Forum RPG. 1994. L'île est détruite mais la vie doit poursuivre son cours. Bartholomew Moor reprend l'île en main pour le meilleur ou pour le pire ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]   Jeu 14 Avr - 22:16


Cause she's a a tear in my
heart
Sallum ♥
« Sometime, quiet is violence »
La nuit, le vent frais qui balayait son visage. Il marchait silencieusement parmis les débris, le pas d'un loup revenant de sa chasse. Il préférait partir seul chercher les orphelins enfuis, et comme Cal était celui qui en ramenait le plus, le directeur lui accordait quelques privilèges. Il rentrait donc, le poignet d'un môme serré dans sa main. Ledit gamin avait cessé d'essayer de se débattre. Cal comprenait pourquoi ils partaient, pourquoi ils ne voulaient pas revenir. Mais les choses étaient différentes depuis que le nouveau directeur avait prit les rênes de l'orphelinat. Tout était plus simple, bien mieux organisé, et les orphelins ne le comprenaient pas. La vie dehors, au milieu des décombres et du bois brûlé n'était pas drôle, loin de la. Les cadavres, ça n'est pas marrant.
Il prenait son nouveau rôle très a cœur, et y était plutôt doué. Enfin, il sentait qu'il allait quelque part, qu'il faisait quelque chose de bien. Le nouveau directeur était probablement la meilleure chose qui soit arrivée dans cet endroit malsain.
Il passa les grilles, surveillées par d'autres rubans blancs, en leur faisant un signe de tête. Tous les rubans blanc, ou presque, prenaient leur rôle a coeur, surtout depuis que la plupart des surveillants étaient partis (ou pire). Il laissa sa proie au ruban blanc chargé de récupérer les enfants, et entra dans le bâtiment de vie commune. Les couloirs étaient tellement silencieux que le bruit léger de ses pas semblait complètement hors du temps. Ses sens encore aiguisés par la traque en pleine nuit, il entendant ses pas comme si ils résonnaient dans sa tête. L'endroit était endormi, et plongé dans le noir. Heureusement que les années passées dans ce bâtiment l'avaient aidé a apprendre chaque recoin de couloirs par coeur, sur le bout de la pointe des pieds. C'est ainsi qu'il sut que quelque chose ne collait pas avec ce silence quand il sentit l'air frais de la nuit se glisser dans le couloir endormi. Il s'approcha a pas de loup de la silhouette qui faisait face a la fenêtre, et se détendis quand il reconnu la tignasse de la petite Sam. Un sourire carnassier vint étirer ses lèvres. Il savait au fond de lui que l'adrénaline de la traque n'était pas descendue pour le moins du monde, mais il n'en avait pas grand chose a faire a cet instant. Il s'approcha rapidement, toujours silencieux, de la jeune fille qui était face a la fenêtre, lui prit le poignet et la fit pivoter vers lui.
Tu prends des risques a sortir comme ça la nuit lui susurra t'il a l'oreille.
Avant qu'elle eut le temps de comprendre ce qui lui arrivait, Callum posait sa main sur la joue de Sam pour poser ses lèvres sur celles de la jeune fille.
Ca faisait beaucoup trop longtemps que ça durait, ce jeu sans actes. Au moins un an qu'ils se tournaient autour, et Cal avait été patient. Il aurait pu le rester un peu plus longtemps, mais il n'était pas exactement lui même a cet instant, il relâcha prise sur lui même.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 17 ans
Avatar : kaya scodelario
DC : mark
Statut : célibatairement attirée par un beau brun
Messages : 506
Points : 24
Date de naissance : 25/01/1977
Age : 40

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar

Sam Hamilton
MessageSujet: Re: Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]   Jeu 14 Avr - 23:04

On est a une heure de la nuit ou on hésite entre aller se coucher et rester la a observer les étoiles. Je suis sure que je pourrais les voir bouger, si je les regardais assez longtemps. Et j'ai le temps. J'ai le temps, parce que je sais qu'on est assez tôt dans la nuit pour que certains rubans blancs soient encore levés, et assez tard pour pouvoir être sure d'être bien fatiguée le lendemain. Depuis que la catastrophe a tout balayé, le décor a changé dehors. Les plaines sont plus nombreuses, on retrouve des trucs non identifiés, des trucs dont j'ai même pas envie de connaître le nom, et des débris un peu partout dans les collines. Parfois des objets qui ont rien, mais vraiment rien a faire la. Les autres filles dorment dans le dortoir pas loin. Et moi je suis la dans le couloir a regarder le paysage défoncé par la fenêtre, en me disant que ma vie elle ressemble un peu a ça. La forêt déchiquetée, mais toujours debout, et puis les plaines pleines de branches, de briques, de bouts de plastique. Comment l'orphelinat tient il toujours debout ? Comment moi, je tiens encore debout ?.. Depuis le départ de Bjorn, je me sens vide, désespérée. Heureusement que Callum est la. Lui et moi, on est d'accord sur une chose : Bartholomew Moor est la meilleure chose qui ait pu arriver a l'orphelinat. Ça efface un peu ce qu'on a subi avec l'ancienne directrice ; il est en train de faire bouger les choses, j'en suis sure. C'est lui qui nous a sauvés de la faim. Mais la je ne suis pas d'humeur a penser a Cal, même si je l'apprécie un peu plus de jour en jour. Je me demande qui de nous tombera le premier, qui de nous deux fera enfin le pas vers l'autre. Parce que ça fait vraiment un bon moment qu'on attend, lui et moi. Peut être que je suis juste trop lache pour ça, comme je suis trop lache pour aller chercher Bjorn seule au milieu de nul part. Ou peut il être ? Il me manque, comme personne m'a jamais manqué. Mais maintenant je peux pas dire que je ferais tout pour lui : il est quelque part sur cette île et j'ai pas encore réussi a le trouver. Faut dire que c'est un peu le bordel partout, mais on finit par s'adapter. Je n'entends que mon souffle et je ne vois que le dehors, un peu éclairé par la lune. C'est beau quand même, et je sens que pour rien au monde je suis prête a être tirée de ma transe. Ce n'est que quelques secondes après cette réflexion qu'on m'agrippe le poignet, me faisant sursauter. Mon cœur s'accélère, mais ne fait qu'aller en s'empirant lorsque j'entends une voix, sa voix, que je reconnaîtrais entre mille. Et tout se passe très vite, j'ai a peine le temps de réaliser qu'il se penche vers moi et je sens son souffle tout contre ma bouche et en un millième de seconde ses lèvres sont posées sur les miennes, sans que je comprenne comment ni pourquoi. C'est a cette seconde que je me sens tellement molle que je pourrais me tomber dessus s'il n'était pas aussi près de moi. C'est aussi a cette seconde que j'ai envie de passer mes bras autour de son cou et de le serrer très fort, mais je le fais pas non plus. Oui, c'est peut être parce que je suis lache. Mais je ne brise pas le baiser pour autant, le laissant continuer, jusqu'a ce que j'écarte la tête en rougissant. Heureusement qu'on est dans le noir. Je me sens vraiment gênée et mon cœur continue de battre aussi vite, sans savoir quoi dire, comme une conne, puis je lève les yeux et les plonge dans les siens. Je sais pas si c'est moi, mais il ne semble pas dans son état normal. Encore surprise par ce qu'il vient de se passer, je lâche en bafouillant misérablement : « Cal, je..  qu'est-ce que tu fais la ? T'as bu ? » ça me parait bizarre puisque les réserves d'alcool ont été les premières pillées dans le village, et il devient vraiment vraiment rare de s'en procurer, mais le son de sa voix, tout a l'heure, puis ce baiser.. Non, tout me porte a croire qu'il ya un truc, quelque chose qui cloche.

_________________
oui maman jvais faire cqui faut
○ avec des sy j'serais intouchable comme omar
crackle bones.


VOTER • VOTER • VOTER

https://www.youtube.com/watch?v=57mkfFdvREw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]   Ven 24 Juin - 15:36


Cause she's a a tear in my
heart
Sallum ♥
« Sometime, quiet is violence »
Cal se sentit jubiler lorsqu’il sentit la petite brune se tendre a cause de la surprise. Il avait attendu tellement longtemps, sans être vraiment sûr de la raison qui l'avait poussé a continuer a faire durer la période de flirt, chose qui passait d'habitude rapidement a la trappe. Ca avait étonné toutes ses anciennes fréquentations le temps et la douceur qu'il avait utilisé avec Sam. Mais a l'heure actuelle, ce temps était fini. L'adrénaline qui coulait dans ses veines l'avait transformé, et un sourire un poil menaçant vint lui étirer les lèvres lorsqu'il entendit la voix teintée d'un mélange de surprise et d'émotion de Sam. « Non, pas d'alcool. » puis il dit, plus bas « Pas besoin. »
Callum passe la main dans les cheveux de Sam, passant doucement son doigt sur le cartilage de l'oreille de la jeune fille. Son regard planté dans les grands yeux verts de Sam, il détailla son visage. Il l'avait toujours trouvée jolie, Sam. Elle avait un petit quelque chose qui la rendait différente. Son attitude, innocente, et toujours un peu distraite, comme si le monde extérieur n'était pas assez bien. Il s'humecta les lèvres et l'embrassa, plus tendrement « J'en ai marre d'attendre Sam. » Il savait qu'elle comprendrait. Il avait envie d'elle, et c'est tout ce qu'il avait en tête. Ses doigts parcouraient le dos de la jeune fille, il se retenait a peine de les passer sous ses vêtements. Cependant, une petite voix lui susurrait de prendre son temps, de faire doucement. Il serra la mâchoire. En venant lui parler, a son arrivée, il ne s'attendait pas a s'engager dans une relation de ce genre. Mais le côté chaton perdu de Sam l'avait fait sourire, et il avait voulu continuer. Cette fille, elle était différente. Il savait que ça allait être compliqué, mais a l'heure actuelle, ça l'était plus que jamais.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Âge du personnage : 17 ans
Avatar : kaya scodelario
DC : mark
Statut : célibatairement attirée par un beau brun
Messages : 506
Points : 24
Date de naissance : 25/01/1977
Age : 40

Moi
Je suis:
Je vis:
J'aime:
avatar

Sam Hamilton
MessageSujet: Re: Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]   Jeu 14 Juil - 14:40

Les mots de Cal me font frémir. Mon cœur bat toujours a cent a l'heure, et j'ai l'impression qu'il ne s'arrêtera jamais. J'ai aussi envie que ce moment dure toujours, même si je me sens un peu mal a l'aise, a cause de ce que je vois dans ses yeux. J'ai juste envie de rester dans cet endroit, qui me paraît alors le meilleur au monde, tout près de Callum, si près... Je sais qu'il ne ment pas, car même s'il avait bu, je l'aurais senti dans son haleine. Et son odeur, pour l'instant, est plus agréable qu'autre chose. Lorsque je sens sa main dans mes cheveux, puis contre mon oreille, je ne peux m'empêcher de frissonner. J'ai envie de fermer les yeux, et qu'il me touche le visage comme ça pour toujours. J'ai toujours rêvé que quelqu'un me regarde comme il le fait. Pourtant, maintenant que je lis bien plus dedans, j'en ai presque peur. Il m'embrasse de nouveau, et c'est aussi électrisant que la première fois, voire plus. J'ai envie de gouter ses lèvres plus longtemps, et je suis un peu déçue lorsqu'il stoppe le baiser. Ses mots restent en suspens et je ne sais pas quoi répondre pendant de longues secondes. Il a l'air d'avoir envie de prendre son temps, mais je lis aussi dans ses yeux qu'il a envie de faire ça maintenant, ce soir. Je me mords la lèvre, toujours sans répondre, me contentant de passer mes bras autour de lui pour le serrer contre moi. Je le sens si grand, au dessus de ma tête, que je sais que plus rien ne pourra m'arriver maintenant. Même le vide qu'a laissé Bjorn en moi est comblé, et j'en ai un peu mauvaise conscience. Mais pour l'instant je profite juste qu'il soit la, tout contre moi, et qu'on soit proche. Je finis par relever la tête et murmurer dans son oreille : « Tu veux qu'on trouve un endroit plus tranquille ? » C'est assez excitant de faire ça au milieu d'un couloir, mais je risque de ne pas être discrète du tout. Puis je me rends compte a quel point je me suis faite a l'idée que ça puisse se passer ce soir, que... on va le faire. Ses doigts contre mon dos me prouvent a quel point il en a envie, et je doute un instant. Est ce que je suis vraiment prête ? Je ne peux pas lui faire faux bond, mais j'ai peur qu'après ça, tout soit différent, qu'il me considère comme chacune de ses conquêtes avec qui il a couchées auparavant. Elles me disent toutes que bientot, ce sera fini, qu'il ne faut pas se voiler la face et que je ne suis rien a ses yeux. Mais moi je n'en ai pas l'impression. Pourquoi aurait-il attendu si longtemps ? Est ce que je suis assez importante pour qu'il veuille bien aller au dela d'une relation d'un soir ? Je m'écarte un peu de lui et lui prend la main, décidant de lui faire part de mes angoisses. Après tout, moi je lui fais confiance. « J'ai peur que demain tu m'oublies comme toutes ces filles qui sont passées avant moi. J'ai peur qu'un jour tu décides que je suis finalement comme elles et que tu m'abandonnes, et elles ont toutes du te dire ça mais... » Je m'arrête la. J'ai failli le dire, « je tiens a toi », « je crois que je t'aime ». Mais je peux pas le dire, parce qu'il a beau me tenir dans ses bras, je connais ses limites et j'ai aussi peur de sa réaction. Alors je me tais, j'attends sa réponse, les yeux baissés, comme si j'en avais peur.

_________________
oui maman jvais faire cqui faut
○ avec des sy j'serais intouchable comme omar
crackle bones.


VOTER • VOTER • VOTER

https://www.youtube.com/watch?v=57mkfFdvREw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sometime, quiet is violence. [Sallum ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» the quiet ones are usually the most dangerous
» It's oh so quiet [pv Ethan ♥]
» You can keep as quiet as you like, but one of these days somebody is going to find you
» Chhht... Stay quiet and just listen
» Nuage d'Araignée ||Hush now, quiet now||

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Moor RPG :: Corbeille-