poumons s'il restait comme ça. Pour une fois, Nora essayait d'être agréable, elle voulait l'aider. Mais il ne semblait pas vouloir d'elle, et elle le comprenait. Cependant, elle n'insisterai pas plus. Il voulait jouer à ça, tant pis pour lui. La jeune Coréenne n'irait pas chercher plus loin, bien que l'enfant lui fasse de la peine. Elle n'avait pas vraiment pitié, elle s'était simplement sentie mal pour lui. Il devait être sacrément malade, mais c'était son choix de la repousser, après tout. C'était pas elle qui allait crever dans un coin poussiéreux. Enfin, pas tout de suite, quoi.
Le jeune fille le fixait de son regard sombre, un peu comme si elle lui en voulait de l'avoir rejetée. Et c'était exactement ça, en réalité. Pour une fois, qu'elle s'approchait de quelqu'un, qu'elle se souciait de cette personne, il fallait qu'on l'envoie bouler. Ca lui avait foutu un coup, un gros coup. Et ça la confortait dans l'idée de ne plus approcher personne. Mais pourtant, elle aurait pût se demander pourquoi il était comme ça. Peut-être qu'il était comme elle, qu'il cherchait la tranquillité... mais pour Nora, c'était trop demander. En fait, elle ne se souciait de personne. Pas même d'elle. Elle pouvait très bien comprendre le garçon, sûrement qu'à sa place elle aurait répondu la même chose. Mais voilà, elle ne voulait plus être gentille. Ni avec lui, ni avec quelqu'un d'autre. C'était un peu con, de se renfermer pour cela. Mais ça représentait tellement Nora, au fond.

Elle s'apprêtait à se relever, mais lorsqu'elle vit l'air surpris et méfiant de son camarade, elle n'en fit rien. Qu'est-ce qu'il avait, encore ? Est-ce que c'était son origine qui lui plaisait pas, son air asiatique ? Si c'était cela, ça pouvait la mettre hors d'elle. D'autant plus que lui n'avait pas l'air très Européen ou bien d'une quelconque autre origine. Ou alors, il la trouvait belle. Peut-être que lui aussi s'était rendu compte que tous les méchants étaient beaux, et qu'il s'en doutait alors. Nora préférait largement ça. Elle souffla, et prit un air moqueur. Elle pouvait pas s'en empêcher, c'était comme ça avec elle. Moqueuse, méchante, irrespectueuse, tout le temps. Elle avait du mal à se séparer de son comportement de mauvaise fille. Ca lui plaisait, à elle, alors tant pis pour les autres. Elle se sentait bien, en sécurité. "Sois pas surpris par ma beauté, gamin." Gamin. Elle était à peine plus vieille, probablement, et elle se permettait de le traiter de gamin. Pour se sentir puissante, ça lui faisait du bien. Elle aurait pût l'insulter, mais elle s'était contenté de gamin. C'était mignon, un peu. Un tout petit peu. Sauf que Nora, elle n'aimait pas les gamins. Les gosses, elle savait pas s'y faire avec eux. Alors peut-être qu'en fait, elle l'avait appelé comme ça pour cette raison. Parce qu'elle avait complètement foiré.
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 12 bientôt 13
Avatar : Yun Chan Yeong
DC : Björn et les bridés
Statut : Juis libre. Moi.
Messages : 105
Points : 7
Date de naissance : 31/12/1972
Age : 44
Localisation : nul part
Emploi/loisirs : rien
Humeur : mauvaise
avatar
Ruban vert
Akihira Gotô
MessageSujet: Re: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   Mer 8 Juin - 19:47

Aki était dos contre le carton, fermant les yeux.  Il les avait fermés pour, ne pas voir la réalité le poursuivre. Alors qu’il avait enfin éjectés ses mauvais souvenirs de sa première vie. Sa si courte vie d’enfant.  Une inconnue venait dans son espace personnel, le déranger avec des questions idiotes en lui infligeant la mocheté de ses origines, à lui, et  a elle. Ses origines maudites. Qu’il maudissait. Il aurait tellement naître dans sa famille au japon et que tout ce serait déroulé au mieux. Plutôt que d’avoir un passé abject qui le poursuivait dans la réalité mais aussi dans son propre monde intérieur.


Il ria aux paroles de la fille. Il la regarda droit dans les yeux avec une lueur de méchanceté dans  les yeux «Ah! excuse moi, t’as laideur me laissé stupéfait. C’est comme si je me trouvais dans un cauchemar éveillé.» En effet, le visage de la jeune fille le révulsait. Pas parce qu’il la trouvait laide, mais car il voyait la Corée, et donc sa famille biologique a travers les trait de la demoiselle.  
Aki se sentait obligé d’être méchant pour s’exprimer, pour se protéger. Non, enfaîte ce n’était pas sa volonté, mais son subconscient qui avait développé un automatisme pour se défendre.
« Ah, et je n’ai ni besoin de pitié. Pas de toi. Ni de personne en faite. Et d’ailleurs gamin n’est pas vraiment le terme approprier pour parler a quelqu’un lorsque l’on est sois même une gamine. »
Sur ce il referma les yeux et soupira.

_________________
N'oublie jamais ton passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le silence est une chose précieuse, qu'il ne faut parfois pas briser. [ Akihira Gotô / Nora Harrington ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le courage est une chose, l'audace en est une autre! ft. Dwalin
» La diplomatie:chose très importante qu'il ne faut pas oublier (Lou et moi terminée))
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-